Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les leçons à tirer de l’explosion du nombre de radicalisés en France depuis deux ans

Le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste regroupe aujourd'hui 18.550 signalements. Ce même fichier regroupait 11.400 cas au moment des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Soit une hausse de plus de 60 %.

Terrorisme

Publié le
Les leçons à tirer de l’explosion du nombre de radicalisés en France depuis deux ans

Atlantico : Comment expliquer cette hausse ? S'agit-il d'un meilleur recensement ou d'une hausse véritable du nombre de radicalisés ?

François Bernard Huyghe : Je pense qu'il y a un mélange des deux. Il ne faut pas oublier que ce fichier a été mis en place après les attentats de janvier 2015, et qu'en deux ans il a forcément été de plus en plus nourri. Notamment par les préfectures, par les signalements du public et par la police. Mécaniquement il devrait, avec le temps, avoir de plus en plus de signalement. Ceci dit ce n'est pas inconciliable avec le fait qu'il devrait y avoir d'avantage de radicalisés en France. Donc si c'était le cas cela voudrait dire que ce n'est pas seulement un moment d'enthousiasme lié au succès du califat en Syrie et en Irak mais qu'il y a un sentiment plus fort qui s'installe et que la propagande salafiste est toujours aussi efficace.

Quelles sont les différents critères que cet outil utilise pour le recensement ? Peut-on estimer que le chiffre ici présenté est fiable ?

Les critères sont différents suivant les cas. Si c'est dans le cas de la signalisation par le public, on écrème un peu tous les appels téléphoniques pour voir s'il y a des éléments concordant et sérieux. Par la police ou la gendarmerie, ce sont des gens qui ont dû être signalés dans des activités qui laissent penser qu'ils pourraient être enclins à la violence djihadiste. C'est souvent aussi une synthèse faite par différents services. L'ensemble est géré par l'unité centrale de lutte anti-terroriste. Qui est là dans sa fonction de faire la synthèse entre tous ces services qui font du renseignement.

Ces chiffres paraissent vraisemblables. Je dirais qu'il y a probablement d'avantage de gens qui sympathisent avec les djihadistes  et qui voient en eux les vengeurs des musulmans persécutés. Le nombre d'attentats sans grand professionnalisme auxquels on a assisté ces derniers mois ont augmenté également. Le sujet de réflexion est surtout de savoir ce qu'il se passera le jour ou le Kalifa sera complètement écrasé en Syrie et en Irak. Si ils perdent, est-ce que cela découragera certains nombres de sympathisants djihadistes ou est-ce que au contraire le nombre de radicalisés augmentera ? Je penche pour la deuxième hypothèse. Il peut y avoir une sorte de ressentiment après la chute du califat qui pourrait favoriser une éclosion des vocations du djihadiste. Il faut être honnête, on sait très bien qu'il y a des zones entières ou les salafistes prêchent librement et manifestent leur influence.

Au-delà de ce recensement, et au regard de ce chiffre de 18 550 individus qu'il serait impossible de surveiller en intégralité, quelles pourraient être les mesures à mettre en œuvre pour obtenir un contrôle optimal, en fonction des moyens actuels ? Ces moyens doivent-ils être revus à la hausse ?

Je ne vais pas vous dire qu'il faut baisser les moyens, personne ne le dira.

 Il est sûr que vu la fréquence des attentats il faut d'avantage de moyens de protection et de détection. Ce qu'il faudrait surtout c'est que ces moyens soient sélectifs. 18500 fiches qui en plus recouvrent (ou pas) la partie des fichés S, c'est impossible à traiter. Ou alors on fait traiter par des ordinateurs au risque de faire du faux positif.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 13/08/2017 - 11:13 - Signaler un abus Ah, si les chiffres de l'emploi gauchiste...

    non manipulés, pouvaient subir la même inflation que les chiffres de la menace terroriste, favorisée par le laxisme gauchiste! ...mais je rêve, là

  • Par assougoudrel - 13/08/2017 - 11:25 - Signaler un abus Il faudrait construire beaucoup d'usines

    de "mort au rats" pour éradiquer ce fléau, car ces animaux ont toujours faim, prolifèrent à une vitesse stupéfiante et emmènent la peste et autres maladies mortelles. En moins de deux, tout devient un dépotoir. Nos "tapettes" sont ridicules face à eux. Pardon?! Vous parliez d'autre chose?! Désolé; je n'avais pas compris.

  • Par lasenorita - 13/08/2017 - 13:45 - Signaler un abus A quoi çà sert un fichier si on ne s'en sert pas?

    Si on connait les ''radicalisés'': pourquoi les laisse-t-on en liberté??pourquoi attendons-nous qu'ils soient ''passés à l'action'' pour agir???Je trouve que notre ''Justice'' est trop indulgente envers les criminels! Il faut rétablir la ''peine de mort'' dans certains cas! Celui qui a tué des ''civils innocents'' doit être tué! Pourquoi ne pas expulser les musulmans qui ont la ''double nationalité''? Dans ''leur'' pays, ils seront sûrement mieux jugés que chez nous!.. Il paraît que les musulmans ''nés en France'' sont ''Français'' et on ne peut les expulser! Pourtant quand ils brandissent des drapeaux de ''leur'' pays d'origine et qu'ils sifflent La Marseillaise, on ne peut dire qu'ils sont ''Français''!..Les Pieds-Noirs ''nés en Algérie'' ne sont pas ''Algériens'', eux, ils n'ont pas ''la double nationalité'', ils ne sont pas ''Franco-Algériens! Bien que les Pieds-Noirs étaient ''nés en Algérie'', le F.L.N. les a tout de même chassés de leur pays natal en leur disant: ''La valise ou le cercueil''!!...

