Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

LR : pourquoi la stratégie Barnier tête de liste aux européennes devra être très finement jouée

Selon des informations révélées par Le Point, Laurent Wauquiez aurait proposé à Michel Barnier de conduire la liste LR pour les prochaines européennes, ce dernier ayant demandé un "délai de réflexion"

Le pari de Wauquiez

Publié le
LR : pourquoi la stratégie Barnier tête de liste aux européennes devra être très finement jouée

 Crédit ERIC FEFERBERG / AFP

Atlantico : Dans quelle mesure ce choix fait par Laurent Wauquiez pourrait s'avérer efficace dans la course pour les européennes, dans un contexte ou les électeurs du centre et du centre-droit retirent progressivement leur soutien à Emmanuel Macron ? 

 
Christophe Boutin : Replaçons si vous le voulez bien les choses dans leur contexte. 1978 : Jimmy Carter organise la rencontre entre Sadate et Begin à Camp David ; Deng Xiaoping mate les émeutiers de la place Tian’anmen ; Aldo Moro est tué par les Brigades rouges ; Jean-Paul Ier, après un bref pontificat, laisse la place à Jean-Paul II ; Valéry Giscard d’Estaing lance le 1erREP sur Kolweizi tandis que Bob Denard fait un coup d’État aux Comores ; Claude François meurt… et Michel Barnier est élu député. Il le sera quinze ans, avant d’être sénateur, et dix-sept ans président du Conseil général de Savoie.
Il sera aussi tour à tour ministre de Balladur sous Mitterrand (Environnement), de Juppé sous Chirac (Affaires européennes), de Raffarin - son camarade de promotion en école de commerce - sous Chirac encore (Affaires étrangères), et de Fillon sous Sarkozy (Agriculture et pêche). 
 
Mais depuis qu’il a rencontré l’Europe, il pense que sa véritable carrière est là. Il est nommé commissaire à la politique régionale sous Prodi (1999-2004) puis au marché intérieur et aux services sous Barroso, avant de devenir en 2016 le « négociateur en chef chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni », chargé donc de gérer les conséquences du Brexit pour l’Union. 
 
Quand il était chef de la délégation française lors de la négociation du Traité d’Amsterdam, il voulait expliquer l’Europe aux citoyens. Ce n’est pas visiblement pas évident et, quand il sera quelques années plus tard délégué de la Commission au sein de cette « convention » présidée par VGE qui accouchera du traité dit « Constitution pour l’Europe », il verra en 2005 sa copie retoquée par le peuple français. C’est donc tout naturellement qu’il fera ensuite partie du groupe qui rédigera ce traité de Lisbonne qui reprend largement le texte écarté… mais ne sera cette fois pas soumis à l’avis du peuple. Trop confiant, il se présentera à la tête de la Commission européenne mais sera battu par un Juncker soutenu par Merkel, tout comme son parti lui préfèrera en 2015… Laurent Wauquiez pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes.
 
Barnier tête de liste LR aux européennes de 2019 serait donc aujourd’hui adoubé par Wauquiez. Tout ça pour ça : la lutte avec Valérie Pécresse, les embrouilles avec Virginie Calmels, Raffarin parti bouder sous sa tente, Juppé maugréant à Bordeaux. Wauquiez choisit un centriste qui aura su durer sous des présidents et premiers ministres que tout opposait, un ultra-européiste, l’homme des traités renforçant les pouvoirs de l’Union contre les États - titres de gloire qui lui auront aussi valu d’être entartré par le directeur d’une revue royaliste - celui enfin du combat de la Commission contre l’État dont le peuple a choisi de quitter l’Union. Le signal a au moins le mérite d’être clair et rappelle le slogan d’une publicité bien connue, Laurent Wauquiez criant à l’électeur centriste et europhile parti en Macronie : « Reviens, j’ai les mêmes à la maison ! »… 
 
Car s’il y a de quoi être surpris, on peut effectivement y voir une tactique. Alors que la Macronie est affaiblie, quand certains de ses membres se plaignent du superbe isolement de Jupiter et parlent de retourner à leurs collectivités, quand les alliés centristes, MoDEM, UDI, ou les LR en rupture de banc, ont des états d’âme en lisant les gazettes, on peut être tenté par un coup de dé de ce type. 
 
