Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron face aux retraités, mais pourquoi tant de haine ?

Budget : taper dans le pouvoir d’achat des retraités n’était peut-être pas la meilleure des solutions pour redresser les comptes sociaux. Les retraités de France ont le sentiment d’être les grands perdants de la politique Macron.

Atlantico Business

Publié le
Macron face aux retraités, mais pourquoi tant de haine ?

 Crédit GEORGES GOBET / AFP

Les retraités français vont finir par penser qu’ils sont victimes d’un acharnement thérapeutique de la part du gouvernement et surtout du président de la République. La hausse de la CSG à peine digérée, voilà que les seniors vont devoir supporter la non-indexation des pensions à un moment où l’inflation se redresse un peu.

Les retraités savent compter. Si on augmente les pensions de 0,3% alors que l’inflation est attendue à 2,3%, ils vont perdre 2% de pouvoir d’achat. Alors que leur CSG a déjà augmenté de 3,7%.

L’opposition politique a évidemment enfourché ce cheval de bataille pour attaquer le terrain politique.

A l’extrême gauche comme à droite avec Laurent Wauquiez, on n’hésite pas à sortir le canon pour tirer à vue sur tout ce qui bouge du côté du gouvernement en se disant que 6 millions de retraités qui vont se sentir en détresse, c’est quelques électeurs de moins pour la France en Marche et quelques votants de plus pour les nostalgiques de François Hollande ou ceux qui sont restés ancre chez les républicains ?

L’argumentaire va marcher mais il est évidemment un peu grossier.

D’abord parce que pour être objectif et cohérent, il faudrait intégrer dans l’équation la suppression de la taxe d’habitation qui doit, dans la grande majorité des cas, compenser les pertes recensées depuis trois jours.

Ensuite, parce que tous les retraités ne sont pas logés à à la même enseigne. Sur 6 millions de retraités, il y en a 550 000 environ qui sont au minimum vieillesse et moins, donc qui sont dans une vraie détresse dont on devrait se préoccuper plutôt que de les pressurer encore davantage.

La grande majorité des retraités sont plutôt mieux traités financièrement que les actifs. La plupart ont beaucoup cotisé, ils ont assez peu souffert du chômage, plus de la moitié sont propriétaires de leurs logements et leurs logements sont pour la plupart suréquipés. Ils ont donc des besoins de consommation moindre que les actifs et surtout différents... alors certes ils ont beaucoup travaillé, pour se constituer cette retraite, mais il y a beaucoup de jeunes qui voudraient avoir la garantie de perspectives aussi claires.

Alors pourquoi Emmanuel Macron donne-t-il l’impression de taper dans la cagnotte des retraités pour financer les efforts de compétitivité et les dépenses budgétaires, au point de s'aliéner cet électorat qui ne l’a pas boudé lors de la présidentielle?

Il tape sur les retraités pour une seule raison : priorité à la compétitivité et au travail. Il pense que le redressement de l’économie française dépend des français productifs, ceux qui créent de la richesse et pas forcément ceux qui touchent des revenus de redistribution, à commencer par les retraités.

Son diagnostic se tient. La France a besoin de renforcer sa compétitivité, mais le remède qui consiste à taper sur les retraités n’est peut-être pas le meilleur, parce que les retraités vivent théoriquement de ce qui leur est réparti, mais en réalité, ils vivent des points de cotisation qu’ils ont accumulés pendant leur vie de travail. Ils vivent donc de leur épargne retraite d’où leur sentiment que cette retraite est inaliénable.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par WhiteWalker - 28/08/2018 - 08:14 - Signaler un abus Mettre les jeunes au travail

    Pour privilégier l'activité, il faudrait d'abord remettre les jeunes au travail. Il y a pléthore d'emplois non pourvus dans des secteurs ne demandant, outre très peu de formation, qu'une bonne forme physique : vendanges (les viticulteurs ne trouvent plus de vendangeurs), livraisons, services à la personne, restauration ... un peu moins de RSA permettrait sans doute de trouver des bras.

