Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

La lente tiers-mondisation de la France

Dans ce monde, il semble inévitable que ce qui un jour est monté finira par redescendre, plus ou moins vite. Et si cela est vrai pour les proverbiaux kilo de plomb et kilo de plumes, il en va de même pour la richesse et la grandeur des nations. Depuis quelques décennies, apparemment, la France a entamé son mouvement descendant.

Décatie

Publié le

Puisqu’on est bien parti, continuons à établir l’état des lieux, par exemple en se penchant sur la « propreté » générale de la société française. Ce n’est pas brillant : je passerai très vite sur la collusion régulière entre l’état et le capitalisme à la française, connivences renouvelées au profit d’une petite élite qui a bien compris qu’il était bien plus aisé de faire des affaires avec la force de l’État derrière soi que sans. Le lobbying, on le comprendra, a de beaux jours devant lui. Mais au-delà de ce capitalisme de connivence somme toute banal dans ce pays, on ne peut pas s’empêcher de constater une corruption rampante à tous les étages.

Cette corruption, tant financière que morale, transforme la France en une véritable république bananière et touche ainsi autant les syndicats (qui sont devenus de parfaites mafias destinées à directement enrichir leur hiérarchie) — et ce ne sont pas les scandales réguliers qui pourront me démentir — que les politiciens (est-ce utile de détailler, M. Cahuzac, Mme Ghali, M. Guérini, M. Kucheida, etc…).

Et comme toute république bananière, la France dispose maintenant d’une armée devenue risible par des coupes de plus en plus claires, de plus en plus profondes, et de plus en plus délétères tant sur le moral des troupes que sur la bonne tenue générale du matériel. On peut encore, pour le moment, prendre avec une certaine distance les écrits de plus en plus apoplectiques d’une part grandissante des officiers de ce qui fut un jour une grande armée. Après tout, l’armée française en a vu d’autres. On pourra cependant s’interroger sur la lucidité d’un pouvoir qui rogne assez sévèrement sur les institutions chargées d’assurer sa solidité, d’autant que ce qui est vrai avec l’armée est constaté aussi avec la police qui commence à grogner de façon ouverte.

Devant ce tableau fort sombre, certains secteurs économiques pourraient redonner un peu de lumière et de couleur à un pays bien maltraité. La recherche, l’innovation sont, dit-on, en pointe dans notre pays puisque le nombre de brevets déposés est élevé. La réalité est malheureusement là encore sans pitié : la grosse majorité des innovations françaises sont le fait de sociétés multinationales et les résultats des découvertes sont majoritairement utiles… à l’étranger. Dans le détail, c’est essentiellement quelques grandes entreprises françaises qui entrent dans le top 50 des corporations les plus innovantes. Les PME restent, elles, à la traîne.

Si l’on ajoute un taux de natalité que bien des pays occidentaux les plus avancés nous jalousent (sans avoir même besoin d’aller chercher le Japon), une industrie qui s’oriente tous les jours un peu plus vers le tourisme, et des chefs d’état parfois élus avec 70% de voix favorables (hat tip Jacques) tout en étant finalement cordialement détestés par une majorité de la population, chefs d’états qui se comportent comme des monarques, il devient difficile de distinguer la France d’un pays du Tiers-Monde.

Oh, on n’y est pas encore officiellement : nous avons encore de belles infrastructures, de grosses entreprises, de l’électricité, de l’eau courante et du gaz à tous les étages. Mais le résultat de 40 ans de socialisme est évident : la France, jadis dans les pays les plus opulents tant par ses richesses que par les promesses de réussite future, a glissé dans ce ventre mou de la mondialisation. Et alors que cette mondialisation semble profiter à tant de pays qui émergent de la misère, la France, elle, s’appauvrit de plus en plus vite.

Elle s’appauvrit tellement qu’elle se replie sur elle-même, qu’un nombre croissant de ses habitants retourne aux campagnes, se débrouille et bricole, en se construisant des explications ad hoc pour se justifier d’avoir à travailler plus pour obtenir moins, plus difficilement. Dans cette nouvelle France qui recule, l’État, dont on réclame pourtant toujours plus et qu’on dote de prérogatives toujours plus grandes, se comporte alors comme un ennemi personnel.

Pour y échapper, chacun doit alors se contenter du minimum pour passer sous son radar fiscal, taxatoire, festif, éco-citoyen et appauvrissant. Que voilà un projet de société réjouissant !

Heureusement, on sait rire : il y a Leonarda et François Hollande.

Cet article a initialement été publié sur le site Hashtable : petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par anubis - 24/10/2013 - 09:54 - Signaler un abus Déclin des "civilisations" ...

