Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais pourquoi les Juifs se tiennent-ils toujours les coudes ?

Ça se dit beaucoup. Et peut-être bien que c’est vrai. Vous voulez savoir pourquoi ?

Entendu au bistrot…

Publié le
Mais pourquoi les Juifs se tiennent-ils toujours les coudes ?

Pourquoi les Juifs se tiennent-ils toujours les coudes ?  Crédit Reuters

Des Juifs, il y en a des bien. Et des pas bien. Des crétins. Et des intelligents. Des riches (on ne parle que de ceux-là). Des pauvres (on n’en parle jamais). Des gros. Et des minces. Des escrocs. Des qui sont honnêtes. Des qui sont de gauche. Des qui sont de droite. Des prix Nobel (il y en a pas mal). Des analphabètes (il n’y en a pas trop). Des mafieux. Des écrivains. Des cinéastes. Et des marchands de fringues. Mais ils ont tous quelque chose en commun : ils sont juifs ! Et depuis la nuit des temps on le leur rappelle.

Avec cette phrases répétée ad nauseam : ils se tiennent toujours les coudes ! Ça se dit dans les bistrots. Et les derniers bistrots où l’on cause, c’est le Net. La plupart des commentaires, fort nombreux, publiés sous l’article "Pourquoi Bernard-Henri Lévy suscite-t-il tant de haine ?" n’ont pas échappé à cette règle. Du moins, ceux qui n’ont pas été supprimés, la loi française interdisant toute incitation à la haine raciale. Et le "ils se tiennent toujours les coudes" y est remarquablement représenté.

Ils se tiennent toujours les coudes ? Mais bien sûr que c’est vrai ! Et pourquoi donc ? Parce que depuis toujours on les tue (plus ou moins selon les périodes) non pas pour ce qu’ils font ou ce qu’ils auraient fait, mais pour ce qu’ils sont. Depuis toujours, des millions d’hommes, qui ne sont pas juifs, payent eux aussi leur tribut à la mort. Des Français ont été assassinés par les nazis, mais pas parce qu’ils étaient français. Des Arabes meurent par dizaines de milliers en Syrie, en Irak, en Égypte, mais pas parce qu’ils sont arabes. Des Palestiniens perdent la vie dans un conflit avec Israël, mais pas parce qu’ils sont palestiniens. Des Noirs se font massacrer en Afrique, mais pas parce qu’ils sont noirs.

Seuls, à un moment de leur histoire, les Arméniens et les Tutsis ont partagé avec les Juifs l’atroce privilège d’être assassinés pour ce qu’ils étaient. Concernant les Juifs ça dure depuis bientôt deux mille ans… Et cette mémoire se transmet (et pas seulement celle d’Auschwitz), sans cesse rafraîchie par une actualité couleur sang.

Quand, pendant les croisades, des chevaliers européens égorgeaient sur leur chemin les hommes, les femmes et les enfants juifs de la vallée du Rhin, les Juifs du sud de la France, relativement à l’abri, se sentaient un peu plus juifs en découvrant les récits de ces abominations.

Quand les Israélites français, bourgeois et de bonne famille, furent informés des détails de pogroms en Ukraine, Pologne, Russie et Roumanie, ils réalisèrent qu’eux aussi étaient juifs. Quand les Juifs américains eurent une vision précise des horreurs nazies, ils eurent tous une âme de Juif polonais, ukrainien ou russe. Quand, bien plus près de nous, le journaliste américain Daniel Pearl fut égorgé devant une caméra en répétant sous la contrainte : "Je suis juif", tous les Juifs du monde moururent avec lui. Et quand Mohammed Merah logea ses balles dans la tête de trois gamins juifs, tous les Juifs de la planète furent ces enfants-là. Alors oui, ils ont tendance à se tenir les coudes.

Dans un texte paru dans Combat le 10 mai 1947, Albert Camus ne dit pas autre chose : On est toujours sûr de tomber, au hasard des journées, sur un Français, souvent intelligent par ailleurs, et qui vous dit que les Juifs exagèrent vraiment. Naturellement, ce Français a un ami juif qui, lui, du moins… Quant aux millions de Juifs qui ont été torturés et brûlés, l’interlocuteur n’approuve pas ces façons, loin de là. Simplement, il trouve que les Juifs exagèrent et qu’ils ont tort de se soutenir les uns les autres, même si cette solidarité leur a été enseignée par le camp de concentration.

C’était il y a plus de 60 ans. Pas une ligne à changer.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.


 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/02/2014 - 09:03 - Signaler un abus Mais pourquoi Benoit Rayski cherche-t-il toujours à provoquer?

    Trouve-t-il qu'il n'y a pas suffisamment de raisons d'être anti-communautariste en France?....

  • Par Thot7 - 27/02/2014 - 09:19 - Signaler un abus Y en a marre

    A part parler des juifs, est-ce que Rayski sait parler d'autres choses ?

