Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais pourquoi serait-il moins recommandable de lire les mémoires de Jean-Marie Le Pen que les livres de Christine Angot ?

"On n'est pas couché" n'est pas seulement une émission exaspérante à cause de Laurent Ruquier et de son caractère vulgairement promotionnel et mécaniquement rigolard. Mais pour un motif qui en définitive est presque plus grave.

Deux poids deux mesures ?

Publié le - Mis à jour le 8 Mars 2018
Mais pourquoi serait-il moins recommandable de lire les mémoires de Jean-Marie Le Pen que les livres de Christine Angot ?

Parce qu'elle donne au duo phare - quelle nostalgie nous point en songeant à Naulleau et Zemmour ! - formé par Yann Moix et Christine Angot une visibilité, une importance, une influence sans commune mesure avec sa qualité intrinsèque.

Parce qu'elle constitue une caisse de résonance pour le moindre propos de l'un ou de l'autre et qu'elle incite à adhérer, sans l'ombre d'une réserve, à la pertinence et à la profondeur de telle ou telle pensée qui est recueillie médiatiquement comme une révélation, telle une lumière.

Rarement contestée.

Parce qu'elle conduit à exclure forcément une présomption qui n'est pas si rare que cela : celle de la bêtise.

D'autant plus qu'on n'ose pas l'invoquer face à une Christine Angot si naturellement concentrée sur elle-même, tellement persuadée de la fulgurance de ses réflexions que tout, chez elle, physiquement, cherche à nous transmettre l'éclat de son génie, avec une expression évidemment sans limpidité.

Qui pourrait avoir l'audace de se moquer d'une attitude tellement certaine, par sa componction et sa gravité affectée, de dominer le débat et de mériter d'être admirée, toutes affaires cessantes ? Christine Angot se prend tellement au sérieux qu'il serait indélicat, presque grossier de la prendre à la légère.

Yann Moix est d'une autre qualité. On peut discuter ses positions, les polémiques qu'il lance à intervalles réguliers moins parce qu'il y croit que par un souci constant de se démontrer qu'il continue à exister et qu'il demeure un vif trublion, un provocateur qui ne s'assoupit pas. Il annonce qu'il va déposer plainte pour diffamation, à ses risques et périls, au sujet de Calais, contre le ministre de l'Intérieur. Cette nouvelle va le rassasier durant quelque temps. Yann Moix peut être insupportable mais au moins n'est jamais stupide.

J'ai la faiblesse, en revanche, d'aller jusque là quand je prends connaissance des réactions de Christine Angot au sujet du succès - certain et qui était prévisible - du premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen.

Elle est meurtrie et déçue par les Français parce que 50 000 d'entre eux l'avaient commandé avant même sa publication et que, selon elle, cela en dit long sur le rapport des citoyens avec la Shoah, le nazisme, le fascisme et les Juifs. Elle est choquée par le fait que Jean-Marie Le Pen, "réhabilitant" Pétain et "frisant le négationnisme", soit traité comme "une petite star".

Je pourrais, pour répliquer à ces inanités, m'abandonner à une attaque facile. Pour beaucoup, Christine Angot, dans ses livres, est aussi éloignée d'une authentique littérature que Jean-Marie Le Pen d'une conception non provocatrice de l'Histoire. Pourtant elle est lue et même encensée par certains critiques sous son charme. Pourquoi les Mémoires de JMLP n'auraient-ils pas le droit d'intéresser. 

Il y a matière à une autre argumentation pour battre en brèche ce que je n'hésite pas à qualifier de bêtise, mais conforme au canon de la bienséance.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Citoyen-libre - 07/03/2018 - 12:40 - Signaler un abus Tout est dit

    Excellente analyse courageuse et perspicace. On pourrait y ajouter la non réédition des textes de Céline. Concernant Ruquier et d'autres, il est à craindre que le marché de la bêtises soit un marché très porteur. A quand une cotation en bourse !

  • Par Nin@ - 07/03/2018 - 13:40 - Signaler un abus Excellent article

    Problème résolu : je ne regarde plus ni Mme Angot, ni Mr Moix. de sorte qu'il ne me reste plus qu'à lire d'excellentes analyses telles que la vôtre ce qui me me permet d'avoir quelques nouvelles de ces désespérants medias.

  • Par vangog - 07/03/2018 - 14:14 - Signaler un abus Si C. Angot est meurtrie...

    alors, je cours acheter le livre de J.M.Le Pen, rien que pour angoisser Angot...Boooouh!

  • Par adroitetoutemaintenant - 07/03/2018 - 14:32 - Signaler un abus Je vous trouve bien sévère Mr Bilger

    Angot préfère la gauche et l’islam au FN et pour cause : Gauche + Islam = 1 milliard de morts, FN = 0. Le coran est bien mieux à lire car il réduit plus de la moitié de l’humanité à l’état d’esclaves féminines et 75% du reste à l’état de sous-êtres !

  • Par BABOUCHENOIRE - 07/03/2018 - 15:17 - Signaler un abus Angot a les gènes que ce triste critique soit disant littéraire

    mais vraiment trés de"goche" qui se vantait de ne pas lire Jean d' Ormesson car en achetant ses livres il aurait financé un homme de droite.

  • Par abracadarixelle - 07/03/2018 - 18:11 - Signaler un abus La mère Angot sait écrire ?

    Damned, je croyais qu'elle ne savait qu'éructer sur les salauds d'en face !!!!! Un de ces quatre, elle s'empoisonnera avec son propre venin, ce que j'appelle de mes vœux ( impies ) !