    Les français n'ont que ce qu'ils méritent !! Peuple devenu complétement amorphe et aveuglés par des doctrines politiques éculées. Peuple devenu inculte avec le collège pour tous et 80% de reçus au bac, comme si les gens allaient devenir subitement intelligents alors que de plus en plus ne savent ni lire ni écrire correctement et qu'on injecte toujours plus d’argent dans le système ... Toutes les élites, ceux qui veulent entreprendre et les jeunes fuient, seuls restent les étrangers, assistés, les cons et ceux qui ne peuvent pas faire autrement, beau mélange qui ne demande qu'à exploser ... avec une gauche complétement déconnectée des réalités du monde, toujours obnubilée par la lutte des classes et une soit disant justice sociale et une droite qui ne sait plus quoi faire pour montrer qu'elle est la plus bête du monde, on est mal barrés, mais comme le dit un vieux proverbe chinois: "c'est au pied du mur qu'on voit le mieux le mur ..."

  • Par fms - 24/10/2013 - 10:25 - Signaler un abus la France ne s'appauvrit pas...

    puisque son PIB augmente, elle est même le deuxième pays européen derrière l'Allemagne à avoir retrouvé le niveau de 2008. Par contre, les Français s'appauvrissent, le coefficient GINI se dégrade... quelques super-riches et beaucoup de pauvres, c'est ça le tiers-monde et la loi du capitalisme !

  • Par yavekapa - 24/10/2013 - 10:41 - Signaler un abus ah ?

    j'aurais dit plutôt quart-monde

  • Par BlackWanderer - 24/10/2013 - 10:42 - Signaler un abus Malheureusement çà se voit depuis la montée des dragons d'Asie

    Croissance du PIB ? deux singes qui s'épouillent font du PIB ! et nous on entre de plus en plus dans une économie de singe alors qu'on est obligé de payer aux prix fort les joujoux dont on a besoin. Il est clair que depuis le début des années 80 où on a pris un virage à contresens de la terre entière, on a quitté les rails de la compétitivité et craché sur les lois du marché. C'est notre idéologie gauchiste... Je travaillais à Singapour à l'époque, le REVENU/hab y était de 7000$/an/hab, en France de 17000$, maintenant Singapour a un REVENU/hab de 50% supérieur à celui de la France et cette situation se voyait comme le nez au milieu de la figure. L'Ambassadeur, le PEE l'analysait de même. En as-t-on tenu compte ? non, on a fait de la politique et on a développé l'économie de singe

  • Par esurlo - 24/10/2013 - 10:52 - Signaler un abus Encore une idée fondée dans les faits.......

    ....mais niée , (par toujours les memes) , parceque dérangeante pour le politiquement correct. Ce sujet nous pèteras à la gueule dans quelques années ...... Pour l'instant ceux qui en parlent , peuvent etre encore discrédités par l'accusation infamante supprème de populistes .............................

  • Par 2bout - 24/10/2013 - 10:53 - Signaler un abus @ fms

    Le PIB n'est qu'un indicateur économique dont il convient de relativiser la valeur. En effet, deux singes qui s'épouillent font du PIB, mais aussi l'apport démographique, par exemple. Le PIB/habitant est déjà plus significatif.

  • Par SkipJ - 24/10/2013 - 10:58 - Signaler un abus 33% des français renonceraient à se soigner ?

    Ce n'est pas vraiment ça. L'intitulé exact du sondage > renonceraient ou reporteraient. Pas vraiment la même chose déjà. Et que 28% des ricains ? Ce n'est pas vraiment ça non plus. C'est 28% des ricains ayant une couverture sociale (privé). Ce taux monte à 60% chez les autres ricains... Rajoutons que ce sondage (qui n'est pas une enquête stat) n'a été fait que sur 500 personnes / pays européen et 1000 aux USA... et commandé par Europ Assistance, assurance privé... La "précision" habituelle de H16 et ces "non-parti-pris". Pendant ce tps là le système de santé Français est tjrs n°1 au classement de l'OMS. C'est quel lobby qui paie le déj aujourd'hui à Bruxells ?

  • Par 2bout - 24/10/2013 - 10:59 - Signaler un abus Suite

    Ou mieux encore, une croissance du PIB obtenue par une augmentation de sa dette.

  • Par JanniV - 24/10/2013 - 11:11 - Signaler un abus Hash Table a mille fois raison, hélàs....