  • Par Baruch - 27/02/2014 - 09:39 - Signaler un abus Indigne, une fois encore

    Mr Rayski, votre équation : c'est parce qu'il est juif que BHL est détesté était indigne. Les nombreux commentaires suscités par votre article disaient exactement le contraire : en substance, disaient les internautes, on se fout de savoir s'il est juif, BHL est avant tout un tartufe, parfois dangereux (cf les merveilleuses conséquences de l'intervention libyenne sur la région), parfois grotesque (cf les déclarations botuliennes dudit philosophe). On peut bien juger l'écrivain, le philosophe, l'homme de télévision, le grand donneur de leçons ridicule, insupportable ou détestable et, en même temps, se foutre comme d'une guigne de sa judéité, ce qui est le cas de la majorité. Mais cela ne vous convient pas et, tout à votre délire complotiste, vous suspectez derrière cette critique de l'antisémitisme. Comme je l'avais écrit précédemment, c'est à la fois dégueulasse et indigne. Quant à hurler en permanence à l'antisémitisme, vous prenez le risque de ne plus être audible le jour où, précisément, l'antisémitisme sera la question. Relisez "La chèvre de Monsieur Seguin", Mr Rayski : vous y trouverez de quoi méditer.

  • Par Le Page - 27/02/2014 - 09:56 - Signaler un abus to be or not to be jude.

    Un jour, j'ai croisé un inconnu et je lui ai dit "bonjour Monsieur " et j'ai continué mon chemin. Il a couru pour me rattraper et là, me tirant par la veste :"...et c'est tout ce que vous avez à me dire? C'est que moi, monsieur, je suis juif!"

  • Par Benoit 2011 - 27/02/2014 - 09:57 - Signaler un abus Baruch,Thot7,Vangog etc....

    Mais qui vous oblige à lire des articles où il y a le mot "juif" ?

  • Par ISABLEUE - 27/02/2014 - 10:06 - Signaler un abus Plus de 4000 ans de pogroms et de persécutions

    nous sommes tous juifs et nous avons intérêt à l'être et à garder l'oeil ouvert. Je me suis découvert juif après la mort d'Ilan Halimi..

  • Par mallow - 27/02/2014 - 10:11 - Signaler un abus Les Juifs se tiennent les coudes?

    Je suis entièrement d'accord avec Baruch, je ne trouve pas que Bhl ait été critiqué si souvent que ça pour sa Judaïté, mais parce que l'Histoire va contre lui. Après dire que des Juifs sont tués parce qu'ils sont Juifs, et ne pas vouloir dire que des Musulmans sont tués parce qu'ils sont Musulmans (reconquista espagnole, guerre du Liban, Srebenica, Sabra et chattila), des Palestiniens parce qu'ils sont palestiniens (Sabra et chattila, encore) (tiens!? tués par des catholiques soutenus par des Juifs : Sharon), massacre d'arméniens parce qu'ils sont arméniens, massacre de noirs parce qu'ils sont noirs, ... Tout le monde a un peu massacré tout le monde. La Shoah est immonde, Srebenica est immonde, le génocide arménien est immonde, Sabra et Chattilah est immonde, etc... Tout le monde en a pris pour son grade. Tout le monde a souffert! Votre façon de parler d'une communauté, Juive en l'occurrence, ne cherche visiblement qu'à justifier son attitude, comme si elle était coupable. A chercher à en faire les victimes de l'histoire comme s'il n'y en avait pas d'autres montre un parti pris abject! Vous ne faite qu'alimenter l'antisémitisme de façon indirecte! ARRETEZ !

  • Par 2bout - 27/02/2014 - 10:15 - Signaler un abus Provocateur, Benoit vous l'êtes, mais un peu maso aussi.

    A votre côté Caliméro, s'ajoute ce côté maso qui vous complaît. Si vous lancez une balle avec suffisamment de force contre un mur, elle reviendra vers son lanceur qui par réflexe la relancera d'autant plus fort que la balle lui aura été renvoyée rapidement et puissamment . Un phénomène physique caractérise l'énergie absorbée par la balle à l'impact qui définira la force avec laquelle elle reviendra vers son lanceur : la résilience. A noter, il existe aussi un phénomène psychologique portant le même nom.

  • Par Ory-Nick - 27/02/2014 - 10:19 - Signaler un abus J'ai ris...

    Raiski se prend pour Manuel Valls : Il allume une polémique, puis dis aux contradicteurs de la fermer ! Vous ne parlez que des juifs, dans chacune de vos tribunes, et vous reprochez aux commentateurs de parler des juifs. Franchement, même pour moi, qui suis tout sauf antisémite, je commence à en avoir marre que soit rappellé sans arrêt la confession des juifs. On se fout que BHL soit juif, puisque ce qu'on lui reproche c'est de foutre le feu à des poudrière ! On se fout que vous soyez juifs, nous réagissons à vos articles plus ou moins provocateurs selon votre humeur. Rappelle-t-on sans arrêt à un catholique qu'il l'est ? Rappelle-t-on sans arrêt à un musulman qu'il l'est ? Ca suffit, cette indignation sélective que vous instillez à longueur de semaines ! (et Dieu sait que j'apprécie certains de vos articles). Cessez de bassiner les gens avec les confessions des uns et des autres ! C'est aussi ça, la laïcité.