Wauquiez peinait en fait à trouver sa place « d’européen critique », entre les eurosceptiques convaincus et souverainistes à tout crins, du RN à Dupont-Aignan, et l’européisme d’un Emmanuel Macron qui entend bien dramatiser les prochaines élections pour en faire le symbole de la lutte des « progressites », favorables à l’Union, contre la « lèpre populiste ». En choisissant Barnier, et dans l’hypothèse où le piège de certaines affaires comme l’attitude du Président continueraient à fragiliser LaREM, Wauquiez pourrait espérer voir revenir au bercail les europhiles convaincus qui représentent encore une partie des élus à LR et, surtout, la quasi-totalité des centristes. Cerise sur le gâteau, le « monde ancien » se retrouverait uni pour porter un coup à ces « premiers de cordée » qui l’ont battu en 2017 et le méprisent ouvertement depuis.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par winnie - 26/09/2018 - 09:04 - Signaler un abus Dammer le pion. ....

    a Macron et mettre Barnier a la tete des droites europeennes ne sert a rien, ce sont les memes. Il est aussi probable que les electeurs de droite ( la vraie) votent pour le RN?

  • Par Atlante13 - 26/09/2018 - 09:14 - Signaler un abus Jeu de c*ns

    Surprenant, mais si l'on considère que Barnier est décrété germano-compatible par la Merkel, Wauqiez est-il sûr d'avoir pris le bon billet?

  • Par assougoudrel - 26/09/2018 - 09:20 - Signaler un abus Barnier a fait partie de ceux de

    Bruxelles qui ont voté une loi pour que les clients d'une banque qui a joué à la loterie (avec l'argent des mêmes clients), puissent se laisser plumer une seconde fois pour la renflouer. Il a trouvé ça normal quand il a été invité au journal de 20 heures. Wauquiez fait du Macron sur ce coup là. Très peu pour moi; ma confiance est très limitée.

  • Par cloette - 26/09/2018 - 09:24 - Signaler un abus en effet

    bizarre !

  • Par Poussard Gérard - 26/09/2018 - 09:44 - Signaler un abus Non, Non pas de Barnier, ni Leonetti, ni Lamassoure

    Ces politiques respectables peuvent laisser une place aux jeunes déterminés à changer l'europe celle qui refuse l'invasion, les diktats americains, les compromissions allemandes tels D Abad ou J Auber tou L Saillet , L Guirous..il y a des talents réels dans le parti et les anciens peuvent prodiguer des conseils.. Faisons confiance à L Wauquiez pour un choix judicieux et rassembleur

  • Par vangog - 26/09/2018 - 09:47 - Signaler un abus Il existe une « alternativ » pour l’UE...

    et c’est l’Europe des Nations! Elle consiste à remplacer l'uniformité des normes par la diversité des comportements et des cultures, à remplacer la convergence obligatoire par le choix librement assumé du destin des peuples, à remplacer la collaboration multiculturaliste par la résistance à l’invasion, à remplacer le renflouement des banques et de leurs dettes pourries par des investissements d’avenir dans le digital, dans le nucléaire, dans l’aéronautique...M. Barnier représente l’ancien monde qui a totalement échoué a créer le moindre avenir européen...les patriotes européens représente le nouveau monde, plus libre, plus entreprenant, plus réactif par rapport à ses concurrents. Seule une union des Nations libres européennes peut le permettre!

  • Par Ganesha - 26/09/2018 - 09:52 - Signaler un abus Profil

    Sur la photo qui illustre cet article, et qui nous montre deux hommes de profil, Laurent Wauquiez a vraiment l'air d'être une ''petite frappe'' ! Définition : (Péjoratif) Délinquant sans envergure ou occasionnel.

  • Par gilbert perrin - 26/09/2018 - 10:56 - Signaler un abus il en ressort ce que je pense....

