Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le mariage homosexuel n'est pas moral ou non, il trouble les repères de la société

Le débat sur le mariage homosexuel resurgit mardi 14 juin à l'Assemblée avec l'examen d'une proposition de loi PS, demandant que le mariage puisse être contracté "par deux personnes de sexes différents ou de même sexe". “Ce mariage n’a aucun sens” s’insurge Anne-Marie Le Pourhiet.

Mariage homo à l'Assemblée

Publié le

Atlantico : Ce projet de loi a peu de chances d’être adopté puisqu'il a été rejeté en commission. Cependant, après l'arrêt du Conseil constitutionnel qui a estimé qu’il n’y avait rien dans la Constitution sur le sujet, et que c’était au législateur de trancher, le mariage homosexuel refait surface. L’un des arguments de ses défenseurs consiste, notamment, à montrer du doigt les pays qui refusent le mariage homo...

Anne-Marie Le Pourhiet : Ce procédé est vieux comme le monde.

Si certains pays veulent devenir les poubelles du monde législatif, qu’ils le fassent avec l’euthanasie, avec les mères-porteuses.... Nous ne sommes pas condamnés à l’alignement ! Certains États aux Etats-Unis tolèrent les mères porteuses, d’autres non... Et à l’intérieur d’un même État-Nation, tel que les États-unis, les législations sont différentes sans que cela ne pose problème.

Des voix soutiennent que refuser le mariage homo dans une société laïque semble anachronique..

Mais cela n’a rien à voir avec la laïcité. Certes, toutes les grandes religions condamnent l’homosexualité, c’est leur affaire. Mais je ne suis pas croyante ! On peut être un philosophe rationnel, observer les choses rationnellement et servir le bien commun, indépendamment de toute religion et heureusement ! Refuser le mariage homo n’est pas moral. C’est plus grave que ça ! C’est une question qui touche aux fondamentaux de la société, du droit, des repères. On dit que les jeunes n’ont plus de repères : mais on s’attache dans le même temps à démolir tous les repères ! La grande responsabilité est de savoir quelle est la fonction du droit. Serait-il de consacrer des aberrations ? Le droit républicain doit-il être irrationnel et faire n’importe quoi ?

Quand vous voyez le corps d’un homme et d’une femme, vous voyez que les deux corps ont été faits pour s’encastrer l’un dans l’autre et que les deux ensemble vont faire un troisième et un quatrième, etc. C’est pour institutionnaliser ce lien naturel et charnel -avec l’intérêt social qui en découle- que le mariage a été institué. Il n’existe pas en dehors d’un homme et d’une femme. Vouloir marier deux hommes ou deux femmes : c’est marcher sur la tête ! Jean-Louis de Lolme, un disciple de Rousseau, disait pour décrire la toute puissance du Parlement anglais qu’il pouvait tout faire sauf changer une femme en homme ! Or aujourd’hui, des lobbies ont décrété que les parlements et les juges devaient tout faire, y compris changer les hommes en femmes ! Jacques Chirac l’a dit plus tard : un mariage entre deux hommes ou deux femmes ne peut être qu’une parodie...

Ce terme de parodie n’est-il pas discriminatoire ? 

La discrimination est l’autre thème des pros mariage homo. On passe aujourd’hui du relativisme au nihilisme le plus total. On ne doit plus rien distinguer ni discerner. C’est grave car avec un raisonnement pervers de ce type,  on va jusqu’à dire des aberrations. Ainsi, si Roger aime Raymond, cela impliquerait le mariage - et l’amour partagé donnerait droit au mariage. Alors  un musulman va me dire un jour qu’il aime Farida, Rachida et Yasmina et qu’il est discriminatoire de rejeter la polygamie. Je peux aussi dire que j’aime mon frère autant qu’il m’aime. Il sera discriminatoire de ne pas marier frères et sœurs. Ensuite, ce sera des adolescents de 15 ans, etc. Il n’y a plus de limite. On touche là à la limite du droit. A savoir : le droit peut-il aller jusqu’à fabriquer n’importe quoi ? Aux États-Unis, certains mouvements considèrent que distinguer l’homme et l’animal serait du spécisme -comme le racisme ou le sexisme- et qu’il faut donc reconnaître aux animaux des droits comme aux humains. Et comme certains se disent amoureux de leur chatte... Marions-les !

