Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Milices à Béziers, groupes d'auto-défense à Marseille : attention aux problèmes qui ne manqueront pas de surgir si l'Etat persiste à ne plus être capable d'assurer seul l'ordre public

Après l'agression à caractère antisémite le lundi 11 janvier, la communauté juive de Marseille a commencé à s'organiser et à mettre en place des mesures de sécurité individuelles. Entrainement au tir, mise en places de rondes dans les quartiers et devant les écoles ; l'idée est d'assurer une protection que l'Etat semble ne plus pouvoir garantir.

Se protéger seul

Publié le
Milices à Béziers, groupes d'auto-défense à Marseille : attention aux problèmes qui ne manqueront pas de surgir si l'Etat persiste à ne plus être capable d'assurer seul l'ordre public

Le krav maga est une méthode d'autodéfense d'origine juive tchécoslovaque combinant des techniques provenant de divers sports de combat. Crédit wikipédia

Atlantico : Ce lundi 11 janvier, une agression à caractère antisémite a eu lieu à Marseille, contribuant au sentiment d’insécurité d’une partie de la population de confession juive. Tant et si bien qu’ont été mises en place des mesures de sécurité individuelles. Qu’est-ce que cela peut traduire de la confiance en l’Etat et en la collectivité ?

Mathieu Zagrodzki : Cela traduit le sentiment que l'Etat ne peut pas être partout, ni protéger tout le monde en même temps. Ce n'est pas une critique que j'émets mais un constat : il y a environ 200 000 policiers et gendarmes en France, il n'est donc pas possible de quadriller chaque rue, chaque immeuble, chaque église ou chaque synagogue. On ne peut pas parler d'impuissance de l'Etat dans le sens où celui-ci n'aurait aucun moyen de protection à proposer, mais plutôt du fait que la menace potentielle est si protéiforme, qu'elle peut surgir à tout moment et à n'importe quel endroit.

Finalement, beaucoup se disent que chaque mesure de protection supplémentaire, que chaque personne supplémentaire dédiée à la protection des citoyens, n'est pas superflue.

Il y aura toujours des critiques concernant les failles de l'Etat en amont ou au moment où sont commis des attentats. Après le 13 novembre, on a pointé du doigt les failles du renseignement et l'incapacité de l'Etat à anticiper ce qu'il s'est passé. Ce sont des critiques légitimes. Il est nécessaire de s'interroger sur ce qui n'a pas marché, sur ce qui a permis le passage d'un attentat de cette ampleur sous le radar des autorités publiques. En revanche, les critiques concernant la réaction des forces de police au moment des attentats me paraissent injustes. La police ne peut pas être partout tout le temps. C'est mathématique et là-dessus, on lui fait souvent un mauvais procès. La France compte beaucoup de policiers, de gendarmes, mais également de renforts militaires. En matière de ratio policier-habitant, nous nous nous situons dans la moyen haute européenne.

Le sentiment qui prédomine n'est peut-être pas celui de ne pas être protégé mais plus d'être une cible prioritaire. A partir du moment où des gens sont explicitement agressés pour leur appartenance à une catégorie religieuse spécifique, ils développent un sentiment de cible et de minorité. Faire partie d'une communauté un minimum organisée, jouissant d'une vraie capacité de mobilisation pour des raisons X ou Y (l'histoire, le faible nombre, notamment, dans le cadre de la communauté juive) permet de développer une plus forte capacité de solidarité et d'autodéfense.

Outre cette première dimension, que peut-on dire de l’aspect légal de ces initiatives ? Concrètement, peut-on monter des milices en toute impunité en France ?

Tout dépend ce que l'on entend par le terme de milice. S'il s'agit de se réunir à quelques individus, de faire une ronde autour du quartier et d'empêcher une éventuelle infraction ou de la signaler à la police, tout cela relève de la liberté de se réunir et d'aller et venir. Il n'y a absolument rien d'illégal. Si, en revanche, cela consiste à mener des expéditions punitives et à avoir des réactions disproportionnées alors là, il y a effectivement un problème. Se promener dans l'espace public avec des armes, par exemple, c'est illégal. En fait, le cadre légal ne parle pas de milice mais de réaction autorisée par rapport à une infraction. Sont autorisés : l'autodéfense (riposte proportionnée à l'attaque) et la possibilité d'appréhender un individu en train de commettre une infraction avant l'arrivée des forces de l'ordre. Concrètement, si un individu assiste à une agression au cours de laquelle l'agresseur intimide une personne se sentant vulnérable (en la prenant à partie verbalement par exemple), cela ne lui donne pas le droit de briser le bras de l'agresseur ou de l'assommer. En revanche, il est tout à fait légal de l’appréhender, de le ceinturer ou de le menotter et de l'immobiliser jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vipas - 18/01/2016 - 10:13 - Signaler un abus la charia réservée aux musulmans

    On pourrait instaurer la charia pour les musulmans uniquement : amputation d'un membre pour vol, castration pour viol, et décapitation au sabre pour meurtre ...

