Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marie et Joseph étaient des migrants ! Ça doit être vrai, puisque c’est le pape qui le dit…

Des centaines de millions de catholiques ignoraient cette information capitale. Pour eux François a brisé un secret jalousement gardé.

C’est ça, un cadeau de Noël ?

Publié le
Marie et Joseph étaient des migrants ! Ça doit être vrai, puisque c’est le pape qui le dit…

Nous nous sommes replongés dans les Evangiles. Selon Saint Jean… Selon Saint Marc… etc… Ce qui est dit là-bas des parents du petit Jésus a un côté pitoyable d’image d’Epinal. Tous les apôtres ont rivalisé d’hypocrisie pour nous ensevelir sous leurs banalités bien-pensantes. Ils étaient douze. Douze qui ont menti au moins par omission.

Le temps de la vérité est enfin venu. Et c’est un treizième apôtre, localisé à Rome, qui s’est chargé de la révéler. Le pape François a, dans la basilique Saint-Pierre comparé Marie et Joseph a des migrants ! Voici ses saintes paroles.

Marie et Joseph, qui n’avaient pas de place, furent les premiers à qui Dieu a donné des papiers d’identité.

Dieu qui est pauvreté et humilité nous montre que le vrai pouvoir et la liberté authentique se dévoilent en assistant les faibles et les fragiles.

Et il a ajouté.

Dans les pas de Joseph et Marie se cachent de nombreux pas. Nous voyons les traces de familles entières qui aujourd’hui se voient obligées de partir. Nous voyons les traces de millions de personnes qui ne choisissent pas de s’en aller mais qui sont obligées de se séparer de leurs proches, sont expulsées de leurs terres.

C’est quand même bien plus beau, bien plus noble, que les textes de Saint Luc, Saint Jean, Saint Truc, Saint Machin ! Grâce soit rendue au pape François qui a marché sur l’eau, qui a multiplié les pains et fait se lever Lazare. Car c’est bien à un miracle que nous avons assisté. Les paroles du Souverain Pontife ont, en effet et à coup sûr, été inspirées par une puissance divine. Mais nous ne sommes pas sûrs pour autant qu’il s’agisse du Saint-Esprit, le père putatif de Jésus.

En revanche, le pape n’a pas été très disert sur le trajet migratoire de Marie et Joseph. Sont-ils montés sur une frêle embarcation, qui après avoir bravé les flots dangereux de la Méditerranée, les a déposé à Lampedusa ? Le périple s’est-il arrêté dans l’île grecque Paphos où ils croupissent dans un camp de migrants ? Ou – miracle – ont-ils réussis à rejoindre la jungle de Calais ? Interrogé par nos soins, Gérard Colomb a prudemment refusé de confirmer cette hypothèse.

En tous cas, pour notre part, nous refusons désormais de prêter foi aux Évangiles. Ces textes sont caducs depuis les révélations du pape François. Il y est dit - et c’est risible - que la longue migration de Marie et Joseph n’excédait pas la petite centaine de kilomètres séparant Nazareth de Bethléem. Un mensonge qui a quand même duré plus de 2000 ans !

Nous ne pouvons nous empêcher de suggérer au pape François de rappeler que les "deux migrants" dont il parle étaient d'une famille aristocratique juive qui descendait en direct du roi David. Pour des "migrants", c'est plutôt chic, non ?"
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par atlantique07 - 28/12/2017 - 11:58 - Signaler un abus Décidément

    Décidément ce Pape nous aura tout fait et nous aurons tout accepté...Cela dit il est encensé par la presse de gauche , ce qui n'est pas très réjouissant...

  • Par patrice Binet-Decamps - 28/12/2017 - 12:40 - Signaler un abus Decidement

    Drôle de Pape qui ne connais ni l’histoire, ni les evangiles Et dire que c’est répété dans les paroisses à la messe de Noël..... Comment dit on = parole d’evangile ?