  • Par Citoyen-libre - 28/08/2018 - 08:22 - Signaler un abus La solution pour les nuls

    Sommes nous gouvernés par des nuls ? Ils font comme les mauvaises entreprises, qui ne savent pas proposer le bon produit au bon moment, ou qui ne savent pas le commercialiser. S'ensuit une baisse des dépenses là ou çà fait le moins mal, on rogne sur la pub, on bloque certains budgets. La spirale du déclin, le début de la fin pour beaucoup. Ce gouvernement est incapable de créer de la richesse depuis presque un demi siècle. Alors il applique la méthode de Patrick Artus : moins de retraite, ça générera plus de croissance, mécaniquement. Voilà ou nous en sommes. Au final, il y a une question de fond qui se pose : nous sommes vraiment gouvernés par des nuls...... ou par des menteurs ? ou les deux ?

  • Par Citoyen-libre - 28/08/2018 - 08:36 - Signaler un abus Petite question

    Les gens de ma génération, ont toujours cotisé, en pensant pouvoir récupérer leur mise au moment de leur retraite. Ils capitalisaient en quelque sorte. Quid des capitaux amassés ? Aujourd'hui, on nous dit que se sont les actifs qui paient pour les retraités. Alors que penser de cette formule :" il rémunérait les premiers entrants (en haut de la pyramide) avec l'argent des derniers entrants". C'est le système MADOFF !!!!! Nous en sommes là ?

  • Par Loupdessteppes - 28/08/2018 - 08:40 - Signaler un abus Le choix de la facilité, de l'impuissance et de l'incompétence

    Car en fait n'importe qui peut appliquer ces mesures pour racler les fonds de tiroir. Le gouvernement se fonctionnarise et ne sait pas innover. Il n'est même pas capable de surfer sur la vague de la croissance européenne. Il ne sait comment diminue les dépenses publiques etc... Il applique le socio-libéralisme des pauvres : un cocktail inefficace et sans gout...et sans risques... Tout au moins le croit-il...

  • Par walchp - 28/08/2018 - 08:44 - Signaler un abus bien sûr, avant c'était si facile......

    Pour taper sur les retraités, on fait passer cette idée, mais la réalité c'est que ça n'a jamais été facile....et les gens ne bossaient pas 35 heures... Il y avait moins d'assistanat, on ne pouvait pas se permettre d'arriver à l'âge adulte sans qualification, ceux qui le faisait le payaient cher. Et je ne parle pas de la "prime pour l'emploi" On leur file de l'argent pour les récompenser de bien vouloir travailler !!! comme quoi ils ont le choix

  • Par walchp - 28/08/2018 - 08:47 - Signaler un abus Macron voulait supprimer 120.000 postes de fonctionnaires

    D'après leur projection sera à 10% de l'objectif à la fin du quinquennat....

  • Par cloette - 28/08/2018 - 09:15 - Signaler un abus Pourquoi tant de haine ?

    L'amour ne se commande pas !

  • Par tananarive - 28/08/2018 - 09:21 - Signaler un abus Et les fonctionnaires.

    Macron croit qu'ils travaillent, quand on voit les résultats en comparaison de ceux des autres pays Européens on en doute. Mais Macron et ses copains sont des fonctionnaires, ainsi qu'une grande partie des députés. Si les jeunes veulent améliorer leur niveau de vie qu'ils travaillent autant que l'on a travaillé et achète leur logement à crédit au lieu de se payer du bon temps.

  • Par J'accuse - 28/08/2018 - 09:22 - Signaler un abus La raison n'est pas économique mais politique

    Les gouvernants ne s'occupent pas d'économie: ça se saurait ! Ils ne voient que les bulletins de vote. Macron fait une croix sur le vote des retraités pour gagner plus sur les actifs: il prépare les Européennes et les Municipales, le tout pour se faire réélire en 2022. Tout ne dépend que de ça, les arguments économiques n'étant que des prétextes.

  • Par cloette - 28/08/2018 - 09:31 - Signaler un abus que du politique

    comme l'explique bien J'accuse, et c'est plus que désolant, c'est déprimant . L'époque n'est pas drôle, elle est sinistre alors qu'avec tous les progrès des techniques, elle devrait être heureuse, il y a quelque chose de pourri au royaume de France .

  • Par Atlante13 - 28/08/2018 - 09:55 - Signaler un abus @cloette

    Peut-être y a-t-il d'autres raisons? Peut-être, dans son subconscient, cherche-t-il à se venger de cette "vieille" qui lui a plombé son adolescence? Son cas est freudien.