  • Par tubixray - 18/01/2016 - 10:36 - Signaler un abus Vichy ... pardi

    On nous ressort les vieilles recettes rhétoriques : Pas de dénonciation en France -aussi appelée "délation - du fait de la période de la collaboration quand le gouvernement siégeait à Vichy !!!! Avec des principes aussi biaisés et aussi stupides, notre sécurité ne fera qu'empirer au fil des mois...... On attend des commentaires plus avisés sur ce site et en en cette année...... La proposition de Vipas m'est déjà venue à l'esprit tout en la réservant exclusivement aux islamistes qui refusent de dissocier religion et vie civile.

  • Par zouk - 18/01/2016 - 12:55 - Signaler un abus Autodéfense

    Un symptôme de plus de l'incompétence radicale et de la faiblesse de notre gouvernement, dans ses réflexions d'abord, dans ses décisions ensuite, et, pour finir, dans la réduction des crédits alloués aux forces de sécurité, au bénéfice de mesures électoralistes: les sacrosaintes dépenses sociales. Résultat? Nous constatons quotidiennement une aggravation de l'insécurité depuis 4 ans.

  • Par zouk - 18/01/2016 - 13:01 - Signaler un abus Insécurité encore

    Les dépenses sociales ne cessent d'augmenter, en partie en raison de l'ineptie de la politique économique (et fiscale) qui ne cesse d'augmenter les foules de demandeurs d'emploi avec le maintien des indemnités de chômage les plus généreuses d'Europe.

  • Par Nicolas V - 18/01/2016 - 13:24 - Signaler un abus Auto-défense

    L'Etat est au mieux, restons politiquement correct , démissionnaire. Au pire, à l'énumération de différents faits, au mieux , complice, au pire, possible, organisateur. Dans ce cas, il faut suppléer à l'Etat ou incompétent ou tueur, en nous demandant contre ses milices "islamistes" qui agiraient en son nom. Les musulmans ne sont pas menacés, on protège leurs lieux de cultes. Les français juifs, non plus, hors cette attaque odieuse récente. On protège toutes les synagogues et le CRqiF. Depuis le début de l'année , 104 agression contre nos églises catholiques. Ça n'existe pas. Il faut engager des milices en protection. Le régime veut nous faire vivre la terreur jusqu'à acceptation de la charia. Sarko l'avait annoncé, le multi culturalisme se fera. Si vous ne l'acceptez pas, ce sera par la coercition. À nous de nous défendre. Pour les patrouilles, difficile avec l'état d'urgence pérennise par PS/UMP/UDI dans la Constitution. Plus de liberté de réunion. Nous sommes cernés. Défendons-nous

  • Par Borgowrio - 18/01/2016 - 13:34 - Signaler un abus Police , justice , milice

    La police ne se débrouille pas si mal , le problème c'est la justice . Or les juges semblent plus prompt à punir l'auto-défense que les délinquants . Une petite lueur d'espoir , le policier relaxé pour avoir abattu une racaille multi récidiviste (tiré dans le dos , car il s'est retourné ) ...

  • Par Fredja - 18/01/2016 - 16:26 - Signaler un abus Problème de justice...

    @Borgowrio : je partage votre point de vue. Le problème en France semble vraiment du coté de la justice. Quand on entend qu'un délinquant "connu des services de police" en est à sa 30 ou 40ième interpellation, on se pose des questions. Et ce qui est sur, c'est que si vous vous défendez contre un agresseur, si vous le blessez, c'est vous qui serez condamné. Même si vous êtes en légitime défense et que la réponse est proportionnée à l'attaque. Les exemples de décision de justice dans ce sens abondent dans les faits divers... C'est gerbant, mais c'est sur qu'avec Taubira, ce genre de décision se comprend... Surtout si celui qui s'est défendu a le malheur d'être un "salaud de souchien".

