Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron a des problèmes avec les frères Villiers : Philippe l'adore mais Pierre ne peut pas le saquer…

Le président de la République avait été très bien reçu au Puy du Fou. Beaucoup moins bien à l'Etat-Major des armées.

Silence dans les rangs ?

Publié le
Macron a des problèmes avec les frères Villiers : Philippe l'adore mais Pierre ne peut pas le saquer…

En son temps, quand il n'était encore que ministre de l'Economie, Emmanuel Macron fit un pieux pèlerinage en Vendée. Là-bas, au Puy du Fou, l'attendait Philippe de Villiers. Macron arrivait couronné d'une belle et lumineuse auréole. N'avait-il pas écrit que la France avait besoin d'un roi ? N'avait-il pas, en termes très émouvants, évoqué la figure de Jeanne d'Arc lors de la fête de la Pucelle à Orléans ? 

Rien d'étonnant à ce que le vicomte de Villiers, dont la vie entière a été consacrée aux Chouans et à la célébration du Sacré Cœur de Jésus, ait vu en Macron son fils spirituel.

La rencontre fut marquée par un évènement symbolique de première importance : de Villiers confia les rênes d'un attelage au jeune Emmanuel. Ce dernier contrôla les chevaux avec un savoir-faire qui émerveilla son hôte. "Il saura conduire d'autres attelages" lâcha, ébloui, Philippe de Villiers. 

Muni de cette bénédiction, le ministre de l'Economie rentra à Paris satisfait et content d'avoir bluffé le vicomte : Il lui avait caché que c'est à lui-même qu'il pensait en parlant d'un roi et de Jeanne d'Arc. 

Les aléas électoraux ont voulu que s'accomplisse la prophétie de Philippe de Villiers. Aujourd'hui Emmanuel Macron conduit un attelage nommé France. Mais il a été très contrarié de découvrir que Philippe avait un frère : Pierre. Et celui-là, c'est un méchant. Un teigneux. Jeanne d'Arc, le roi, les Chouans et tout ça il n'en a rien à foutre… Ce qui l'occupe et le préoccupe c'est l'état de nos troupes. Car le général Philippe de Villiers est chef d'Etat-Major des armées. 

 

Or le président de la République a décidé d'amputer le budget de la défense de 850 millions d'euros. S'adressant à une commission parlementaire, le général de Villiers n'a pas mâché ses mots. "Je ne vais pas me laisser baiser comme ça" a-t-il dit dans une tonalité très virile. Ses propos, théoriquement confidentiels, ont fuité dans la presse. 

Macron s'est cru obligé de réagir. S'exprimant devant un parterre de généraux, il a adopté un ton dominateur et très martial. "Il y a des débats qu'il est indigne de mettre sur la place publique. Je n'accepterai aucune pression". Et il a conclu avec un solennel : "je suis votre chef !". C’est-à-dire "Silence dans les rangs et fermez la". 

Et vous savez ce qu'il a fait le général de Villiers ? Il l'a ouvert, s'affranchissant de son devoir de réserve, en publiant une tribune dans le Figaro. Pour rappeler poliment et fermement à Emmanuel Macron qu'il devait tenir ses engagements budgétaires. On en est là. Et on ne sait si le général de Villiers sera privé de dessert… 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par totor101 - 15/07/2017 - 11:23 - Signaler un abus Question

    Un président a t'il le droit de s'asseoir sur un budget voté par le parlement ?

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 11:37 - Signaler un abus Jupiter mais saturnien

    Attention sous le feu de l'action jupitérien résiste le plomb (ou plutôt le fer inflexible) saturnien. Degré sabian du soleil conjoint à mercure de Macron:"Dans son atelier, un forgeron travaille sur son enclume. Non loin de lui, une bêche est fichée dans le sol." (version Janduz) Caractère secret, intuitif et indépendant. On ne fait confiance qu'à ses grandes capacités intellectuelles et à son savoir étendu. La voie choisie comprend très probablement des travaux pénibles et exige des efforts constants, beaucoup de temps et de concentration. La réussite et la fortune peuvent être obtenues dans la métallurgie et la sidérurgie, la recherche de nouveaux alliages, ou l'archéologie. Rajoutons: l'armée,....Les alliages Marier: Trump, Macron, Merkel et Poutine. Au niveau astral cla donne. Trump le feu martial, Macron, le fer et le feu jupitérien (phallus), Merkel (l'eau et l'air), Poutine (Pluton)-Hadès. Ne retrouvons-nous pas la symbolique de la forge et des éléments cosmiques d'Hermès le forgeron du ciel: Feu-Force-alliance (eau-air) et génie crétif inconscient associé aux forces souterraines (PLUTON-HADès). Je sens que Rayski va à nouveau m'envoyer à Saint- Anne (DE Hannah: la grâce)..

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 11:40 - Signaler un abus Sainte anne.

    Sainte Anne, volontiers...mon rayon, en cette époque de Tours de France, c'est les fous,...Ayant passé toute mon enfance près de la seule église saint Hermès du monde (Saint patron des fous,....). Je conseille la lecture de LASZLO KRASZNAHORKAI: GUERRE ET GUERRE,....

  • Par cloette - 15/07/2017 - 12:48 - Signaler un abus C'est un aveu de faiblesse

    de la part de Jupiter , car un vrai chef n'a pas besoin de dire qu'il l'est . ( je ne savais pas qu'ils étaient frères ! , je préfère Pierre à Philippe ) .

