Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La loge maçonnique ou la recherche d’une pensée authentique pertinente avec l’époque

Dans "Le Trésor caché", Michel Maffesoli dévoile un ordre à l'opposé des clichés habituels qui le cantonnent, au mieux à la défense du progrès et du rationalisme, au pire à un groupement quasi mafieux. En revanche, il montre l'extraordinaire actualité de la franc-maçonnerie de tradition. Extraits de "Le Trésor caché" de Michel Maffesoli aux Editions Léo Scheer, 2015 2/2

Bonnes feuilles

Publié le
La loge maçonnique ou la recherche d’une pensée authentique pertinente avec l’époque

Dans la recherche commune de la « parole perdue », les esprits s’épurent réciproquement. Et ce faisant, ils apprennent à ne pas être hypocrites les uns pour les autres. Voilà quel est l’enjeu d’une pensée du destin. Le status gratiae, cet état de grâce issu de la reliance fondamentale unissant tout un chacun à l’altérité : aux autres de la communauté, et à l’autre qu’est le monde. La démarche maçonnique est une ontologie de la relation !

Roborative leçon que cette pensée d’un destin affronté, aristocratiquement, à plusieurs, entre frères. Leçon que l’on ne veut pas entendre tant il est vrai que l’intelligence moderne se plaît à être dupe des idées toutes faites et autres théories héritées du XIXe siècle. Siècle qui a donné une forme profane au Dieu tout puissant : l’Être providence, et qui a sécrété un clergé pour le servir : la bureaucratie céleste de la technocratie. Et être prisonnier de ces systèmes obsolètes rend incapable de saisir l’inconscient populaire ou, ce qui revient au même, l’imaginaire du moment.

C’est, en effet, être extravagué que de continuer à seriner de minables homélies progressistes. Il est bien plus pertinent de repérer le trésor de la philosophie progressive : la vraie vie n’est pas en moi mais dans l’autre. Ou pour le dire autrement (qu’il comprenne celui qui le peut) : « Mes frères me reconnaissent comme tel. »

Il est des banalités de base qu’il faut dire et répéter. Ces faits d’expérience que l’opinion des sachants s’obstine au pire à dénier, au mieux à réfuter. C’est ce que les esprits libres nomment : « archétypes », « instincts », « structures anthropologiques ». D’après V. Pareto, ce que l’on peut nommer un « résidu ». En la matière : être-ensemble pour être ensemble. Voilà quel est le coeur battant de l’afrèrement maçonnique. Voilà également la caractéristique essentielle du néo-tribalisme postmoderne et de l’idéal communautaire qui lui est conjointe. En un mot, un « être-avec » sans finalité ni emploi, sinon pour le simple plaisir d’être.

Mais comme il est bien difficile d’assumer un tel plaisir d’être avec l’autre, il est fréquent, pour le dire trivialement, de « rajouter de la sauce ». C’est cela l’idéologie : corpus d’idées s’employant à légitimer, rationaliser, le fait brut. Celui de l’amour, l’amitié ; celui d’être-avec. Par exemple l’afrèrement instinctif devient la fraternité idéologique. En soi rien que de très normal. C’est une spécificité de notre espèce animale que de dire ce que l’on vit : les « mots et les choses ». Encore faut-il que cette « verbalisation » ne fasse pas oublier l’instinct primaire, le « résidus » qui, lui, reste primordial. En effet, les idéologisations deviennent, rapidement, caduques. Le substrat émotionnel, quant à lui, reste pérenne.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benoit 2011 - 15/03/2015 - 17:27 - Signaler un abus Anguerrand

    Et on les retire comment les Juifs et les franc-maçons ? Vous en rêvez : Pétain l'a fait ! On peut aussi-et c'est facile-retirez des individus de votre éspèce du fil des commentaires......

  • Par pguillermo - 15/03/2015 - 22:07 - Signaler un abus Vraiment y a de quoi se torcher ...

    ... avec un discours pareil. On comprend pourquoi le pays va si mal.

  • Par le Gône - 15/03/2015 - 23:32 - Signaler un abus quelle rigolade..

    toute cette pantalonnade grotesque de ces types qui paient cher (en €) l'appartenance a cette secte de bouffis..avec leur déguisement de foire du trône....d'ailleurs pour que toute la bande de branquignoles qui nous gouverne en "soit" c'est bien la démonstration éclatante de "grosse rigolade" que cette con..frer eierie m'inspire !! (je vois bien la "matamort de rire" Valls avec son déguisement ça doit payer !!

  • Par Texas - 17/03/2015 - 08:15 - Signaler un abus Plus simple..!

    Une simple formalité de déclaration d' appartenance à une loge avant tout excercice de responsabilité ( à la mode Anglo-Saxonne )rendrait un grand service à la Democratie .C'était le point de vue ( controversé bien sûr ) de Mr Alain Bauer , il me semble .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Maffesoli

Michel Maffesoli, sociologue, membre de l'Institut universitaire de France, est professeur à la Sorbonne.

Après avoir publié Homo Eroticus aux éditions du CNRS, il a écrit les Nouveaus Bien-pensants, aux éditions du Moment (janvier 2014).

Michel Maffesoli a publié au mois d'octobre 2014 L'Ordre des choses (CNRS éditions). Puis La France Etroite en 2015 et La Parole du silence, au Cerf en 2016. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€