Où s’arrêter alors ? 

Axel Kahn disait : “A chaque fois que, au nom de ceci, au nom de cela,  on franchit une étape supplémentaire,  on se retournera un jour et on se rendra compte que l’on a détruit l”humanité". Il ne faut pas prendre ces questions à la légère. Ce communautarisme est une idéologie de type marxiste. Philippe Muray disait qu’entre “communisme” et “communautarisme”, il n’y a que quelques lettres. L’idéologie de l’identité de genre, consiste à vouloir dire que tout ce vaut. On voit cela à Sciences po où les cours d’identité des genres deviennent obligatoires, tout comme à l’université Paris VII. A vouloir écarter le droit des fondamentaux naturels et des données rationnelles, on risque de pénétrer dans une folie pure. D’autant que je me suis toujours demandée quel pouvait être l’intérêt de ces personnes à vouloir singer... et revendiquer l’aberration !

On distingue que la prochaine étape est l’adoption... 

 

Naturellement, mais l’idée aussi est de dire que c’est normal d’être comme ça. Ne plus discriminer signifie que cela se vaut. Or, comme dit le dicton, “Si tout se vaut, rien ne se vaut !” Très vite nous passerions du relativisme au nihilisme. En philosophie du droit, aucun juriste français, ne vous dira que ce mariage a du sens.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anth11 - 14/06/2011 - 13:38 - Signaler un abus Honte à vous !

    Nous sommes dans une république laïque et le mariage n'est rien autre qu'une UNION CIVILE. La base du mariage n'est pas la famille mais l'amour entre 2 personnes. Or, dans un couple homosexuel l'amour est présent tel que dans tout autre couple. Qu'est-ce que le mariage homo changerait dans votre vie quotidienne ? Rien. Et dans celle de milliers de personnes ? TOUT. Point final.

  • Par Eowedrinidd - 14/06/2011 - 14:01 - Signaler un abus Très juste !

    Bravo Mme Le Pourhiet pour ce très bel article qui remet les choses en place en positionnant le curseur des valeurs morales là où il doit être, c'est-à-dire sur les fondamentaux naturels et les principes rationnels.

  • Par Silver974 - 14/06/2011 - 14:12 - Signaler un abus Whaou, extrait du discour de 1583 ???

    J'applaudi des deux mains !!! Soeur [commentaire modéré] nous ressort son discours de 1583 sur la "moralité" et les fondamentaux !! J'en ai mal au fondement !!! Ds les fondamentaux, vous feriez mieux de vous soucier de la disparition des "devenu mythique" désormais, Liberté, Egalité, Fraternité !!! Un torchon pour un discour d'un autre siecle ....

  • Par Silver974 - 14/06/2011 - 14:16 - Signaler un abus Precision pour soeur ...

    Le mariage civile n'étant qu'un arrangement juridique et fiscal, entre "amis" entretenant, ou non d'ailleurs surtout "chez ces gens la" des relations intimes, j'aimerai savoir sur quoi vous basez vos pratiques discriminatoire ? Excepter bien sur le fumeux "bon sens", ou encore "valeurs fondamentales", etc, argument de peu de valeur emanant d'un intervenant plus que limité ...

  • Par clemlam - 14/06/2011 - 14:31 - Signaler un abus Arnaque sémantique

    Rappelons qu'à la base des revendications des lobbies gays, il y a cette arnaque sémantique: les homosexuels n'auraient pas le droit au mariage. C'est totalement faux, les homosexuels peuvent se marier avec une personne de l'autre sexe, et ces mariages existent depuis longtemps. En revanche, l'union entre personnes de même sexe, ce n'est plus le mariage; c'est autre chose, peut-être à définir.

  • Par Silver974 - 14/06/2011 - 14:39 - Signaler un abus Serieusement ...

