Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

LR : retour aux fondamentaux en économie... et aux mêmes contraintes macro

Passage aux 39 heures pour les fonctionnaires, suppression de 400 000 emplois dans la fonction publique, rationalisation du parc immobilier et automobile, suppression des régimes spéciaux des retraites etc. Ce mardi 9 octobre, Laurent Wauquiez a présenté les propositions des Républicains pour baisser les dépenses publiques, avec un objectif de réduction de ces dépenses de 25 milliards en deux ou 3 ans.

Retour aux sources

Publié le
LR : retour aux fondamentaux en économie... et aux mêmes contraintes macro

Atlantico : Derrière la rationalité de cette proposition, ce programme économique ne fait-il pas trop vite l’impasse sur la nécessité de soutenir la croissance - notamment au niveau macroéconomique- en période de réduction des dépenses ?

Michel Ruimy : La croissance avait permis à la France d’améliorer ses comptes et de faire passer son déficit budgétaire sous la barre des 3% du PIB, en l’occurrence à 2,6%. Malgré tout, la Cour des Comptes a constaté que l’effort en dépenses l’an passé a été nul. Pis encore, que le bilan de l’année s’est même traduit par un dérapage des dépenses ! Cette tendance se poursuit : + 20 milliards d’euros cette année et + 25 milliards d’euros l’année prochaine alors que le moindre dynamisme de l’économiedevrait obliger l’exécutif à accélérer la réduction des dépenses.Le gouvernement, comme beaucoup de ses prédécesseurs, se retrouve ainsi au pied du mur.

S’il veut respecter ses engagements européens, il n’aura d’autre choix que de tailler franchement dans les dépenses publiques.

Les propositions de Laurent Wauquiez participent au débat. Pour inverser la tendance sur les dépenses, il propose des efforts essentiellement portés par la fonction publique, les bénéficiaires de régimes spéciaux de retraite ou les résidents étrangers pour parvenir à économiser, par an, 20 à 30 milliards d’économies et ainsi rentrer dans un cercle vertueux : moins de fiscalité - moins de dette - plus de croissance. Ces mesures devraient représenter 4 points de PIB en 5 ans. Cet objectif rejoint, dans une certaine mesure, celui d’Emmanuel Macron. Le programme de stabilité 2018 - 2022 indique que la stratégie du gouvernement pour cette période est de maintenir l’effort de réduction du déficit public par le biais d’une maîtrise de la dépense publique. Lors de sa campagne présidentielle, il avait promis d’abaisser celle-ci de 60 milliards d’euros d’ici à 2022, ce qui correspondait à environ trois points de PIB.

Pour autant, les propositions faites par Laurent Wauquiez sont-elles crédibles et réalisables ? En fait, au travers de ces propositions, un constat est sous-entendu : on ne peut plus compter, dans un avenir proche, sur le fait que la France soit en capacité de créer de la croissance pour réduire le déficit budgétaire. Il faut bien comprendre ce qu’un déficit budgétaire signifie : la France vit au-dessus de ses moyens et ce, depuis pas mal de temps. Si les rentrées ne sont là, il faut alors, comme toute gestion de « bon père de famille », revenir sur certaines dépenses pour viser l’équilibre. En d’autres termes, comme les recettes fiscales sont aléatoires, il faut minimiser les dépenses. On reste dans une perspective comptable et financière, bien « terre à terre ».

Reste que maintenant il faut passer à l’acte ! L’histoire politique nous démontre que la posture de candidat est différente de celle de ministre et/ou de président. La réalité politique dicte malheureusement les choix.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 11/10/2018 - 12:32 - Signaler un abus Balivernes !

    Laurent Wauquiez se couvre de ridicule ! Il nous raconte des balivernes sur son projet pour 2022, alors que nous attendons son programme de refonte de l'Europe ! Est-il au courant que le parlement européen qui va être élu en Mai 2019 sera une véritable ''Assemblée Constituante'', d'une importance capitale pour l'avenir de notre continent ? Ce petit charlot prend ses partisans pour des imbéciles ? Où serez-vous dans quatre ans ? Au cimetière, ou, votre Alzheimer s'étant aggravé, dans un Ehpad ? Chaque jour peut apporter un évènement totalement imprévisible, qui changera complètement la donne ! Ou bien, êtes-vous de toute façons résignés à voter pour n'importe quel animal, âne ou chien, pour peu qu'il porte autour du cou la pancarte infâmante ''Ripoux-Blicains'', avec l'étiquette ''catholique'' !