  • Par Intelligenti pauca - 27/02/2014 - 10:22 - Signaler un abus Moi j'ai 2 post it sur mon frigo

    Le premier pour ma liste de course, le second pour être sûr de ne pas oublier que les Juifs ont un passé très difficile. - L'erreur constante de M. Rayski, comme bon nombre d'associations communautaristes, ce n'est pas de croire que l'on oublie ce qui s'est passé : ce risque est bien réel hélas. C'est de nous mettre constamment le nez dedans, quitte à provoquer un effet pervers : la lassitude. - Voilà ma vision des choses : lorsque M. Rayski dit que les 3 gamins tués par Merah étaient juifs et qu'à ce moment, tous les juifs du monde se sont pris une balle dans la tête, je comprends. Mais je comprends aussi que tous les pères de famille se sont pris une balle dans la tête et que tous ceux qui ne sont pas inhumains ont éprouvés de la compassion et de la colère contre ce genre de fanatiques. - C'est le même genre d'émotion que j'éprouve lorsque j'apprends que 43 gamins se sont fait tuer au Nigeria. Et tant pis si ils ne sont pas Juifs. - La compassion est naturelle, c'est inutile de tenter de la provoquer. Elle est aussi universelle, et s'applique aux Juifs comme au reste du monde, sans distinction ni préférence.

  • Par Anguerrand - 27/02/2014 - 10:25 - Signaler un abus À ISABLEUE

    Pourquoi pas être arménien avec les turcs,cambodgien avec Pol Pot ,russe avec Staline, chinois avec les Japonais,chrétien dans de nombreux pays musulmans,ibère avec les musulmans, français avec Rome, etc...

  • Par menthol - 27/02/2014 - 10:33 - Signaler un abus Merci MONSIEUR Rayski !!!!!!!!!!!

    20 sur 20 !

  • Par LeditGaga - 27/02/2014 - 10:40 - Signaler un abus Rectificatif.

    BHL est haï parce qu'il est creux, et uniquement pour cela. Je suis persuadé que la plupart des gens ignorent qu'il est juif et à ce propos il est plus que probable qu'il ne l'est pas, les juifs sont des gens de valeur, rarement des hypocrites et des m'as-tu-vu comme ce gugusse. BHL juif ? franchement ça aurait fini par se savoir, non ?

  • Par Max68 - 27/02/2014 - 10:40 - Signaler un abus Tous les juifs ne se tiennent pas les coudes !

    Il suffit de s'intéresser à ceux qui ont participé au financement et à l'armement d'Hitler (ce qui n'ai jamais suffisamment médiatisé ou enseigné) pour constater que non, tous les juifs ne se tiennent pas les coudes ! Il suffit de regarder ce qui arrive à un juif qui dénonce l’apartheid en Israël et le sionisme en général (ils sont de plus en plus nombreux), pour constater que non, tous les juifs ne se tiennent pas les coudes ! Surtout, il suffit de regarder l'attitude d'un juif qui ne vit pas de haine contre les goys pour constater qu'il existe heureusement des juifs solidaires des humains et pas, par un racisme flagrant, solidaires seulement d'un certain type d'humains.

  • Par Fursy123 - 27/02/2014 - 10:42 - Signaler un abus Et les Manouches ?

    Les Tsiganes, les Roms, les Manouches ont subi exactement les mêmes exactions que les Juifs pendant la 2ème guerre mondiale. Aux uns on a offert un pays comme maigre, très maigre compensation, aux autres ... rien. Pour les uns on a créé des lois pénales spécifiques pour les protéger, pour les autres, rien ! Mais ce sont les premiers qui se plaignent tout le temps d'être des victimes face aux " anti sémites ", terme qui d'ailleurs ne veut rien dire.

  • Par mich2pains - 27/02/2014 - 11:00 - Signaler un abus LA DEMAGOGIE A L ETAT BRUT !

    Ce RAYSKI tente encore et encore ad nauseam ,( comme il dit) de nous refaire le coup de "L'affaire DREYFUS " ! Ce dernier n'a été sanctionné par sa hiérarchie militaire QUE par ce qu'il était JUIF ! Partant de là , on serait (presque....) invité à déduire que Richard MADOFF n'a été condamné à 160 ans de prison QUE parce qu'il est JUIF , et non pour les 82 petits milliards de $ qu'il aurait volé aux épargnants US ..... Idem pour ce pauvre DSK , soumis à l'inquisition de la police de New-York , uniquement par sa judaïcité affirmé ( " Chaque matin , en me levant , la 1ère question que je me pose est : En quoi puis-je être utile à .....ISRAËL " (sic) ....) mais , en aucun cas par ses aggréssions sexuelles sur des femmes non consentantes ! Et la liste n'est pas exhaustive , loin s'en faut , mais la place manque ici .....RAYSKI complètera s'il dispose de plus de temps que moi !

  • Par Max68 - 27/02/2014 - 11:02 - Signaler un abus Il y a des humains dont le modèle est à suivre...

    J'invite à regarder le témoignage de Dominique Rankin, chef héréditaire algonquin : http://youtu.be/g_muOYSdicc C'est parce qu'il était algonquin qu'il a été enlevé à sa famille à 6 ans, il n'y a pas si longtemps et qu'il a été programmé à la haine, violé, détruit dans tout ce qu'il était. Ce traitement généralisé, organisé, industrialisé contre les autochtones d'Amérique n'est pas seulement l’œuvre du far west. C'est actif aujourd'hui encore ! Je ne suis pas algonquin mais je suis son frère humain et, lui, après s'être réparé, il invite a cessé d'être une victime, il invite à l'amour et la paix entre tous les humains ! Il le vit et parcoure la planète avec ce message là ! Il y a des humains qui sont sages, pacifiques... et il y a des humains qui sont haineux et dont l'attitude dégouline ne projections psychologiques. Je suis frère du juif qui est mort pendant la Shoah. Je suis frère du musulman qui meurt à Gaza. Et j'accepte d'être rejeté comme frère par certains humains et je ne tombe pas dans le panneau : ce sont bien eux qui sont racistes et haineux et qui me voient comme un goy, comme un mécréant, comme un mec de droite ou de gauche ou comme un sauvage...