    Rassurez moi, Atlantico, est en fait, une bonne oeuvre de l'UMP, n'est ce pas ? Sous couvert de journalisme, c'est en fait un "formidable outil" de réinsertion pour journaleux ratés et fauchés au RSA ? Allez, dites le, vous aussi vous êtes charitable parfois !! :)

  • Par Nico2706 - 14/06/2011 - 14:50 - Signaler un abus mariage

    Le mariage n'est pas la reconnaissance par la société d'un amour entre deux personnes. C'est le cadre juridique par lequel la société protège, stabilise et encourage les unions fécondes : celles qui peuvent donner la vie et assurent le renouvellement des générations. Il s'agit effectivement d'une discrimination, tout-à-fait nécessaire et justifiée (le mot "discrimination" n'est pas un gros mot).

  • Par rafaelcmoi - 14/06/2011 - 14:54 - Signaler un abus bel article du siècle dernier

    Nous sommes en 2011... cet article est un bel exemple du retard français sur toutes les questions de société. Tout votre argumentaire est balayé par la devise de la République : Liberté, Egalité, Fraternité.

  • Par benjo - 14/06/2011 - 15:17 - Signaler un abus Les homos peuvent se marier comme tout le monde

    Ce qu'ils veulent c'est un droit special pour eux qui en contrecoup denature totalement le sens du mariage. On se demande d'ailleurs, selon la meme logique, pourquoi s'opposer a la polygamie ? Si 3 personnes s'aiment et qu'elles veulent se marier, ou est le probleme si "l'amouuuuur" est le seul critere ?

  • Par jpeter55 - 14/06/2011 - 15:25 - Signaler un abus Pour être franc...

    ... Je trouve que ce forcing autour du « mariage homo » a un petit goût de totalitarisme... Car il suffit de donner une opinion contraire et nous voilà sur le champ taxés d'homophobes...

  • Par christoph44400 - 14/06/2011 - 15:32 - Signaler un abus Comment on peut écrire des choses pareil !

    J'ai 23ans et je suis choqué d'avoir lu des comparaison aussi idiote que la polygamie et l'homosexualité et je ne parlerais pas du reste... Vous êtes borné dans vos convictions personnels. Vos convictions personnels sont finalement plus importantes que les principes fondamentaux des droits de l'homme!!! ce n'est pas un article ni un un editorial c'est un torchon de connerie!

  • Par pedrito94 - 14/06/2011 - 15:49 - Signaler un abus Merci

    Merci Atlantico ! ! ! Suis-je homophobe ?

  • Par jpeter55 - 14/06/2011 - 16:10 - Signaler un abus @christoph44400

    Qu'est-ce que je disais... On ne peut donc pas avoir une opinion différente de la vôtre, n'est-ce pas ?

  • Par yana147 - 14/06/2011 - 16:26 - Signaler un abus @Nico2706

    en lisant votre commentaire je ne dirais qu'une chose. comment cela se fait il que des couples ne désirant pas d'enfants ou stérile puissent se marier ? et surtout pourtant actuellement il y a en france 300 000 familles homoparentale ?

  • Par marco06 - 14/06/2011 - 16:39 - Signaler un abus mariage homo

    Mais qu'est-ce que ça change dans la vie de chacun qu'un couple soit formé d'une femme et d'un homme, de deux femmes ou de deux hommes? Rien! Alors un peu plus de démocratie et que chacun se rappelle que la vie ici bas est assez courte pour ne pas s'embêter la vie avec des faux problèmes... On finira tous au même endroit : homo ou pas!!!

  • Par mbo22 - 14/06/2011 - 17:01 - Signaler un abus En lisant certains commentaires, je vois les visages tordus de

    haine de leurs rédacteurs devant un écrit qui ne va pas dans leur sens. La communauté gay est intolérante et le montre à la moindre occasion n'acceptant pas qu'on puisse débattre de son état sauf si c'est en sa faveur. Le PS est en train de faire de la prostitution électoraliste pour plaire à quelques électeurs sectaires. Honte à eux de vouloir remettre en cause les fondements de notre société!