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 13:02 - Signaler un abus La haine

    Le problème de la haine. On finit par ressembler à son adversaire, Cela s'infiltre en vous vous, gagne chaque cellule, noyau, filament nerveux et vous finissez par avoir ce visage tant: HAI. Je n'ai pas de haine envers les homosexuels: je m'identifie à l'enfant de la PMA et la GPA. Comme Picasso qui s'identifie au taureau.

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 13:08 - Signaler un abus A Monsieur Rayski, peut-être juif hongrois,.....

    https://lunesoleil23.wordpress.com/2017/07/12/du-bon-usage-des-crises/#comment-7108

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 13:21 - Signaler un abus Monsieur Rayski

    Ne mourez pas affamé....

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 13:26 - Signaler un abus C'est Olga qui vous parle, et vous suggère de lire

    le journal d’Etty Hillesum (Son journal, Une vie bouleversée (Points, 1995), qu’elle débute à 27 ans, en 1941, évoque notamment son évolution spirituelle au cours des derniers mois de sa vie – elle est morte à Auschwitz en 1943).

  • Par assougoudrel - 15/07/2017 - 14:20 - Signaler un abus Si le président parle de cette façon

    au CEMA qui est un grand Monsieur, contrairement à ce petit roi---te----laid, je vous laisse imaginer ce qu'il pense de nous, les "rien" (à ses yeux"). Monsieur Trump que les journalistes et autres gauchos traitent de grossier personnage, respecte ses généraux (et tout le monde d'ailleurs), ce qui n'est pas le cas de ce petit mal élevé et de la reine-mère sa conseillère. Merci à Monsieur Rayski à qui je souhaite bon courage avec Michèle P. qui monte à nouveau à l'assaut.

  • Par Michèle Plahiers - 15/07/2017 - 18:01 - Signaler un abus Frères

    comme les juifs et les arabes se disputant le lait et le corps de la mère (ou l'amère,...).

  • Par ISABLEUE - 15/07/2017 - 19:04 - Signaler un abus On attend donc la suite

    Après l'interview du général. Le petit macron n'a pas gagné en crédibilité. Assez gênant son discours "c'est moi le chef". Quel mépris pour nos militaires qui risquent leur vie!! Ce petit arriviste est vraiment creux. C'est un Rien qui vous le dit

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/07/2017 - 00:18 - Signaler un abus Il en est de l'armée comme il

    Il en est de l'armée comme il en est du reste. Comme dirait notre ministre de l'égalité homme femme... .."les filles biens n'avalent pas"... Et bien le Pierre il n'avale pas..... Et c'est pour ça que c'est un type bien

  • Par kelenborn - 16/07/2017 - 08:46 - Signaler un abus ahahaha

    j'avais pas vu mais ...Assougoudrel est revenu!! Des pesos, des lingots il en a le cul cousu! Et l'amere hypocrite crie "fous le moi dans l'cul!!! Eh oui Pierre Perret savait déjà qu'elle n'avalait pas!

  • Par Deudeuche - 16/07/2017 - 11:36 - Signaler un abus @kelenborn

    Toujours en phase anale apparemment. Savez lire et écrire pour votre très jeune âge.

  • Par Alain Proviste - 17/07/2017 - 11:03 - Signaler un abus SOLUTION DE FACILITE

    C'est la facilité de réduire le budget militaire : l'armée ne sert à rien en temps de paix, quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez en tout cas. En plus les militaires ont pour habitude et pour mission de s'écraser. Il serait autrement plus courageux de travailer les véritables gisements d'économies mais là ça bloque, ça casse tout etc. Pour ça aussi on a un bébé-Hollande.

  • Par kelenborn - 17/07/2017 - 15:39 - Signaler un abus Deudeuche

    On a aucune peine à concevoir que tu es au cortex ce que la 2cv était à la Ferrari mais...essaie de ne pas parler comme un pot d'échappement! Ok on n'a pas l'odeur mais on devine!!! Stade anal oblige! Et puis... c'est quand même mieux d'en être au stade anal que de porter des anti-fuites!!!!

  • Par assougoudrel - 17/07/2017 - 17:30 - Signaler un abus Kelenborn -- aujourd'hui, dans notre grande série

    "ne m'appelez plus Kélenborn, mais Kelenc... sans borne". Hé! Kenlenc...!je suis allé sur votre site (tiens voilà du boudin): quelle merde!!! Ce n'est qu'un mélange de conneries, de débilités et de niaiseries qui ne fait rire que son auteur qui se croit drôle. Ça ne doit pas marcher derche, car on ne voit pas de pub. En plus, vous croyez que les gens vont acheter ça; même le dernier gogo qui a voté macron trouve ça débile. Vous vous moquez de Michèle P, mais vous êtes pareils sauf qu'elle n'a pas une once de méchanceté. Elle à dû vous donner un sérieux coup de main, car ça n'a ni queue ni tête. A partir d'aujourd'hui, je ne vous lâche plus. Vous êtes venu sur Atlantico pour essayer de trouver des clients pour votre merde de site, mais les gens d'ici sont d'un autre niveau que vous et vous n'avez aucune chance. "Tiens! Voilà un boudin! Non, ce n'est que la sœur de Kerlenc...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€