  • Par pierrrre - 27/02/2014 - 11:04 - Signaler un abus Juif = 'peuple élu' par Dieu = communautarisme ! CQFD.

    Si le peuple juif a été sélectionné parmi les autres peuples, pour être 'élu', alors Juif = minorité différenciée = résistance communautaire ... Comment expliquer autrement que par ce communautarisme strict, que 14 millions de juifs seulement sont seuls au milieu de plusieurs milliards de chrétiens et de musulmans, qui croient aussi au même Dieu (mais depuis beaucoup moins longtemps).... ! Le communautarisme juif, n'est pas qu'une question de survie, mais surtout une volonté délibérée, fondatrice de l'identité religieuse! Il parait inéluctable que les groupes humains majoritaires qui constatent ce communautarisme des juifs le combattent , comme tous les communautarismes religieux ou raciaux, hélas parfois violemment, surtout s'il sont jugés 'incompatibles' avec leur propre société.. . Le communautarisme juif n'est pas apparu depuis 2000 ans (pourquoi 2000... ?), en réaction à des discrimination violentes, comme dit M. Rayski, mais bien dès la 'sélection' du peuple juif par Dieu ; Le communautarisme juif est religieux. Il ne cessera que lorsque les juifs cesseront de se considérer comme seuls dépositaires du message de Dieu, c'est à dire probablement jamais...

  • Par Hugo from Caracas - 27/02/2014 - 11:11 - Signaler un abus @benoit2011

    Je ne comprends absolument pas le but d'un tel article. Je veux bien admettre que l'antisémitisme n'a pas disparu mais n'est ce pas exagéré d'agiter le chiffon rouge et de crier au loup tout ça parce qu'un humoriste/polémiste qui en a fait son fond de commerce a fait parler de lui ? Sinon pourquoi attiser l'islamophobie et dans le même temps s'offusquer de l'antisémitisme ? Vous devez d'ailleurs constater depuis quelque temps avec effroi qu'une bonne partie de votre public n'a pas la haine sélective.

  • Par Ravidelacreche - 27/02/2014 - 11:43 - Signaler un abus Vous voulez savoir pourquoi ?

    Il faut battre son frère quand il a chaud.

  • Par happy - 27/02/2014 - 12:45 - Signaler un abus Bravo

    Superbe article et super site. Merci. Enfin un article qui remet les choses en place. Bien sur les Juifs se tiennent les coudes mais ca ne les empechent pas de condamner ceux qui derapent. Ils sont meme les 1ers a denoncer les nuls de leur communaute... Neanmoins, ca a tjrs ete eux contre le monde entier. Ce qui a enerve les babyloniens, les egyptiens, les perses, les romains, les arabes, les espagnols, les russes, les nazis etc. continue a enerver le monde entier aujourd'hui! ... (ou plutot les antisemites et les jaloux du monde entier) ! Tous ont voulu exterminer, expulser, faire disparaitre, denoncer les Juifs... et ils se sont plantes !! Comme dans Asterix (dont l'un des peres, gosciny etait Juif!) les gaulois et les juifs nargent les plus forts! C'est pourquoi Israel n'a pas peur. Les "palestiniens", Obama, les quelques cocos de France, le BDS (qui appelent au boycott) seront oublies, alors que les Juifs et Israel les verront passer dans l'histoire. C'est comme ca. Alors... antisemites avalez votre salive et prenez votre mal en patience!!! lol

  • Par Max68 - 27/02/2014 - 13:09 - Signaler un abus Les conséquences de la pensée binaire

    Non seulement, cette pensée binaire est manifestée par l'article très clairement mais le commentaire de Happy en est aussi un parfait exemple : Si je conçois qu'il n'existe que MON peuple et puis tous les autres, les goys, alors ça n'est pas que tout ce qui est fait contre des membres de MON peuple l'est fait parce qu'ils en sont membres, mais par contre, je suis, moi, incapable d'une autre interprétation. Je suis également incapable de la moindre compassion pour les souffrances de quiconque n'appartient pas à MON peuple. Je peux aller jusqu'à nier ces souffrances et penser celles de mon peuple supérieures.

