Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mécénat macabre : quand le Qatar et l'Arabie Saoudite sont soupçonnés de financer les djihadistes les plus radicaux

Entre haine et paranoïa, la société française se fait de sa minorité musulmane et de l’islam français une représentation collective délirante, c’est-à-dire déconnectée de la réalité. C’est ce que Thomas Guénolé appelle l’islamopsychose. Il s’attelle, dans ce livre, à pointer les erreurs et à déconstruire les préjugés assénés sur ces sujets par Manuel Valls, Gilles Kepel, Éric Zemmour et bien d’autres. Extrait d'"Islamo-psychose" de Thomas Guénolé, publié chez Fayard (1/2).

Bonnes feuilles

Publié le
Mécénat macabre : quand le Qatar et l'Arabie Saoudite sont soupçonnés de financer les djihadistes les plus radicaux

Ainsi, le 8 octobre 2012, dans l’émission « C dans l’air », sur France 5, Louis Caprioli, ancien sous-directeur de la lutte contre le terrorisme à la DST (Direction de la surveillance du territoire, aujourd’hui Direction générale de la sécurité intérieure – DGSI), déclarait : « Des Français vont en Tunisie s’entraîner dans des camps jihadistes tunisiens financés par le Qatar, ou en Libye, notamment dans la région de Derna, où des gens s’entraînent avant d’aller faire le jihad en Syrie. » Le même jour, dans un entretien à La Dépêche du Midi, Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, évoquait « le problème de l’argent qui est alloué par des pays salafistes ».

Puis, se faisant plus précis : « On n’ose pas parler de l’Arabie saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d’alimenter de leurs fonds un certain nombre d’actions préoccupantes. »

Le 4 mars 2014, David Cohen, sous-ministre étatsunien des Finances pour le terrorisme et le renseignement financier, affirmait publiquement que le Qatar et le Koweït laissent opérer sur leur territoire les collecteurs de fonds du terrorisme. Le 30 septembre 2014, la revue de référence Foreign Policy révélait que, en Syrie, le Qatar a directement financé les combattants jihadistes parmi les plus radicaux jusqu’en 2013 – un financement qu’il sous-traite depuis, mais qui se poursuit151. De surcroît, sur les 35 millions d’euros de financement du terrorisme interceptés de 2010 à 2015 par la Cellule belge de traitement des informations financières, l’émirat du Qatar arrive en tête des pays d’origine152. À ce mécénat macabre s’ajoute l’attitude du régime autoritaire du président turc Recep Tayyip Erdoğan, qui s’est souvent comporté en allié objectif de l’organisation État islamique, notamment en faisant de la Turquie un débouché privilégié pour son pétrole153.

En somme, on peut imaginer que les cadres dirigeants de l’organisation État islamique ont choisi l’islamisme et l’intégrisme entre autres motifs pour bénéficier de ces mécénats, comme jadis diverses organisations armées avaient choisi le marxisme-léninisme pour obtenir le soutien financier de feue l’Union soviétique.

Dans cette hypothèse, résumer les attentats de l’organisation État islamique à l’expression d’une sauvagerie barbare et primitive, c’est commettre la même erreur que lorsqu’on prenait Adolf Hitler et ses lieutenants pour de simples fous furieux aux actes erratiques. Il faut au contraire prendre très au sérieux l’intelligence cynique que déploient ses leaders. Ainsi, les attaques qui ont frappé plusieurs pays, dont la France, au cours des deux dernières années relèvent d’une doctrine classique de stratégie militaire appelée guerre asymétrique. Le concept est simple : lorsqu’il existe un écart immense entre les ressources des belligérants, qu’elles soient matérielles ou humaines, le plus faible peut opter pour des actions peu consommatrices de ressources, mais à très fort impact sur le moral de l’adversaire. En l’occurrence, l’objectif des attentats sanglants ou encore des vidéos d’exécutions sommaires par décapitation ou par immolation que propage l’organisation État islamique est double : d’une part, faire oublier sa faiblesse dans le rapport de force strictement militaire, chaque attaque abominablement spectaculaire pouvant être présentée comme une grande victoire ; d’autre part, tenter de susciter dans les pays visés une psychose collective hostile aux minorités musulmanes pour, en retour, faire grossir le flux de recrues étrangères de confession musulmane dont l’organisation a désespérément besoin.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MIMINE 95 - 21/01/2017 - 16:26 - Signaler un abus l'islamisme n'a pas besoin d'une hostilité envers les minorités