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 28/08/2018 - 09:57 - Signaler un abus Depuis 40 ans

    Les politicards ne s’occupent sérieusement que de leurs indemnités et de leur réélection. Ils ignorent souvent que la création de richesse est le premier impératif d’une possibilité de répartition. Ils n’ont rien pigé aux inconvénients des délocalisations par contre la décentralisation ils en ont bien profité : hors sol qu’ils étaient ! Les retraités sont tributaire de la création de richesse comme -et on fait semblant de l’ignorer- comme tout assistanat social . Écrêtez les retraites certaines allocations et certains salaires et on y verra plus clair.

  • Par Yves3531 - 28/08/2018 - 10:26 - Signaler un abus Le jour où les français comprendront...

    que nous sommes devenus une RÉPUBLIQUE DES FONCTIONNAIRES qui par sa permanence derrière les manettes a avec la complicité intéressée des syndicats confisqué le pouvoir aux dépends du peuple. Ils ont colonisé le politique en envoyant des énarques (école nationale de L’ADMINISTRATION) se faire élire à l’assemblee nationale et autres lieux de pouvoir politique... la confiscation est telle qu’ils ont même imposé l’un des leurs à la dernière élection presidentielle. Celui-ci prend du carburant aux uns, les retraites, pour en transférer à la machine productive qui doit coûte que coûte financer ce pourquoi il a été imposé là: l’ÉNORME HYDRE ADMINISTRATIVO-SYNDICALE... CQFD

  • Par Ajar - 28/08/2018 - 10:32 - Signaler un abus A notre bon souvenir

    Aux élections européenne ...

  • Par Loupdessteppes - 28/08/2018 - 10:40 - Signaler un abus @assougoudrel votre colère est justifiée

    Ce racket est inadmissible !

  • Par Dorine - 28/08/2018 - 11:26 - Signaler un abus se pourrait-il

    qu'en ponctionnant les retraites et en diminuant le pouvoir d'achat des retraités, Macron évite de relever l'âge de la retraite, mais va pousser les actifs à la prendre le plus tard possible ? Il fait l'économie d'un conflit social sur l'âge de départ à la retraite, tout en poussant les actifs à le retarder pour avoir les moyens de survivre ? Et cerise sur le gâteau, on va proposer le suicide assisté. Un peu cynique, mais je me pose la question.

  • Par cloette - 28/08/2018 - 11:41 - Signaler un abus @Dorine

    poser la question ,c'est y répondre !

  • Par gerint - 28/08/2018 - 11:52 - Signaler un abus Oui Assougoudrel

    Nos dirigeants sont effectivement à mes yeux d'infâmes fumiers

  • Par gerint - 28/08/2018 - 11:56 - Signaler un abus Jean-Marc Sylvestre est ambigu

    Il condamne un peu du bout des dents mais approuve aussi un peu.

  • Par Poussard Gérard - 28/08/2018 - 12:04 - Signaler un abus Au lieu de réduite la dépense publique

    en supprimant des organismes para publics tels le Cese inutile , lagence contre l'illettrisme pour recaser le fraudeur Lepaon, l'AME pour soigner gratuitement des clandestins, fusionner des ministères, réduire le nombre de fonctionnaires..ce gang de copains et coquins a choisi de taxer davantage..pour nous appauvrir et nous soumettre Les élections européennes vont faire mal...

  • Par zen-gzr-28 - 28/08/2018 - 13:05 - Signaler un abus A quand les réformes de structure ?

    Personne dans ce gouvernement n'est compétent pour assumer, prendre en mains les réformes de structures indispensables pour remettre le pays à flots ? Ce racket honteux et insupportable, ça suffit. Cela faisait partie des réformes de Jupiter tout comme les 80 km/h? Bruno Le Maire qui , avec un manque évident de considération des sans-riens, dépasse toutes les limites de l'entendement quand il annonce qu'il aime les personnes âgées et qu'il ne leur prendra pas d'argent !!! Combien de temps devrons nous supporter toutes ces conneries ? L'opposition va t-elle se manifester sérieusement ? Il serait grand temps. Honte aux individus de "droite" qui ont rejoint LREM et qui approuvent... l'intolérable !!!