  • Par SteakKnife - 27/02/2014 - 13:10 - Signaler un abus Quel hypocrisie...et ça se dit "historien"

    Rayski défend BHL, on nous expliquant que ceux qui ne lui trouvent pas de qualité sont tous antisémites. Lorsqu'on émet l'hypothèse que Rayski défend BHL par communautarisme, rebelotte, vous êtes antisémite. Tout ça pour faire l'éloge appuyé du communautarisme quelques jours plus tard. Si un musulman fait preuve de solidarité pour un autre musulman, c'était un méchant communautariste qui veut diviser la France. Lorsqu'un juif le fait, c'est pas pareil, vous comprenez, c'est à cause des Croisades et de la Shoah. Pourquoi certains communautaristes sont plus acceptables que d'autres? Les noirs ont été mis en esclavage parce qu'ils étaient noirs et considérés comme inférieurs. Les Palestiniens sont nettoyés ethniquement, justement parce qu'ils sont Palestiniens et pas Juifs ou Norvégiens. Les Indiens d'Amérique ont été exterminés parce qu'ils étaient Indiens d'Amérique, et pas Congolais. Pareil pour les Armeniens en Turquie. Les Juifs n'ont pas le monopole du génocide, de la souffrance, ou du racisme! Si vous étiez un vrai humaniste, vous condamneriez toute forme de racisme. Mais vous n'êtes qu'un communautariste réactionnaire. Quel poison!

  • Par happy - 27/02/2014 - 13:20 - Signaler un abus et non max

    Max. Vous voyez mon commentaire comme un signe de superiorite parce que vous etes un antisemite (qui se le cache?). Les juifs sont un peuple avec une histoire unique et differente, c'est comme ca. Croyez moi, ils preferaient parfois etre comme tout le monde.. mais ce que vous ne comprenez pas, c'est que c'est le monde qui a fait de ce peuple quelque chose d'unique. C'est comme ca. Quand au terme "goy" ca n'est pas du tout une insulte, ca veut tt simplement dire etranger en Hebreu. Ca vous derange? Vous vous en remettrez!!!! Encore une fois ce sont les antisemites qui reinterprettent tout a leur sauce. Tant pis.

  • Par Max68 - 27/02/2014 - 13:26 - Signaler un abus Supériorité DES SOUFFRANCES

    @Happy > "Vous voyez mon commentaire comme un signe de supériorité" Non. J'ai écris ceci : "Je peux aller jusqu'à nier ces souffrances et penser celles de mon peuple supérieures.". Merci de ne pas supprimer la nuance importante. Il est un fait que cet article nie les souffrances des autres peuples et tombe dans la rhétorique d'essayer d'expliquer que la souffrance des juifs a été supérieures et que ça justifie plein de choses... Je ne suis pas celui ici qui tente de se justifier. Je désapprouve toutes les intolérances et ceci en est une. Je constate enfin que, conformément à la pensée binaire que j'ai expliqué, vous êtes prompt à faire des lectures de pensées et des procès d'intention.

  • Par happy - 27/02/2014 - 13:28 - Signaler un abus max suite...

    derniere chose. Dans l'histoire du monde, les Juifs ont tjrs ete les 1ers a defendre les autres. Ils ont ete les 1er communistes a defendre le peuple, des anti negriers (contrairement a la propagande ce sont les arabes qui faisaient de l'esclavagisme), il y a aujourd'hui des Israeliens pro palestiniens (les pauvres!) . Vous voyez bcp d'autres peuples qui defilent et pensent aux autres? Les arabes de France denoncent-ils autre chose que les inegalites a leur egard en France ou la "cause" des palestiniens parce que c taper sur les Juifs?? Vous les avez vu dans la rue contre le regime de El Assad qui en 1 an avait deja fait 4X plus de morts que les victimes arabes du conflit israelo-arabe depuis 1948?? Bref. Allez vous rabiller Max ou ...knife!! Vos arguments a 2 balles puent l'antisemisme et la jalousie!!!!

  • Par Ory-Nick - 27/02/2014 - 13:41 - Signaler un abus @Happy

    Mon ex est juive. Je pense, donc, qu'on ne peut pas me traiter d'antisémite. Et j'ai toujours pris "goy" comme une insulte. Ou, a minima, d'un flagrant manque de respect. Quant à votre argument aussi stupide que creux de "c'est un peuple avec une histoire unique et différente", je me dis que c'est vous qui êtes condescendant à l'égard des non-juifs ! Car chaque peuple a une histoire unique et différente ! Je vous met au défi de me prouver le contraire. Le principal problème est qu'on nous gave avec la Shoah. Et c'est un passsionné d'histoire, quelqu'un qui a eu l'opportunité de se rendre à Auschwitz, qui vous parle ! Le devoir de mémoire est important, mais les bornes sont dépassé de plus en plus souvent ! Vous savez ce qui se passe lorsqu'on gave les gens ? Soit ils deviennent indifférent. Soit ils rejoignent les vrais antisémites. Dnas tout les cas, c'est une question de temps. Alors, et si on relachait la pression sur ce levier ?

  • Par SteakKnife - 27/02/2014 - 13:46 - Signaler un abus @happy

    On parle souvent de l'antisémitisme qui serait culturellement ancré chez tous les musulmans ou arabes du monde, mais on parle rarement de la haine de l'arabe que ressentent certains juifs extrémistes et réactionnaires: vous en êtes la parfaite incarnation. Vous détestez les arabes, et vous n'essayez même pas de le cacher. Quant à mon supposé antisémitisme ou à ma supposée jalousie, je vous prie de citer les passages exact où je fais preuve de l'un ou de l'autre. J'apporte des arguments de fond, vous me traitez d'antisémite. C'est tout ce que les réactionnaires comme vous savent faire...

  • Par Nana de la falaise - 27/02/2014 - 13:48 - Signaler un abus Les Juifs se soutiennent

    Parceque qu'ils forment une communauté. Voilà voilà. What else ?