    musulmane pour susciter l'admiration et l'adhésion à ses principes de musulmans, et ceux, pour la bonne et simple raison que les principes de l'islamisme sont juste, ceux de l'islam, point barre. Répéter comme des mantras que "ça n'a rien à voir avec l'islam", utiliser des morceaux choisis de versets ou, comme avec la sourate des infidèles ou le fameux : nulle contrainte en religion !!!, les détourner de leur véritable sens pour tenter de le prouver ne fera pas avancer le Schmilblick ! Ce n'est pas l'hostilité supposée par vous, envers la communauté musulmane qui entraîne le prolifération des djihadistes mais bien l'adhésion à la doctrine véhiculée par les écrits islamiques . On peut être un musulman tranquille et cohérent avec le mode de pensée occidental, à condition de ne jamais lire plus, que la sourate 1 et c'est sans doute ce que pratique un certain nombre de musulmans en France. Seule une lecture historiciste des ces écrits pourraient permettre aux musulmans de rentrer dans le 21 siècle pour inaugurer, pour commencer : l'altérité et donc l'acceptation de "l'autre" et la reconnaissance de ses droits. Bref, un début de révolution, le reste en découlerait peut être.

  • Par POLITQ - 21/01/2017 - 18:45 - Signaler un abus ?????????

    Je ne comprends pas grand-chose à cet article…. La société française est-elle paranoïaque?…. Est-ce cela?…. J'ai déjà entendu ce Guénolé sur RMC avec J-J Bourdin. Et j'ai vite compris que ce "politologue" serait un parfait islamo-compatible-lécheur-soumis-gaucho , … très, très malhonnête ce monsieur…. Alors j'ai peur de connaître par avance la teneur de son torchon...

  • Par ikaris - 21/01/2017 - 21:04 - Signaler un abus Thomas Guénolé le sophiste ?

    Comme POLITQ je ne comprends pas cet extrait du livre de Guénolé. Il n'y a pas d'articulation entre les faits énoncés de la première partie et les spéculations de la seconde. Quoi qu'il en soit l'auteur est très défavorablement connu pour être une militant du vivre ensemble et de la dimmhitude ... militantisme qui le pousse à être bouché à l'émeri à chaque fois que la réalité s'éloigne de sa fable : il a été pris plusieurs fois les mais dans le pot de chocolat. Va t'installer à Sevran pendant 6 mois, Thomas et reste pas dans ton bureau, tu vivras concrètement le "vivre ensemble". Tant que tu as pas fait ça ton bouquin du peux t'asseoir dessus on le lira pas.

  • Par Jean-Benoist - 22/01/2017 - 09:16 - Signaler un abus Non M Guenolé, la France ne diabolise pas

    Les musulmans. ....Les citoyens français exigent des musulmans l'assimilation comme le font les juifs cathos, laics, agnostiques. ...a savoir le respect de nos valeurs republicaines. .. Nous refusons la charia, le voile qui soumet la femme car ses cheveux symbole sexuel, doivent etre cachés. ..la provocation des islamistes. Vous devriez faire un stage dans les banlieues zones de non droit telles vaulx en velin pour découvrir la vraie vie Vous devez le dernier des mohicans a voter a gauche et a porter des oeillères. .je vous plains et j'espère que vos eleves possèdent suffisamment de sens critique pour ne pas croire a vos sornettes

  • Par langue de pivert - 22/01/2017 - 09:56 - Signaler un abus ☺ On a hâte de lire la deuxième partie !

