Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Malgré les menaces proférées, Daesh n'est pas parvenu à ensanglanter la présidentielle française mais Al-Qaïda canal historique prend le relais avec de nouveaux projets terroristes contre l'hexagone

Si ce n'est toi, c'est donc ton frère : après l'échec des partisans de Daesh, qui devaient perturber la campagne et n'ont pas réussi à passer à l'acte, de nouvelles menaces ont encore été proférées contre la France, mais par Al Qaida cette fois-ci.

Terrorisme islamiste

Publié le - Mis à jour le 12 Mai 2017
Malgré les menaces proférées, Daesh n'est pas parvenu à ensanglanter la présidentielle française mais Al-Qaïda canal historique prend le relais avec de nouveaux projets terroristes contre l'hexagone

Afin que l’élection présidentielle se déroule dans les meilleures conditions, les autorités françaises et les medias fort bien inspirés sont restés discrets sur les nombreuses menaces qui ont émané de Daech (Groupe Etat Islamique -GEI-), en particulier dans la dernière parution du numéro 9 (début mai) de son magazine Rumiyah dans sa version francophone. A savoir que non seulement ses sympathisants étaient appelés à s’attaquer aux deux candidats, mais les votants étaient également désignés comme des cibles.

En effet, les idéologues de Daech ont la démocratie en horreur car ils la considèrent comme une « religion impie adoratrice d’idoles ». C’est donc à notre système politique qu’ils appelaient à s’attaquer.

Le fait qu’aucune tentative d’attentat n’ait eu lieu constitue un indéniable succès pour les forces de sécurité qui ont réussi à neutraliser certains individus peu avant l’élection ainsi qu’à dissuader tout acte fanatique contre un bureau de vote ou une manifestation de foule se tenant après que les résultats aient été proclamés(1). C’est aussi un échec pour Daech qui n’est pas parvenu à convaincre quelques uns de ses partisans à passer à l’action. Bien sûr, cela ne préjuge en rien de ce qui risque de se passer dans l’avenir car si une bataille a été gagnée, la guerre est loin d’être terminée.

Il convient de se rappeler que les terroristes actuels défendent une cause qu’ils jugent sacrée : le salafisme-djihadisme qui a pour objectif final la soumission de la planète entière à l’application de la charia. Le dernier magazine Rumiyah développe d’ailleurs ce sujet en commentant les « attaques bénies » contre des églises coptes en Égypte, attentats qu’il a revendiqué officiellement. Il réitère sa diatribe habituelle contre les chrétiens et les juifs : s’ils vivent dans le califat, ils ont le choix de se convertir (à l’islam) ou de payer la djizîa. Ailleurs, la mort est leur seul destin. L’auteur, le cheikh Sulayman Ibn ‘Abdillah Ibn Muhammad Ibn ‘Abdil Wahhad (2) s’en prend ensuite aux dirigeants sunnites qui « préfèrent comme chefs leurs scribes et leurs moines à Allah » avant de confirmer la haine viscérale qu’il entretient contre les chiites qualifiés de rafidis (ceux qui rejettent l’islam).

En résumé pour Daech, ce n’est pas une guerre des civilisations (islam contre chrétienté) mais la conquête de l’humanité dans son intégralité, l’objectif étant qu’elle prête allégeance à Abou Bakr al Baghdadi alias le calife Ibrahim qui réunit sur sa personne les trois fonctions de chef religieux, politique et militaire.

Mais si ce succès a été remportée sur Daech, un autre mouvement est en train de se rappeler à notre bon souvenir : Al-Qaida « canal historique ». Non seulement la branche sahélienne de cette nébuleuse est repassée à l’offensive causant la mort d’au moins 25 militaires maliens depuis le début du mois et s’attaquant de nouveau à des militaires en Algérie, mais la direction d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) et Al-Qaida dans la Péninsule Arabique (AQPA, qui est la branche de la nébuleuse chargée des actions terroristes extérieures) menacent directement l’Occident.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Mario - 11/05/2017 - 10:02 - Signaler un abus la théorie qui veut que les

    la théorie qui veut que les intégristes veulent monter les communautés les unes contre les autres est pour moi fausse. si il y a conflit direct , ils n'auront pas les moyens de l'emporter. Or le temps chez les arabes n'a pas d'importance. Leur but est de nous faire plier petit à petit à coups d 'accommodements raisonnables , de revendications sans cesse réitérées, d"accusations d 'islamophobie et de culpabilisation, en imposant leurs signes religieux afin de créer l'habitude et enfin des attentats qui nous mettent la pression. Leur but est de créer des zones islamisées qui petit à petit s'étendront. Ils n'ont aucun intérêt que cela pète car ils savent que les peuples trop stimulé peuvent réagir violemment. La stratégie des petits pas est plus efficace surtout quand le temps n'est pas un souci.Et pour eux , notre nonréaction est la preuve de notre faiblesse.