  • Par Ganesha - 11/10/2018 - 12:36 - Signaler un abus Connaissez-vous ''Cosi'' ? Et la LICRA ?

    Mais le plus comique, c'est ce troll, qui nous répète quotidiennement que Laurent Wauquiez est un ''être merveilleux'', un ''leader charismatique'', parce qu'il a installé des portiques de détection dans quelques lycées de sa Région ! Vous n'avez donc pas encore lu mes commentaires où je vous informe que ce petit salopard, ce fumier, ce méprisable traître, qui proclame en permanence être opposé au ''grand remplacement'', a généreusement attribué en 2017 90 mille euros à l'association Cosi, qui vient en aide aux immigrants illégaux, et 150 mille euros à la Licra, lobby spécialisé dans les poursuites judiciaires débiles pour des déclarations racistes imaginaires ! === http://www.forumrefugies.org/missions/missions-aupres-des-demandeurs-d-asile/premier-accueil

  • Par zen-gzr-28 - 11/10/2018 - 13:26 - Signaler un abus Wauquiez est un politique sérieux

    entouré de personnes compétentes et expérimentées.( Il aurait fallu attendre plus d'une semaine pour remplacer un ministre chez LR ?). Les jeunes godillots inexpérimentés de LREM doivent se sentir dépassés et démunis, d'autres, copie de leur mentor, sont arrogants et inaudibles. Le sort de la France n'est pas dans de bonnes mains. Le gourou présidentiel est encore persuadé qu'il va transformer le pays, transformer l' Europe, devenir un leader mondial ? Ce sont paraît-il les plus diplômés qui lui font confiance ??? Il fonctionne à l'affectif, Jupiter. On le flatte...il récompense. Ses camarades de la promo Shengor à l'ENA sont aux manettes de l'Etat. Maintenant, aucun politique n'est parfait. Mais élire le moins mauvais, ce serait déjà pas mal .Quand je vois dans certains commentaires, jeter aux orties une personne simplement à la suite d'un article : à quoi riment les convictions ?

  • Par zen-gzr-28 - 11/10/2018 - 13:37 - Signaler un abus Wauquiez est un politique sérieux

    entouré de personnes compétentes et expérimentées.( Il aurait fallu attendre plus d'une semaine pour remplacer un ministre chez LR ?). Les jeunes godillots inexpérimentés de LREM doivent se sentir dépassés et démunis, d'autres, copie de leur mentor, sont arrogants et inaudibles. Le sort de la France n'est pas dans de bonnes mains. Le gourou présidentiel est encore persuadé qu'il va transformer le pays, transformer l' Europe, devenir un leader mondial ? Ce sont paraît-il les plus diplômés qui lui font confiance ??? Il fonctionne à l'affectif, Jupiter. On le flatte...il récompense. Ses camarades de la promo Shengor à l'ENA sont aux manettes de l'Etat. Maintenant, aucun politique n'est parfait. Mais élire le moins mauvais, ce serait déjà pas mal .Quand je vois dans certains commentaires, jeter aux orties une personne simplement à la suite d'un article : à quoi riment les convictions ?

  • Par Henrik Jah - 11/10/2018 - 14:29 - Signaler un abus Bravo Ganesha

    Ganesha a parfaitement raison. Les députés européens LR n'ont pas défendu Orban et sont donc implicitement favorables à l'immigration de masse. Qui dit immigration de masse avec forte natalité chez les arrivants dit dilution de la population de souche française et alors là quand il y aura plus de musulmans que de chrétiens en France théoriquement rien n'empêcherait la Charia en France.

  • Par assougoudrel - 11/10/2018 - 15:50 - Signaler un abus Les futurs karcher seront

    encore et toujours en panne.

  • Par cloette - 11/10/2018 - 16:50 - Signaler un abus Qui voudra travailler 39 heures

    alors qu'il travaille actuellement 35 h ? réponse: personne ! Il ne fallait pas faire cette loi, oeuvre de Martine Aubry .

  • Par Anouman - 11/10/2018 - 18:30 - Signaler un abus Déficit

    Le problème n'est pas tant la diminution du déficit que la diminution des prélèvements obligatoires (car on peut diminuer le déficit en augmentant les prélèvements et les dépenses). Donc M. Wauquiez pour être crédible doit dire quelles seront exactement les dépenses supprimées (400000 suppressions de postes dans quels ministères, sachant qu'il y a aussi à faire dans les collectivités), et où. Et il doit dire en contrepartie quels prélèvements baisseront et pour qui. Sans cela c'est comme s'il ne disait rien. Quant à faire travailler des fonctionnaires 39 heures pour le prix de 35 je crois qu'il rêve.

