Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 16 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

(Non) Alliance avec le FN : l’impasse de la ligne Wauquiez ?

La stratégie "à la Sarkozy", qui consistait pour Laurent Wauquiez à siphonner une partie de l’électorat du RN, n’a pas vraiment porté ses fruits.

Ligne Buisson sans Buisson

Publié le
(Non) Alliance avec le FN : l’impasse de la ligne Wauquiez ?

Atlantico : Le sondage IFOP paru le 18 avril révèle que le président LR ne ferait que 8% si la présidentielle avait lieu ce dimanche, tandis que Marine Le Pen est à 23%. La stratégie de Laurent Wauquiez, qui consiste à garder un discours proche du FN tout en refusant toute alliance, semble donc dans l'impasse. Quelle serait la bonne stratégie pour en sortir ?

Christophe Boutin : On peut avoir une certaine méfiance devant un sondage qui semble poser une question déconnectée d’avec la réalité électorale – la prochaine présidentielle est dans quatre ans, l’ancienne date déjà d’un an -, mais prenons-le en compte. Ce qui ressort effectivement, c’est l’effondrement de LR avec un Laurent Wauquiez qui se placerait à 8% des suffrages obtenus au lieu des 20% de François Fillon en 2017. Certes, Benoît Hamon – qui en toute logique aurait du être remplacé par Olivier Faure dans ce sondage - reste bas (7% contre 6,65% en 2017), et l’on peut parler de sanction frappant les deux partis qui avaient un temps pensé structurer la vie politique française en un bipartisme indépassable, LR et le PS.

Mais la différence entre les deux résultats atteste bien d’un problème spécifique à Laurent Wauquiez, toujours à la recherche de son image.

C’est d’autant plus préoccupant pour lui que Marine Le Pen, que l’on disait dévastée par l’effet du débat de l’entre-deux tours de la présidentielle, et fragilisée par le départ de Florian Philippot comme par sa volonté de changer le nom de son parti, se voit elle confortée dans sa voie avec 23% (21,5% en 2017), un chiffre qui ancre le FN comme le second parti de France, derrière un Emmanuel Macron qui réunit dans ce  premier tour potentiel plus d’un Français sur trois (36%), quand il en avait réuni un peu moins d’un quart (24%) en 2017, et ce alors même qu’il y a une crise sociale.

Le moins que l’on puisse dire est donc que la stratégie « à la Sarkozy », qui consistait pour Laurent Wauquiez à siphonner une partie de l’électorat du RN, n’a pas vraiment porté ses fruits. On peut même se demander s’il n’y a pas toujours un glissement à droite, car non seulement Marine Le Pen progresse, mais c’est aussi le cas de Nicolas Dupont-Aignan, d’un point (6% au lieu de 5% en 2017), quand Jean-Luc Mélenchon se tasse de trois points, passant de 19,6% à 16,5%.

Pour faire simple, si l’on en croit ce sondage, l’électorat français serait aujourd’hui divisé en trois tiers dont deux à peu près homogènes, LaREM et l’alliance FN-Dupont-Aignan, et un troisième dont Mélenchon représenterait la moitié et Hamon et Wauquiez un quart.

Mariani persiste en signant  une nouvelle tribune avec les des élus du FN, et Patrick Buisson se rapproche de Marion Maréchal Le Pen. Cette partie de l'électorat n'est plus à reconquérir. Comment expliquer que Laurent Wauquiez persiste dans cette attitude « ni avec ni sans » le FN ?

On peut être surpris de voir, le lendemain du jour où il demande un référendum sur l’immigration, le parti LR envisager l’exclusion d’un de ses membres pour dérive droitière. Mais il faut distinguer deux choses qui peuvent sembler liées, mais qui sont en fait à différencier : la thématique du programme d’une part et les alliances politiques d’autre part.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 20/04/2018 - 13:15 - Signaler un abus LR

    Wauquiez doit non seulement siphonner des voix au RN mais aussi à LREM et ce n'est pas facile car ces deux électorats n'ont semble-t-il pas beaucoup de points de convergence. Comme je ne crois pas qu'à l'intérieur de l'électorat de son parti il y ait une grande homogénéité ça rend les choses encore plus difficiles. Bon courage.

  • Par vangog - 20/04/2018 - 14:52 - Signaler un abus Sondage IFOP du 23 avril 2018...

    Marine Le Pen recueille 23% d’intentions de vote contre 8% pour N.Wauquiez, si la Présidentielle a lieu aujourd’hui...Qui va siphonner les voix de l’autre (sans voix)?...

  • Par Liberte5 - 20/04/2018 - 15:28 - Signaler un abus Après les années Chirac et Sarkozy,

    L. Wauquiez doit tout reconstruire dans un parti divisé n'ayant aucune ligne politique claire. Ceci étant posé, il doit rebâtir un programme résolument à droite sur le plan des valeurs et résolument libéral sur le plan économique. La situation de la France est très difficile car nous sommes sur le déclin depuis de nombreuses années.Ce que fait Macron ne pourra pas, hélas, redresser la France. L'état providence c'est fini, et les Français vont devoir se retrousser les manches.C'est ce qu'il va falloir dire, sous peine de couler définitivement.

  • Par wwmat - 20/04/2018 - 15:57 - Signaler un abus Nicolas,

    depuis que tu as eu le courage de tes convictions et que tu as rejoint marine, tu as un électeur de plus, moi. Par contre, le Wauquiez, toujours dans la posture, en train de faire de l'air avec son claque mer... je n’ai qu'une envie c’est que ton parti (qui ment aux français depuis plus de 40 ans) et toi disparaissiez de l'échiquier politique et laissiez la place a de vrais patriotes

  • Par assougoudrel - 20/04/2018 - 16:10 - Signaler un abus En appelant Ali Juppé qui a

    fait exploser la "Droite", Wauquiez s'auto baise. Je n'ai pas confiance.

