Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Mary Cassatt" : le génie de la simplicité apparente

Atlanti-culture

Publié le
"Mary Cassatt" : le génie de la simplicité apparente

EXPOSITION

MARY CASSATT

INFORMATIONS

Musée JACQUEMART-ANDRE

158 boulevard Haussmann

75008 Paris

Ouverture 7 jours sur 7, de 10h à 18h 

Nocturne le lundi jusqu'à 20h30 

www.musee-jacquemart-andre.com

Jusqu'au au 23 juillet 

RECOMMANDATION

EN PRIORITÉ  

THÈME

Le musée Jacquemart-André réalise la première grande rétrospective consacrée à Mary Cassatt (1844-1926) en France, tout juste 30 ans après l'exposition du musée d'Orsay en 1988.

Une impressionniste américaine à Paris, Cassatt a vécu plus de soixante en France mais sera considérée de son vivant comme la plus grande artiste américaine de son temps.

A travers une cinquantaine d’œuvres majeures, l'exposition nous racontent toute la modernité de son histoire, dualité culturelle d'une artiste américaine qui a su se faire une place dans le monde masculin de l'art français.

C'est la seule peintre américaine à avoir exposée avec le groupe des impressionnistes à Paris

POINTS FORTS

1- Le charme de l'hôtel particulier du musée Jacquemart-André, merveilleux espace pour nous faire découvrir, pour la première fois en France et depuis la mort de l'artiste, une vision d'ensemble de l'oeuvre de Mary Cassatt.
 
 2- Impressionniste par la technique, sa peinture s'intéresse très peu au paysage, thème préféré de ses contemporains - Pissarro, Sisley, Monet... mais excelle dans l'art du portrait qu'elle va travailler en adoptant la méthode impressionniste , influencée dès ses débuts par Edgar Degas qui l'invite à se joindre au groupe.
 

3- Dans la section 1, l'exposition s'ouvre sur les premiers tableaux de la première décennie post-romantique comme " La joueuse de mandoline " 1868 et plusieurs gravures créées pour un projet de journal auquel Cassatt, Degas et Pissarro ont collaboré; mais le premier choc visuel qui va donner la tonalité à l'exposition est l'un des tableaux les plus célèbres de Mary Cassatt, " Petite fille dans un fauteuil bleu " 1878. Avec sa touche libre et sa grande modernité, il fut d'abord rejeté pour la section américaine de l'exposition universelle de Paris en 1878 pour finalement terminer dans les trésors de la National Gallery of Art de Washington et être généreusement prêté pour cette exposition. La réflectographie infrarouge nous confirme même que son ami Degas est intervenu sur le fond du tableau pour en modifier la perspective.

4-Dans la section 2, la famille américaine de Mary Cassatt est son sujet de prédilection, avec notamment sa très chic soeur Lydia- " La Tasse de Thé " 1880; et son frère, Alexander,  qui va devenir Président de la Pennsylvania Railroad et un des hommes les plus riches des Etats-Unis: portrait " Alexander J. Cassatt et son fils Robert Kelso " 1884-1885.

5-Dans la section 3, toute la sensibilité de Mary Cassatt explose dans sa représentation moderne de scènes de la vie quotidienne, loin d'un art bourgeois. Cassatt, qui n'aura jamais eu d'enfant, va faire du thème de la " mère à l'enfant " sa marque identitaire avec de magnifiques œuvres à l'huile, au pastel ou à la pointe sèche comme " Femme assise avec un enfant dans ses bras " ou " Bébé dans un costume bleu, regardant par dessus l'épaule de sa mère ", illustrant des scènes de vie maternelle d'un naturel touchant et d'une grande tendresse qui nous donnent l'impression de pénétrer dans l'intimité de ses modèles.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal Duthuit pour Culture-Tops.

Pascal Duthuit est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€