    WAUQUIEZ méfiez vous, j'ai déjà dit et répété qu'au conseil national, çà pullule d'arrivistes, de chevaux de retour, que veulent ils ? comme d'habitude !!!! ce n'est pas mon choix, BARNIER et tous ceux là c'est du réchauffé, du traditionnel qui ne peut que servir MACRON ….MOI, non MERCI

  • Par l'enclume - 26/09/2018 - 11:27 - Signaler un abus Un peu de réflexion etmoins de yaqu'à et y faudrait que !!!!!

    Il ne vous est pas venu à l'esprit que cette "information" est une magouille du Point pour essayez de décrédibiliser Wauquiez une fois de plus. Ganesha toujours aussi certain de détenir la vérité suprême.

  • Par Ganesha - 26/09/2018 - 12:05 - Signaler un abus Canteloup

    Personnellement, je suis très reconnaissant à TF1 d'avoir permis à Canteloup de reprendre son émission quotidienne diversante, le soir, à 20h50 ! Quoi de plus comique que de voir nos hommes et femmes exprimer ce qu'on sait bien que réellement ils ou elles pensent et ressentent ! Laurent Wauquiez semble s'engager dans la même carrière, mais il est, tout de même, un peu moins doué que Canteloup. Après avoir tenté depuis un an d'imiter Marine Le Pen, mais en se limitant à des slogans simplistes, sans énoncer le moindre programme, ce ''magicien-racoleur'' a nettement senti par les derniers sondages que le public ''n'accrochait'' plus vraiment, et tournant casaque, il envisage maintenant ''jouer les sangsues'' avec Macron ! Souhaitons-lui bonne chance ! Mais, ce que ce minable arriviste devrait comprendre, c'est qu'il n'a absolument pas la carrure pour devenir ''calife à la place du calife'' !

  • Par cloette - 26/09/2018 - 12:06 - Signaler un abus @ l'Enclume

    Le Point est en effet macroniste pur et dur

  • Par Gilly - 26/09/2018 - 12:28 - Signaler un abus Démenti par l'entourage de Laurent Wauquiez Le Figaro

    Aucune proposition n'a été faite à Barnier. Aucune décision ne sera prise avant les élections des fédérations pour renouveler le Conseil National. Le Point de moins en moins crédible.

  • Par lima59 - 26/09/2018 - 14:43 - Signaler un abus Bonne affaire

    Bonne idée de Wauquiez, comme cela il va prendre des électeurs chez Macron . Et une partie des électeurs de L.R voyant l'imposture de L.W. vont se tourner vers le R.N.

  • Par ajm - 26/09/2018 - 14:54 - Signaler un abus Fake news

    Cette article est une "fake news".

  • Par GP13 - 26/09/2018 - 15:02 - Signaler un abus Consternant

    Quand la rumeur tient lieu d'information. Coluche, avec sa gouaille inimitable, en avait fait un sketch savoureux. Nous nous trouvons là, en dehors du journalisme, avec cette fausse urgence médiatique qui impose de commenter un fait avant même qu'il ait lieu. Et tant de lecteurs qui tombent dans le piège en prenant pour vrai ce qui n'est qu'une rumeur.

  • Par assougoudrel - 26/09/2018 - 15:15 - Signaler un abus "nou ké ouè ki moune i lé"

    On verra qui il veut.

  • Par HAL - 26/09/2018 - 16:10 - Signaler un abus Cet article est étrange.

    En effet, il tient pour acquis que Michel Barnier sera tête de liste LR aux Européennes. Hors on ne trouve nulle part de confirmation que Laurent Wauquiez va choisir Michel Barnier comme tête de liste. Au contraire, on peut lire l'inverse sur différentes sources. Par ailleurs, Michel Barnier serait peut-être plus intéressé par le poste de président de la commission Européenne... https://www.lejdd.fr/politique/europeennes-michel-barnier-tete-de-la-liste-des-republicains-cest-loin-detre-fait-3764057 https://www.lexpress.fr/actualite/politique/europe-le-slalom-de-laurent-wauquiez_2036679.html https://www.sudouest.fr/2018/09/25/presidence-de-la-commission-europeenne-wauquiez-pret-a-soutenir-barnier-5421981-710.php

  • Par cloette - 26/09/2018 - 16:57 - Signaler un abus @Assougoudrel

    Cette langue créole est très plaisante, c'est bien de traduire ,je retiens que oué veut dire voir, et lé vouloir !