  • Par rafaelcmoi - 14/06/2011 - 17:50 - Signaler un abus ca donne pas envie d etre de droite

    Lire tous ces messages remplis de haine et hors sujet ne me donne vraiment pas envie de voter à droite lors de la prochaine présidentielle. Heureusement que des gens de droite sont plus ouvert que ceux qui sont ici (Borloo, Bachelot entre autres). Les gays ne demandent rien de plus que l'EGALITE. est-ce trop demandé ?

  • Par rafoudol - 14/06/2011 - 18:09 - Signaler un abus les avantages fiscaux..

    pour tout ce qui est avantage fiscaux, succession, ça existe déjà avec le pacs. alors au mariage il ne reste plus que la valeur "famille". Donc l'égalité elle y est déjà !.

  • Par Nico2706 - 14/06/2011 - 18:24 - Signaler un abus @ yana147

    Mon propos est d'expliquer quelle est la finalité du mariage, comme instrument juridique de la société, et pourquoi il ne peut être ouvert qu'aux aux couples hétérosexuels - sinon ce n'est plus un mariage. Cela n'a rien à voir avec l'intimité des couples que vous évoquez (désir d'enfant, stérilité) et des situations existant de fait, souvent à la suite de séparations ("familles" homoparentales).

  • Par edouardhervouet.europe - 14/06/2011 - 18:33 - Signaler un abus Vous êtes archaïques !

    Dire que le mariage n'existe que pour donner à la société un repère, permettant notamment de faire des enfants, est archaïque. Il n'existe plus, dans nos pays, de mariages d'argent. C'est l'union de deux êtres qui s'aiment. Ainsi, interdire le mariage aux couples homosexuels, c'est juste soutenir qu'un couple serait forcément "moins amoureux" que tel ou tel couple hétérosexuel. Arbitrairement.

  • Par lulu la nantaise - 14/06/2011 - 18:58 - Signaler un abus réac. et moyennageux

    mettre sur le même plan le mariage gay et l'union avec un animal...qui prétend que tt se vaut si ce n'est Mme Le Pourhiet?quant aux homos ils sont libres de faire les mêmes conneries que les hétéros; c'est ça aussi l'égalité ds une démocratie; ras le bol de tous ces prescripteurs de bonne morale et soi-disant protecteurs de "valeurs en déclin".

  • Par benjo - 14/06/2011 - 18:59 - Signaler un abus Je voudrais qu'on m'explique

    Si on doit autoriser le mariage homo parce que ce qui compte c'est "qu'ils s'aiment", alors au nom de quoi on interdit la polygamie si on trouve 3 ou 4 personnes qui s'aiment et veulent se marier ? C'est quoi la logique ? Sinon les pro-mariages gays a part des insultes et du la moralisation a 2 balles, vous avez des arguments ?

  • Par carorih - 14/06/2011 - 19:52 - Signaler un abus "Le mariage c'est la société

    "Le mariage c'est la société de l'homme et de la femme qui s'unissent pour perpetuer leur espèce, pour s'aider par des secours mutuels à porter le poids de la vie et pour vivre leur commune destinée" Portalis

  • Par GV90 - 14/06/2011 - 20:28 - Signaler un abus Non au mariage homosexuel !

    Retournons tous à la définition du mariage : " Le mariage est l'union légitime d'un homme et d'une femme", les fondements d'une société qui se renouvelle de génération en génération. Alors laissons tomber ces soucis d'égalité qui peuvent être sortis pour tout et revenons à la moral. Les fondements de notre espèce !

  • Par Tullius Cumulus - 14/06/2011 - 20:54 - Signaler un abus Un article d'anthologie

    Parole de juriste : où l'on a confirmation que le mariage civil ouvert aux couples homos démolirait les repères de notre jeunesse, plongerait le droit républicain dans des abîmes d'aberrations irrationnelles (si, si !), que cela reviendrait à changer les hommes en femmes, à ouvrir la porte à la polygamie ou aux unions zoophiles, à s'engouffrer dans une période dfolie pure … à pisser de pathétique.