    Jusqu'à preuve du contraire, le capitalisme, le vrai, est le seul à faire reculer la pauvreté, l'histoire récente abonde d'exemples. Depuis de gaulle et encore plus les années 70 et l'élection de Giscard, la France et les Français ont fait le choix de l'Etat-nounou, avec les résultats que l'on connaît. Sont-ils prêts à changer leurs habitudes et à accepter de se prendre en charge? On peut en douter car l'énarchie dominante depuis de Gaulle semble avoir volontairement maintenu le vulgum pecus dans l'ignorance et la crainte du fonctionnement du marché. On ne rétropédale pas en un claquement de doigts sur 60 années d'erreurs macroéconomiques qui sautaient aux yeux du monde entier. Comme souvent la femme trompée par son mari, la France est la dernière à ouvrir les yeux aujourd'hui. Eternel potentiel comme naguère le Brésil...; dommage ce gâchis dans un pays si gâté par la Providence et qui pourrait aussi être une véritable puissance sur la scène politique internationale si la prospérité était au rendez-vous....

  • Par fms - 24/10/2013 - 11:43 - Signaler un abus relativisons les indicateurs...

    @2bout certes aucune mesure n'est exacte et des biais existent dans les études... ceci posé, la variation d'un indicateur porte autant d'informations que sa valeur nominale. On va donc supposer que lorsque le PIB augmente, il traduit un accroissement des résultats qu'il mesure, non ?

  • Par Aquoibon - 24/10/2013 - 11:52 - Signaler un abus Et le vandalisme,...

    Excellent tableau, auquel il manque quelques constatations d'ordre sociologique: Le nombre de français (ou apparentés), qui ne maitrisent pas la langue du pays, qui évitent de fréquenter la culture commune pour s'enfermer dans des ghettos culturels importés. Le grand retour des religions dans ce qu'elles ont de plus obscurantiste (islam et autres). Les actes dits d'"incivilité", les dégradations volontaires que nous ne voyons plus car faisant partie du paysage (tags, dépôts d'ordures clandestins, etc...) Quand on invite le tiers-monde dans des proportions déraisonnables et sans exigences d'assimilation, il nefaut pas s'étonner de voir le pays se tiersmondiser.

  • Par xenophon - 24/10/2013 - 12:02 - Signaler un abus C' estsimplement mécanique!

    Les Immigrés, légaux ou illégaux, sont de plus en plus nombreux en France. La croissance économique est nulle. L' impôt- hors TVA- n' est payé que par les " riches" qui financent les APE, etc. etc. La part de l' impôt affecté au social trouve de plus en plus d' attributaires et ce qui revient à chacun (égalité chérie) diminue en conséquence. Et la pauvreté s' étend. Normal.

  • Par 2bout - 24/10/2013 - 12:07 - Signaler un abus fms

    Que traduit la valeur quantifiée par le PIB ? Autre remarque : avec 4 % de déficit, c'est-à-dire d'endettement, comment ne peut-on créer que 0.1 ou 0.2 % de croissance ?

  • Par la saucisse intello - 24/10/2013 - 12:11 - Signaler un abus Excellent Hash Table........

    Vous citez, dans votre échantillon d'ordures publiques, le nom de guérini. Je ne chasse pas sur vos terres, ne venez pas chasser sur les miennes.

  • Par Coolattitude - 24/10/2013 - 14:34 - Signaler un abus République bananière... Et comment !

    La France est une République bananière tenue par des crapules et des potentats cupides, médiocres, arrogants, dénués de valeurs, de scrupules et de morale. C’est une société sans Justice, encadré par un Etat omniprésent, étouffant et racketteur, écrasée par une pensée unique et un politiquement correct stigmatisant et sectaire, distillé par des médias inféodés et infatués. La France, c’est la Corée du Nord de l’Europe. Les Français sont un vaste troupeau grouillant qui dégoûte les élites et qui, lors du délire collectif qu’est l’élection présidentielle, votent à travers leurs rêves, et se jettent dans les bras du plus démagogue, du plus menteur, du plus talentueux des joueurs de flûte. La France, c’est la grande illusion. Nous sommes dans la matrice…

  • Par lsga - 24/10/2013 - 14:54 - Signaler un abus On suit le modèle américain, tout simplement

    Aux USA, depuis les années 60, ils entretiennent un tiers monde sur leur propre territoire ( on parle de quart monde ).   http://fr.wikipedia.org/wiki/Quart-monde

  • Par Angath - 24/10/2013 - 15:16 - Signaler un abus Quelle évidence !!!

    40 ans que l'on importe des populations du tiers monde et vous vous étonnez que la France se tiers mondise ? J'ai appris depuis longtemps que si on met de l'eau froide dans de l'eau bouillante, cette dernière deviens tiède, puis froide.... C'est exactement le même phénomène avec les populations.