  • Par Ganesha - 26/09/2018 - 17:07 - Signaler un abus Cloette

    N'oubliez surtout pas que demain, jeudi, le ''chéri de votre cœur'' sera opposé au premier ministre dans l'émission politique de France 2 !

  • Par jakem - 26/09/2018 - 17:36 - Signaler un abus Mâââgouille!

    Wauqiez se prétend euro-sceptique ou euro-critique et pourrait demander à un eurokraturiste pur jus de concourir pour lui???? Par ailleurs euro-sceptique ou euro-critique est une formule mensongère car les critiques envers l'eurokratur ne servent à rien ( sauf à donner des infos aux gens et donc de bonnes idées ) pour changer les structures de l'imperium. Idem pour l'euro-scepticisme. La seule attitude valable est l'hostilité ouvertement affichée et argumentée envers l'eurokratur et la volonté de la démanteler pour la remplacer par l'Europe des Nations: Europa nostra!

  • Par cloette - 26/09/2018 - 18:30 - Signaler un abus ganesha

    merci du rappel, je ne regarde que LCI et BFM, mais je regarderai Wauquiez ( je suppose ) contre E Philippe . C'est Wauquiez qui vaincra contre Philippe, ce qui ne sera pas très difficile d'ailleurs . Il pourra aussi éclaircir son choix de Barnier l'Européen alors que lui l'est moins .

  • Par cloette - 26/09/2018 - 18:31 - Signaler un abus ganesha

    merci du rappel, je ne regarde que LCI et BFM, mais je regarderai Wauquiez ( je suppose ) contre E Philippe . C'est Wauquiez qui vaincra contre Philippe, ce qui ne sera pas très difficile d'ailleurs . Il pourra aussi éclaircir son choix de Barnier l'Européen alors que lui l'est moins .

  • Par thymthym711 - 26/09/2018 - 19:12 - Signaler un abus Quel est le pourcentage ?

    On finit par se demander quel est le pourcentage des hommes politiques qui sont prêts à toutes les compromissions, à tous les retournements de vestes, uniquement pour durer. A quel moment ces "gens" qui sollicitent les suffrages de "leurs concitoyens" prennent-ils en compte l'intérêt de notre pays, de notre peuple ? A propos d'Europe il est toujours bon de relire le discours de M. Philippe Seguin à l'Assemblée le 5 mai 1992.

  • Par gilbert perrin - 26/09/2018 - 20:48 - Signaler un abus Ganesha ...

    en regardant LCI et BFM TV, vous étes totalement désinformé, voilà pourquoi vous paressez autant être à cote de la plaque… comme tous les macronnistes d'ailleurs,

  • Par gilbert perrin - 26/09/2018 - 20:48 - Signaler un abus Ganesha ...

    en regardant LCI et BFM TV, vous étes totalement désinformé, voilà pourquoi vous paressez autant être à cote de la plaque… comme tous les macronnistes d'ailleurs,

  • Par Liberte5 - 27/09/2018 - 00:05 - Signaler un abus Barnier tête de liste LR cel serait suicidaire pour LR

    Les Raffarin, Juppé, Barnier,etc.,sont vomis par les électeurs de droite. Mettre Barnier tête de liste LR c'est envoyer tous ces électeurs de droite vers DLF ou RN. Je vois mal L. Wauquiez faire une telle faute politique.

  • Par gilbert perrin - 27/09/2018 - 08:30 - Signaler un abus liberté 5

    bien sur, c'est un cheval de retour europeiste né… or l'europe c'est du passé ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe Boutin

Christophe Boutin est un politologue français et professeur de droit public à l’université de Caen-Normandie, il a notamment  publié Les grand discours du XXe siècle (Flammarion 2009)  et co-dirigé Le dictionnaire du conservatisme (Cerf 2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€