  • Par Yves3531 - 28/08/2018 - 13:51 - Signaler un abus @Dorine....

    bien vu, c’est vrai que la retraite par points permet d’éviter de parler du sujet conflictuel de l’age départ à la retraite qui Ipso facto devrait être repoussé. Maintenant attendons, car selon les modalités de la réforme, cela incitera t il à augmenter le nombre d’actifs / retraités ? ... cela mettra t il régimes spéciaux et fonctionnaires sur un pied d’égalité avec le reste de la population ? ... vu la profondeur des réformes déjà intervenues, on peut rêver ... !!!

  • Par lasenorita - 28/08/2018 - 13:56 - Signaler un abus Un mensonge de plus pour Macron!

    Macron avait promis de préserver le niveau de vie des retraités voir https://fr.yahoo.com/news/candidat-macron-promettait-préserver-niveau-231200177.html et,comme TOUS les énarques:il ne sait pas compter quand il affirme (ainsi que Bruno Le Maire,Edouard Philippe..) que ''les pensions de retraite seront revalorisées de 0,3% en 2019'' donc les retraités seront gagnants...oui,mais l'inflation sera de 2,3% donc les retraités perdront 2%...Au lieu de ''taper'' constamment dans le portefeuille des Français,nos gouvernants feraient mieux de diminuer leurs dépenses,par exemple ne plus donner les sous des contribuables français aux musulmans qui nous envahissent...Hollande a augmenté mes impôts de 40% et Macron a diminué ma retraite:Hollande et Macron donnent mes sous aux terroristes musulmans qui arrivent de plus en plus nombreux chez nous...ces musulmans qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens,etc..etc..

  • Par vauban - 28/08/2018 - 14:24 - Signaler un abus La retraite est un salaire différé

    J’ai bondi quand j’ai entendu sur RMC qu’il’s’agissait d’une allocation au même titre que l’APL MACRON ET SES 3 ravis (de la crèche)anciennement de droite viennent d allumer une mèche lente La palme de la felonniee et de la trahison a Lemaire Quand on se souvient de son livre programmatique.......

  • Par moneo - 28/08/2018 - 15:00 - Signaler un abus Assez de voler au secours de la victoire monsieur Sylvestre

    Avez vous vu des vieux casser? s'ils agissaient comme les occupants de l'ancien projet de l'aéroport de Nantes , ce serait respect les vieux... Quant aux jeunes nous entendons le refrain lancinant vous avez pourri le monde; vous avez profité des trente glorieuses nous sommes victimes etc etc.. Pauvres petits choux" Dolto "même pas la reconnaissance du ventre.. salopiaux de vieux ils ont eu droit à des tickets de rationnement bien après la guerre, ils ont eu le droit à la conscription et se faire tuer en Algérie ( vieux =salauds de colonialistes) ils vivaient majoritairement avec les toilettes communes sur le pallier,les bains publics étaient communs; même pas 20% des jeunes accédaient aux études supérieures le niveau de vie était 3 fois moins élevé ;le vacance ? connait pas on allait à Orly , oui, pour rêver devant les avions qui s'envolaient avec les nantis.. le club med c'était les tentes Trigano,les voitures? réservées à une minorité .. Durée du temps de travail ?48 h puis 40 H . la contraception? connaît pas, l'avortement condamné pénalement les vieux ils vous ont tout passé après 68 voila leurs torts... c'est quoi la prochaine étape ?soleil vert?

  • Par ajm - 28/08/2018 - 16:27 - Signaler un abus Suicide électoral inévitable.

    Macron , comme Hollande, applique l'idéologie de Terra Nova et de France Stratégie : désintégration de l'Etat Français comme entité souveraine et garante de l'ordre social, ouverture tout azimuts des frontières, notamment à l'immigration, cantonnement du social aux "plus démunis " sur la base du minimum vital et destruction, par laminage progressif, des classes moyennes, en commençant par le haut de cet ensemble ( Hollande) puis la partie âgée ( mission de Macron ) . Le hic , c'est que l'univers des retraités , c'est un quart de la population Française, un tiers de l'électorat ( à moins de faire voter les bébés et les enfants ) et 40% de l'électorat réel( les vieux votent plus). S'agissant des actifs, beaucoup de "petits" salaires et la plupart des indépendants votent RN et ne voteront jamais Macron, un nombre très important ( notamment les immigrés et les fonctionnaires ) votent à gauche, quelle est la base électorale sur laquelle la " majorité " actuelle pourra compter ? Quelques bobos des médias et des minorités sexuelles dans le centre de Paris ? Le Medef , les cadres dirigeants dont un grand nombre préfère LR ? En tout cas rien qui puisse remplacer le vote des vieux.