  • Par lsga - 24/10/2013 - 15:58 - Signaler un abus @angath : meuh non....

    c un simple ressort de l'économie : les entreprises doivent pouvoir mettre le plus d'argent possible sur les profils qui sont rentables. Celui qui a une compétence rare, une plus-value importante, se fait démarcher par toutes les entreprises mondiales.   Ainsi, les entreprises françaises, plombées par les accords syndicaux type Syntech et par la "classe moyenne" ne peuvent pas faire face. Elles sont obligées de payer plus de 2.000€ par mois des ingénieurs, des cadres et des commerciaux qui n'en valent pas la moitié. Elles ne peuvent donc plus payer plus de 100K€ les profils qui lui rapporteraient beaucoup d'argent.   Ainsi, aux USA, cela fait bien longtemps que la classe moyenne a été laminée. Soit on est brillant, et on gagne extrêmement bien sa vie, soit on est médiocre, et on vient pas la ramener. Or, des gens brillants, il y en a pas définition très peu.   D'autre part, le système social créé du chômage. Tous ces losers au chômage ou au RSA ralentissent l'économie du pays.   Le modèle US consiste donc à laisser tous ces losers crever de faim et de maladie, et ainsi préservé le dynamisme du pays. Bien sûr, la conséquence est la tiers-mondisation d'une partie du pays.

  • Par lsga - 24/10/2013 - 16:48 - Signaler un abus @charle

    il y a 65 Millions de français pour à peine 5 Millions d'immigrés venant du dehors de l'Europe. ça fait moins de 10%.   Non, le fait est que la classe moyenne plombe la compétitivité de nos entreprises. En France, les gens sont trop bien payés, et le système social est trop fort. Il y a donc volonté de suivre le modèle US, c'est à dire de laminer la classe moyenne, de détruire le système social, pour permettre aux entreprises d'investir et de payer très cher ceux qui le méritent.   A force de payer des cadres, des commerciaux et des ingénieurs plus de 2.000€ par mois alors qu'ils ne valent pas des cacahuètes, les entreprises françaises ne peuvent plus rémunérer grassement les vrais talents qui partent à l'étranger. La classe moyenne est en train de tuer le dynamisme du pays.   Bien entendu, réformer implique que les losers vivent comme dans le tiers monde. ça s'appelle le Capitalisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Quart-monde   Repeat after me : CA-PI-TA-LISM  

  • Par fms - 24/10/2013 - 18:23 - Signaler un abus le tiers-monde au pays du capitalisme triomphant :

    http://utrend.tv/v/9-out-of-10-americans-are-completely-wrong-about-this-mind-blowing-fact/ Enjoy it !

  • Par smiti - 24/10/2013 - 19:05 - Signaler un abus Une lente

    Une lente tiers-mondialisation de la France, c'était vrai avant. Grâce à Holland'ouille nous avons mis la sur-multipliée, tant sur le plan économique que sur celui de la transformation de la population. Voyez ce qu'il a "accompli" en 18 mois. Comment seront nous dans 18 mois si rien ne change ? Attention DANGER.

  • Par smiti - 24/10/2013 - 19:11 - Signaler un abus Rppel à Isga

    LEBRAS, "grand démographe expert" selon les socialos, a dit dans un excès de franchise, lundi dernier sur l'A2, que la population musulmane s'élève à 10 millions dans notre pays. A la réflexion, plutôt qu'un excès de franchise, il doit d'agir d'un acte inconscient qu'il doit amèrement regretter à présent. En effet la franchise ne fait pas partie du vocabulaire des socialos.

  • Par Equilibre - 24/10/2013 - 19:19 - Signaler un abus Euh, sur les ricains quand même,

    Il est cher et pas accessible à tous. Non pas que le notre soit une merveille bien gérée, mais bon... Ces soins doivent concerner les lunettes et les dentistes, principalement, j'ose espérer. C'est vrai, que ne ferait-on pas pour que leonardidada revienne? Selon chez plus qui de BFM biz, il pompe 15% contre 10% de pib chez nous. En même temps, vu la façon dont est calculé le pib. . Rien à redire sur le reste. Recavé en population exogène qui coûte la peau des fesses avec un système scolaire adapté au niveau, descente aux enfers budgétaires, classe politique muni d'une calculatrice socialiste (2+2 = 3 pour les dépenses, 2 + 2 = 5 pour les recettes), intelligence et réflexion ayant fait la place à l'idéologie remplaciste mondialiste avec bonheur sous xanax pour tous. Un BO mélange entre 1984, le meilleur des mondes et le camp des saints.

  • Par lsga - 24/10/2013 - 19:26 - Signaler un abus @smiti : et oui, l'Islam est la première religion de France

    cela ne change rien au fait que ces musulmans sont nés en France, cela ne change rien au fait que la tiers-mondialisation du pays est une réforme nécessaire consistant à laisser couler les losers et la classe moyenne pour permettre aux entreprises d'investir massivement sur les profils vraiment rentables.  

  • Par 2bout - 24/10/2013 - 19:28 - Signaler un abus @ smiti

    Quand on a les chiffres, c'est plus facile. D'où le poids électoral d'une Samia Ghali.