  • Par kelenborn - 07/03/2018 - 18:24 - Signaler un abus oh il exagere Bilger

    On ne devrait plus prendre Christine Angot au sérieux. Une bonne dose d'ironie lui ferait du bien. Moi je la trouve inventive regardez............................http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/le-rat-qui-rit/18-mere-denis-mere-angot.html

  • Par ELIED - 07/03/2018 - 18:28 - Signaler un abus Bravo

    autant pour la forme que pour le fond. Cette Mme Angot n'a pas encore compris que la vraie culture ne se borne pas à lire seulement les livres qui suivent vos idées?

  • Par vangog - 07/03/2018 - 19:04 - Signaler un abus Ne soyez pas Angoraphobes!

    sinon, les bécasses vont encore traiter Atlanticommentaires de repères de machos et potentiels violeurs-en-série...

  • Par venise - 07/03/2018 - 19:36 - Signaler un abus d'où lis je.....?

    de votre fauteuil on sait que vous en ferez usage critique de ce remugle Algérie française certains lecteurs ne tireront pas le meilleur de ma place, j'en reste à Pétain qui, au commencement voulait stopper les massacres , à la fin signa les fameuses ordonnances, excusez moi je reste sur ma chaise, merci madame Angot et merci à Moix qui ne gagnera pas, raison d'Eat, mais au moins il se sera levé

  • Par zen-gzr-28 - 07/03/2018 - 20:04 - Signaler un abus Trop de crédit à donner à cette personne.

    Question : Ruquier répond à quel critère pour retenir ses chroniqueurs ? Après Naulleau, Zemmour, Polony...très pro et courtois, la dégringolade est pitoyable.

  • Par VV1792 - 08/03/2018 - 00:27 - Signaler un abus Tres bon article. L auteur

    Tres bon article. L auteur parle de betise.. elle est immense mais son socle et sa force assumee repose sur l insondable nullite et inculture de Mme Angot. Apres L Salame, nous avons un echantillon representatif de la gente merdiatique.. Derriere, elles font la queue, nous n' en sommes qu' au prelude...

  • Par Iker - 08/03/2018 - 11:40 - Signaler un abus Vécu contre Vie Mediatique

    Je n'aime pas M. LE PEN, non parce que les Médias me disent de le haïr, mais parce qu'il n'a pas su être à la "hauteur" quand est venu le moment de passer la main, et ses "sorties" le rendent de plus en plus pathétiques Mais ses mémoires sont celles d'un être qui a un Vécu, alors que ceux de Mme Angot n'auraient que l'instantané d'une image, que dis-je, d'un reflet médiatique. Mais si M. Ruquier et ses "bouffons" se contentent de ce genre de personnes (le terme personnalité serait inconvenant)...

  • Par Bardinet - 08/03/2018 - 11:57 - Signaler un abus Un jour...

    .. à force d'amertume, Angot se tuera.

  • Par A M A - 09/03/2018 - 11:40 - Signaler un abus Il semblerait que c'est en se

    Il semblerait que c'est en se frottant au fiel de Ruquier et d'Angot que Le Pen se soit fait la meilleure publicité pour ses mémoires, tant l'esprit de critique de ces professionnels de la dérision a lassé nombre de citoyens. Il valait mieux, pour sa publicité, que les commentaires soient faits par Angot-Ruquier plutôt que par Valeurs Actuelles.

  • Par Borgowrio - 09/03/2018 - 20:44 - Signaler un abus ONPC monologue des trous du cul

    Un régal , clair , concis et tellement vrai . Je ne supporte plus Ruquier et compagnie depuis longtemps . Au moins , avant il y avait un débat contradictoire , maintenant c'est un monologue , pas du vagin celui là mais des trous du cul

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 10/03/2018 - 11:03 - Signaler un abus Borgowrio

    les bouquins d'angot peuvent être d'une grande utilité pour les "trous du cul" en rupture de "pécul"...

  • Par A M A - 11/03/2018 - 12:49 - Signaler un abus Pauvre petit Ruquier.

    Pauvre petit Ruquier.

  • Par gerint - 11/03/2018 - 22:50 - Signaler un abus L’esprit d’Angot est un cloaque

    Certains aiment

  • Par vangog - 11/03/2018 - 23:45 - Signaler un abus Gare Angot-rille!...

    aurait écrit Georges Brassens.

  • Par raslacoiffe - 12/03/2018 - 16:29 - Signaler un abus Bravo M. Bilger

    Puisse votre analyse venir à la connaissance de Madame Delnotte qui sous couvert de nous offrir une télévision publique de qualité laisse le pouvoir à des Ruquier et consorts. Ils sont tellement nombreux sur ces chaines qu'on ne peut tous les citer.

  • Par Bardinet - 13/03/2018 - 09:11 - Signaler un abus Merci M. Bilger,

    de mettre en lumière - si j'ose dire - la bêtise de Madame Angot. Un autre aspect de sa personnalité est sa méchanceté foncière. Sa charge récente contre Virginie Calmels (mais qu'allait faire celle-ci dans cette galère ?) en est une bonne démonstration, et Me Dupont-Moretti a excellemment "cassé" cette mécanique par des interventions que la "dame" a très mal supportées.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de La France en miettes (éditions Fayard), Ordre et Désordre (éditions Le Passeur, 2015). En 2017, il a publié La parole, rien qu'elle et Moi, Emmanuel Macron, je me dis que..., tous les deux aux Editions Le Cerf.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€