  • Par Incognito08 - 14/06/2011 - 21:38 - Signaler un abus Magnifique !

    Mme Le Pouhriet je suis consterné par vos propos (et ceux de vos lecteurs). Oser dire ceci "On dit que les jeunes n’ont plus de repères : mais on s’attache dans le même temps à démolir tous les repères !"... en 2011. Mme le Pouhriet (et les lecteurs), sachez que vos "bons repère" ne rendra pas hétéro les homos. L'Homosexualité n'est pas qqchose que l'on imite, ca n'est pas une mode ! C'est une vie

  • Par Karamba - 14/06/2011 - 22:51 - Signaler un abus le mariage...

    ... c'est un des rares articles que les gays consuméristes ne pouvaient pas encore s'offrir à leur BHV du Marais. On comprend leur frustration, mais aussi que nos institutions conservatrices s'en tamponnent un peu, étant peu sensibles aux effets de mode et autres tendances branchouilles.

  • Par martel en tête - 14/06/2011 - 23:24 - Signaler un abus Kali, la suite

    Sur cette question toutes les sociétés, ont disposé d'une boussole sûre, d'un socle de certitudes quasi anthropologiques, que seule notre société occidentale a perdu. Ce que certains veulent faire passer comme l'étape ultime de l'accès à la liberté et à l'égalité n'est que l'un des symptômes, un des plus graves, de la perte de sens, de valeurs et de repères, qui révèle notre inéluctable décadence.

  • Par martel en tête - 14/06/2011 - 23:25 - Signaler un abus L'age de Kali ?

    Aussi loin qu'on puisse remonter dans l'histoire de l'humanité, dans tous les temps, sur tous les continents, on ne peut trouver aucune société qui ait offert aux homosexuels, tolérés par ailleurs souvent et en maints lieux, une possibilité de s'unir selon les modalités conjugales, très variables pourtant, offertes aux couples hétérosexuels.

  • Par justicepourtous - 15/06/2011 - 02:14 - Signaler un abus Irrationnel !

    L'argument du Droit qui devrait suivre la loi naturelle est tout simplement irrationnel: le droit c'est justement l'opposé de la Nature ! Le droit c'est une convention entre des individus appartenant à une société, sans cesse renégociée à travers le temps. Si le Droit était la Nature, alors ils donnerait toujours raison au plus fort ! La Société peut donc décider que le mariage gay est possible.

  • Par cesar - 15/06/2011 - 06:29 - Signaler un abus le droit est objectif

    Et par conséquent, si des homosexuels veulent se marier, ils en ont parfaitement le droit, à l'instar de n'importe quel couple respectant des conditions objectives : ils peuvent parfaitement épouser une personne du sexe opposé. Il est donc impropre de parler de mariage, dont l'essence anthropologique même ne saurait désigner des unions matrimoniales institutionnalisées entre personnes du même sexe

  • Par Khemas - 15/06/2011 - 07:43 - Signaler un abus Arrêtez de donner dans la

    Arrêtez de donner dans la philosophie de l'histoire Martel en tête. Ce n'est pas parce que quelque chose n'a jamais été fait qu'on ne peut pas le faire. Etes vous cloisonné à ce point ? Quel manque d'audace. C'est du même niveau qu'utiliser l'histoire des juifs, qui ont été maltraités et injuriés de tout temps, pour affirmer qu'ils n'ont pas droit au respect...

  • Par martel en tête - 15/06/2011 - 08:04 - Signaler un abus Philosopher je ne puis, réfléchir, j'essaie !

