Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron, le foot, le business et les français. Les vrais gagnants de la Coupe du monde

Les Français voulaient des résultats, la Coupe du monde leur en apporte. La compétition est terminée et les ordinateurs tournent déjà pour faire les comptes...

Atlantico-Business

Publié le
Macron, le foot, le business et les français. Les vrais gagnants de la Coupe du monde

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

Pour une fois que la France a une vraie raison de se féliciter, pour une fois qu’une écrasante majorité de Français a des raisons d’être fière, ne gâchons pas le plaisir de faire la fête. 

Il n’y a pas débat et pas de question de douter des effets positifs d’un tel évènement même si les grincheux réunis dans un front extrémiste  anti-foot considèrent que, soit l'évènement ne mérite pas un tel enthousiasme, soit il marque l’évidence de la décadence de « notre société de consommation » 
 
Cette Coupe du monde est un évènement considérable et formidable pour le pays. 
Ce pays était en train de mourir, de s’agacer par l’immobilisme.
Alors une partie de la France s’était réveillée, il y a un an lors de l’élection présidentielle, mais une partie seulement. Aujourd’hui, c’est la France entière qui chante et qui danse le triomphe du bleu, blanc, rouge. 
Qu’en restera-t-il ? ajoutent les grincheux. Il en restera ce que nous en feront répondent les réalistes, incorrigibles optimistes. 
Pour être clairs : 
-les effets macroéconomiques seront marginaux 
-les effets psychologiques et politiques peuvent être très significatifs 
-les effets microéconomiques sont important mais sectoriels. 
 
1er point, le football n’a pas d’effets miraculeux sur la macro économie. Ça se saurait. Le service d’étude économique d’Euler Hermès a calculé que de gagner la Coupe du monde rapporterait 0,2 point de consommation de plus à la France, soit 0,1 point de croissance supplémentaire. C’est dérisoire. 
La croissance passerait de 1,2% à 1,3% en 2018 et la croissance du PIB passerait de 1,8% à 1,9%. Donc un dixième de point de croissance en plus, c’est assez marginal mais ça n‘est pas nul, puisque ça représente 2 milliards d’euros. 
Et c’est de la bonne croissance, made in France, principalement dans les services (bars, restaurants, transports) donc de la croissance créatrice d’emplois. 
Si la France n‘avait pas gagné en final, elle aurait quand même profité de cet effet. Parce qu’il a été engrangé pendant la compétition.
Ça restera globalement modeste et tous ceux qui compareront avec 1998 seront forcément déçus. En 1998, la consommation avait progressé de 3,8%. Bravo Zidane. Sauf que la croissance en 1998 a été produite par les ventes d’automobiles record et l’envolée du téléphone mobile et le développement d’Internet. 
Donc le football n‘a pas fait de miracle. 
Aujourd‘hui, les prévisions très prudentes des économistes ne donnent que des effets directs à court et moyen terme. Il peut y avoir des effets induits mais là, on touche au climat de confiance produit par le parcours très emblématique des bleus. 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par hermet - 16/07/2018 - 08:44 - Signaler un abus Effet à long terme

    Formidable vitrine de l immigration africaine qui constitue le défi de notre siècle, j ai de gros doute sur la capacité économique et socioculturelle du pays à encaisser le choc. Enfin parler de Lèpre nationaliste et se réjouir de l équipe nationale y a comme une contradiction.

  • Par vangog - 16/07/2018 - 10:09 - Signaler un abus Macron est entre deux eaux...

    il hésite entre la haine et l’amour de la Nation-France...à l’image de cette formidable équipe, je l’invite à abandonner les idéologies ringardes, et à choisir l’amour et l’union de la France, car il y a urgence...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/07/2018 - 14:03 - Signaler un abus une chance pour les

    une chance pour les constructeurs automobiles .........Vu le nombre de voitures brulées, il va y avoir du fric à gagner, sauf pour les assureurs......c'est à dire nous !

  • Par hermet - 16/07/2018 - 15:00 - Signaler un abus coût sécuritaire

    Il serait bon aussi dans les calculs de Mr Sylvestre que l'on prenne en compte le coût des mesures de sécurité, des blessés, des voitures brulées, des vitrines cassées et autres incivilités, au final le 0.1 point de plus me parait bien avantageux tout de même.

  • Par lasenorita - 16/07/2018 - 16:21 - Signaler un abus Ce n'est pas grâce aux muzz..

    En 1998:ce n'était pas grâce aux muzz si la France a gagné la ''Coupe du Monde de foot'', comme nous le répètent les Algériens parce que Zidane,s'il était resté en Algérie,ne serait jamais devenu ''champion du Monde'' de foot,..si Zidane est devenu un grand footballeur c'est grâce à ses entraîneurs ''non-musulmans''...idem pour les ''champions de 2018'':ils doivent leur capacité,à taper dans un ballon,grâce à leurs entraîneurs ''non-musulmans''.. D'ailleurs les équipes de foot des ''pays musulmans'' sont nulles et elles ont été éliminées rapidement! Les muzz nous font perdre davantage de sous qu'ils ne nous en rapportent!...Dans l'équipe actuelle de Didier Deschamps: je n'ai noté qu'un seul muzz,il était remplaçant, il n'a joué que 10 minutes.. nous ne lui devons pas notre victoire!..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€