  • Par Anguerrand - 28/08/2018 - 17:01 - Signaler un abus Macron trop jeune et incompétent pour connaître

    les conditions de travail qui nous a permis de cotiser beaucoup en travaillant dur, très dur plus de 40 heures, avec 3 semaines de congés «  même les fonctionnaires ! «  qui étaient plus d’un million de moins et faisaient le travail à la main. Quand on voit qu’au ministère des finances tout est fait par les entreprises ou les particuliers et qu’il y a toujours 160.000 fonctionnaires, les journées doivent être longues, longues... Alors il prend de l’argent partout où il peut. Les retraités s’en souviendront au moment où ils devront voter

  • Par antidote - 28/08/2018 - 17:07 - Signaler un abus Attention aux actifs !

    C'est de la propagande ,c'est de la perversion que de stigmatiser les retraités .Pour une raison simple .Qui paiera la maison de retraite le moment venu .Une simple maison de retraite a un coût exorbitant et se seront les enfants voir les petits enfants qui en paieront l'addition .Alors toute action dévalorisant les retraites pénalisera le pouvoir d'achat des actifs qui subiront une double peine : les retraités ne pourront plus les aider .Macron n'est qu'un petit combinard à trois sous et son incapacité à gérer la situation du chômage sachant que notre pays a perdu la guerre industrielle ,certainement par un excès de taxes , qui seule nous permettrait d'endiguer les licenciements . Espérons que l'ensemble des retraités et leurs enfants montent au créneau pour mettre en échec cet ahurissant complot de bas étage !!!

  • Par Benvoyons - 28/08/2018 - 17:16 - Signaler un abus Il vaut mieux une petite diète en 2019 que 86% de pauvres

    comme le Venezuela demain.

  • Par moneo - 28/08/2018 - 18:00 - Signaler un abus Benvoyons

    il ne semble pas vous apparaitre qu'en termes de diète, le menu allégé pourrait être distribué à d'autres qu'aux retraités?

  • Par Max.B - 28/08/2018 - 19:16 - Signaler un abus Ils ne s'en souviennent pas

    L'avantage de détrousser les vieux c'est qu'ils ne se souviennent pas qu'ils ont votés pour lui, eux ils sont contents c'est le seul moment où l'agenda des visites est surbooké au moment des élections.

  • Par spiritucorsu - 28/08/2018 - 19:38 - Signaler un abus Le radeau de la méduse

    Macron vient de remettre au gout du jour un ancien rite sacrificiel:le jeu de la courte paille.En effet chaque jour qui passe,et grâce à ses bons soins,le vaisseau France ressemble de plus en plus au radeau de la Méduse.Il faudra bien dans un proche avenir d'autres victimes à immoler pour satisfaire ce nouveau Baal.Quant aux retraités,eux,on ne leur a laissé aucune chance,ils ont été sacrifiés d'office.

  • Par Anouman - 28/08/2018 - 19:38 - Signaler un abus Retraités

    C'est simple les retraités ne risquent pas de se mettre en grève et puis ils ne vont pas aller tout casser entre Bastille et Nation. Et ne pas croire qu'un système par point changera quoi que ce soit au problème. Depuis vingt ans le point des retraites complémentaires augmente à l'achat et à la prestation il baisse. Et comme ça ne suffisait pas, à partir de 2019 en prenant une retraite à taux plein avant 67 ans les retraités auront droit à un abattement de 10% pendant 3 ans sur la complémentaire (passé sous Hollande) . Le taux plein à 90% il fallait oser mais les pourris osent tout.

  • Par ciara - 28/08/2018 - 20:28 - Signaler un abus l'argument à la c...