    Comparaison inappropriée, Khémas, je ne tire pas de l'histoire de l'humanité qu'il faille maltraiter, de quelque façon, les homosexuels, j'en tire la réflexion que si ce à quoi on songe (leur mariage) ne s'est jamais fait, ,alors que les sociétés ont toujours été très inventives en matière de moeurs, c'est sans doute qu'il y a pour celà une raison profonde que notre époque déboussolée ne voit plus

  • Par martel en tête - 15/06/2011 - 10:47 - Signaler un abus On ne peut pas tout brader pour plaire aux minorités

    Marié classiquement, je pense être entré, par cet acte reconnu socialement et institutionnellement, dans une relation particulière avec la mère de mes enfants et l'avoir par exemple inscrite dans une longue chaîne générationnelle dont elle constitue un maillon. Cela lui confère une dimension humaine qui dépasse nos personnes et que nous apprécions. Cela me donne le droit de refuser qu'on le dévoie

  • Par sgb1967 - 15/06/2011 - 11:31 - Signaler un abus Faux !

    "Quand vous voyez le corps d’un homme et d’une femme, vous voyez que les deux corps ont été faits pour s’encastrer l’un dans l’autre"... Comme c'est joliment dit ! Mais vous oubliez, Madame la Sarah Palin française, que deux corps d'hommes peuvent aussi très bien s'encastrer l'un dans l'autre, ça s'appelle la sodomie... Révisez vos classiques !

  • Par le Gône - 15/06/2011 - 11:52 - Signaler un abus @sgb1967 ...

    bravo de nous apprendre ce qu'est la sodomie..mais dites moi au niveau de la procréation..ca fonctionne votre technique?..Vous êtes vous les homos..pathetiques dans votre demande de mariage ..alors que les gens "normaux" (je le fait exprès..) se marient de moins en moins cette "communauté" de moeurs réclame un droit qui lui sera je l'espere définitvement refusé..comme celui de l'adoption !!

  • Par benjo - 15/06/2011 - 12:20 - Signaler un abus On ne m'a toujours pas repondu

    Si le mariage homo oui, pourquoi la polygamie non ? Pourquoi l'amour que se portent 3 ou 4 personnes ne pourrait pas s'exprimer legalement ? Soit il y a des regles et des definitions claires de ce qu'est le mariage, soit chacun fait ce qu'il veut et passe un contrat prive avec son/ses partenaires - mais ce n'est pas les deux a la fois !

  • Par Yoplet - 15/06/2011 - 13:08 - Signaler un abus Quel argumentaire !

    Je ne sais dire si la communauté LGBT doit être consternée de voir qu'on peut leur opposer le droit au mariage sans véritable argument (comme ici), ou si elle doit se réjouir du manque de crédibilité de tels opposants... Que l'on ait des points de vue différents ok, mais pitié avancez des arguements viables (s'il en existe, pas sur) et pas des troll comme celui-là dans les débats de sociétés.

  • Par eddy - 15/06/2011 - 13:38 - Signaler un abus enfin du courage pour reconnaitre ce qui ne peut pas être

    Tout changement n'est pas une avancée. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Contenter cette minorité, même hurlante, serait un mauvais précédent pour une démocratie, destructeur pour une société et un mauvais exemple permanent pour les enfants.

  • Par Too - 15/06/2011 - 14:08 - Signaler un abus Insultes et déni 1/2

    Comme dit ci-dessous, les LGBT et soutiens traitent tout opposant de réac / archaïques / dépassé / rebus ... le rabaissement pour dominer ? ... Je ne suis pas contre l'homosexualité, ni contre le droits au gays de vivre ensemble avec des droits. Je suis par contre opposé à l'adoption ou les droits des homoparents.

  • Par Too - 15/06/2011 - 14:08 - Signaler un abus Insultes et déni 2/2

    Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ils désirent ce droit. Deux personnes de même sexe ne PEUVENT avoir un enfant, pourtant des couples homoparentaux désirent le fruit d’une union homme femme qu’ils rejettent… Un arrière goût d’instinct primaire ? A décrire le mariage comme n’étant pas une question de procréation vous contredisez votre désir de (pater)maternité

  • Par Lune - 15/06/2011 - 16:39 - Signaler un abus L'homme en société n'est pas l'homme naturel

    Un couple hétérosexuel dont un des membres est stérile ne peut pas avoir d'enfant ensemble. Alors pourquoi donc veulent-ils adopter ? Pourquoi le droit donne-t-il cette possibilité alors que de toute évidence la nature a décidé que la personne stérile n'aurait pas d'enfant ?

