Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Migrants : à quand la voie de la raison ?

Une tribune de Charles Beigbeder, conseiller municipal du 8ème arrondissement de Paris et président de sa holding industrielle et financière, Gravitation SAS.

Tribune

Publié le
Migrants : à quand la voie de la raison ?

75% des demandes d’asile sont rejetées en France.  Crédit Reuters

L’émotion collective ne peut tenir lieu de ligne politique. Il est certes sain qu’un peuple sache s’émouvoir du sort tragique des migrants qui fuient massivement l’Erythrée,la Syrie ou l’Irak au péril de leur vie, et l’on ne peut que saluer les actes de générosité personnelle ou associative entrepris par la population française.

Mais, en politique, l’émotion doit laisser place à la raison : non la froide raison d’un État impersonnel qui ignorerait toute considération humaine, maiscelle qui recherche le bien commun et sait se projeter à long terme, à mille lieues de l’actuelle dictature compassionnelle qui empêche toute décision courageuse et responsable.

D’abord, comment peut-on prétendre accueillir dignement 24 000 réfugiés supplémentaires (en plus des 10 000 acceptés en juillet dernier) lorsqu’on sait qu’il manque déjà plus de 20 000 places d’hébergement pour les 65 000 demandeurs d’asile que la France enregistre annuellement, hors flux exceptionnel, et que, par ailleurs, notre pays compte 140 000 SDF ? La Cour des Comptes pointe, à juste titre, le coût exorbitant de l’asile qui s’élève à 2 Mds€ par an pour le contribuable français (hors financement des collectivités locales), en raison notamment du coût des 30 000 nuits d’hôtel payés par l’État pour faire face au manque de places d’hébergement.

Ensuite, il faut savoir qu’en moyenne, 75% des demandes d’asile sont rejetées mais que les déboutés ne sont effectivement reconduits à la frontière que dans 5% des cas, parfois vers leur pays d’origine, parfois vers le pays d’entrée dans l’espace Schengen, ce qui, en vertu du principe de libre circulation, leur permet de revenir en France, sitôt partis. Aussi, il est illusoire de croire que les "migrants économiques" déboutées de leur demande d’asile, repartiront dans leur pays d’origine, d’autant qu’en cas de scolarisation des enfants, l’expulsion effective s’avère très délicate (cf. affaire Léonarda). À ce coût politique, s’ajoute le coût économique d’une reconduite à la frontière, estimé selon Le Figaro (8/9/15) entre 10 000 et 20 000€.

Enfin, le principal défi est d’ordre culturel. Notre pays est en effet fragilisé par des tensions communautaires et son intégration est en panne, le Français devenant une langue minoritaire dans des pans entiers de notre territoire. La France dispose-t-elle vraiment de toutes les ressources intérieures pour assumer une immigration toujours plus grande ? Certes, elle doit être fidèle à sa tradition du droit d’asile, qu’elle hérite de la Chrétienté, mais elle doit le faire en tenant compte de tous ces paramètres.

Aufond, les vrais humanistes ne sont pas les professionnels de l’indignation compassionnelle qui organisent, sans se projeter sur le long terme, une situation potentiellement explosive, mais ce sont ceux qui prennent le problème à sa source et recherchent des solutions pérennes tant pour les pays d’accueil que pour ceux d’origine.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Athenais85 - 10/09/2015 - 14:21 - Signaler un abus bel article

    entiérement d'accord.

  • Par MONEO98 - 10/09/2015 - 16:03 - Signaler un abus presque parfait

    faut juste ajouter on va s 'appuyer sur Assad pour avoir l'accord de la Russie afin d'arriver à exterminer. DAESH ... actuellement nos dirigeants et ceux qui ont l'ambition de les remplacer continue de dire on va virer Assad , sauf que DAESH a réussi à faire l'union contre lui en Syrie et quant à faire on préfère ASSAD à DAESH.... on trouvera des intellectuels exilés pour soutenir un prétendu mouvement démocratique à l'occidental .On a vu en Egypte ce que cela a donné et ou il a fallu une reprise en main musclée de l'armée pour faire cesser les dérives religieuses.Prochain site de combats ?l'Algérie? Mr Beigbeider dites à mr Sarkozy qu'il se plante complètement:s'il est capable d'écouter..

