Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais comment le FN a-t-il perdu sa capacité à dicter l’agenda politique et médiatique (et non, ça n’est pas dû qu’à une mauvaise campagne présidentielle) ?

Ces derniers mois, le Front national semble avoir perdu complètement la place qu'il convoitait, celle de première force d’opposition à Emmanuel Macron. L'échec présidentiel a eu évidemment des conséquences... mais les raisons de cette perte d'influence sont multiples.

Perte de contrôle

Publié le
Mais comment le FN a-t-il perdu sa capacité à dicter l’agenda politique et médiatique (et non, ça n’est pas dû qu’à une mauvaise campagne présidentielle) ?

Atlantico : Le débat politique français semble évoluer au gré des scandales et des polémiques médiatiques impliquant désormais l'opposition entre Emmanuel Macron et la France Insoumise (ISF, polémique autour de la députée FI Danièle Obono). Alors que le Front national était parvenu à inscrire son agenda dans le cadre d'un tel fonctionnement politique, comment expliquer sa perte d'influence au cours de ces derniers mois ?

On se remet difficilement d’une présidentielle perdue. En 2012, Marine Le Pen, dont c’était la première campagne, avait créé la surprise en inversant la défaite cuisante que don père avait subie, cinq ans plus tôt, face à Nicolas Sarkozy. En 2017, Marine Le Pen était créditée d’unj potentiel 30% des suffrages au premier tour par la plupart des observateurs lucides, à peu près un an avant l’élection. Or elle en obtient à peine plus de 20. Ensuite, elle n’arrive pas à élargir sa base dans l’entre-deux-tours, à l’issue duquel elle a établi un rapport de force un tiers/deux tiers.

Quand on regarde attentivement, il n’y a pas de secret dans cette défaite: Marine Le Pen a été atteinte du syndrome qui guette en permanence la droite, qui est sans doute constitutif de la droite française: la haine de soi.

Regardez comment, dans l’entre-deux-tours elle court après l’électorat de Mélenchon au lieu de chercher à faire basculer celui de Fillon. Mais cela avait déjà commencé durant la campagne de premier tour: Fillon était suffisamment affaibli pour que Marine Le Pen joue sa meilleure carte: mettre en avant Marion Maréchal-Le Pen, qui lui aurait rapporté 5 à 8% extrêmement précieux pour aborder le second tour dans une position bien plus favorable. En fait, Marine Le Pen n’a pas pris les moyens de dépasser les 40% au second tour, ce qui l’aurait installée en position d’opposante à Macron, capable de cantonner celui-ci à gauche parce qu’elle aurait campé solidement à droite.  

Faut-il considérer que les thématiques (sécurité, immigration, identité) ont désormais suffisamment "diffusé" pour perdre leur caractère polémique ? La défaite politique de Marine Le Pen masque t elle une forme de victoire idéologique pour le partie et ses idées, ou s'agit il simplement de la conséquence d'un parti devenu aujourdhui "insignifiant" ? 

Les enjeux liés au terrorisme, à l’afflux des réfugiés et migrants en Allemagne, aux forces de dislocation des nations dans l’Union européenne sont tels qu’effectivement, le Front National n’a plus, théoriquement, le monopole d’un discours sécuritaire, anti-immigrationniste ou identitaire. En pratique, regardez, pourtant, comme le débat est curieux, aujourd’hui: le président de la République a repris à son compte un discours d’ordre républicain, d’intégration civique et de substitution de l’identité européenne à l’identité française; il fait du Hollande avec le tempérament d’un Sarkozy. Il y a, en face, un vaste espace politique pour un discours de droite, modéré mais ferme: reprise du contrôle des frontières nationales car Schengen a échoué; immigration choisie en fonction des besoins de la France en hauts potentiels éducatifs; devoir de transmission de la culture, de l’histoire et du patrimoine français.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 20/10/2017 - 12:26 - Signaler un abus Hiroshima le 6 Août 1945.

