Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 27 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Mali Twist" : témoin et messager de la gaieté

Atlanti-culture

Publié le
"Mali Twist" : témoin et messager de la gaieté

EXPOSITION

MALICK SIDIBE, Mali Twist

Fondation Cartier

INFORMATIONS

Fondation Cartier pour l’Art Contemporain

261 BD Raspail 75014 Paris

Tél. 01.42.18.56.50

www.fondationcartier.com

Jusqu'au 25 février 

Tous les jours de 11h à 23h, Mardi jusqu'à 22 h. Fermé le lundi.

Nombreuses soirées « Nomades » autour de l’exposition (voir site).

RECOMMANDATION

EXCELLENT

 THEME 

Un an après sa disparition, La Fondation Cartier rend hommage au photographe malien Malick SIDIBE, avec  une grande rétrospective qui réunit ses photographies exceptionnelles et emblématiques, réalisées  des années 1960 à 1980.

Principalement consacrées aux soirées bamakoises, sorties balnéaires et aux portraits, elles  illustrent le parcours exceptionnel de cet artiste.

 

POINTS FORTS 

J ‘ai été tout d’abord emportée par l’atmosphère joyeuse dans laquelle le visiteur est plongé dés son arrivée. 

André Magnin, commissaire de l’exposition, en collaboration avec Manthia Diawara, a eu l’excellente idée de concocter une play-list originale de plus de 60 titres des années 60/70, dont la diffusion transporte immédiatement dans une ambiance « Swing » et donne au visiteur le plus concentré, une sérieuse envie de «bouger ».

Cela accompagne parfaitement les magnifiques instants saisis dans le clubs de Bamako qui montrent la joie bonne enfant et l’énergie de acteurs de ces soirées. Leurs tenues vestimentaires  « yéyés » comme les disques qu’ils brandissent devant eux tels-  des trophés, sont à la pointe de l’actualité musicale de cette période.« La musique est comme un rêve identitaire sur mesure » 

- Les « chemises » composées des multiples petits clichés que l’artiste présentait  aux participants des soirées afin qu’ils choisissent ceux qu’ils souhaitaient faire reproduire.

 - L’atmosphère pleine d’humour et d’auto-dérision  qui se dégage des images captées sur les plages du fleuve Niger, où la jeunesse locale se retrouvait.

 - La grande qualité des tirages argentiques, réalisés par l’artiste, et  qui font également toute l’histoire et l’ambiance d’une photo.

 -L’Installation d’un studio photo à la manière de celui de l’artiste, où le visiteur peux s’amuser à  prendre la pose avec les accessoires rappelant l’univers « Mali Twist » .- J’ai également beaucoup aimé les oeuvres des artistes JP Mika et  Pa Joe, crées spécifiquement pour cette exposition et qui révèlent l’ascendance du travail de Malick Sidibé sur toute une génération d’artistes africains.

POINTS FAIBLES

Je n’en vois pas, au delà d’un accrochage peut-être un peu trop en hauteur dans la première salle, qui ne permet pas à tous les visiteurs d’apprécier totalement la qualité des photos exposées au plus haut.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€