  • Par scrat75 - 10/09/2015 - 16:26 - Signaler un abus Juste parfait

    Rien à redire Si seulement on vous aviez plus souvent l'occasion de vous exprimer Mr Beigbeder dans nos médias quel plaisir pour moi

  • Par ALAIN B - 10/09/2015 - 17:23 - Signaler un abus BRAVO

    Rien a rajouter.................

  • Par Outre-Vosges - 10/09/2015 - 18:48 - Signaler un abus Peut-être un espoir ?

    Monsieur Beigbeder, présentez-vous aux présidentielles : les gens de bon sens auront au moins un candidat.

  • Par Bretondesouche - 10/09/2015 - 21:32 - Signaler un abus Une belle photo

    Qui remonte le moral des contribuables. Une police active

  • Par OLYTTEUS - 10/09/2015 - 21:50 - Signaler un abus La guerre contre daesh

    Tout à fait d'accord avec vous et les chefs de nos armées disent bien que la guerre se gagne au sol ,avec l'aviation. L'Europe est à la ramasse comme d'habitude.Hollande en bonhomme de gauche fait de qu'il sait faire :créer un appel d'air pour plus de réfugiés.

  • Par guy_38 - 10/09/2015 - 22:34 - Signaler un abus Une personne sensée dans un monde de fous !

    Juste une petite précision sur l'opinion publique que vous citée comme " toujours plus crédule ". Une bonne partie de l'opinion publique n'est pas crédule, elle pense comme vous. Elle perçoit bien les problèmes qui vont lui tomber dessus tôt ou tard, seulement on ne l'écoute pas. Et d'ailleurs on ne lui demande pas son avis. Sauf en périodes d'élections.

  • Par vangog - 11/09/2015 - 00:25 - Signaler un abus Quelle différence avec le programme du FN?

    Ah oui, l'UE... Maisl'UE, c'est Schengen, et le traité de Lisbonne...et Maastricht...il faut choisir Begbeider!... L'UE, telle que vous (et nous) la désirons, frontières, arrêt des pompes aspirantes de l'immigration, containment des réfugiés à proximité de leurs pays d'origine, arrêt de l'hémorragie des élites par les pays pauvres, arrêt de la passoire multiculturelle europeiste...mais alors il ne faut plus voter Ripoublicain, ni PPE...car les seuls qui ont le pouvoir de changer l'Europe sont les patriotes du FN!

  • Par Gré - 11/09/2015 - 01:18 - Signaler un abus Cassandre avait beau prédire

    Cassandre avait beau prédire la catastrophe, elle n'a pas empêché la guerre de Troie. Cet article est plein de bon sens, mais ce monsieur prêche dans le désert. .

  • Par Le gorille - 11/09/2015 - 06:23 - Signaler un abus A côté de la plaque

    C'est purement et simplement une forme de guerre. Donc, parler de passeurs, c'est ne pas comprendre la situation. Ce qu'il faut ? la guerre aux frontières, et rejeter les gens aux côtes de départ : les secourir donc, mais pas pour les amener chez nous. Cette invasion va nous tuer : nous sommes en position de légitime défense.... Pas de diplomatie : le canon donc.

  • Par Anguerrand - 11/09/2015 - 07:29 - Signaler un abus Au point ou l'on est, je propose une ligne de Ferry

    gratuite entre l'Afrique et l'Europe. Une photo et l'Europe veut accueillir toute l'Afrique( dit un sondage), des journalistes qui ont enfin retrouvé le sourire et soutiennent cette immigration massives. Qui se pose la question de la réalité de la photo du petit Aylan, de son habillement impeccable et du pourquoi de cette diffusion massive. Je ne dis pas que c'est un montage, mais comme nous vivons dans un monde de mensonges, et de propagande je me méfie de toute information surtout quand on voit sur le net certaines réalités cachées par le pouvoir. Le père n'a pas fui son pays, il était depuis 3 ans en Turquie, voulait se refaire les dents en Europe gratuitement avant de se rendre au Canada. Il va rester définitivement à Kobané cette zone étant libre contrairement à la propagande qui affirme que cette zone est occupée par Daech, ce qui est faux.