  • Par ciceron - 24/10/2013 - 20:00 - Signaler un abus Excellent Hash Table !!

    Ou peut-être que c'est le tiers monde nous rattrape................ Merci en tout cas !

  • Par JanniV - 24/10/2013 - 20:25 - Signaler un abus Attention à bien lire Hash

    Attention à ne pas faire dire à Hash Table ce qu'il n'a pas dit. Je ne lis nulle part dans ses propos que l'immigration "de couleur" est la source de la pauvreté croissante en France. D'ailleurs si la France était un pays prospère, l'immigration ne serait pas un problème. Non, la réalité c'est que la France est un malade autoinfligé, malade de ses énarques et de ses castes qui se protègent et se cooptent; l'Etat est un employeur-fromage où ils se recasent sans difficulté en cas de pepin politique: observatoire de ci, de ça avec directeur de cabinet et x secrétaires: le pouvoir du haut fonctionnaire se définit par le nombre de personnes sous sa direction... Dans les sièges des banques françaises les décisions se prennent en 8 jours, dans les filiales à Singapour ou HongKong ça se fait en 2-3 jours, voilà comment fonctionne l'Hexagone. Et la montée de la pauvreté "white trash" autochtone "de souche" est bien visible au quotidien. Pas joli joli...

  • Par lsga - 24/10/2013 - 20:33 - Signaler un abus mais apprenez le capitalisme les losers

    les losers doivent être moins payé, pour que les winners soient mieux payés. Les losers ne doivent pas être protégé par un système social qui créé du chômage structurel.   cela n'a rien à voir avec l'immigration.   Que les losers crèvent de faim et de froid, qu'ils ne soient pas soignés, et qu'ils crèvent comme dans le tiers monde, c'est nécessaire pour la compétitivité de la France.   Rentrez vous ça dans le crâne.

  • Par yavekapa - 24/10/2013 - 20:34 - Signaler un abus Nous, les non-énarques pouilleux, ce qu'on constate

    c'est que le gâteau France diminue chaque année, de manière inversement proportionnelle aux impôts. Il y a 40 ans, on était beaucoup plus à l'aise que maintenant. C'était avant Giscard qui a embrayé le zinzin infernal !

  • Par lsga - 24/10/2013 - 20:55 - Signaler un abus @yavekapa : c'est à cause de la classe moyenne

    cette abérration crypto-marxiste qui veut que toute la population ait un niveau de vie élevé.   Non, tout le monde ne peut pas avoir un niveau de vie élevé. Il faut que seuls ceux qui le méritent aient des salaires élevés, et que les autres, c'est à dire l'immense majorité, n'aient que ce qu'ils méritent, c'est à dire 3x rien.   Voilà le modèle US : Quelques uns, très rares, qui ont beaucoup de talents, qui travaillent dur, qui rapportent beaucoup d'argent à leur entreprise et qui sont donc très bien payés ( + de 100K€ ). La masse des médiocres et de losers interchangeables, qu'on peut sans difficulté remplacer par d'autres, qui rapportent peu à leur entreprise, et qui sont donc payé ce qu'ils méritent ( - de 800€ / mois ). Il ne faut surtout pas de système sociale pour aider ces losers : un système social empêche le bon développement de l'économie. Qu'ils vivent comme au tiers monde : ils ne méritent rien de plus.   Les immigrés n'ont rien à voir là-dedans. D'ailleurs, aux USA, ils ne s'y trompent pas. De nombreux immigrés font partie des winners et gagnent plus de 100K€ par mois.    

  • Par 2bout - 24/10/2013 - 21:55 - Signaler un abus Toute la différence

    "Les immigrés n'ont rien à voir là-dedans. D'ailleurs, aux USA, ils ne s'y trompent pas. De nombreux immigrés font partie des winners et gagnent plus de 100K€ par mois."

  • Par VV1792 - 24/10/2013 - 22:18 - Signaler un abus Puree, on en prend plein la

    Puree, on en prend plein la gueule, merci pour le seau d' eau dans la tronche..ca reveille.. Et pourtant nous aurions pu nous en prevenir en regardant simplement de l' autre cote de la Manche, la pente vers la pauvrete dans le bonheur joyeux et solidaire du socialisme, a deja ete celle qu' a vecu le RU a partir de l' eviction de Winston. De glissades en abandon, souvenez-vous de l' industrie automobile, si fameuse, des chantier navals, du textile, des charbons, des hopitaux, tout a ete gere par l' etat, verole par les syndicats, mine par l' agit prop socialo communiste et tout s'est casse la tronche, avec une pauperisation generalisee de l' Angleterre, pendant que l' Europe continentale decollait..Toutes les branches etaient pourries quand Margaret est arrivee, il n' y avait rien a recuperer, elle a coupe les branches pour essayer de sauver l' arbre.. Nous n' avons pas eu de Margaret, et Nicolas n' a pas pu faire le 100eme de ce qu' il aurait fallu faire... plus la descente continuera, plus notre Margaret devra couper les branches a ras du tronc. Ou bien on laisse continuer la tiers mondisation et on peut se preparer a s' inscrire chez les nonalignes ou a deleguer a l' Otan...