  • Par cloette - 28/12/2017 - 13:12 - Signaler un abus ha ha ha

    j'adore l'esprit réactif de Benoit R .Il ne laisse rien passer, et il a raison .

  • Par assougoudrel - 28/12/2017 - 13:18 - Signaler un abus Bientôt ce pape nous donnera

    une nouvelle version de Jésus sur la croix. Il serait question que Jésus, sur la croix, avait interpellé les deux larrons qui étaient à ces côtés...."Fous-nous la paix; tu as fait de nombreux miracles et, à présent que nous sommes dans la merde, tu n'es même pas capable de nous sortir de là", lui dirent-ils. Alors, Jésus leur répondit: "tous les deux, vous êtes des cons; vous ne serez pas sur la photo". Depuis, on ne voit que lui, alors qu'ils étaient trois là-haut. C'est la nouvelle version de ce pape devenu fou.

  • Par kelenborn - 28/12/2017 - 13:26 - Signaler un abus hors sujet mais...

    "Les vagues de froid polaire sont bien liées au réchauffement de la planète" (Le Figaro)...Ben pardi: il fait chaud c'est le réchauffement, il fait froid c'est aussi le réchauffement!!! Une telle copulation entre Beria et les idiots utiles! Staline en aurait rêvé

  • Par kelenborn - 28/12/2017 - 13:35 - Signaler un abus ah ben mon Bruno

    "Nous ne pouvons nous empêcher de suggérer au pape François de rappeler que les "deux migrants" dont il parle étaient d'une famille aristocratique juive qui descendait en direct du roi David. Pour des "migrants", c'est plutôt chic, non ?" Ah ben mon Bruno, je me sens coupable de cette immense inculture car je pensais que Marie et Jesus étaient des "sans-dents" mais non, c'était des bobos!!! D'ailleurs, l'Ange Gabriel, qui a , quand même , un goût plus raffiné que DSK ne se serait pas allé à fricoter avec Cindy ou Nutelline!!!Bon...de la à ce que A2BOUH en déduise que Marie était une groupie de Johnny ....là faut demander à Jacquet !

  • Par Tande - 28/12/2017 - 14:21 - Signaler un abus Boboisme

    Je renchéris sur Ah ben mon Bruno: en plus, ils se faisaient recenser dans la ville natale de Joseph (ce qui est le contraire du migrant, non?). il est vrai que ceci sort d'un vieux bouquin, nommé les Evangiles, et non de la dernière parution de la Théologie de la libération à la sauce argentine...L'élection de ce Pape gauchiste est de jour en jour un mauvais coup réalisé par un Sacré Collège irresponsable.

  • Par 28furka - 28/12/2017 - 14:46 - Signaler un abus francois le mal nomme

    il aurait du choisir judas ce saint homme

  • Par moneo - 28/12/2017 - 15:27 - Signaler un abus que vous dire

    Jesus Marie Joseph

  • Par Borgowrio - 28/12/2017 - 17:15 - Signaler un abus Intégrer le cathéchisme , l

    Intégrer le cathéchisme , l'histoire de Jésus officialisée par les différents conciles , à la vie réelle , est très dangereux . C'est avant tout une histoire de foi . Tout le monde n'avale pas les les inepties merveilleuses du catholicisme , même si nous respectons la tradition judéo- chrétienne qui fait parti de notre histoire et la foi des croyants . En mélangeant la fiction avec la réalité ce pape rompt avec une tradition prudente de l'Eglise , qui lui a permis de traverser les siècles ... En plus, les historiens ( sérieux ) ont des doutes sur le lieux de naissance de Jésus ... Il se peut que ce soit Nazareth ... Mais comme David était né à Béthléem , pour un messie crédible, il fallait au moins ça

  • Par vangog - 28/12/2017 - 18:56 - Signaler un abus Et moi, quelle surprise dans la crèche où je crèche...

    de voir un petit Macron tout rose, le matin de Noël! Ce nouveau messie effectuera-t-il des migrations , quand il sera grand? j'éspère...au moins les cent kilomètres qui le séparent de Deauville, ville réputée pour ses exclus de tout poil...

