Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le monde en 2030 ressemblera-t-il à ce que prévoient les services de renseignements américains ?

Prédire l'avenir : telle est l'ambition du National Intelligence Council (NIC), la branche publique de la CIA, qui, tous les 4 ans, réfléchit à l'état du monde à un horizon de deux décennies. Son dernier rapport, baptisé "Global Trends 2030 - Alternatives worlds" vient d'être rendu public.

Retour vers le futur

Publié le - Mis à jour le 12 Mars 2013
Le monde en 2030 ressemblera-t-il à ce que prévoient les services de renseignements américains ?

A quoi ressemblera le monde en 2030 ? Crédit Reuters

Qui entend bâtir des hypothèses crédibles sur ce que pourrait être le monde en 2030 doit s’efforcer d’ausculter les tendances de fond plutôt que de se focaliser sur les crises et les urgences du moment. Il doit faire le départ aussi entre les mouvements irrépressibles de l’histoire et ce qui dépend de l’action des hommes – des dirigeants mais aussi des peuples. Il doit aussi repérer les signes forts et faibles qui permettent d’ajuster, en fonction de nouveaux faits, ces hypothèses – ce que je ferai en reprenant quelques lignes de fond que j’avais indiquées dans Le monde à l’horizon 2030.

La règle et le désordre (Perrin, 2030).

La première concerne le basculement des richesses d’ici à 2030. Certes, on peut augurer, pour une bonne partie, la poursuite de la tendance au passage de l’essentiel de la richesse vers l’est du monde. Pour autant, plusieurs phénomènes pourraient le ralentir ou le rendre moins unilatéral – la Chine par rapport aux autres  d’ici 2030 : des crises de croissance chinoises, liées au vieillissement comme à l’instabilité sociale, qui réduisent la vitesse de ce nouveau grand bond, une reprise économique forte au Japon qui parvient à se doter de capacités d’innovation et bénéficie de ses nouvelles alliances en Asie et de l’ancienne avec les Etats-Unis, un nouveau démarrage de l’Europe consolidé par son grand marché et des traités de libre-échange avec d’autres zones du monde, bien sûr, le redémarrage économique des Etats-Unis, qui s’appuie sur un potentiel exceptionnel qui n’a jamais été perdu. Les incertitudes majeures concernent la Russie : actuellement promise à sortir du monde comme grande puissance, inversera-t-elle la courbe du déclin démographique, de la destruction de richesses économiques par la corruption, la bureaucratie, l’évasion en masse des capitaux et la préférence pour l’économie de rente ? L’Inde et le Brésil seront-ils autre chose que des grandes puissances régionales et conforteront-ils leur stratégie de développement économique par un rôle global et une modernisation intérieure ? Les pays du Golfe réussiront-ils leur transition de l’économie de rente à l’économie de service et d’innovation ?

La deuxième ligne concerne l’ordre mondial. Cela ne sera pas celui de la multipolarité organisée, mais de l’oligarchie fondée sur des alliances lointaines. Autrement dit, nous n’aurons pas un pôle asiatique, un pôle européen, un pôle américain, etc. mais une série d’Etats entretenant des alliances multiples avec d’autres, souvent lointains, sans symétrie entre l’économie et la sécurité, et sans autre cohérence que leurs intérêts momentanés. A part peut-être l’Union européenne, les alliances régionales seront faibles et peu contraignantes – notamment en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Ce qui fera la force des nations sera leur capacité à organiser ces alliances multiples dans une stratégie d’intérêt national.

Troisième ligne, conséquence de celle-ci : l’affaiblissement des organisations internationales généralistes, allant de pair avec le renforcement des organisations techniques. Dans son volet politique, l’Union européenne s’affaiblira autant que les Nations unies, mais leur apport au développement du monde, comme celui des banques de développement, sera considérable dans les 15 années qui viennent. Ce sont elles qui encadreront la croissance mondiale, forgeant normes et standards, et, conjointement à des accords régionaux et transrégionaux, réguleront le commerce international. Le défi majeur du futur concernera la capacité à mettre en place une organisation régulant l’accès aux matières premières et leur répartition.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anemone - 26/12/2012 - 06:53 - Signaler un abus Avec des "si"

    Avec des "si", on mettrait Paris en bouteille, et ce, bien avant 2030! Article à décrypter avec une boule de cristal dernier cri (fabriqué en Asie ou au Japon?), logiciel intégré (Turquie, Serbie ou Brésil?) permettant "de définir une stratégie d’influence multiforme et de mobiliser les ressources de la pensée" crée par "des leaders autant que des intellectuels et leurs entreprises" tandis que "l’essentiel des populations [par essence "stupides"?] devra être mondialisé sous peine de perdre puissance et intelligence du monde... Bel exemple d'article intello-non-pratico-compatible

  • Par Gégé Foufou - 26/12/2012 - 07:46 - Signaler un abus ATTENTION PANPAN CUCUL

    La CIA nous dit: "leurs intellectuels et leurs entreprises et l’essentiel de leur population devront être mondialisés sous peine de perdre puissance et intelligence du monde." Si nous ne restons pas européistes et mondialistes nous sommes morts. Le bourrage des cranes continue

