Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le coup de coeur de la semaine - "Le livre de ma mère" : l'essentiel à travers un cri d'amour

La vie, la mort, vécues à travers l'un des plus beaux cris d'amour jamais adressés à une mère. Patrick Timsit est l'interprète respectueux et sensible d'une adaptation sobre, fidèle et très émouvante du chef d'oeuvre d'Albert Cohen, "Le livre de ma mère".

Atlanti Culture

Publié le
Le coup de coeur de la semaine - "Le livre de ma mère" : l'essentiel à travers un cri d'amour

THEATRE

LE LIVRE DE MA MERE
D'Albert COHEN
Mise en scène: Dominique PITOISET
Avec Patrick TIMSIT

INFOS & RESERVATIONS 

Jusqu’au 13 mars

du mardi au samedi à 19h et le lundi 12 mars à 19h.
Relâche du 7 au 22 janvier 2018.
Réservations : 01 46 06 49 24 

www.theatre-atelier.com

Théâtre de l’Atelier
1 place Charles Dullin
75018 Paris

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THÈME

Paru en 1954 chez Gallimard, douze ans avant "Belle du Seigneur", ce chef d’œuvre d’Albert Cohen est le témoignage d’un fils sur la relation d’amour qu’il entretient avec sa mère, qui n’a vécu que pour et par son fils.

Ingrats et égoïstes, « les fils ne savent pas vraiment que leur mère mourra, ils se fâchent et s’impatientent contre leurs mères, les fous si tôt punis ».

Ainsi Albert Cohen résume-t-il cet amour singulier et exclusif. 

"Le livre de ma mère" est aussi le livre des regrets, des remords trop tardifs et de la culpabilité qui rongea l’auteur jusqu’à la fin de sa vie.

POINTS FORTS

 - Si "Belle du Seigneur" a pu sembler d’un accès difficile à certains lecteurs, "Le livre de ma mère" saisit d’emblée par la beauté et la simplicité du texte et par son thème, universel et inépuisable. Bouleversant par sa sincérité et sa noirceur, ce récit va bien au-delà de ce qu’il décrit en apparence pour affronter les tabous, le désespoir et l’impasse d’une relation vécue à l’exclusion du reste.

- La mise en scène, sobre et sans artifices inutiles, restitue avec justesse la merveilleuse épure du propos, qui constitue le génie de ce livre.

- Le rythme et le ton passent subtilement du plus léger au plus grave des passages choisis, fidèles en cela aux émotions qui émanent du livre.

POINTS FAIBLES

- Patrick Timsit sert indéniablement le texte d’Albert Cohen avec retenue. Peut-être s’efface -t-il trop d’ailleurs, malgré certains passages joués avec une gravité qui bouleverse.

- La fin est trop longue et perd l’intensité du spectacle, qui s’achève sur une  note qu’on espérait plus percutante.

EN DEUX MOTS

Aussi immense et magnifique soit-il, l’amour donne-t-il des droits sur autrui, et à autrui ? Les fils tant aimés ont-ils le droit, comme le raconte Albert Cohen, de faire attendre leur mère trois heures sur un banc, dans le froid et la nuit, parce qu’ils sont « retenus par une blondeur » ? Il se hait de voir sa mère habituée à ses retards (« servante et pauvre poire »), mais ce droit lui a été donné, inconditionnellement…

Au-delà de cette relation inextricable et tragique, Albert Cohen nous livre une terrible vérité : l’amour des mères est immortel et en cela, éternellement supérieur aux autres.

UN EXTRAIT

Ou plutôt trois : 

- "Avec les plus aimés, amis, filles et femmes aimantes, il me faut un peu paraître, dissimuler un peu. Avec ma mère, je n’avais qu’à être ce que j’étais, avec mes angoisses, mes pauvres faiblesses, mes misères du corps et de l’âme. Elle ne m’aimait pas moins. Amour à nul autre pareil."

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Véronique Smée

Véronique Smée est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€