    Les retraités sont plus aisés que les actifs. Om peut les ponctionner. mais imbécile, que l'on ponctionne les uns ou les autres, le résultat est le même pour l'économie. NOCIF. J'aide mes petits enfants donc mes enfants. Eux sont actifs. Je les aiderai moins.... C'est tout. Alors moi, je suis perdant. Mais mes enfants et petits enfants, vous croyez qu'ils vont gagner. L'économie est un tout. Nous sommes tous sur la même barque. Et les différents capitaines font couler le navire. SOS SOS

  • Par ajm - 28/08/2018 - 20:28 - Signaler un abus Slogan creux .

    Le système par point c'est un slogan creux. Ce qui compte c'est ce qu'il y a derrière . On ne semble pas s'acheminer vers un système par capitalisation indépendant des prédateurs politiciens et de Bercy en tout cas, système qui supposerait d'ailleurs des marchés financiers en France autrement puissants qu'ils ne le sont. En fait, la réforme des retraites pour la bande de Macron n'a pour but que de reduire le coût des pensions en s'abritant derrière des objectifs d'équité. On améliorera à la marge la situation de cas marginaux et on frappera durement les autres. Les retraités actuels et futurs vont continuer à parcourir un chemin de croix dont ils connaissent simplement les prémisses s'ils ne sanctionnent pas électoralement leurs bourreaux.quand ils en auront la possibilité.

  • Par vangog - 28/08/2018 - 20:30 - Signaler un abus Ah! ....et ce n’est pas fini!...

    Ce n’est que la prémiere année et, croyez-moi, il leur faudra ponctionner, et ponctionner encore, des catégories sociales qui n’en votent pas trop macronistes...seule façon de se faire rellire en 2022 par les benêts...nous, les patriotes RN, vous avions pourtant prévenus...

  • Par ciara - 28/08/2018 - 20:32 - Signaler un abus A spirutucorsu

    Je n'avais pas lu l'allégorie du radeau de la méduse avant d'écrire mon post. Mais barque, radeau ou navire, le résultat est bien le même

  • Par Benvoyons - 28/08/2018 - 21:06 - Signaler un abus Tous les Français tous les Syndicats Fr ont refusé

    un Fond de Pensions Français & en plus ils critiquent la distribution de dividendes. Les Norvégiens ont un Fond de Pensions de +730Mds€ & touchent entre autre les dividendes des Grandes Entreprises Françaises pour leurs retraites. :)::)) C'est tout l'art Français de la Gestion Sociale à la Française!!

  • Par spiritucorsu - 28/08/2018 - 21:45 - Signaler un abus A ciara

    Tout à fait d'accord!Qu'importe l'embarcation en attendant on galère.

  • Par vangog - 28/08/2018 - 21:48 - Signaler un abus Pour « être objectif et cohérent », Sylvestre?????

    ...il faut « intégrer » une baisse de taxe d’habitation qui n’a pas encore eu lieu, qui sera étalée sur trois ans, et qui sera compensée par une augmentation concomitante de la taxe foncière, afin que les communes conservent le même niveau de ressources....où est votre cohérence, Sylvestre?...quant à votre objectivité, on a compris, depuis longtemps, où elle repose....ad aeternam!

  • Par assougoudrel - 28/08/2018 - 23:07 - Signaler un abus L'embarcation France, n'est pas

    le magnifique paquebot que nos avons connu, mais un frêle esquif qui lutte contre les flots, à proximité de dangereux récifs. Quand au Commandant, il n'a même pas son permis bateau et il est incapable de piloter un Zodiac muni d'un moteur de 6 CV.

  • Par spiritucorsu - 28/08/2018 - 23:26 - Signaler un abus A assougoudrel

    Absolument!et le capitaine Haddock aurait parlé de marin d'eau douce.

  • Par assougoudrel - 28/08/2018 - 23:39 - Signaler un abus @spiritucorsu

    C'est ce même commandant qui avait revêtu une combinaison de pilote de chasse pour être prix en photo dans un rafale. Quand on pense que nos médias se moquent de Poutine quand il va à la chasse ou à la pêche!

