Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un mariage qui dérape est aussi mauvais pour la santé que de boire ou fumer. Et ce sont des scientifiques qui le disent après une étude menée pendant 16 ans

Les chercheurs des universités du Nevada et du Michigan ont surveillé 373 couples hétérosexuels afin de déterminer si le désaccord sur de multiples sujets - comme les enfants, l'argent, la belle-famille et les loisirs - avait des répercussions négatives sur la santé. Ils en ont conclu qu'un mauvais mariage, avec des conflits fréquents, pourrait être aussi préjudiciable à la santé que de fumer des cigarettes ou de boire de l'alcool.

Conflits

Publié le
Un mariage qui dérape est aussi mauvais pour la santé que de boire ou fumer. Et ce sont des scientifiques qui le disent après une étude menée pendant 16 ans

 Crédit HOANG DINH NAM / AFP

 

Atlantico : Quels peuvent être les conflits qui nuisent à la santé ? Comment savoir si l'on se trouve dans cette situation ?

Pascal Anger : Je crois qu'il y a des conflits qui sont récurrents et sur lesquels il faut faire attention. On va d'abord se poser la question de qu'est-ce que son couple signifie. Qu'est-ce qu'ils mettent en place l'un avec l'autre. Va-ton faire évoluer le couple ou va-ton le laisser stagnant. Dans cette hypothèse, des difficultés vont naître. Si l'on ne prend pas de recul, cela peut être "dangereux" et poser des difficultés si l'on ne se remet pas en question. Dans ces cas là, cela peut devenir toxique. Le danger, c'est qu'à un moment donné, on s'empoissonne à vie.

Certains couples, même séparés continuent de jouer à ce petit jeu. Cela peut durer des années. Il y a quelque chose de toxique qui peut s'apparenter à une espèce de drogue. Il y a quelque chose qui vient poser difficulté.

Maux de tête, problèmes cardiaques… Quels peuvent être les symptômes physiques ?

Si la personne qui est avec vous sans arrêts vous harcèle (boulot, désir, souhaits..), alors vous allez somatiser et vous allez être en grandes difficultés par rapport à votre corps et votre psychisme. Les symptômes apparaissent comme les maux de tête, de ventre, un manque d'empathie, fatigue chronique une lassitude et du coup une déprime voir une dépression. 

Les chercheurs ont constaté que les conflits avaient un impact plus important sur les hommes que sur les femmes. Comment expliquer cela ?

On sait que les femmes sont plus propices à demander la séparation en cas de problème. Est-ce que les hommes seraient plus fragiles quelque part dans leur couple ? Il y a une fragilité lié au fait que les hommes remettent moins en question le couple. De ce fait, ils peuvent être plus sujets à avoir des maladies que nous avons évoquées.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par OLYTTEUS - 18/07/2018 - 10:31 - Signaler un abus et la pathologie induite par la mésentente?

    la vie réserve bien des surprises et faut-il rester avec un conjoint devenu parano qui vide les comptes, accumule les "amies", bât froid sa femme et ses enfants? voilà un exemple qui rend cette analyse peu importante. à noter que nombre de femmes de parano se suicident....

  • Par Citoyen-libre - 18/07/2018 - 13:15 - Signaler un abus Et tous les matins !!!!

    Nous en avons qui inventent le fil à couper le beurre. Au 19 ème siecle, lui qui n'a jamais été marié, mais qui a souffert de la mésentente de ses parents, Toulouse Lautrec écrivait déjà à propos du mariage : "un repas sans saveur qui commence par le dessert".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal Anger

Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.

Il est également chargé de cours à Paris VII. 

Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€