Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Massacres à la romaine : la férocité de la République

Dans cette émission de Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, Nathalie Barrandon et Christophe Dickès reviennent sur la proscription de 43 édictée par Marc-Antoine, Octave et Lépide. L'histoire de la République romaine s'est construite aussi dans la violence.

Radio Atlantico

Publié le - Mis à jour le 8 Septembre 2018
Massacres à la romaine : la férocité de la République

 Crédit Cesare Maccari

A la fin de l’année 43 avant Jésus Christ, en entrant dans Rome, les triumvirs Octave, Marc-Antoine et Lépide édictèrent une proscription qui inaugura l’exécution de centaines de citoyens romains. A cette époque, le fameux Cicéron dont le nom fut inscrit très tôt sur les listes de condamnés à mort, ne résidait pas à Rome. Après avoir échappé à ses poursuivants, il fut finalement trahi et égorgé. Sa main coupée fut envoyée à Marc-Antoine, tout comme sa tête qui fut exposée avec toutes les autres sur le forum, là même où Cicéron avait prononcé des discours dont plusieurs Philippiques.

La proscription de 43 fait partie de ce qu’on appelle les massacres de la République. Un mot anachronique puisqu’issu de l’ancien français, il ne prend tout son sens que bien plus tard, pendant les Guerres de religion de la France du XVIe siècle. D’ailleurs, ce sont Machiavel mais aussi Nietzsche qui ont sollicité l’expérience romaine afin “d’élaborer leurs réflexions sur la férocité, source d’une énergie conquérante, stimulée par la nécessité… ” Qu’ils soient réalisés dans le cadre d’un conflit militaire ou d’une guerre civile, ces moments de férocité offrent les mêmes spectacles de désolation, de trahison, de délation parfois, de peur, jusqu’à l’horreur parfois. Avec l’historienne Nathalie Barrandon, Storiavoce vous propose de découvrir comment l’histoire se construit aussi dans la violence à une époque bien particulière, celle de la République romaine. Elle est interrogée par Christophe Dickès.

 
Notre invité: Maître de conférences en histoire romaine à l’université de Nantes et membre du CRHIA, Nathalie Barrandon est spécialiste de la République romaine. Elle a publié plusieurs livres sur le gouvernement de l’Empire romain, dont De la pacification à l’intégration des Hispaniques (133-27 a.C.) en 2011. Elle étudie également la vie politique au dernier siècle de la République romaine, entre crises politiques et guerres civiles. Elle travaille actuellement sur la transgression en temps de guerre. Elle est l’auteur du livre Les massacres de la République romaines (Fayard).
 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Olivier62 - 06/09/2018 - 11:01 - Signaler un abus La république française a fait beaucoup mieux

    ...avec les 300.000 génocidés de la vendée en 179*3 (au nom des "droits de l'homme" -là c'est permis) et des 100.000 morts de l'épuration qui a suivi la conquête de la France par les USA en 1944.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Storiavoce

Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont associées des grandes figures, ainsi que les grands courants intellectuels. Pour cela, elle donne la parole aux meilleurs spécialistes des sujets abordés. Storiavoce est une marque l’association Voxistoria fondée par Christophe Dickès

Voir la bio en entier

Christophe Dickès

Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à la papauté (L’Héritage de Benoît XVI, Ces 12 papes qui ont bouleversé le monde). Il est enfin le fondateur de la radio web Storiavoce consacrée uniquement à l’histoire et à son enseignement.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€