Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais qu’est ce que cette éclipse solaire du 21 août aura vraiment d’exceptionnel ?

Le 21 août, une éclipse solaire traversera les Etats-Unis d'ouest en est, balayant 14 Etats. Elle pourrait être l'éclipse la plus scrutée de l'histoire de l'humanité.

Superstar

Publié le
Mais qu’est ce que cette éclipse solaire du 21 août aura vraiment d’exceptionnel ?

Atlantico : Le 21 août prochain, une éclipse solaire totale sera visible aux États-Unis. De très nombreux scientifiques seront présents sur différents sites pour l'observer. En quoi cette éclipse sera extraordinaire par rapport aux précédentes comme celle que l'on a pu avoir en Europe il y a quelques années ?

Olivier Sanguy : Il s'agit d'une éclipse exceptionnelle en raison du pays concerné : les États-Unis. Le 21 août, l'ombre de la Lune va littéralement les traverser de leur côte Pacifique à l'Ouest à leur côte Atlantique à l'Est. L'éclipse sera totale, c'est-à-dire que la Lune cachera intégralement le Soleil, sur une bande de 110 km de large qui balayera 14 Etats : Oregon, Idaho, Wyoming, Montana, Iowa, Kansas, Nebraska, Missouri, Illinois, Kentucky, Tennessee, Georgia, Caroline du Nord et Caroline du Sud. Le nombre d'habitants dans les régions concernées, les infrastructures de transport du pays (routes, trains, etc.) et sa capacité d'accueil touristique font que beaucoup pensent que ce sera l'éclipse la plus vue de l'histoire de l'Humanité.

Il faudra bien évidemment attendre des estimations, mais il semble probable que le record des éclipses de 1999 (une partie de l'Europe dont la France et une partie de l'Asie) ou 2009 (Chine et Japon) puisse tomber. Il faut remonter à 1991 pour trouver une éclipse sur le territoire des États-Unis, mais seul Hawaï fut concerné. Pour la partie continentale de ce pays, il convient de revenir plus en arrière en 1979 avec 5 Etats au Nord-Ouest et même à 1918 pour retrouver une éclipse qui traverse de façon comparable. Ceci dit, dans 7 ans, le 8 avril 2024, une éclipse sera visible depuis le Mexique, les États-Unis (sur une ligne du Texas à New York) et enfin le Canada.

Quelles seront les travaux réalisés par les chercheurs à scientifiques ? En quoi pourraient-ils être déterminants pour la compréhension de notre univers ?

Lors d'une éclipse, la Lune cachant le Soleil, on peut observer sa couronne solaire, une zone de très haute température extrêmement dynamique que l'éclat du Soleil cache. Certes, des satellites scientifiques ou des observatoires au sol dotés d'instruments spéciaux parviennent à observer la couronne solaire sans éclipse, mais en science on ne passe pas à côté d'une occasion de récolter des données supplémentaires avec d'autres méthodes, par exemple à bord d'avions qui suivront le trajet de l'ombre de la Lune, afin de recouper les informations et affiner les connaissances. La couronne solaire, cette atmosphère externe de notre étoile qui s'étend sur plusieurs millions de kilomètres reste peu comprise car sa température va de 1 à 3 millions de degrés alors que la surface du Soleil est à 6000 degrés. De plus, on va aussi étudier comment l'atmosphère terrestre et le sol de notre planète réagissent à la baisse de température soudaine que provoque une éclipse dans la zone concernée. Il n'y a là aucun danger, mais la perturbation apportée par cette baisse de température donne un éclairage intéressant sur la dynamique et les équilibres de l'atmosphère et du sol. À propos de danger, permettez-moi de souligner toutefois qu'il ne faut jamais observer une éclipse ou le Soleil sans équipement adéquat, c'est-à-dire des protections adaptées. Le risque est de perdre définitivement la vue.

Quelles seront les prochains événements de ce type ? Quand est-ce que la France pourra assister à un tel phénomène ?

On ne parle ici que des éclipses totales de Soleil. Le 2 juillet 2019, le Pacifique et l'Amérique du Sud (Chili et Argentine) seront concernés. Idem le 14 décembre 2020 (Pacifique, sud du Chili, Patagonie puis Atlantique). Le 4 décembre 2021, ce sera l'Antarctique. Le 20 avril 2023, une hybride (la totalité ne se produira pas sur tout le trajet) touchera essentiellement l'Indonésie et l'Australie. Comme dit plus haut, les États-Unis vivront une autre éclipse totale en 2024. La liste est longue ! Pour la France, il faudra attendre le 3 septembre... 2081 !?

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivier Sanguy

Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€