Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 22 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Money contre Diamond" ou l'histoire du destin tragique d'une victime de la théorie des genres

L'histoire tragique du petit Bruce, devenu Brenda et élevé comme une fille à la suite d'une intervention chirurgicale ratée, témoigne des ravages causés par les tenants de la théorie du genre.

Le sexe des anges

Publié le
"Money contre Diamond" ou l'histoire du destin tragique d'une victime de la théorie des genres

En 1965 naissaient à Winnipeg (Canada) deux frères jumeaux, Brian et Bruce Reimer. A l’âge de six mois Bruce est circoncis à la suite d’une infection urinaire. L’intervention rate et la cautérisation de la plaie finit de détruire le pénis du bébé. La famille de Bruce, en désespoir de cause, fait alors appel à John Money. Il s’agit d’un psychologue champion de la théorie du genre selon laquelle "on ne naît pas femme, on le devient". Bruce, devenu Brenda sera donc élevé comme une fille et par conséquent deviendra une fille.


 
A 21 mois Brenda subit l’ablation de ses testicules. Ses parents promettent de ne jamais dire la vérité ni à leur enfant ni à qui que ce soit d’autre. Les vêtements, les jouets, les coupes de cheveux, etc. de Brenda seront ceux d’une fille. Une fois par an elle/il reçoit un traitement hormonal et subit régulièrement les examens que lui inflige John Money.

En 1972, Money rend compte dans un livre de son expérience (sans nommer les intéressés) et explique que Brenda s’est bien adaptée à son nouveau sexe. Il considère son expérience comme une grande réussite. Quatre ans plus tard, dans un nouvel ouvrage Money répète les mêmes allégations. Elles sont acceptées comme exactes par la communauté scientifique. La théorie du genre semble prouvée et la réorientation sexuelle des bébés devient pratique courante (bébés nés avec des organes génitaux atrophiés, hermaphrodites).

Mais la vérité n’est pas celle que raconte Money. En réalité à l’âge de 14 ans Brenda ne supporte plus sa vie de fille. Elle/il dit vouloir épouser une femme et ne tolère pas les "traitements" "comiques et cruels" que lui inflige Money. Ses parents lui disent la vérité et Brenda devient David. Auquel un pénis est créé chirurgicalement (heureusement Brenda n’avait pas accepté qu’on lui fasse un vagin) tandis que les seins lui sont enlevés.

A l’âge de 24 ans David se marie et adopte les enfants de sa femme. Vers la même époque le Dr Milton Diamond, un vieil opposant des théories de Money finit par recueillir des témoignages prouvant les mensonges de leur auteur. Quelques années plus tard après avoir fini par rencontrer David, le Dr Diamond publie dans un journal scientifique sa version du cas Reimer. La presse lui emboîte le pas. La BBC qui s’était déjà intéressée au cas refait une enquête. Un journaliste, John Colapinto, publie sa propre enquête dans Rolling Stone, puis dans un livre qu’il coécrit avec David Reimer.

Money nie tout en bloc mais ne cite plus l’affaire dans ses articles. Il accuse les "puritains réactionnaires" de l’attaquer parce qu’il défend la liberté sexuelle. Il s’en prend aussi à la presse qu’il qualifie d’extrême droite et aux mouvements antiféministes qui voudraient, selon lui, que les femmes assument leurs rôles traditionnels au lit et à la cuisine.

En 2004, David Reimer se suicide, victime d’un chirurgien maladroit et de la théorie du genre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Chupula - 27/02/2013 - 10:01 - Signaler un abus Victime des dogmes médicaux.

    La théorie des genres n'est pas la seule. Citons la thèse de la responsabilité des parents dans l'autisme de leurs enfants de feu Bruno Bettelheim. Citons la mémoire de l'eau de feu Benveniste. Ce ne sont que des exemples. Les citer rappelle la nécessaire humilité que doit avoir la science pour l'humanité, mais ne dédommage ni ne répare les victimes du rouleau compresseur médiatisé.

  • Par Ben hayat - 27/02/2013 - 10:01 - Signaler un abus dans le genre fasciste

    On rejoint les expériences des camps de concentration.

  • Par KiriNan - 27/02/2013 - 10:21 - Signaler un abus Vrai cas, fausses conclusions

    Ce cas a déjà été présenté dans The Blank Slate, de S Pinker, qui établit que l'orientation sexuelle se fait in utero (entre autres) Le fait qu'il y ait des médecins fous ne prouve pas l'invalidité d'une théorie comme celle du genre : comment nier que la définition de l'identité sexuelle est générée et imposée par la culture ? une femme afghane doit se conformer à un certain modèle, qui heureusement n'a pas cours (ou presque pas) en Occident par exemple. Il ne faut donc pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Oui, "la femme" ou "l'homme" sont des constructions sociales ; mais il y a un substrat biologique . Lequel substrat biologique laisse toutefois beaucoup plus de liberté de devenir ce qu'ils veulent aux femmes comme aux hommes que tous ceux qui veulent que "la biologie soit le destin".