    Mr. Husson nous avait habitué à mieux ! Élucubrations ''tuyau de poêle'' et analyses ''à côté de la plaque'' ! Marine Le Pen a perdu la présidentielle principalement à cause de l'incroyable pilonnage des médias et des ''journalistes-experts'', larbins crapuleux, au service des milliardaires qui dirigent notre pays. Accessoirement, son virage à 180° degrés sur l'Euro entre les deux tours, quand Dupont-Aignan a remplacé Philippot, a entériné la défaite. Marine reste la seule alternative crédible face à Macron. Mélenchon a eu récemment des dérapages verbaux qui semblent indiquer un démence sénile débutante. Quant à Wauquiez, ce n'est qu'un pantin inconsistant. Nous sommes en démocratie et c'est Macron qui a été élu. Marine attend son heure : nous aurons réellement besoin d'elle, de ses idées et de sa détermination, lorsque dans six mois - un an, le chômage aura sérieusement augmenté. Ou, à tout moment, lorsque la pyramide de Ponzi de l'Assouplissement Quantitatif se sera effondrée et que l'économie européenne aura le même aspect que la ville d'Hiroshima le 6 Août 1945.

  • Par kelenborn - 20/10/2017 - 12:45 - Signaler un abus Ouais ben

    Husson a quand même raison ou alors faut croire que MLP a aidé les merdias à se faire enfoncer! La où je diverge un peu c'est que s'il a parfaitement raison de dire que l'analyse éco était obsolète (pour simplifier on va pas ressusciter Boussac)mais il faudrait aussi souligner le rôle de "Janus" que joue l'Euro: incontestablement c'est une peste pour les économies européennes (Allemagne exceptée) mais. .. c'est l'Euro fort qui permet d'éviter l'affaiblissement du niveau de vie en baissant le prix des importations!

  • Par cloette - 20/10/2017 - 13:17 - Signaler un abus @Ganesha

    à propos de "Wauquiez pantin inconsistant" .Il n'a pas été aux manettes, il n'est pas tellement connu, à mon avis c'est celui qui va fracasser Macron, car il est non seulement solide, mais très intelligent .

  • Par vangog - 20/10/2017 - 13:25 - Signaler un abus Oui, il y a pas mal de vérités...

    dans ce qu'écrit Husson. Il manque au FN des tribuns et des relais médiatiques. Pour contrer la déformation de tous les messages que tentent de faire passer les dirigeants FN, ce parti a fait le choix de privilégier les réseaux sociaux, et de boycotter les journalistes faisant de l'anti-propagande FN. (C'est à dire quasiment tous...). Seule Marine Le Pen réussit à faire passer un message non biaisé, non dénaturé par les journalistes, et elle conserve une bonne exposition médiatique. Elle doit reprendre l'initiative médiatique en énonçant les solutions FN sur les deux thèmes principaux qui ont subi une forte dégradation sous les gouvernements précédents: l'éducation et la Santé. Ensuite, il faudra aborder d'autres thèmes sur lesquels le FN propose des solutions originales. Il faudra aussi dire clairement qu'elle Europe et quel type d'Euro souhaite le FN, seule force politique capable de discuter d'égal à égal avec l'Allemagne...

  • Par Ganesha - 20/10/2017 - 16:17 - Signaler un abus Cloette

    Faisons un pari : que nous vivrons tous les deux jusqu'en 2022... et retrouvons-nous au soir de la présidentielle !

  • Par Anguerrand - 20/10/2017 - 16:41 - Signaler un abus La détresse de Ganesha

    Delon ce " spécialiste" de l'économie, MLP devait gagner les Présidentielle. Or, elle s'est plantée toute seule devant des millions de téléspectateurs et malheureusement pour elle a prouvé qu'elle ne connaissait pas les dossiers, économique en particulier et n'avais pas les épaules pour être presidente ni de son Parti et encore moins de la Republique. Le depart de Philippot n'intéresse plus personne en particulier les frontistes qui ne jurais que par lui. MLP ne sera jamais presidente, et le FN ne pourrais arriver qu'avec Dupont Aignan et Wauquiez que vous continuez à rejeter. Éventuellement avec MMLP si elle veut reprendre du service, elle est beaucoup plus intelligente que MLP .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Edouard Husson

Edouard Husson est historien. Ancien vice-chancelier des universités de Paris, ancien directeur général d'Escp Europe, il a fait ses études à l'Ecole normale supérieure et à Paris Sorbonne, dont il est docteur en Histoire. Edouard Husson a été chercheur à l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (1999-2001) et chercheur invité au Center For Advanced Holocaust Studies de Washington (en 2005 et 2006). Il a également été fait docteur honoris causa de l'Académie de Philosophie du Brésil (Rio de Janeiro) pour l'ensemble de ses travaux sur l'histoire de la Shoah.

Il est aussi vice-président de l'université Paris Sciences et Lettres (www.univ-psl.fr)

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€