Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le moment est venu d’initier des lignes sur « l’Intelligence Artificielle »

Sur le plan boursier, Chine et Etats-Unis devraient représenter 70% de l’univers d’investissement (85% si on inclut le reste de l’Asie) ; l’Europe représenterait moins de 15%.

Atlantico Bourse

Publié le
Le moment est venu d’initier des lignes sur « l’Intelligence Artificielle »

En 1956, pour la première fois, Mc Carthy utilisa le terme « d’Intelligence Artificielle » mais il fallu attendre les années 1980-1990 pour commencer à voir les premières réalisations concrètes : 1er trajet long d’une voiture autonome (1995) ou victoire du programme Deep Blue contre le Champion du Monde d’échec (1997).

Désormais l’IA est devenue « mainstream » : les publications et les recherches se sont multipliées que ce soit sur le « machine learning », l’aide à la décision, la reconnaissance d’image ou de la voix.

Nous sommes certes encore assez loin d’avoir des machines apprenant seules et surpassant les capacités de l’être humain mais les progrès sont phénoménaux depuis quelques années.

Le sujet qui nous intéresse ici en tant qu’investisseur est la capacité des entreprises qui travaillent dans ce secteur à générer désormais du Chiffre d’Affaires. Sur ce point les choses sont claires, 4 grandes tendances de l’IA génèrent déjà des revenus et accélèrent notablement :

·         Automatisation et robotisation : 250/600M$

·         Machine Learning : 150/350M$

·         Reconnaissance d’Image : 100/250M$

·         Reconnaissance de la voix : 150/300M$

Les chiffres sont de 2016 et les chiffres 2017 devraient traduire une accélération à 2 chiffres.

La plupart des technologies développées vont venir irriguer un « écosystème » extrêmement « disruptif » comme la voiture autonome ou la robotisation. Les estimations de croissance de Chiffre d’Affaires anticipent une multiplication par 10 d’ici 2022…c’est à dire demain pour les investisseurs comme nous. D’ici 2030 (après-demain !) l’IA devrait ajouter 15,7 Trillions de Dollars à l’économie mondiale.

 Le sujet conditionnant le développement de l’IA réside dans l’acceptation sociale des évolutions qu’elle induit …et la nocivité qu’elle pourrait instiller partout dans l’économie si son utilisation est « malhonnête »…

Les supporteurs de l’IA citent souvent des exemples ou des solutions qui permettent par exemple de réduire le gaspillage d’eau pour les agriculteurs ou assister les personnes âgées dépendantes. Le Japon est particulièrement en avance sur les thèmes autour de la santé par exemple : La société HAL a créé des robots aidant les seniors à se déplacer ou se relever. La société Denso utilise des robots pour sa recherche sur les cellules.

Il reste beaucoup à faire : si on regarde ce qui se passe sur l’automobile autonome, il apparaît que les grands constructeurs déclarent être à l’étape III de l’évolution vers l’automobile complètement autonome…il reste 2 étapes avant d’arriver à produire des véhicules totalement autonome…ce qui prendra minimum 10 ans sans compter les retards liés à la réglementation.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€