  • Par Sedona - 28/12/2017 - 19:35 - Signaler un abus Joseph et Marie annoncent les migrants!

    Dont acte. Et Herode qui les a fait partir en Égypte après avoir décidé d'égorger tous les nouveaux nés, il annonce les musulmans?

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 19:57 - Signaler un abus Pas risible aujourd'hui, BR !

    Je suis tout de même très surpris que vous, Benoît Rayski, ne parliez pas de l'Egypte, où effectivement Joseph, Marie et Jésus ont trouvé refuge. La migration dont le Pape parle, à mon sens, n'est pas celle de Nazareth à Bethléem (5 jours de marche quand même, et Marie a accouché le soir même de l'arrivée!). Au mois de novembre de l'année suivante, Jésus avait presque un an, la Sainte famille a fui vers l'Egypte par voie terrestre et s'est installée à Matarea, le temps que les troubles politiques de Jérusalem se calment. La Sainte Famille est revenue à Nazareth au bout de 3 ans environ. Par voie terrestre toujours. Ce à quoi le pape faisait allusion, toujours à mon sens, c'est à l'accueil des Égyptiens du moment envers ces réfugiés politiques, juifs, et ils étaient nombreux, car à Matarea il y avait une "colonie" juive de réfugiés comme eux. La Sainte Famille a donc effectivement connu la précarité de la situation de déraciné.Accessoirement aussi à Bethléem, puisque la Sainte Famille y est restée près d'un an. Joseph a dû y exercer son métier d'artisan charpentier.

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 20:06 - Signaler un abus Migrant : deux acceptions

    Il ne vous pas échappé, M Rayski, que le néologisme "migrant" recouvre deux acceptions fort anciennes. D'une part "l'émigré", dont l'objectif est de rester dans le pays d'accueil. D'autre part "le réfugié", qui fuit un danger personnel, et donc n'a pas pour objectif de rester dans le pays de refuge. Ce mot de "migrant" est donc prononcé et écrit aujourd'hui sans nuances, sans précautions, sans culture en fait. Ou par "provocation", n'est-c e pas ? Le mot "migrant" peut donc être appliqué à la Sainte famille, dans la mesure où l'on ne considère que l'aspect de réfugié, mais en ayant présent à l'esprit les inconvénients financiers et de déracinement, qui ne sont pas minces... Je vous souhaite de bonnes fêtes, M Rayski, et ce de tout cœur.

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 20:23 - Signaler un abus Bethléem est aussi un déracinement

    Pour Saint Joseph, l'annonce du recensement et de la contrainte d'aller à Bethléem, a été ressentie comme une catastrophe. Marie était enceinte, le temps d'accoucher était proche, et donc le voyage, à âne, présentait un risque sérieux (les voitures aujourd'hui aussi...). Pour Marie, à la foi immense, c'était la réalisation de la prophétie : De toi, Bethléem, la plus petite des cités de Juda... Donc le départ a été fait dans l'immédiateté. Et arrivé à Bethléem, Saint Joseph a du faire face : logement, avec bébé, travail, et il y est resté un an, sur les conseils de Zacharie, mari d'Elisabeth, cousine de Marie, récemment mère elle aussi. Donc le séjour de Bethléem a réuni les conditions de précarité propres aux migrants, au moins en partie, puisque la famille de Hébron (à six heures de voyage) pouvait leur rendre visite.

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 20:27 - Signaler un abus Précision :

    Donc le séjour de Bethléem a réuni les conditions -- de soudaineté et -- de précarité propres aux migrants,

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 20:43 - Signaler un abus Précision : séjour de 4 ans hors de Nazareth.