  • Par Max68 - 27/02/2014 - 13:50 - Signaler un abus La trahison du Judaïsme

    http://youtu.be/mlESfGlP-Rs Par exemple, il est légitime de dénoncer de tout son cœur ce type de comportement, non pas parce qu'ils sont juifs, mais simplement parce qu'ils volent la maison des autres. Et l'excuse classique : "C'est dieu qui m'a donné cette maison" ne peut être vu que comme une trahison du judaïsme par tout juif honnête comme j'en connais beaucoup. Happy, vous dites dénoncer les "nuls de votre communauté", que dites vous à ceux-ci ? Les étrangers (goys) sont les autochtones ? (Rappel : L'ascendance de la majorité des israéliens juifs est en Europe ou en Afrique du nord, pas en Palestine) Benoit, peut-être qu'ils ne volent pas leur maison car ils sont palestiniens, mais il est sûr qu'ils le font parce qu'ils ne sont pas juifs ! Sérieusement, vous pensez que c'est mieux ?

  • Par ISABLEUE - 27/02/2014 - 14:04 - Signaler un abus Sentiment de supériorité !!!!!!!

    C'est sûr qu'en lisant tous les commentaires, on voit que les juifs sont placés A PART par les autres. Z'ont donc raison de se tenir les coudes, mille fois raison....

  • Par Adi Perdu - 27/02/2014 - 14:23 - Signaler un abus Je suis d'accord avec certains commentaires, çà ne sent pas bon

    Le sujet ne met pas bien à l'aise, la photo qui illustre l'article est très mal choisie, par contre le texte est correct. Les juifs sont en France depuis 15 siècles, ils ont eu leurs lots de persécution. Ils sont français, ils sont chez eux, et ils sont - bien sûr - une partie des français de souche. Leur population est stable - 1 M - intégrée à 100 %. ° J'avoue ne pas comprendre : il n'y a pas forcément de l'antisémitisme dans certains commentaires... Mais il y a des rancoeurs, des jalousies... ° Monsieur B Rayski, faites-nous plutôt un article sur "le gauchisme, maladie sénile du communisme"

  • Par Leboulonnais - 27/02/2014 - 14:24 - Signaler un abus A SteakKnife

    C'est marrant ça, ce besoin d'aller chercher en permanence le conflit israélo-palestinien pour stigmatiser les français de confession israélite. Ce que vous faites, vous et quelques autres, sur ce forum. Voyez vous, ce qui me rassure, c'est que personne n'est dupe, y compris et surtout Marine Le PEN. Je vous invite à aller sur l'excellent site du FN et à écouter son allocution sur la situation internationale. Plusieurs conflits y sont évoqués mais pas un mot, et à juste titre, pas un seul sur ce conflit dont la France n'a effectivement rien à faire. Vous voyez, il ne reste que les gens comme vous à nous bassiner avec ce sujet....

  • Par PMT007 - 27/02/2014 - 14:24 - Signaler un abus C'est normal aussi...

    On se tient les coudes quand on se sent en danger ! Juif ou pas, c'est pour tout le monde pareil ! Ceci dit, les juifs ont raison de se les tenir même s'ils ne sont pas les seuls à avoir été massacrés pour des causes puériles : harkis, gitans, arméniens, peuls, hutus, catholiques, musulmans et d'autres micro/macro-génocides. Micro ou macro, génocide il y a et on se protège si l'on peut. Tout à fait normal. A chacun sa manière de faire. Après... les polémiques, on s'en tape un peu.

  • Par Baruch - 27/02/2014 - 14:49 - Signaler un abus @Benoit2011

    Je ne sais si derrière le pseudonyme "Benoit2011" se cache Mr Rayski : je ne le souhaite pas. En effet, en réaction aux commentaires suscités par la publication des deux articles à la gloire d'un célèbre philosophe de l'école botulienne, la question que pose cet internaute ("Mais qui vous oblige à lire des articles où il y a le mot juif?") est tellement stupide, et passablement dégueulasse par ce qu'elle sous-entend, que je ne vois pas quoi y répondre. Et ce serait tomber bien trop bas. Je ne peux pas croire que Mr Rayki est à ce point à court d'arguments pour oser, une fois encore, le coup de l'accusation d'antisémitisme… Rassurez-moi, cher Mr Rayski, je vous en conjure.

  • Par Ben hayat - 27/02/2014 - 14:54 - Signaler un abus parce que

    L'anti raciste pur c'est celui qui accepte de réduire son identité au profit d'une autre,par les mariages mixtes et l'acculturation, les juifs tiennent à leur identité, c'est A St Clair qui avait dit un jour,"jamais je ne me marierai avec un non juif".La survie de leur identité tient à cela et les racistes les confortent dans ce sentiment très fort de leur spécificité.Le problème est donc insoluble pour eux se serrer les coudes et s'enfoncer dans l'isolement est irréversible et suscite la haine.