  • Par christoph44400 - 15/06/2011 - 17:06 - Signaler un abus Article de Contrepétrie régressionniste

    @jpeter55, si j'ai critiqué cet article c'est qu'il ne vaut rien en terme d’argument ce n'est qu'un tas de contrepétri régressionniste. Vous resté borné dans vos idées. Et oui la société évolue et elle évoluera, le mariage pour les homos en france n'est pas pour demain, mais il viendra! car c'est une simple question de droit et d'égalité!

  • Par Aristote - 15/06/2011 - 17:06 - Signaler un abus Polygamie

    L'argument n'est pas seulement rhétorique. Une association gay suédoise, constatant que la sexualité généralement monogame (en dépit d'évidentes exceptions !)d'un mariage hétéro, ne correspondait pas à celle pratiquée par beaucoup de gays, a demandé la reconnaissance légale des communautés de partenaires.

  • Par gro - 16/06/2011 - 09:43 - Signaler un abus Un grand grand merci pour

    Un grand grand merci pour confirmer les raisons de mon exil à l'ètranger. Merci, vous ne savez pas á quel point vous me faites plaisir en me rappellant à quel point je suis tellement plus heureux ailleurs qu'en France!

  • Par vin100 - 17/06/2011 - 00:56 - Signaler un abus Ce débat est juste politique.

    Une majorité de Fr n'est plus opposée au droit au mariage des Homosexuels Une majorité des homosexuels ne souhaite pas se marier si cela était permis Autrement dit, La minorité des homosexuels a besoin de casser le symbole du mariage pour banaliser l'acceptation d'orientations sexuelles au détriment de la minorité de couples qui revendique les prérogatives d'un statut au bénéfice des enfants.

  • Par edouardo54 - 17/06/2011 - 09:35 - Signaler un abus Bel essai de conservatisme

    Quelle rhétorique pour maintenir les gens dans des idées bien figées ! Je suis tout à fait d'accord avec Anth11, la base du mariage c'est l'Amour et pourquoi le refuser à 2 personnes qui s'aiment. Je suis fier d'être belge et d'assister à une belle évolution des idées et de l'acceptation de l'autre avec ses différences. Sans faire de bruit, nous avons légalisé l'euthanasie et le mariage homosexuel

  • Par edouardo54 - 17/06/2011 - 09:35 - Signaler un abus Bel essai de conservatisme

    Quelle rhétorique pour maintenir les gens dans des idées bien figées ! Je suis tout à fait d'accord avec Anth11, la base du mariage c'est l'Amour et pourquoi le refuser à 2 personnes qui s'aiment. Je suis fier d'être belge et d'assister à une belle évolution des idées et de l'acceptation de l'autre avec ses différences. Sans faire de bruit, nous avons légalisé l'euthanasie et le mariage homosexuel

  • Par Mandoline - 17/06/2011 - 16:26 - Signaler un abus Mais au secours !!!!

    Je suis horrifiée par les propos de certains, je salue la tolérance et le bon sens de certains, j'invite tout le monde à lire l'article de Christophe Regina sur Atlantico !!! Mariage = Eglise, Union Civile = laicité et République ! Se dire qu'une nana comme l'auteur enseigne à l'université fait froid dans le dos. Les homos ne revendiquent pas le droit à passer à l'eglise, mais une union civile

  • Par Mandoline - 17/06/2011 - 16:29 - Signaler un abus suite

    qui soit la même pour tous ! On se croirait du temps de l'apartheid !!! Une législation ségrégationniste; les pays qui ont légalisé l'union homosexuelle sont ils en voie de dégénéréscence, d'échec social ou dans une crise de société ? Pas du tout ! Donc soyez intelligent et ne confondez pas liens spirituels et liens juridiques !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anne-Marie Le Pourhiet

Anne-Marie Le Pourhiet est juriste, professeur agrégé de droit public à l'université de Rennes 1.

 

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€