  • Par jean fume - 24/10/2013 - 23:10 - Signaler un abus Eh oui, Hash Table, le constat est le bon.

    C'est bien "le résultat de 40 ans de socialisme" larvé. A l'URSS, il a fallu 70 ans pour toucher le fond ! Il reste de la marge. Par contre, quand "l’État se comporte alors comme un ennemi personnel" pour chacun, alors il peut s'attendre à ce qu'à un moment le peuple se réveille brutalement et sorte de sa torpeur. Là, la réaction peut être non prévisible et extrêmement violente.

  • Par Actias - 24/10/2013 - 23:59 - Signaler un abus AaaAaah !

    33% - 28 % ne font pas 5% mais 5 points !! Bon sinon la tiers mondisation oui, elle est inévitable, la mondialisation rééquilibre les richesses entre les classes moyennes occidentales et le reste du monde .... autrement dit, faut se préparer à vivre avec les droits et devoirs d'un pakistanais. Mais "n'ayez pas peur" vous allez vachement vous enrichir culturelement !!

  • Par vangog - 25/10/2013 - 00:19 - Signaler un abus Les gauchistes (UMP inclus) ont voulu faire pénétrer

    des millions d'étrangers du tiers-monde, pour les élever au niveau de vie et niveau culturel issus des trente glorieuses, qui conservaient un bon fond libéral, malgre la gangrène gauchiste débutante, mais ils n'ont réussi qu'a abaisser le niveau de vie et culturel des Français de souche au niveau de celyi des entrants du tiers-monde. A la fin des années 70, la France se ghettoïsait misérablement dans les banlieues de ses grandes villes, aujourd'hui que la misère est générale, il ne reste que quelques ghettos d'irréductibles encore prospères et qui n'ont pas souhaité fuir le pays qu'ils aiment! Mais les socialo-ecolo-cocos les pistent comme des Fox-terriers, pour ponctionner leur dernier sang...

  • Par jerem - 25/10/2013 - 00:36 - Signaler un abus la genération de Gaulle et Pompidou ?

    "À noter en France une différence assez importante selon les générations. «Les mauvaises performances de la France sont en bonne partie imputables aux résultats des 45-65 ans, tandis que les 16-44 ans obtiennent des scores plus proches de la moyenne», souligne le rapport." Mais dites donc 2013 - 45 ca fait 68 et 2013-65 ca fait 1948... dites donc c'est pas la génération des 30 glorieuses .... Rien a voir avec la génération des 68 ards arrivés ensuite ... et encore moins la génération mitterand ..... Ah moins que l'on puisse se dire qu'on pouvait pas reconstruire sous perfusion plan marshall, occuper les jeunes avec 3 ans de service pour l'indochine et l'algerie et faire du sitting pour moliere et la bijective. reste qu'avant 1948, ca carburait au département préfecture et sous préfecture en certificat d'etudes . ET DONC POUR LA LENTE DESCENTE c'est encore perdu puisqu'on vous dit que les plus jeunes sont d'un meilleur niveau que la moyenne

  • Par jerem - 25/10/2013 - 01:05 - Signaler un abus et tant qu'on y est .... on va regarder l'ailleurs

    ce serait dommage de pas regarder les autres. En littératie donc sont en dessous de la moyenne les usa, l'allemagne, l'irlande en sus de l'italie et l'espagne quant à la numeratie; sont sous la moyenne le canada, uk, corée mais aussi les USA qui arrivent apres la france..... sont en tete dans les deux branches : le japon . http://www.oecd.org/site/piaac/

  • Par jerem - 25/10/2013 - 01:11 - Signaler un abus tiers mondialisation ?

    a partir d'une etude de l'ocde .... et pas du FMI comme c'est interessant ce titre "french bashing" pour la peine ; la liste des etats pris dans l'etude. Meme la belgique n'est pas complete Japon Finlande Pays-Bas Australie Suède Norvège Estonie Belgique (Flandres) République Tchèque Slovaquie Canada Corée du Sud Angleterre Danemark Allemagne Etats-Unis Autriche Chypre Irlande du Nord Pologne Irlande France Espagne Italie