  • Par Anguerrand - 11/09/2015 - 07:38 - Signaler un abus Hollande le menteur

    Il affirme, après un moment de géné, lors de sa conférence de presse qu'il n'a aucun logement de disponible pour accueillir des immigrés. Un trou de mémoire sans doute, une résidence principale de 130m2, 2 appartements, à Cannes, un trou de mémoire certainement. C'était suite au fait qu'un premier ministre d'un pays du Nord qui a mis sa résidence secondaire à disposition d'immigrés. Idem pour nos généreux, en parole pour nos acteurs- chanteurs.

  • Par lafronde - 11/09/2015 - 13:40 - Signaler un abus Rompre avec l'universalisme républicain

    La République française s'est voulue universaliste, et a signé des traités avec des entités ONU, UE, qui se retournent contre la France, qui subit maintenant l'impérialisme des droits universels du migrants. Si les français veulent vraiment choisir leurs migrants, il faut que le Gouvernement et le Parlement le veuille, et qu'en plus ils changent le Droit dans ce sens : dénonciation des traités ONU et UE, amendement de la Constitution, nomination de nouveaux juges. C'est compliqué. Le plus rapide serait pour les citoyens réfractaires au grand remplacement de refuser de payer pour tous les services publics gratuits, aux migrants certes, mais aussi à nous même. Nos aïeux se débrouillaient sans ! Après localement se regrouper et s'armer pour faire face aux violences aux pillages éventuels, sous l'autorité du Maire. Ne croyez pas que le Ministère PADAMALGAM vous protègera en cas d'émeute. Le pouvoir ne réprimera pas son propre électorat.

  • Par ISABLEUE - 11/09/2015 - 14:11 - Signaler un abus Je ne suis pas d'accord pour envoyer des troupes au sol

    je n'ai vraiment pas envie que nos soldats se fassent tuer par ces tarés. Une bombe sur la tête oui. Vaporisons les. Comme des cafards.

  • Par jmp44 - 11/09/2015 - 16:07 - Signaler un abus Honte à nos pseudo dirigeants

    Bravo les russes par une politique pragmatique avaient raison depuis le debut , à quoi cela sert de flinguer des dictateurs pour les remplacer par des monstres encore pires ! nous avec nos bobos et leurs delires sur nos printemps arabes voilà le resultat : un désastre , humain et economique doublé d'une invasion islamique qui ne dit pas son nom , pourquoi ne vont ils pas chez leurs freres arabiques ? malheureusement pour nous l Allemagne de mme Merkel avec ses diktats nous imposent une immigration massive / Stop Debout la France debout l europe !halte le chaos est là nos barbares sont dejà en nous .

  • Par Ganesha - 11/09/2015 - 18:00 - Signaler un abus La France se joindra à la Coalition menée par la Russie ?

    Mr Beigbeder propose de nous plonger dans l'épouvantable bourbier irako-syrien en envoyant des troupes françaises au sol ! Sans doute, ce riche homme d'affaires estime que la conscription n'existant plus, il n'y a donc plus de menace directe pour les enfants de sa famille ! Cependant, notre armée de métier comporte beaucoup d'enfants d'immigrés maghrébins, qui sont sunnites ! Nos braves soldats seront-ils capables de se ranger du côté chiite pour combattre leurs frères ? Autre aspect hilarant : cette fois, la France se joindrait à une ''Coalition internationale'', menée par la Russie ! Qui, même dans ses pires cauchemars, aurait imaginé voir un jour cela ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Charles Beigbeder

Président de sa holding industrielle et financière, Gravitation SAS, Charles Beigbeder est engagé dans plusieurs mouvements liés à l'entreprise et à la vie de la cité.

Il est conseiller municipal du 8ème arrondissement de Paris.
 

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€