    C'est quoi cet article ? §§§ "....État islamique est double : d’une part, faire oublier sa faiblesse dans le rapport de force strictement militaire, chaque attaque abominablement spectaculaire pouvant être présentée comme une grande victoire ; d’autre part, tenter de susciter dans les pays visés une psychose collective hostile aux minorités musulmanes pour, en retour, faire grossir le flux de recrues étrangères de confession musulmane dont l’organisation a désespérément besoin." §§§ Ça c'est la théorie socialo-islamiste ! Encore un qui invente l'eau tiède ! Il lorgne sur un fauteuil de ministre chez Macron ce clampin ? Si demain tous les musulmans de France partaient pour un voyage sans retour vers Muzzland et son djihad ça dérangerait qui ? Si demain l'occident - enfin - décidait de ne plus intervenir, de ne plus s'interposer, de ne plus prendre partie dans des querelles de minarets qui ne les le regardent pas et qui le dépassent ça dérangerait qui ? Si demain la civilisation arabo-musulmane se cannibalisait en terres d'islam jusqu'au dernier ça dérangerait qui ? Pas moi ! Pas le moindre argument, pas la moindre source ! Pas le moindre document ! Seulement une théorie vaseuse.

  • Par langue de pivert - 22/01/2017 - 10:00 - Signaler un abus

    Curieusement ce type a oublié M. Del Valle dans sa liste de "psycotiques" ! Il ne pèserait pas lourd dans un débat contre lui !

  • Par langue de pivert - 22/01/2017 - 10:36 - Signaler un abus psychotiques grrr

    "La riposte asymétrique pour les nuls !" tome 2 vite ! ☺ Mais pour qui il nous prend cet ahuri ? Même les dirigeants de l'E.I. appellent les rats d'allah installés en occident à ne plus venir mais à frapper les croisées chez eux ! Et c'est ce qu'ils font ! Ce pauvre type est payé en pétro$$$$$$$ ? Quand les rats d'allah feront l'attentat de trop en Europe et que les européens "allumeront la mèche"...mais pas celle d'une bougie il va voir ce que c'est la riposte asymétrique en occident : Une ratonnade continentale incontrôlable ! C'est ça qu"il cherche ce guignol ?

  • Par langue de pivert - 22/01/2017 - 11:47 - Signaler un abus croisés !

    croisé(e)s ! Bon ils frappent les femmes aussi les muzz ! Même les leurs qui sont déjà dans un body-bag ! Çà fait gagner du temps à la sécurité civile qui ramasse les morceaux !

  • Par MIMINE 95 - 22/01/2017 - 14:24 - Signaler un abus A IKARIS

    Le journal le temps ( le libé suisse ) dans un portrait "promotionnel " du dit Guénolé: ["https://www.letemps.ch/societe/2015/10/06/thomas-guenole-politologue-presse ] nous apprend que ce dernier vit "rue du Cherche-Midi, dans le chic VIe arrondissement de Paris", où il occuperait un deux pièces cuisine. Un deux pièces!! il sont un peu naïf les suisses ! A Sevran , mais vous n'y pensait pas très cher et pourquoi pas à St Denis.tant que vous y êtes.... Allo quoi.

  • Par MIMINE 95 - 22/01/2017 - 14:25 - Signaler un abus OUPS!

    IlS sont un peu naïfS les Suisses

  • Par ikaris - 22/01/2017 - 16:32 - Signaler un abus @MIMINE95 : merci de l'info

    c'est un aveu en soit : se payer un deux pièces cuisine dans le 6eme plutôt qu'un appart 3 fois plus grand en banlieue, faut vraiment pas aimer les musulmans et le vivre ensemble. Un praticien obtu de l'entre-soit veut nous enseigner le "vivre ensemble".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Thomas Guénolé

Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. 

Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€