  • Par tordji - 18/01/2016 - 18:23 - Signaler un abus Leur faire peur

    Et si on de décidait enfin à être radical avec ceux qui ne respectent pas les étrangers (à leurs idéologie), méprisent la France (nous) tout en la volant ? Ils se moque de nous ces chat rieurs, tentent par subversion de nous enfermer dans nos principes, ceux-là même qui méprisent nos valeurs. Avec un ennemi qui ne nous ressemble pas et qui tente de briser notre unité, mettons de côté ce système de référence réservé à un autre genre d'hommes; Système dans lequel nous nous empêtrons et qui nous empêche de nous défendre. Avec le tordu, soit plus tordu que lui. Et reste en vie.

  • Par Jean-Benoist - 18/01/2016 - 20:45 - Signaler un abus Notre démocratie

    Est en pleine déconfiture. ..si nous en sommes là, cest a cause du laxisme des dirigeants et de ceux qui les ont élus. Education, implication des parents, laïcité et affirmation de nos valeurs doivent faire partie du programme du candidat a l'élection

  • Par Semper Fi - 19/01/2016 - 00:40 - Signaler un abus Et Béziers ?

    Je déduis de cet article que la fameuse "Garde Biterroise", formée de bénévoles, non armés, dont le but est de faire des rondes afin d'empêcher certaines infractions ou les signaler aux forces de police est donc parfaitement légale. Pourquoi donc tant de bruit autour de cette initiative ? Pourquoi n'est-ce pas l'exemple qui a été pris pour illustrer les propos précédents ? Est-ce parce qu'il s'agit d'une initiative d'un élu proche du FN ?

  • Par vangog - 19/01/2016 - 00:57 - Signaler un abus @Semper Fi vous avez parfaitement raison!

    Et il était inutile de lire cet article pour le comprendre, il suffisait de connaître la réalité de ce qui a été proposé par Ménard et qui paraît être une des propositions les plus cohérentes émises par un homme politique ces derniers mois. D'ailleurs, Flamby et Valls, qui n'en sont plus à un retournement de veste, tentent de s'en rapprocher avec leur augmentation des réservistes, très inappropriée. En effet, les réservistes sont majoritairement des professionnels en activité, et dans un pays où explose le chômage, il serait plus opportun de s'adresser à des sans-emplois, ou à des retraités, comme l'a suggéré Ménard. Mais le socialisme est une telle inversion des valeurs et de la logique, que ces abrutis ne pouvaient qu'aller à l'inverse du bon-sens...une vieille habitude gauchiste!

  • Par Nicolas V - 19/01/2016 - 10:42 - Signaler un abus La Justice ?

    2 problèmes : les circulaires Taubira et le manque d'effectifs. Taubira agit sur ordres, pas de son propre chef. La police se débrouille bien ? Alors pourquoi la plupart des terroristes étaient-ils fiches et toute surveillance abandonnée depuis 6 mois avant leurs forfaits (pour tous)? Pourquoi cette guerre entre services ,pourquoi, au Bataclan, ce refus d'intervention tant qu'il n'y avait pas d'ordres écrits ? Ils se méfient tant du régime ? Ils doivent avoir leurs raisons, non ? Combien de morts en plus ? Pourquoi 2 catholiques pratiquants ont-ils eu leurs maisons dévastées et se sont fait embarquer ? Dénoncés à la gendarmerie comme intégristes musulmans . La gendarmerie marche sur dénonciations. À part ça, ça fonctionne. Pourquoi 3000 perquisitions pour aboutir ... à 4 enquêtes ? Et sur les 4, on a pas le résultat. Ça fonctionne ? Pourquoi fichage de toute la population ? Les attentats permettent l'instauration d'une dictature. Il n'a jamais été question de nous protéger. Au contraire, on accélère le grand remplacement. L'histoire des réservistes hollandais n'est pas faite pour fonctionner mais pour faire croire que le régime nous protège. Ménard est un très bon, efficace et souc

  • Par Nicolas V - 19/01/2016 - 10:44 - Signaler un abus Suite

    Et soucieux de sa population. Il pallie les déficiences organisées de l'Etat.

  • Par Nicolas V - 19/01/2016 - 20:38 - Signaler un abus Terminé

    Le régime à gagné contre Béziers et ses citoyens. Le Préfet à lancé un référé pour empêcher l'application de la résolution. Il attend l'annulation de la résolution elle-même.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Mathieu Zagrodzki

Mathieu Zagrodzki est politologue spécialiste des questions de sécurité. Il est chercheur au CESDIP (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales) et chargé de cours à Sciences Po Paris.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€