  • Par Equilibre - 27/02/2013 - 11:17 - Signaler un abus L'inhumanité élevée hors-sol

    Ces totalitaires auront un jour plus de sang innocent sur les mains que bien des dictateurs.

  • Par Ben hayat - 27/02/2013 - 11:45 - Signaler un abus construction sociale

    On nait homme ou femme quitte à la culture de définir la façon dont la société veut que nous le soyons, mais la culture sociale ne nous impose pas d'être un homme si la nature nous a donné un sexe de femme sinon c'est carrément totalitaire.C'est bien ce qui est inquiétant chez les tenants de la théorie du genre.

  • Par vangog - 27/02/2013 - 11:51 - Signaler un abus La théorie du genre, c'est comme le déterminisme historique

    à l'usage sociétal! Tout faux, dans les deux cas! Mais combien de dégâts avant que les Prométhée sans âme ne se rendent compte de leur folie?...

  • Par Ravidelacreche - 27/02/2013 - 12:00 - Signaler un abus théorie des genres

    Darwin parlait déjà de la sélection sexuelle et de la sélection naturelle...Mais c'était Darwin.

  • Par Septentrionale - 27/02/2013 - 13:09 - Signaler un abus L'arrière cuisine de la biologie des genres

    Dans le genre folie, celle de Money, on retrouve les théories fumeuses du Socialisme et de sa novlangue qui parle des libertés, de celles qui amputent LA Liberté. Amalgamer liberté sexuelle et amputation, avec décision arbitraire sur le corps et l'esprit de l'individu aliéné dans une désindividualisation cuisinée relève de la rencontre des deux grandes théories totalitaires du XXème siècle, celle du Nationale Socialisme et celle du Socialisme communiste. Avec les classiques arguments péremptoires pour désintégrer toute réflexion ( cf. l'article ci-dessus "Il accuse...à la cuisine" ). Arguments utilisés encore aujourd'hui par nos auto proclamés progressistes. Le Socialisme est une aberration amorale. et l'opposition politique est inaudible, incertaine, déphasée. Dénonçons et combattons la bêtise, la folie et la malhonnêteté intellectuelle Socialiste. Nous sommes sur le Web.

  • Par Titan75 - 27/02/2013 - 14:17 - Signaler un abus @ SimK

    +100

  • Par sarahl - 27/02/2013 - 17:26 - Signaler un abus Cette théorie du genre est

    Cette théorie du genre est une aberration. Le sexe est déterminé à la naissance concrètement et réellement. Changer de sexe est un déni de réel. Dire que le destin n'est pas biologique en disant que c'est une construction culturelle contredit ceux qui changent justement de sexe car que font-ils ? Ils se biologisent dans l'autre sexe (création d'un vagin etc.) Et si ça n'est pas une construction culturelle, alors on se demande ce que c'est !

  • Par YvesB - 27/02/2013 - 18:50 - Signaler un abus Reportage intéressant

    Je recommande vivement le reportage de cette page où j'avais appris l,histoire de Bruce/Brenda/David Reimer il y a quelques semaines : http://www.xn--pourunecolelibre-hqb.com/2013/02/laffaire-brucebrendadavid-reimer-c-la.html

  • Par Apéro 64 - 27/02/2013 - 22:56 - Signaler un abus C est de la

    Merde ces théories. La aussi encore quelques iluminatis qui sortent de je ne sais ou mais qui on ne sait os comment arrivent à faire changer les livres de nos chers bambins pour mieux les rééduquer. D ailleurs c est en ce moment à l assemblée nationale au sujet de la refonte de l école, il y a un amendement spécifique à cette théorie, ce n est donc pas qu au Canada.

  • Par walküre - 27/02/2013 - 23:37 - Signaler un abus Il y en a

    à qui il faudrait botter le cul. Hang'em high !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Florin Aftalion

Florin Aftalion est professeur émérite à l'ESSEC.

Il a enseigné l’économie et la finance aux universités de New YorkNorthwestern et de Tel-Aviv. Il a cofondé la collection Libre Echange aux Presses universitaires de France

Son dernier ouvrage est  « Crise, Dépression, New Deal, Guerre », publié en 2012 aux éditions Economica

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€