  • Par un_lecteur - 25/10/2013 - 08:38 - Signaler un abus mais non mais non

    dans beaucoup de pays du tiers monde, la situation s'améliore et le pauvreté régresse : Source wikipedia "Ces progrès diffèrent selon les régions. L'Asie de l'Est affichait le taux de pauvreté le plus élevé du monde avec 80 % en 1981. Ce taux est tombé à 18 % et 600 millions de personnes y sont sorties de la très grande misère. Le taux de pauvreté recule aussi en Asie du Sud, en Amérique latine, aux Caraïbes, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, cependant le nombre des très pauvres ne baisse pas. Le taux de pauvreté de l'Afrique subsaharienne n'a pas diminué depuis vingt-cinq ans (50 %). Le nombre de très pauvres (en moyenne, moins de 0,70 dollar de revenu par jour) a pratiquement doublé, passant de 200 à 380 millions de personnes. En 2015, un tiers du milliard de pauvres du monde habitera l'Afrique subsaharienne. Si l'on prend l'indicateur de pauvreté à 1,08 $. En 1981 un pauvre sur dix vivait en Afrique ; en 2003 c'est près d'un sur trois." . La pauvreté diminue dans la plupart des pays du monde, sauf en Afrique et dans les pays à forte immigration africaine - dont la France. Nous ne vivons pas une tiers mondialisation, mais une africanisation.

  • Par réel79 - 25/10/2013 - 08:52 - Signaler un abus Les responsables du "déclin"

    "ce qui un jour est monté finira par redescendre", surtout si on favorise grandement la chute. A entendre les politiques UMPS, la mondialisation allait être bénéfique pour la France. On en voit les résultats. L'Europe des lobbys a délibérément supprimé les frontières, diminué les droits de douane et on se désindustrialise par la concurrence des pays à bas salaires et délocalisations. La "crise" mot utilisé à tort et à travers, a bon dos même si la crise financière de 2008 a effectivement aggravé la situation déjà fragile des pays européens. L'Asie est prospère et crée toujours plus d'emplois donc c'est bien un déséquilibre et non une crise mondiale.

  • Par 2bout - 25/10/2013 - 10:03 - Signaler un abus Parfaitement d'accord jerem, l'euthanasie pour les 45/65 ans.

    En effet, 2013-45 = 1968 à 2013-65 = 1948. CQFD. 3) Hypothèse : les jeunes sont plus jeunes que les vieux. Base initiale = PIB/hab. Evolution = Taux de chômage a.2 Plan Marshall + bijective / indochine² = un facteur "18 ans" (âge légal du droit de vote) Synthèse : un article belge Conclusion : Mieux vaut vivre à Bruxelles qu'à Londres.

  • Par 2bout - 25/10/2013 - 10:13 - Signaler un abus @ jerem,

    Après, vous avez fait une énumération, mais, pour votre confort, je vais vous épargner la liste de mes courses au supermarché.

  • Par lsga - 25/10/2013 - 13:39 - Signaler un abus Il faut nécessairement supprimer la classe moyenne

    Les entreprises doivent pouvoir investir sur les profils qui sont rentables. Celui qui a une compétence rare, une plus-value importante, se fait démarcher par toutes les entreprises mondiales.   Ainsi, les entreprises françaises, plombées par les accords syndicaux type Syntech et par la "classe moyenne", ne peuvent pas faire face. Elles sont obligées de payer plus de 2.000€ par mois des ingénieurs, des cadres et des commerciaux qui n'en valent pas la moitié. Elles ne peuvent donc plus payer plus de 100K€ les profils qui lui rapporteraient beaucoup d'argent.   Ainsi, aux USA, cela fait bien longtemps que la classe moyenne a été laminée. Soit on est brillant, et on gagne extrêmement bien sa vie, soit on est médiocre, et on vient pas la ramener. Or, des gens brillants, il y en a pas définition très peu.   D'autre part, le système social créé du chômage. Tous ces losers au chômage ou au RSA ralentissent l'économie du pays.    Le modèle US consiste donc à laisser tous ces losers crever de faim et de maladie, et ainsi préserver le dynamisme du pays. Bien sûr, la conséquence est la tiers-mondisation d'une partie du pays.

  • Par chrisbord - 25/10/2013 - 14:43 - Signaler un abus Mais pourquoi

    Une majorité de gaulois ont travaillé dur pour se confectionner un petit pécule que Hollande distribue généreusement a une communauté improductive tendant la main en permanence qu'a nom d'une politique déplacée nous remplissons généreusement ! Je vous laisse imaginer le coût ! Bien sur il ne reste rien pour assurer les besoins sociaux de ceux qui ont travaillé pour ce bénéfice ! DEHORS LES ASSISTES de routes natures et religion. Une immigration CHOISIE et non SUBIE ! De plus révision des privilèges exorbitants de toute une classe ne vivant pas dans le même monde ! Cela fera déjà des économies !

