Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 01 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron, le choix de l’intelligence collective

Tout au long de la Ve République, les gens d’esprit n’ont cessé de se moquer du centre. On lui reproche d’être mou, inconstant, sans conviction. On le traite de force d’appoint.Pourtant, en 2017, c’est un candidat centriste - se réclamant à la fois de la droite et de la gauche - qui est le favori pour gagner l’élection présidentielle. Comment expliquer cette percée historique ?

Présidentielle

Publié le
Macron, le choix de l’intelligence collective

Tout au long de la Ve République, les gens d’esprit n’ont cessé de se moquer du centre. On lui reproche d’être mou, inconstant, sans conviction. On le traite de force d’appoint.Pourtant, en 2017, c’est un candidat centriste - se réclamant à la fois de la droite et de la gauche - qui est le favori pour gagner l’élection présidentielle. Comment expliquer cette percée historique ?

C’est que nous sommes entrés dans l’âge de l’intelligence collective, et que celle-ci s’exprime naturellement mieux au centre que sur les bords. Les français en quête de solutions intelligentesse tournent donc en masse vers le centre.

Nombreux sont les candidats qui dans cette campagne ont invoqué l’intelligence collective.

Jean-Luc Mélenchon fustigeait récemment place de la République « des hommes et des femmes providentiels, des comités d’experts de toutes sortes qui, sans cesse, se substituent à l’intelligence collective. » Dans la même ligne, Benoit Hamon postulait sur Twitter que « l'intelligence collective est bien supérieure au prétendu génie des hommes providentiels de la Ve République. » Même Marine Le Pen est d’accord, prônant depuis 2011 l’usage généralisé du référendum « parce que je crois à l’intelligence collective. » Mais le fait que l’extrême gauche et l’extrême droite se voient chacune comme le meilleur vecteur de l’intelligence collective suggère au contraire qu’aucune des deux n’y entendgrand chose.

Qu’est-ce que l’intelligence collective ? Pour les scientifiques, c’est la capacité d’un groupe à être plus intelligent que les individus les plus intelligents du groupe. C'est l'inverse de la « pensée unique ». Si le groupe est intelligent c’est parce que chacun y contribue son savoir, forcément partiel et teinté de subjectivité. Mais quand tout est mis sur la table, les savoirs s’accumulent et se complètent, tandis que les biais individuels s’annulent les uns les autres. Reste une somme de connaissances consolidée et débarrassée du brouillard subjectif. C’est mathématique. Mais pour que cela fonctionne, quatre ingrédients sont nécessaires: diversité des opinions, indépendance d'esprit, décentralisation des sources et, enfin, un mécanisme efficace pour synthétiserl'information récoltée. Si on respecte larecette, le groupe sera plus intelligent que « le meilleur d’entre nous ». Mais si un seul ingrédient vient à manquer, on sombre facilement dans la sottise, ou pire.

On comprend alors pourquoi le centre politique est collectivement plus intelligent que « la droite » ou « la gauche ». Étant issus intellectuellement des deux bords, mais pourtant résolus à travailler ensemble, les centristes évacuent plus facilement les biais idéologiques qui empoisonnent et qui aveuglent. Le manque de discipline partisane, qui leur est souvent reproché, permet en fait à chacun de contribuer au débat sans subir de pression pour se conformer à une pensée unique. Au centre, on ne fulmine pas contre les « traitres » qui osent suivre leurs convictions plutôt que les ordres.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 21/04/2017 - 15:19 - Signaler un abus Intelligence collective, on croit rêver !

    En Marche est un ramassis de tous ceux qui sont déçu de Hollande vont voter pour son fils spirituel. Ce mou en action sera nul, sympathique, Il aura un électorat de la gauche communiste ( Hue) aux centristes mou, en passant par Bayrou le Socialiste qui se cache derrière le centrisme. Macron c'est Hollande depuis longtemps. Alors s'il est élu il y aura vite des déçus comme avec Hollande en moins ridicule...peut etre!