  • Par gile - 27/02/2014 - 15:06 - Signaler un abus Un oubli

    Rayski a oublié un aspect du sujet. Il y eut des périodes où, en France par exemple, les Juifs ont voulu oublier qu'ils étaient Juifs. Ils ont fait tout ce qu'on leur disait de faire pour se faire oublier: finies la barbe et la kippa, des prénoms comme tout le monde, et des noms arrangés pour faire couleur locale. Ces Juifs là étaient ici depuis des lustres et, ayant fait ce qu'on leur conseillait de faire, ils pensaient enfin avoir la paix, pouvoir élever leurs enfants dignement et dans la tranquillité, travailler et ils aiment travailler les bougres, il y en a même qui ne voulaient même plus aller à la synagogue et beaucoup ne se sont plus privés de manger du jambon......Comme tout le monde je vous dis. Et puis, un beau jour, on leur a demandé d'aller se faire inscrire sur des listes, comme Juifs, et de porter une étoile, comme il y a des siècles plus tôt on leur imposait de porter un chapeau spécial. Ceux qui ont survécu à cette étrange période se sont dit que quoi qu'ils fassent, ils seraient toujours considérés à part et ils se sont alors interrogés sur leur identité et ils y ont vu qu'il y avait beaucoup de raisons d'en être fiers et de s'en revendiquer.

  • Par SteakKnife - 27/02/2014 - 15:06 - Signaler un abus @Leboulonnais

    A propos de l'utilisation du conflit israelo-palestinien pour "stigmatiser les français de confession israélite": 1. Rayski en parle lui meme dans son article 2. Je répondais à un commentateur qui l'évoquait 3. Marine Le Pen marche sur des oeufs dès qu'il s'agit d'Israël du fait de l'histoire du FN et de la composition de la base du FN, qui est peuplé de véritables antisémites pour le coup. Elle a bien compris que taper sur les juifs était contre-productif, et qu'aujourd'hui il fallait taper sur les musulmans pour être dans l'air du temps, sans être inquiété.

  • Par golvan - 27/02/2014 - 15:14 - Signaler un abus Qu'est-ce qu'un Juif ? Est-ce

    Qu'est-ce qu'un Juif ? Est-ce un pratiquant de la religion judaïque ? Est-ce un individu dont la judéité "génétique" a été transmise par la mère ? Est-ce un individu qui se sent relié à d'autres individus par une culture commune, excluant ceux qu'ils considèrent ne pas relever de la même culture ? Quelle que soit la définition que l'on veut adopter, elle relève dans tous les cas d'une exclusion, celle du non Juif. Et c'est exactement la même chose chez les musulmans, à une différence près mais importante: pas de transmission génétique du phénomène. Pour les Juifs le non Juif est un goy, pour le musulman le non musulman est un infidèle. Si le pays dans lequel vit un Juif ou un musulman n'est pas juif ou pas musulman, il s'ensuit qu'ils sont immédiatement perçus par les habitants de ce pays comme "autres" du fait de leur souhait propre de se singulariser. La conséquence peut alors aller de la simple mise à l'écart des fêtes communes jusqu'à la persécution. C'est aussi simple que ça et correspond à la nature humaine dans ce qu'elle a de plus ordinaire. Si l'on refuse la culture majoritaire, ses moeurs et sa nourriture, on crée les conditions de sa propre exclusion.

  • Par buridan - 27/02/2014 - 15:15 - Signaler un abus Rayski : gos accès de délire

    "Au cours de l'histoire, seuls les membres de trois populations ont été tués pour leur simple appartenance à cette population : Les Arméniens, les Juifs et les Tutsis." N'importe quoi, délire. Quand des catholiques quelconques étaient massacrés par des protestants (ou réciproquement), quand des chrétiens sont tués par des musulmans (ou réciproquement, des musulmans étaient tués...), quand des villages vendéens étaient exterminés par les Bleus, quand Charlemagne exterminait les Saxons, quand une armée romaine massacrait "sans épargner l'âge ni le sexe", comme disait Tacite ... L'histoire n'est qu'une immense succession de massacres d'individus tués pour leur seule appartenance à un groupe. Comment un homme informé comme vous peut-il écrire une connerie pareille ? Vous êtes stupéfiant d'inculture, et de candeur bête dans votre racisme. .

  • Par gliocyte - 27/02/2014 - 15:23 - Signaler un abus Encore et toujours...

    Un article de ce jour parle du traitement de l'hypocondrie. Savez-vous, Sieur Rayski que les T.O.C (trouble obsessionnel compulsif) peuvent être grandement améliorés par à une thérapeutique adaptée?

  • Par SteakKnife - 27/02/2014 - 15:27 - Signaler un abus @golvan

    Cool, vous au moins vous détestez autant les juifs et que les musulmans...Le procédé d'exclusion est partout pareil. Allez vous promener en djellaba à Neuilly-sur-Seine, ou avec une kipa sur la tête dans un village de Pologne, vous allez voir à quel point les pays de culture chrétienne peuvent être tout aussi intolérants que tous les autres.

  • Par Ory-Nick - 27/02/2014 - 15:28 - Signaler un abus @Golvan

    Nous ne partageons peut-ètre pas les mêmes idées sur tout les plans, mais je suis d'accord sur la conclusion de votre commentaire, que je souhaite préciser, si vous me le permettez (je pense que ça ira dans le sens que vous souhaitiez donner). Un peuple, quelqu'il soit, sera mis à l'écart ou persécuté selon son degré d'assimilation de la culture majoritaire local. En fait, on voit que nous ne sommes en rien dans un schema type "c'est-lui-qui-a-commencé" comme en cour de récré, mais dans une interaction permanente et simultanée : le peuple local acceptera toujours plus facilement un peuple immigré si celui-ci s'assimile aux autochtones, rien ne les empêchant, par la suite, d'enrichir et diversifier la culture local avec leur culture d'origine. Je reste volontairement vague en disant "peuple" car tout les peuples ont été, sont, ou seront concerné. Dans tout les cas, le désir de singularité, ou communautarisme, dessert le peuple reçu au yeux des autochtones. Cela dit, Golvan, il faut reconnaitre que la majorité des juifs est plutot bien intégré et parfaitement confondu avec les français "locaux", à la différence des musulmans (où cette part semble inversée)...