  • Par bebert4 - 11/05/2017 - 10:17 - Signaler un abus retorsion

    On pourrait peut-être arreter de les financer.

  • Par cloette - 11/05/2017 - 10:37 - Signaler un abus Quel sera l'état de la France dans cinq ans

    avec la courbe exponentielle de l'islamisation ?

  • Par lasenorita - 11/05/2017 - 11:20 - Signaler un abus Notre pays est menacé à cause de Macron.

    Macron encourage ''l'immigration musulmane clandestine''. L'invasion des terroristes musulmans va empirer,en France. Mercredi, un bateau, contenant 500 migrants (tous des hommes jeunes) dont 277 Marocains (qui ne sont pas en guerre dans leur pays),a accosté sur nos côtes européennes.. Les ONG,qui les ont accueillis,vont les diriger vers la France voir http://fr.news.yahoo.com/libye-pr%C3%A8s-500-migrants-embarcation-intercept%C3%A9e-gardes-c%C3%B4tes-211628804.html et http://www.breizh-info.com/2017/05/08/68981/ong-migrants-passeurs-libye et http://actu.orange.fr/monde/mediterranee-environ-6-000-migrants-secourus-en-deux-jours-CNT000000HNzhV.html...les musulmans ont voulu être ''indépendants'' et au lieu de RESTER dans ''leur'' pays, ils ont suivi les ''colonisateurs'', en France, où ils ''cassent tout'', vendent de la drogue...voir https://www.youtube.com/watch?v=knEHdla1s5E...il faut ARRETER cette invasion musulmane et Macron en est INCAPABLE..

  • Par Atlante13 - 11/05/2017 - 12:19 - Signaler un abus Et Fabius?

    C'est tout de même LUI qui a décidé de financer Al Qaida, de les armer, pour, soi-disant, combattre le vrai ennemi, El Hassad, qui lui par contre n'a jamais menacé la France. Al Qaida, allié de la France, armé par la France, peut tranquillement s'attaquer aux vrais alliés de la France. Merci Mr FABIUS, grâce à votre politique nos soldats peuvent mourir en toute sérénité.

  • Par Deneziere - 11/05/2017 - 13:28 - Signaler un abus L'islamo-gauchisme : une réalité concrète

    A. Rodier : Cf votre note de bas de page n°1. Il y a une porosité naturelle entre l'extrême gauche qui s'est manifestée encore récemment dans les évènements que vous citez, et l'islam radical. N'ayons pas de "pudeurs de gazelle" pour reprendre l'expression d'un de leurs leaders, et disons le clair et net : l'islamo-gauchisme est un des terrains d'expression politique de l'islam conquérant, même si c'est plus par opportunité que par calcul..

  • Par Gordion - 11/05/2017 - 18:41 - Signaler un abus Luttes entre adeptes du takfirisme...

    ...wahabbites, salafistes, etc. Je pose toujours les mêmes questions: quid de l'exfiltration du GEI après la chute de Raqqa, Mossoul, et quid de l'enclave d'Idlib contenant et al Qaïda et le GEI protégés par la Turquie? Quid des réseaux de financement de ces deux concurrents? Les donneurs d'ordre qui tirent les ficelles devraient être connus depuis le temps, non? Qu'ils soient gouvernementaux, institutions, fondations des pays du Golfe, les relais financiers/culturels/associatifs en Europe devraient également être connus, non? Ai-je posé des questions qui dérangent?

  • Par gerint - 11/05/2017 - 18:51 - Signaler un abus @Mario

    D'accord avec vous. Les chartes islamiques insistent sur le temps nécessaire à l'Islamistion du monde entier et ne sont pas pressés mais efficaces par petits pas irréversibles

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Rodier

Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Il est l’auteur, en 2017 de Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre chez Balland, en 2015, de Grand angle sur les mafias et de Grand angle sur le terrorisme aux éditions Uppr ; en 2013 du livre Le crime organisé du Canada à la Terre de feuen 2012 de l'ouvrage Les triades, la menace occultée (éditions du Rocher); en 2007 de Iran : la prochaine guerre ?; et en 2006 de Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme (éditions Ellipse). Il a également participé à la rédaction de nombreux ouvrages collectifs dont le dernier, La face cachée des révolutions arabesest paru chez Ellipses en 2012. Il collabore depuis plus de dix ans à la revue RAIDS.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€