  • Par Sangha26 - 21/04/2017 - 15:26 - Signaler un abus Intelligence collective ???

    Où avez-vous prix ça !!! Non, c'est le choix "imposé" !! Mais si on a pour deux sous de bon sens on en a vite fait le tour et la réponse définitive est un NON catégorique ! Pas taillé pour la tâche, le petit minet rose ! Fabriqué pour la circonstance et poussé en avant, c'est tout ! Les français ne vont tout de même pas se laisser prendre à une illusion de la sorte ! Il paraît qu'ils ont un bon sens naturel. On va voir....

  • Par Sangha26 - 21/04/2017 - 15:28 - Signaler un abus ereur de frappe..

    Lire : pris ça et non prix... Avec mes excuses...

  • Par tapio - 21/04/2017 - 16:18 - Signaler un abus Il faut vraiment être un turlupin ...

    ... pour porter au pinacle de "l'intelligence collective" un trou du cul qui passe son (en même) temps, les bras en croix, à hurler qu'il nous aime tous farouchement

  • Par ikaris - 21/04/2017 - 17:18 - Signaler un abus Repêchage collectif

    plutôt que d'intelligence collective il faut être bien conscient qu'on aura le programme économique d'Attali qui n'est pas vraiment intelligent (il a conseillé tous les présidents depuis 35 ans et on en est là) et qui ne joue pas du tout collectif. Les comités Micron d'élaboration de programmes collaboratifs sont là pour produire des futurs cocus qui collent des affiches et gueulent dans les meeting en attendant de découvrir qu'ils n'auront rien de ce qu'ils proposaient. Les investitures recycleront les vieilles badernes de la politique (essentiellement PS) qui reprendront leur siège aux législatives sous la nouvelle étiquette. On va continuer à laisser filer l'immigration (chance pour la France) et l'insécurité (ça coûte moins cher de ne rien faire). Enfin ça c'est le plan car on espère bien lui offrir une veste dimanche.

  • Par Cervières - 21/04/2017 - 17:31 - Signaler un abus En gros,

    l'intelligence collective des salariés ou celle des entrepreneurs (ou les deux regroupées) sont colossalement plus élevées que celles de tous nos politiciens réunis, tous nos hauts fonctionnaires. La Doxa ne va pas aimer mais elle va devoir se rendre à l'évidence. J'ai Bon?

  • Par Tropico - 21/04/2017 - 17:44 - Signaler un abus Vous fatiguez pas, je l'ai compris

    JJSS Préééssiiiiideeeeeeent (ces hystériques du centre)

  • Par euphorbevenus - 21/04/2017 - 18:18 - Signaler un abus Pensez printemps !

    Apparemment le texte de M Servan-Schreiber avait été écrit avant les événements dramatiques de cette nuit. L"intelligence collective " se brise sur la réalité tragique de la lutte anti-terroriste. Et ce ne sont pas les propos de son idole ce matin sur RTL ( il n'allait pas inventer un programme dans la nuit) qui nous rassurent. Lisez cet article sur la complaisance de Macron pour les islamistes: http://www.lagauchemorale.com/actualites/article/les-liaisons-dangereuses-de-macron-avec-l-islamisme

  • Par tapio - 21/04/2017 - 18:26 - Signaler un abus @ euphorbevenus

    "il n'allait pas inventer un programme dans la nuit". Vous avez raison d'insister sur cette ahurissante confession ! Le neuneu reconnait qu'il n'avait jamais réfléchi à ce problème mineur : le terrorisme !

  • Par cloette - 21/04/2017 - 19:13 - Signaler un abus l'intelligence collective pour Macron ?

    Meuh non ! Plutôt l'intelligence artificielle ( qui n'a pas encore dépassé celle de l'homme) , intelligence des algorithmes ,et techniques de com . et manipulatoires .

  • Par gerint - 21/04/2017 - 19:21 - Signaler un abus En Marche

    C'est un gros tas de merde dans lequel on va s'enliser sous la houlette de ce dirigeant frelaté imposé par une oligarchie anti-démocrate attachée à ses seuls intérêts.