  • Par golvan - 27/02/2014 - 15:29 - Signaler un abus (suite)

    C'est donc un sujet complexe et simple à la fois, mais qui apparaît d'autant plus anachronique à certains que le cancer marxiste de la pensée en France, allié à une culture franc-maçonne anti chrétienne du type Peillon, a fait prospérer en France une certaine acculturation religieuse qui a en quelque sorte "désarmé" la population française face à des cultures religieuses qui refusent de disparaître. Personnellement ce n'est pas l'aspiration spirituelle que je reproche aux Juifs et aux musulmans, c'est de s'obstiner dans des pratiques ridicules et exclusives, qui rejettent de fait l'ensemble de la population française (pour ce qui nous concerne). Venir ensuite sangloter contre un certain ostracisme, après avoir tout fait pour s'affirmer différent, relève alors de la plus profonde hypocrisie. Dernier point en rapport avec le titre: aux Usa pendant la 2WW, la communauté juive n'a pas été spécialement solidaire de la communauté juive européenne malgré des déclarations d'intention bien tardives.

  • Par Daisy.A - 27/02/2014 - 15:35 - Signaler un abus @Anguerrand

    "Goy n'est pas une insulte, vous nous expliquez que ça veut dire " étranger"" - Faux. Goy veut dire "non-Juif". En France il y a beaucoup de goyim 99,4% et peux de Juifs 0.6%.

  • Par golvan - 27/02/2014 - 15:41 - Signaler un abus @ steak knife

    Au lieu de me faire un procès d'intention stupide essayez de comprendre ce que j'écris et d'argumenter. Je sais, ça risque d'être difficile, mais vous devriez y parvenir. Je ne déteste ni les Juifs ni les musulmans, j'explique seulement que l'affirmation obstinée d'une identité différente de celle de la majorité vous place de facto en marge de cette majorité avec les conséquences diverses que cela peut entraîner. Je me moque que vous soyez musulman ou que vous défendiez cette religion, mais je ne me moque pas de voir des femmes voilées qui affirment ainsi qu'elles n'épouseront qu'un musulman, et je suis irrité par une Anne St Clair qui affirme qu'elle ne pourra épouser qu'un Juif. Quant à un Peillon et son délire anti-chrétien pour une nouvelle "religion républicaine", lorsqu'on sait que ses enfants sont élevés dans la religion juive, on ne peut que s'étonner d'une telle incohérence.

  • Par Benvoyons - 27/02/2014 - 15:54 - Signaler un abus golvan - 27/02/2014 - 15:14 Donc suivant ton raisonnement

    la minorité n'est pas acceptable et donc doit être persécuté et sa seule liberté est celle de devenir comme la majorité. En fait tu prônes la dictature.

  • Par Ams - 27/02/2014 - 16:00 - Signaler un abus Ca devient lassant....

    Ca y s'est reparti! Il y avait longtemps! Le problème avec ce chroniqueur c'est qu'il pense que les problèmes du monde tournent autour du peuple d'Abraham..

  • Par golvan - 27/02/2014 - 16:03 - Signaler un abus @ ory nick

    Je suis moi-même très souvent en accord avec vos posts. Ma remarque sur l'identité juive ne se veut absolument pas ostracisante, mais elle est légitime, car à mes yeux il n'existe de Juifs que pratiquants, et que je rejette la notion de judéité transmise par la mère, qui relève à mes yeux d'une conception racialiste de la religion. Cette conception n'était d'ailleurs pas la règle sous l'empire romain, lorsque cette religion était prosélyte. C'est l'enfermement progressif d'une communauté supposée déicide par les chrétiens qui a provoqué ce dérapage vers une conception raciale d'une communauté jusque là seulement réunie par un rite commun. Mais c'est tout le problème de la définition du mot "Juif ". Les antisémites sont eux-mêmes attachés à une vision racialiste de cette identité, mais lorsqu'on suggère à un citoyen français qui se dit encore Juif, bien que non pratiquant, qu'il est un citoyen français ordinaire, il lui est très difficile de se détacher d'une vision communautariste quasi raciale de son identité... Pas simple.

  • Par sam84 - 27/02/2014 - 16:04 - Signaler un abus Israel voudrait que de nombreux Juifs français les rejoigne

    Alors,quoi de mieux que l'affaire Dieudonné,et la mise en exergue de l'anti sémitisme,des français et des diatribes su les heures sombres de notre histoire Vous faites oeuvres de recruteur Mr Raisky ?Je crois que vous aurez du mal a convaincre les Juifs Français qu'ils sont victimes en France a ce jour Mais c'est vrai qu'a force de remuer la merde cela finira par sentir mauvais et finalement vous aurez gagné Aller encore une louche au prochain billet

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoit Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€