  • Par lsga - 25/10/2013 - 14:56 - Signaler un abus @chrisbord : gaulois est une insulte raciste

    utilisée par les romains pour désigner toutes les populations, très diverses, situées derrière les alpes. On peut comparer ce terme à "Bougnoules". En effet, "Gaulois" était à l'origine une insulte utilisée par les germains pour parler des celtes, insulte reprise par les romains. De même, "Bougnoules" était une insulte Wolof utilisée pour désigner les tribus africaines du centre.   Les Celtes étaient mal aimé par les germains car ils venaient de régions situées aujourd'hui en Turquie ( cad : les Celtes étaient des Turques ). L'implantation Celtes allait de la Turquie à la Bretagne en passant par la Tunisie.   Ce territoire était partagé avec bien d'autres tribus, comme les Wisigoths ou les Alains (qui venaient du Caucase et parlait le haut iranien).   Bref, éviter d'utiliser des insultes racistes romaines pour parler des français, ça fait mauvais genre. ça rappelle ces noirs américains qui s'interpellent entre eux en s'appelant "mah nigga !".  

  • Par gliocyte - 25/10/2013 - 21:19 - Signaler un abus Regardez l'étude réalisée avant de croire les médias

    H Table vous faites le jeu de la Minus..tre de la Santé, qui au vu de ce sondage va légitimer son arnaque aux complémentaires de santé, qui sont un affront aux lois en vigueur sur lesquelles Marifol s'assoit. Je vous croyais beaucoup plu fin. Revoyez (ou voyez le sondage) réalisé par le baromètre assistance. L'échantillon n'est que de 500 personnes censées représenter la France! Pour les Etats Unis, ils ont royalement pris un échantillon de 1000 personnes! On a(volontairement?) amalgamé les personnes qui renoncent avec celles qui différent leurs soins! 33%? (5% dans le premier cas? 95% dans le deuxième? A cause de l'attente de l'accord d'une prise en charge par la SS?) On arrive donc ainsi au paradoxe que la France citée comme la pire de tous les pays européens (Après la Pologne) et des Etats Unis est le pays où ses habitants ont la meilleure opinion sur leur système de santé. Dès que vous voyez apparaître le mot paradoxe dans l'interprétation d'un sondage, cela veut dire qu'il a été biaisé!

  • Par gliocyte - 25/10/2013 - 21:22 - Signaler un abus Regardez l'étude réalisée avant de croire les médias

    H Table vous faites le jeu de la Minus..tre de la Santé, qui au vu de ce sondage va légitimer son arnaque aux complémentaires de santé, qui sont un affront aux lois en vigueur sur lesquelles Marifol s'assoit. Je vous croyais beaucoup plu fin. Revoyez (ou voyez le sondage) réalisé par le baromètre assistance. L'échantillon n'est que de 500 personnes censées représenter la France! Pour les Etats Unis, ils ont royalement pris un échantillon de 1000 personnes! On a(volontairement?) amalgamé les personnes qui renoncent avec celles qui différent leurs soins! 33%? (5% dans le premier cas? 95% dans le deuxième? A cause de l'attente de l'accord d'une prise en charge par la SS?) On arrive donc ainsi au paradoxe que la France citée comme la pire de tous les pays européens (Après la Pologne) et des Etats Unis est le pays où ses habitants ont la meilleure opinion sur leur système de santé. Dès que vous voyez apparaître le mot paradoxe dans l'interprétation d'un sondage, cela veut dire qu'il a été biaisé!

  • Par lsga - 26/10/2013 - 14:35 - Signaler un abus La tiers-mondialisation est un logique économique volontaire

        Aux USA et au Canada, ils ont éliminé la classe moyenne. La classe moyenne ne sert à rien, elle est un non sens économique. Elle n'existait que dans le cadre de la concurrence entre le modèle US et le modèle soviétique, pour dire : "voyez comme le Capitalisme permet à l'ensemble de la population de vivre mieux"   Maintenant que le péril rouge a disparu, inutile de maintenir en vie cette classe médiane qui parasite les profits.   Dans un marché du travail libre, sans accords syndicaux pour protéger les cadres et les ingénieurs ( SYNTECH, tout ça), la classe moyenne disparaît.   Il y a ceux, très peu nombreux, qui sont apportent une pluvalue important à l'entreprise et qui sont très difficilement remplaçable. Les entreprises doivent se battre pour pouvoir les embaucher au meilleur salaire. Si elles sont obligées de payer plus de 2000€/mois des cadres et des ingénieurs à cause des accords syndicaux, elle ne peuvent plus payer 100K€ ces profils ultra-rentables qui partent à l'étranger.   Tiers-mondiser un pays, c'est simplement éliminer la classe moyenne d'un pays. C'est le diviser en Winners et en Losers.      

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

H16

H16 tient le blog Hashtable.

Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€