  • Par Deneziere - 21/04/2017 - 20:20 - Signaler un abus Que de naïveté. On n'est pas en Scandinavie !

    On a 500 ogives nucléaires et la quatrième armée du monde. Et Micron veut gérer cela comme une assoce loide 1901. On est en guerre économique contre deux continents à la fois, en guerre culturelle contre une religion entière. Et on perd sur les trois fronts à la fois. D'une part, la soi-disant intelligence collective de Micron ne lui a a pas permi de porter ce diagnostique, et d'autre part, les méthodes "participatives" de séminaire de management d'entrée de gamme, dans ce contexte sont d'une naïveté qui laisse pantois.

  • Par Anouman - 21/04/2017 - 20:30 - Signaler un abus Collective

    L'intelligence collective est à peu près celle du plus con du groupe. Donc évaluons celle-ci à 60/80. Sinon ce sont des masos.

  • Par Jean-Benoist - 21/04/2017 - 20:35 - Signaler un abus Émile arrete le crack

    Ton poulain énarque est formaté pour accéder au pouvoir pas pour l'incarner...il est la marionnette manipulée par Attali, Jouyet Bergé, hollande, bayrou, valls, Bhl, hue...Belle brochette de recyclés intelligents qui collectivemnt font un ramassis d irrésponsables face a la crise mondiale et la guerre,

  • Par assougoudrel - 21/04/2017 - 20:44 - Signaler un abus Intelligence collective

    "En Marche" se prend pour une fourmilière. Nos chères fourmis ont un esprit de cohésion et ne pense pas sans arrêt à la gamelle. Elles œuvrent pour le bien de la collectivité.

  • Par Pourquoi-pas31 - 21/04/2017 - 20:58 - Signaler un abus En bref, c'est l'homme des compromis !

    comme Hollande !

  • Par Pourquoi-pas31 - 21/04/2017 - 20:59 - Signaler un abus Compromis,

    ou plutot synthese !

  • Par Elaia1737 - 21/04/2017 - 22:55 - Signaler un abus C'est un gag ?

    Tant de bêtise auto satisfaite ne pouvant sans vergogne s'étaler au grand jour sur un site qui se veut (encore?) d'information, je suppose qu'il s'agit d'un pastiche publié sous pseudonyme. Bon, on a bien ri aux éclats en découvrant des phrases comme "le centre politique est collectivement plus intelligent que la droite et la gauche", mais le plaisantin qui a écrit ces lignes gâche un peu ses effets par des balourdises comme celle qui consiste à faire semblant de croire que Macron, c'est le centre. Malgré tout, comme caricature de la morgue niaise des "élites" autoproclamées ralliées au gourou de la gauche caviar, il faut bien convenir que c'est assez réussi.

  • Par vangog - 22/04/2017 - 03:01 - Signaler un abus Attali, c'est trente-cinq ans d'échecs...

    Macron, c'est cinq ans d'échecs...collectivement, ça ne fait pas une intelligence, mais ça fait des échecs qui s'additionnent: quarante ans à eux deux...

  • Par Liberdom - 22/04/2017 - 04:41 - Signaler un abus Connerie collective

    Les messieurs-je-sais-tout se la pètent en promouvant une soi-disant "intelligence collective" qui n'est en fait qu'une expression de plus de la bienpensance et du terrorisme de la pensée unique. Se croire majoritaire, parce que sans idée, sans ligne directrice on croit faire plaisir à tout le tout le monde ne consiste au final qu'en une démagogie de bas étage. L'intelligence collective n'est que l'absence de réflexion critique des individus au profit d'un tout merdique.

  • Par Deudeuche - 22/04/2017 - 07:40 - Signaler un abus Un patronyme symbole de malédiction sous la V eme

    Servan-Schreiber....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Emile Servan-Schreiber

Emile Servan-Schreiber est dirigeant de la société de conseil en intelligence collective Lumenogic, et du marché prédictif Hypermind.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€