    La Sainte Famille est revenue à Nazareth au bout de 3 ans environ... d’Égypte... En fait 4 ans d'absence, car il faut compter l'année passée à Bethléem, loin de Nazareth donc. Loin du foyer... où il a fallu tout racheter au retour pour vivre et travailler...

  • Par clint - 28/12/2017 - 21:11 - Signaler un abus Jusqu'à la mort d' Hérode la famille a du s'exiler en Egypte !

    C'est ce que rapporte Mathieu 2 - 13 quand il traite du départ en exil. On peut reprocher peut-être beaucoup au Pape François mais je ne m'engagerais pas pour dire qu'il "transforme" les Evangiles pour coller à la situation actuelle des émigrés. Le fait de croire ou non à la véracité des textes religieux est un acte personnel. Toute croyance, par définition, ne peut pas être "vérifiée" !

  • Par Le gorille - 28/12/2017 - 21:25 - Signaler un abus Textes religieux

    @Clint - Les textes religieux ont aussi un contenu historique. Et Mathieu rend compte d'un fait. La "véracité" est accessible par la vérification, c'est vrai, mais la crédibilité d'un auteur est aussi à prendre en compte. Et Mathieu est crédible.

  • Par kelenborn - 29/12/2017 - 08:22 - Signaler un abus et beh mon bruno

    T'as vu ce que te raconte le Gorille!!! Jesus est parti voir les Pyramides et peut être même Toutânekhamon!!!Remarque, moi je ne savais pas non plus mais je confesse être nul en bondieuserie...Tandis que toi, comme disait le Canard quand il avait été pris à bouffer dans la gamelle du coq: pan sur le bec! Ah t'es mal et tu peux simplement espérer que le pape se montre moins cruel que Ferjou et ne t'oblige pas à manger ton slip! C'était les Saints-Innocents hier!!!mais enfin, ta fougue te perdra...prends exemple sur Jacquet : il ne dit rien; il ne risque rien!

  • Par JLH - 29/12/2017 - 09:01 - Signaler un abus Voir Disraeli Scanner sur le pape François,

    Benoit Rayski nous écrit un éditorial parfait et comme souvent avec humour; Edouard Husson, il y a deux jours, dans sa chronique Disraeli Scanner a développé le sujet. Certes, Rome n'est plus dans Rome, mais quand même pas encore dans Atlantico....

  • Par Louna - 29/12/2017 - 13:01 - Signaler un abus @ Le Gorille

    J'ai pris plaisir à vous lire. Votre connaissance des textes religieux a "éclairé" ce débat.

  • Par Joly Maurice - 29/12/2017 - 14:00 - Signaler un abus Ce que dit le pape ne me concerne plus!

    J'ai abandonné toutes mes croyances, ayant pourtant été éduqué dans la foi catholique, écoles chrétiennes, communion, confirmation, retraite et tout le bazar! J'ai cru aussi un moment aux théories marxistes dans les années 60...., grôôse déception itou...! Le pape, les évêques et tout le salamalec qui va avec ne me parle plus, tandis que la montée en nombre de la foi musulmane m'inquiète. Je ne laisse plus personne gouverner ma pensée!

  • Par Outre-Vosges - 01/01/2018 - 14:38 - Signaler un abus Qu'il finisse par jeter le masque, ce vieux c...

    J’attends le moment où cet imbécile de pape François publiera son encyclique « Mahometus maximus et ultimus propheta ».

  • Par kelenborn - 01/01/2018 - 18:47 - Signaler un abus Ben en tout cas

    On voit mon Bruno pointer son nez quand l'Amere ou Vangode lui mordent les mollets mais là ...devant le Gorille, ....Comme la java face au jazz!!! il ramasse son mégot et s'en va dans la rue!!! ah ah ah voila hein Bruno! on fait moins le fier à bras!

  • Par ISABLEUE - 05/01/2018 - 14:28 - Signaler un abus non cette famille juive n'était pas une famille de migrants

    elle allait à Jérusalem la capitale pour une fête religieuse.. Non mais.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€