  • Par observatoire du mensonge - 26/12/2012 - 09:18 - Signaler un abus Je pense que les américains se trompent

    Nous sommes en fait entré dans une véritable guerre de religions avec un croisade menée par les islamistes et à mon sens seuls les chinois pourront y résister. L'Occident est déjà battu dans sa tête, dans sa mentalité et dans sono mode de vie. A moins d'un miracle, l'Occident aura basculé cers les années 2030 comme je l'ai écrit dans mon article 2034 l'année où...2034 : pas d’erreur on y va tout droit mais nous osons le dire alors osez le transmettre à votre tour ! http://wp.me/p2qpcs-xB

  • Par bp50lecture - 26/12/2012 - 09:24 - Signaler un abus Le monde de 2030 vu par la CIA

    La vision de la CIA est en accord avec le lobby de Wall Street: Les banques doivent réguler les flux commerciaux et ce sans distinction, et sous-entendu que le produit de la drogue y est intégré ( plus de la moitié du flux monétaire mondial?) La CIA est toujours aussi aveugle devant la montée de l'Islam à qui l'on doit 90% des guerres actuelles sur le globe. La CIA rêve d'un retour de l'Iran à la démocratie, alors que l'action des Américains est catastrophique dans cette partie du monde à l'exception de la protection de leur approvisionnement en pétrole. La CIA ne dit rien sur l'éternel allié l'Arabie Saoudite qui finance l'Islam armé. La CIA prend des pincettes avec la Chine qui se réarme peut-être par peur des Japonais? On est actuellement dans cette partie du monde devant une situation bien différente de celle de 1941 mais à la CIA on a le nez dans les ordinateurs et on ne vas pas souvent humer l'air du dehors ... Verdict: classement vertical du rapport?

  • Par Balyre - 26/12/2012 - 09:40 - Signaler un abus Article alléchant mais sans intérêt au final

    Un recueil de généralités vagues, de "pt'êt ben qu'oui, pt'êt ben qu'non" qui n'apprend finalement rien du tout et n'argumente rien, puisqu'il n'y a même pas de prévision à défendre. Nul.

  • Par jlbaty - 26/12/2012 - 09:42 - Signaler un abus palestine et impéralisme istaelien

    Pas de commentaires Les camps de concentration palestiniens perdurent ,facteurs d'intabilitéde et fanatisme dans la région ,la honte du 20 eme et maintenant du 21 eme siecle

  • Par léonard simon - 26/12/2012 - 09:54 - Signaler un abus Cette prédiction( ?) pour

    Cette prédiction( ?) pour 2030 est une plaisanterie, relayée encore par un expert au titre ronflant. Vous parle-t-il de la pression sur les ressources énergétiques, la pression de la démographie, la pression sur les ressources naturelles, la pollution, la désertification, le changement climatique, la diminution des ressources en eau, en produits agricoles de base, en ressources haliotiques ? Non. Pensez vous, ces thèmatiques sont tout à fait secondaires, il dirait même, peut-être, insignifiantes. Pourtant c'est sur la maîtrise ou non de ces problématiques que se jouera l'avenir des sociétés et, osons le dire, du monde.

  • Par ciceron - 26/12/2012 - 10:21 - Signaler un abus Ok pour 2030

    Mais j'aimerai beaucoup lire le "Global Trends 2010 - Alternatives worlds" pour voir un peu dans quelles largeurs ils se sont plantés... La prospective est un dur métier et ingrat en plus

  • Par EOLE - 26/12/2012 - 10:52 - Signaler un abus lEconomie financière contre les états

    N'y a-t-il pas un volet totalement oublié ou occulté dans ces "prévisions? Je veux parler des très grandes entreprises multinationales, principalement des financières, qui par l'ampleur de leurs activités et la mondialisation de leurs opérations échappent précisément au contrôle des états et se jouent des règles limitées que tel ou tel essaye de leur imposer. Il y a un une série de scenarios en cours de l'économie financière contre les états et les organisations inter-étatiques défaillantes dont les issues paraissent particulièrement incertaines et échappent aux scenarios convenus et probablement passéistes de lutte entre états pour la domination de zones géographiques, bien évidemment privilégiés, eux, par les agences gouvernementales incapables de voir les évolutions de fond qui les obligeraient à une révolution interne.

  • Par saturne - 26/12/2012 - 12:36 - Signaler un abus Pas rose l'avenir

    c'est Obama et Hollande qui sont devant une machine à remonter le temps , Obama se met devant la machine et dit " que sera les USA dans 10 ans ?" la machine dit sa sera le pays le plus riche , 0 pollution , 0 chômage et qui aura remboursé ses dettes. Hollande se met devant la machine et dit " que sera la France dans 10 ans ?" il regarde la machine pendant 5 minutes les yeux écarquillés ! Obama dit François qu'est-ce qu'il y a ? Dis-moi skia écrit ? Hollande dit je ne peux pas ! Obama dit " aller dit moi ce qu'il y a d'écrit" et Hollande crie " JEE PEUU PAA C'EST ECRIT EN ARABE"

  • Par pemmore - 26/12/2012 - 12:41 - Signaler un abus Avec la délirante démographie mondiale,

    ce sont les puissances agricoles qui vont sortir leur épingle du jeu, grandes surfaces cultivables faible démographie, terres plutôt au dela des tropiques. Etats unis, brésil, canada ukraine. Et nous dans tout ça ? nous avons la chance d'avoir des terres exceptionnelles et un climat parfait, mais nous sommes en train de les gaspiller inconsciement, L'épisode de NDL en est l'exemple parfait, mais NDL depuis 10 ans c'est 1000 fois, Nous sommes en train de nous couper l'herbe sous le pied, et il faut pas compter sur les politiques pour prendre conscience du danger.