  • Par jc0206 - 13/08/2017 - 14:45 - Signaler un abus Tout faux !

    La France a tout faux parce que : 1) On incite les djihadistes de Syrie ou d'Irak à rentrer avec femmes et enfants contre une petite peine de prison et avec la folle certitude de pouvoir les récupérer 2) On empêche de partir ceux qui en rêvent et dont on pourrait se débarrasser en les laissant aller se faire buter dans le grand nettoyage en cours. On voudrait faire un élevage de ces malades qu'on ne s'y prendrait pas mieux.

  • Par Beredan - 13/08/2017 - 21:21 - Signaler un abus 18550 ...... c'est tout ?

    C'est un chiffre ridicule par rapport à celui de millions de français qui se radicalisent dans l'autre sens....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 14/08/2017 - 00:13 - Signaler un abus Soumission.....!!!

    C'est ça .....l'impatience de la jeunesse !!!! Toujours trop préssés, Il leur suffit d'attendre 5 ou 10 ans maximum, et quand le parti des démocrates musulmans aura conquis le pouvoir par les urnes le président Ben Abes élu en 2022 disposera du bouton nucléaire........... Et il en fera ce que bon lui semble ! ......... Je serai à la place de nos alliés européens et américains que je commencerais à me poser de sérieuses questions sur la place en Europe d'un état terroriste disposant d'un pareil arsenal nucléaire

  • Par Poussard Gérard - 14/08/2017 - 10:04 - Signaler un abus incarcérés ou expulsés

    Le laxisme, la bien pensance, la repentance ont favorisé la montée du djihadisme...Curieusement, les asiatiques, juifs, polonais, italien, espagnol enfin tous ceux qui furent accueis en France ne posent pas de bombe ou n'egorgent pas....Alors quand des politiques courageux vont ils agir pour protéger les citoyens français laics, protestants, juifs athées etc...?

  • Par cloette - 14/08/2017 - 12:03 - Signaler un abus beredan

    trouve que ce n'est pas assez, il dit encore encore pour qu'enfin il y ait au moins égalité de nombre ! ha ha ,rêve -t-il qu'il y ait plus de radicalisés que les autres pour qu'enfin Allah soit le roi des Francs ?

  • Par lasenorita - 14/08/2017 - 14:37 - Signaler un abus Nos ''dirigents'' sont responsables!

    Nos ''dirigeants'' ont laissé s'installer l'islamisme en France! Dès que les musulmanes ont voulu ''porter le voile'', il fallait leur dire de PARTIR dans des pays musulmans parce que les signes ostentatoires d'une religion étaient ''interdits'' dans notre démocratie ''laïque''..au lieu de cela les ''lèche-babouches'' gauchistes, telle Martine Aubry, cédaient à leurs exigences.. afin d'avoir les ''votes'' des musulmans!.. Dans ma ville (ici, en ''Métropole'')un Fanco-Tunisien a eu sa boutique détruite par des islamistes parce que son épouse travaillait et ne voulait pas ''porter le voile''... dans mon quartier,une musulmane a été terriblement battue par des islamistes parce qu'elle ne voulait pas se ''voiler'',elle a quitté ma ville en disant: ''il y a trop d'islamistes dans le Gard!''.. en effet, les islamistes ''font la loi'' dans le Gard et ils ne sont pas punis! Je rencontre davantage de musulmanes ''voilées'' dans les rues de ma ville (en Métropole)qu'à Alger, en 1957...

  • Par cloette - 14/08/2017 - 19:55 - Signaler un abus à la señorita

    vous avez raison , le problème s'accélère, certains quartiers de Paris sont totalement musulmans , il viendra un jour où de deux choses l'une ou bien la civilisation sera remplacée, ou bien il y aura des heurts . J'opte pour la première prévision au train où vont les choses et la "politique "

  • Par clint - 15/08/2017 - 10:51 - Signaler un abus Qui oserait dire que le 15 août est la fête de la Vierge Marie ?

    On occulte, on occulte sa culture chrétienne. Résultat l'islam devient la 1ère religion vraiment pratiquée en France. Il y aura des conversions (on ne "tue" pas en occident quand un chrétien choisit une autre religion ou secte). Oui il y a les politiques, mais surtout la majorité des français qui ne croient plus en un dieu, pour qui tout ça c'est de la foutaise, et surtout que, et qui, ont la repentance chevillée au corps, très bien traduite par Macron (colonisation = crime contre l'humanité, français dans leur ensemble responsables de Vichy, etc)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François-Bernard Huyghe

François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris.
 
Il enseigne notamment au Celsa-Paris IV à l’Iris Sup, et anime le site http://huyghe.fr
 
Spécialiste des stratégies de l'information, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Soft-idéologie (Robert Laffont ), L'Ennemi à l'ère numérique (Puf), Comprendre le pouvoir stratégique des médias (Eyrolles), Maîtres du faire croire de la propagande à l'influence (Vuibert), Les terroristes disent toujours ce qu'ils vont faire (avc A. Bauer, Puf), et Terrorismes, Violence et Propagande (Gallimard) 
 
Son dernier ouvrage s'intitule: Désinformation Les armes du faux (Armand Colin 2016). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€