  • Par francoise34 - 28/08/2018 - 23:55 - Signaler un abus Il ne sait pas

    Pour les conditions de travail que nous avons connu, il ne sait pas, sa femme était prof et sa mère fonctionnaire Elle ont eu des retraites privilégiées

  • Par edac44 - 29/08/2018 - 01:47 - Signaler un abus Hitler s'en était pris aux juifs Macron s'en prend aux retraités

    et il n'y en a jamais que huit millions à faire disparaître pour s'octroyer toute leur vie de travail et leurs économies. A celles et ceux qui osent soutenir encore ce génocide générationnel, sachez que vous en serez assurément, les prochaines victimes de cet holocauste social. Alors Monsieur Macron, quand comptez-vous rouvrir les chambres à gaz pour élimer ce troisième age devenu improductif et qui ne "survit" que des subsides de la nation ??? A moins que d'ici là ... les accidents de la vie n'arrivent pas qu'aux autres, n'est-ce pas ???

  • Par venise - 29/08/2018 - 09:18 - Signaler un abus sombre histoire

    une génération vers la finitude a connu la guerre, la suivante a connu l'aprés guerre et l'accélération du progres, derrière la horde des surdiplômés et des échecs scolaires: chômage!!!!les deux premières ont permis a la troisième de vivre et ont pu s'asseoir sur un petit patrimoine espérant le laisser aux petits enfants un beau jour un jeune président a dit: ça suffit les bas de laine sur l'oisiveté, priorité au travail des jeunes, ok sur le fond mais la forme, bonjour! et l'histoire des deux premières géné se finit en EHPAD à 3000 euros mensuel, les suivantes seront happées par les résidences séniors avant le grabat avec un LA vous pouvez vivre 6 mois en EHPAD

  • Par assougoudrel - 29/08/2018 - 10:07 - Signaler un abus Macron va se faire démolir par

    les retraités. Pour les primaires de la Droite, j'ai vu des couples de vieux communistes se traîner, car ils avaient plus de 90 ans pour foutre Sarkozy en l'air. Comme la queue était longue, au fur et à mesure qu'ils avançaient, quelqu'un avait pour mission de leur mettre leurs chaises sous le derrière et cela a duré près d'une heure; et ils ont réussi leur coup. Pour Macron, les anciens seront de tous bords et il va manger chaud. Macron et sa bande de charlots regardent par-dessus la canopée et ils ne savent pas ce qui se passe sur la terre ferme. Il courtise les chasseurs qui sont presque tous des retraités, ce qui veut dire qu'il est bien couillon (mais pas couillu). Rendez-vous aux prochaines élections.

  • Par WhiteWalker - 29/08/2018 - 10:08 - Signaler un abus Impossible recruter cuisinier

    Dans le Figaro de ce matin : un restaurant qui marchait bien doit fermer car impossible de recruter des cuisiniers. On sait déjà que les viticulteurs ne trouvent pas de vendangeurs. Alors : si on mettait les jeunes au travail avant de faire les poches des retraités ? La "privilégiée" que je suis a fait les vendanges, les pommes et autres durant toutes les vacances scolaires.

  • Par lasenorita - 29/08/2018 - 10:49 - Signaler un abus Macron préfère les terroristes musulmans aux Français..

    Ces Français honnêtes et travailleurs qui ont travaillé 60 heures par semaine,qui avaient 2 semaines de congés par an,pendant 45 ans et qui ont cotisé pendant 44 ans!..Macron prend les sous des retraités et les donne aux musulmans qui nous envahissent et qui ont TOUS les droits sans avoir ''cotisé'',etc..un ''mineur'' clandestin coûte 50.000€ par an,soit l'équivallent de 2 ans de SMIC...au lieu de ''taper'' constamment dans le portefeuille des contribuables français,Macron ferait mieux de DIMINUER les dépenses:il donne nos sous aux représentants des pays africains qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et qui achètent,ensuite,des propriétés,en France,avec nos sous,ces musulmans qui ont ''nationalisé'' les biens des non-musulmans...Personnellement quand je dois rééquilibrer mon budget,je DEPENSE MOINS....CQFD....

  • Par jurgio - 29/08/2018 - 14:07 - Signaler un abus Le mépris du retrarié vient du syndrome du légataire

    qui s'impatiente contre des vieux qui économisent des bas de laine durement acquis et qui interdisent de dilapider tout de suite. Macron en est l'archétype.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€