  • Par Equilibre - 26/12/2012 - 13:00 - Signaler un abus Rare de lire autant de bêtises

    Les remous provoqués par l'effondrement prochain de l'occident ne sont pas pris en compte là-dedans. Enfin, ce sont les ricains qui prévoient cela. "Normal" qu'ils se plantent.

  • Par Gengis - 26/12/2012 - 17:09 - Signaler un abus Desespérant

    En somme, les nations sous la force centrifuge de la mondialisation se dilueront, et les Etats sous la pression centripète de l'oligarchie se concentreront. Comme une odeur de totalitarisme, dilué de cette dose de référents démocratiques qui suffit à faire croire qu'on choisit.

  • Par laïcité - 26/12/2012 - 17:12 - Signaler un abus entièrement d'accord avec Equilibre !

    il y a un florilège de bêtises dans ces prévisions!...Comme étaient un florilège de bêtises les affirmations de Sarkozy puis aujourd'hui de Hollande nous affirmant l'un comme l'autre que le pire de la crise était derrière nous !....Alors que le pire est bien devant nous!...Tout cela pour manipuler l'opinion du "bon peuple"!...Pour que celui-ci ne s'affole pas !

  • Par Teo1492 - 26/12/2012 - 17:14 - Signaler un abus le monde en 2012 vu par la CIA

    Comment la CIA voyait-elle le monde d'aujourd'hui dans les années 1990 ? Je vous laisse deviner...

  • Par Rémi57 - 26/12/2012 - 18:26 - Signaler un abus Paco Maya

    Paco rabanne prédisait aussi des choses qui devraient le faire disparaître de la surface (au moins commerciale) de la terre tellement elles étaient justes (et pas 20 ans à l'avance). Les mayas ont eux aussi prédit des choses, on en a vu le résultat. Tout est matière d'interprétation, me direz vous. Plus ou moins. La prédiction ne servirait-elle pas à diriger vers un mode de pensée ou une croyance que l'on cherche à propager afin de mieux manipuler ? A vous de voir.

  • Par xavier86 - 26/12/2012 - 19:51 - Signaler un abus Ils oublient un peu l'Afrique et risque d'être surpris

    Je pense que cet organisme oublie un peu l''Afrique qui à mon avis pourra venir inverser toutes leurs prévisions. L'Afrique n'est certes pas bien organisé avec des institutions aussi solide que les pays occidentaux, mais elle possède dans son arc plus d'un tour. Je suis d'accord avec votre expression suivante: Puissants seront les pays qui auront compris que leur stratégie nationale doit être d’abord orientée par les exigences du monde et non par l’agenda interne et que le monde de demain sera un monde d’anticipations où la puissance actuelle de chaque nation dépendra de la manière dont elle est anticipée à l’avenir. L'Afrique surprendra, c'est ma conviction. mais seuls l'avenir viendra le confirmer. Xavier http://club-a-succes.blogspot.com

  • Par BOUM - 26/12/2012 - 23:43 - Signaler un abus et la marmotte...

    Ce sont les mêmes intellectuels du dimanche qui n'avaient pas prévu la chute du Mur ni la "longue guerre" post-2001 et qui prédisaient que la Chine ne rattraperaient pas l'Europe avant 2030 et les USA avant 2050... Alors, restons calme et buvons frais. Le monde ne sera sans doute pas si différent qu'aujourd'hui, seulement un peu plus rapide, agressif et pollué. La lutte pour la survie a commencé. Qu'on se le dise.

  • Par totor101 - 27/12/2012 - 11:17 - Signaler un abus La meilleure méthode !

    La meilleure méthode, c'est la boule de cristal ! Même si vous faites une erreur de lecture la boule aura eu raison ! il y a 15-20 ans ils en faisaient de magnifiques à Baccarat ! ! !

  • Par cappucino - 27/12/2012 - 14:26 - Signaler un abus Les consultants et leurs modèles

    Cela ne marche jamais. heureusement dans la plupart des cas. Ce n'est pas ce qui sera mais ce que souhaiterait un certain nombre de personnes. Qui font tout par ailleurs pour que cela soit réalisable. Guerres, propagande, désinformations etc etc. Mais, ils seront morts pour la plupart d'ici 2030.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Tenzer

Nicolas Tenzer est président d'Initiative pour le développement de l'expertise française à l'international et en Europe (IDEFIE). Il a dernièrement publié La fin du malheur français ? (Stock, 2011) et La France a besoin des autres (Plon, 2012).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€