Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais quel est le vrai bilan du CIRI, cet "hôpital de campagne pour canards boiteux" dont la vocation est d’assister les entreprises en difficulté ?

Le CIRI ( Comité interministériel de restructuration industrielle) a désormais 35 ans...

CIRI

Publié le
Mais quel est le vrai bilan du CIRI, cet "hôpital de campagne pour canards boiteux" dont la vocation est d’assister les entreprises en difficulté ?

Atlantico : Le CIRI ( Comité interministériel de restructuration industrielle) a 35 ans. Autant dire que cet organisme placé sous l'autorité de la Direction générale du Trésor est bien inséré dans notre paysage public. Une question d'évidence se pose : quel est son bilan ?‬‬

A quoi sert-il ?

Jean-Yves Archer : Le CIRI a vocation à assister les entreprises en difficulté de plus de 400 salariés "pour les accompagner dans la mise au point et le financement de leurs plans de retournement" (rapport annuel CIRI

"L’action du CIRI se concentre sur les entreprises de taille intermédiaire (Eti) et les grandes entreprises.

Son action est complétée par celle des Comités départementaux d’examen des problèmes de financement des entreprises (Codefi) qui gèrent les dossiers d’entreprises de moins de 400 salariés, ainsi que celle des 22 commissaires au redressement productif. Le CIRI intervient auprès des entreprises qui le sollicitent, généralement en phase de traitement amiable, dans le cadre de procédures de prévention prévues par le Code de commerce (mandat ad hoc ou conciliation) ".

Autrement dit, la formule consistant à dire que le CIRI est un " hôpital de campagne pour canards boiteux" (prononcée par un dirigeant de l'AFEP il y a deux décennies) demeure dotée de pertinence. 

Si le CIRI présente un bilan d'activité flatteur : "Le CIRI est ainsi intervenu sur 42 dossiers d’entreprises en 2016, représentant plus de 90 000 emplois. Le taux de succès du CIRI, mesuré sur les dossiers ayant connu une issue positive, est particulièrement élevé ces dernières années, soit plus de 90% en 2015 et 2016, ce qui représente plus de 55000 emplois préservés sur ces deux années ". Odile Renaud-Basso ( Directrice générale du Trésor ), certains analystes considèrent qu'il y a parfois des cas d'acharnement thérapeutique et que le CIRI pèse excessivement sur le destin des entreprises qui peut être tout simplement placé dans une logique de mortalité schumpéterienne.

Pour une approche qualitative 

Le bilan du CIRI mériterait d'être examiné de manière qualitative avec, par exemple, les outils d'investigation de la théorie " coûts-avantages " dégagée des jurisprudences du Conseil d'Etat. Parfois, l'analyste serait contraint de constater que la cartographie politico-électorale joue un rôle dans le suivi très attentif de certains dossiers. L'ancienne magistrate près la Cour de cassation Alice Pezard qui fût directeur juridique du Trésor lorsque Jean-Claude Trichet en était le DG l'a publiquement évoqué. De même feu Dominique de La Martinière, ancien président de l'IDI ( Institut de développement industriel ) puis de Gaz & Eaux ( devenue Eurazeo, Groupe Lazard ) militait pour que le CIRI " fonctionne moins dans l'urgence " et soit mis en capacité de devenir " une sorte de creuset alliant les compétences de Lazard et celles du Boston Consulting Group ".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par frederic.monin - 21/08/2017 - 14:08 - Signaler un abus Ciri

    Combien représente le fond de garantie des salaires pour ces entreprises en difficulté et pour combien d emplois concernés?

  • Par frederic.monin - 21/08/2017 - 14:12 - Signaler un abus Ciri

    Combien représente le fond de garantie des salaires pour ces entreprises en difficulté et pour combien d emplois concernés?

  • Par MORVAN58 - 21/08/2017 - 14:35 - Signaler un abus @frederic.monin

    Bonjour. Le fonds AGS n'est activé que pour les salariés d'entreprises en règlement judiciaire pas pour celles qui sont, en grande majorité, devant le CIRI.

  • Par vangog - 21/08/2017 - 20:11 - Signaler un abus 22 commissaires au redressement productif?????

    Ah putain! Quand on sait le cul de basse-fosse où se situe la productivité-compétitivité française (tous coûts cachés inclus), on se dit que les socialauds ont encore raté le coche, sur ce coup là...c'est pas grave, car c'est le con-tribuable qui paie.

  • Par Anouman - 22/08/2017 - 20:56 - Signaler un abus Fiducie

    « l’opération par laquelle un ou plusieurs constituants transfèrent des biens, des droits ou des sûretés, ou un ensemble de biens, de droits ou de sûretés, présents ou futurs, à un ou plusieurs fiduciaires qui, les tenant séparés de leur patrimoine propre, agissent dans un but déterminé au profit d’un ou plusieurs bénéficiaires » C'est beau on dirait du Hegel... Il est quand même plus simple de laisser s'appliquer les lois du marché, tu es mauvais, tu disparais ou tu es racheté pour rien par un concurrent s'il y a quelque chose à racheter.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Yves Archer

Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research.
 
Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'un doctorat en Economie de l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€