  • Par KOUTOUBIA56 - 11/10/2018 - 19:33 - Signaler un abus La France ne travaille pas

    La France ne travaille pas assez. supprimer 500000 fonctionnaires soit un sur 11 en passant de 35 a 39 h = 11% de temps en plus.le probleme prendre ces 500000 fonctionnaires ou. un prof agrégé" a 12 h de cours par semaine avec 10 h de prepa. passer a 15 heures et 11 h de prepa ferait 26 h par semaines soit avec 35 semaines de classes : 910 h. une profession liberale a fait ce temps de travail au 30 mai!!!!!!!! dans les ministères on ne travaille pas assez egalement a Marseille aussi le personnel communal soit 11500 personnes ne fait que 32 h alors qu'ils sont a 35 et si on mettait une pointeuse on se rendrait compte qu'ils en font tout juste 30!!!!!!!!!!! cela veut dire que rien qu'en faisant 35 Heures Marseille devrait avoir 9584 employés au lieu de 11500. A 38000 Euros de cout moyen cela fait 72 millions d'euros d'économie soit de quoi baisser la taxe d'habitation pour les administres de Mr Gaudin. VOILA UN LANGAGE DE VERITE QU IL FAUT DIRE AU JOURNAL DE 20 H SUR TG1 OU FRANCE 2 QUAND LES FRANCAIS MANGENT LA SOUPE!!!

  • Par vangog - 11/10/2018 - 23:59 - Signaler un abus « Il faut prendre son temps pour réformer l’état .... »

    Ah ben c’est certain! La gauche a mis quarante ans à coloniser tous les rouages de l’état et de la démocratie...il faut prendre son temps avant de karcheriser une telle merde...s’assoir, s'imprégner et réfléchir...

  • Par l'enclume - 12/10/2018 - 11:00 - Signaler un abus A l'attention des débiles vangog et ganesha

    Anouman - 11/10/2018 - 18:30 "Un vrai leader la région Auvergne-Rhône-Alpes en a trouvé un en la personne de Laurent Wauquiez. Contrairement aux "idiot utiles" qui ensencent Macron, Lui il fait ce qu'il a promis, lors de la campagne pour les régionales c'est-à-dire : Région Auvergne-Rhône-Alpes, classée Région la mieux gérée de France" - Diminution de la dépense publique sans aucune augmentation de la fiscalité. Baisse de 6% par an des dépenses de fonctionnement soit en 3 ans 590 millions d'euros d'économie, soit 170 euros par ménage. La région Auvergne-Rhone-Alpes est N° 1 POUR LA RELANCE DE L'INVESTISSEMENT (+ 20% par an) selon la Cour des comptes. Auvergne-Rhône-Alpes a des "RESULTATS BUDGETAIRES EXCEPTIONNELS" selon Standard&Poor's. Pendant ce temps le Président qui a dit sans rougir "Je fais ce que j'ai dit" a augmenté la dépense publique de 7 milliards € et les impôts de 4,5 milliards €, annuler le projet de NDDL, et maintenant l’exposition universelle de 2025"

  • Par l'enclume - 12/10/2018 - 11:04 - Signaler un abus A l'attention des débiles fascisants vangog et ganesha

    Anouman - 11/10/2018 - 18:30 "Un vrai leader la région Auvergne-Rhône-Alpes en a trouvé un en la personne de Laurent Wauquiez. Contrairement aux "idiot utiles" qui ensencent Macron, Lui il fait ce qu'il a promis, lors de la campagne pour les régionales c'est-à-dire : Région Auvergne-Rhône-Alpes, classée Région la mieux gérée de France" - Diminution de la dépense publique sans aucune augmentation de la fiscalité. Baisse de 6% par an des dépenses de fonctionnement soit en 3 ans 590 millions d'euros d'économie, soit 170 euros par ménage. La région Auvergne-Rhone-Alpes est N° 1 POUR LA RELANCE DE L'INVESTISSEMENT (+ 20% par an) selon la Cour des comptes. Auvergne-Rhône-Alpes a des "RESULTATS BUDGETAIRES EXCEPTIONNELS" selon Standard&Poor's. Pendant ce temps le Président qui a dit sans rougir "Je fais ce que j'ai dit" a augmenté la dépense publique de 7 milliards € et les impôts de 4,5 milliards €, annuler le projet de NDDL, et maintenant l’exposition universelle de 2025"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Ruimy

Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€