Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais pourquoi tellement mépriser Secret Story et la téléréalité quand on encense Strip-Tease ?

Une enquête diffusée mercredi soir sur Canal + dévoile la naissance et les coulisses des émissions de téléréalité en France et à l'étranger.

Hypocrites

Publié le

Atlantico : Une enquête diffusée mercredi soir sur Canal + dévoile la naissance et les coulisses des émissions de téléréalité en France et à l’étranger. Patrick le Lay, PDG de TF1 de 1988 à 2007, y évoque les tractations menées en secret en 2001 pour rafler à M6 les droits d'achat de tous les concepts d'émissions proposés par Endemol. Dans le même temps, ce dernier signait dans le journal Le Monde un édito cinglant condamnant la "télé-poubelle". Les Français sont-ils hypocrites avec la téléréalité ?

Paul-Antoine Solier : La téléréalité en France a toujours eu mauvaise réputation.

C’est le cancre de la classe qu’il ne faut pas fréquenter si l’on veut continuer à avoir des bonnes notes. Pourtant, il existe autant de formes de téléréalité qu’il existe de genres d’émissions (jeu, documentaire, fiction, variété etc…) et toutes ne sont pas à jeter à la poubelle.

A cause de cette "diabolisation", France Télévisions s’est longtemps interdit de diffuser de la téléréalité par principe, en laissant le champ libre à ses concurrents. Franchement, aurait-on été choqué de voir Top chef sur France 2 ou même L’Amour et dans le pré sur France 3 ? En Angleterre, MasterChef est diffusé sur une chaîne publique, BBC One. C’est surtout M6 qui en a profité s’engouffrant dans les émissions de coaching qui auraient pu avoir leur place sur le service public.

Toutes les téléréalités ne sont pas "trash", certaines sont même instructives. Par exemple, il existe dans certains pays européens (au Royaume-Uni, en Allemagne…) des téléréalités historiques, avec du fond et des experts rigoureux. En France, on aurait rangé ce programme dans la catégorie maudite de "Téléréalité" alors que les anglais appellent cela le "Factual Entertainment", à savoir "le docu-divertissant".

Pour en revenir à l’interview de Patrick Lelay, il l’explique lui-même. Son double-langage vis-à-vis de la téléréalité n’était pas une question d’hypocrisie mais de stratégie vis-à-vis de son principal concurrent M6. Il a fait un choix de chef d’entreprise. De même, les dirigeants de M6 ont lancé Loft Story en 2001 pour une seule et unique raison : montrer que la petite chaîne qui monte était capable de battre le leader historique.

On a coutume d’encenser un programme comme Striptease et d'en critiquer d’autres comme Confessions intimes. Pourtant, les deux émissions semblent tirer sur les mêmes ficelles. N’y a-t-il pas là aussi une certaine forme d’hypocrisie, voire même de snobisme ?

Pour moi, on ne peut pas comparer. Ce sont deux approches très différentes. On part de la même matière à savoir "l’humain" mais le traitement n’est pas le même. Les équipes de Strip-Tease (France 3) tournent beaucoup plus longtemps ce qui est toujours mieux lorsque l’on veut rendre compte de la réalité. Les tournages de Confessions intimes sont plus ramassés, la voix off est omniprésente et on cherche avant tout l’action et le clash. Chaque chaîne suit sa  ligne éditoriale, au public de choisir celle qu’elle préfère. Rappelons que cette année Strip-Tease a aussi fait polémique avec Recherche bergère désespérément. Une partie du public de France3 a été choqué, l’émission n’est donc pas exempte de critiques.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par carredas - 06/09/2012 - 11:56 - Signaler un abus Réponse à la question...

    " Pour moi, on ne peut pas comparer. Ce sont deux approches très différentes. On part de la même matière à savoir "l’humain" mais le traitement n’est pas le même. Les équipes de Strip-Tease (France 3) tournent beaucoup plus longtemps ce qui est toujours mieux lorsque l’on veut rendre compte de la réalité. Les tournages de Confessions intimes sont plus ramassés, la voix off est omniprésente et on cherche avant tout l’action et le clash. "

  • Par Titan75 - 06/09/2012 - 12:58 - Signaler un abus Coaching nécessaire

    Les êmissions de coaching correspondent à une vraie nécessité, et sont divertissantes. Je suis ainsi tombé hier soir sur M6 sur une rediffusion de "c'est du propre", émission où deux femmes bcbg apprenent à telle ou telle personne à ranger et nettoyer son logement, au départ toujours dans un état repoussant. Hier il s'agissait d'un couple noir. Au second degré, c'était hilarant, tant les conseils prodigués étaient basiques et les leçons faites comme si l'on s'adressait à des simplets. Alors vue l'évolution de la population française, ces émissions ont de l'avenir ! Il faut tout leur apprendre : comment nettoyer, comment se tenir correctement, etc.....

  • Par ciceron - 06/09/2012 - 18:07 - Signaler un abus La différence ?

    C'est la même chose sauf que Strip-tease est l'émission des gauchos-bobos-cocus qui leur permet d'avoir des frissons en regardant le quart monde depuis leur sofa et en se disant "ces gens-là sont vraiment ignobles, je préfère le tiers monde, eux au moins ne votent pas extrème droite." Ils ont les mêmes pensées et préjugés que leurs ancêtres de droite mais l'axe est différent. Juste des bourgeois étriqués et égoistes, mais de gôche......................

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Paul-Antoine Solier

Paul-Antoine Solier est responsable du développement d’une société de production de télévision. Il est diplômé de l’EM LYON et titulaire d’une maîtrise de Droit Public à l'Université Paris II.

Pour le suivre sur Twitter, c'est ici.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€