  • Par gilbert perrin - 20/04/2018 - 17:51 - Signaler un abus quand va t'on organiser les fédérations départementales ???

    WAUQUIEZ doit absolument lancer cette opération au plus vite et, envisager des alliances d'idées... pas avec le FN, mais avec les modérés du FN... et de droite ... gilbert perrrin

  • Par CasCochyme - 20/04/2018 - 19:04 - Signaler un abus Analyser son action ou petites phrases?

    Il en prend régulièrement plein la tronche chez certains dans le courrier, jusqu'à l'insulte. Pas besoin de donner des précisions. Je ne suis ni sycophante ni ennemi, mais il est là, il essaie de faire un job et devra sans doute réviser ses ambitions à la baisse, mais un peu de respect ne ferait pas de mal (à quoi bon en effet vouloir s'exprimer comme les bolchos de Sciences-Po?) Des erreurs, il en a déjà faites, et certaines sans doute lourdes : Relayer ces rumeurs sur Sarkozy (en évitant soigneusement de parler de l'essentiel, le fiasco en Libye)? Prédire la culpabilité de Darmanin (je me fous de sa carrière comme de l'an 40, mais il n'est pas mis en examen)? Etc... Il n'a pas fait fort, là, en off, devant les bébés marketing, et aura sans doute du mal à remonter la pente de la crédibilité/confiance. Et ces atermoiements autour de certaines "idées du FN"? La seule chose qu'il peut sans doute faire, c'est d'essayer d'incorporer ce qui restera des LR "à colonne vertébrale" dans les tentatives de la base pour fédérer les droites. N'y aurait-il pas matière à dialoguer, comme NDA a osé le faire? (ex : pourquoi faut-il l'accord de la CEDH pour expulser un imam haineux..)

  • Par quesako - 20/04/2018 - 21:15 - Signaler un abus Wauquiez est fondamentalement un centriste décentralisé !

    Il cherche "le beurre et l'argent du beurre", ce qui ne marche plus : un accord d'une droite (en discours) et d'un centre (en actions) ! Dommage que Dupont-Aignan s'allie au "catho" Buisson !

  • Par Deudeuche - 20/04/2018 - 23:06 - Signaler un abus @clint

    Buisson catho et alors, cette ordure de P Berge était bien sociologiquement protestant ! Moins prot bouffeur de catho SVP. On peut exister sans être parano. Laissez les rengaines du 47 rue de Clichy aux oubliettes ! Protestement vôtre.

  • Par gilbert perrin - 21/04/2018 - 08:01 - Signaler un abus LRdoit prendre le virage ... et mettre de l'ordre dans ses rangs

    quand va t'on organiser les fédérations départementales ??? WAUQUIEZ doit absolument lancer cette opération au plus vite et, envisager des alliances d'idées... pas avec le FN, mais avec les modérés du FN... et de droite ... gilbert perrrin Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/ligne-buisson-sans-buisson-non-alliance-avec-fn-impasse-ligne-wauquiez-christophe-boutin-3369122.html#fHYS8VQiBlUbzRQL.99

  • Par Lazydoc - 21/04/2018 - 09:02 - Signaler un abus Comment unir

    Une Valerie Pécresse centriste de droite lointaine, un Alain Juppé Macron compatible et un Thierry Mariani de droite décomplexée? Un jour, il faudra faire un choix!

  • Par ajm - 21/04/2018 - 10:10 - Signaler un abus Le courage d'abattre des vaches sacrées.

    D'accord avec Liberté 5: Wauquiez a du pain sur la planche, son premier devoir étant fe bâtir un vrai programme de gouvernement crédible qui ne soit pas un catalogue de voeux pieux et de promesses intenables ou contradictoires avec , en préalable, la description très précise des étapes à franchir, par exemple pour les questions relatives à l'immigration, la nécessité d'un veritable état des lieux des verrous juridiques à casser , ce qui supposerait la sortie de la France de certains engagements , traités, conventions bilatérales ( ex avec l'Algérie, survivance scandaleuses des accords d'Evian )...Si ce travail de fond n'est pas effectué, rien ne se fera vraiment, même en cas de victoire électorale de LR. Ce n'est pas seulement le courage de faire qui est indispensable, mais le courage de voir la réalité et de défaire et même de renier ce qui était encensé et qui est devenu, à l'usage, dangereux pour la France. Amener à l'abattoir les vaches sacrées ce n'est pas facile.

  • Par gilbert perrin - 22/04/2018 - 10:09 - Signaler un abus les vachs sacrées : une autre manière de dire les barons...

    OUI, PECRESSE, JUPPE, ESTROSI, BERTRAND etc...etc.... n'ont plus rien à faire à LR.... dans le bureau national, ils sont nombreux qui jouent le double jeu, la sécurité, leur avenir ?? qu'en attend t'on ? l'avenir viendra du terrain, qui proposera pour l'établissement d'un programme, ce ne sont pas les élus seuls qui y parviendront, les élus sont élus pour appliquer un programme. et les militants de les controler dans leurs taches ??? attention, trop souvent c'est la méthode à l'envers !!:

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe Boutin

Christophe Boutin est un politologue français et professeur de droit public à l’université de Caen-Normandie, il a notamment  publié Les grand discours du XXe siècle (Flammarion 2009)  et co-dirigé Le dictionnaire du conservatisme (Cerf 2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€