Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Lahore, Glasgow, Yémen : comment la persécution des chrétiens par les intégristes musulmans s'aggrave partout dans le monde

Le week-end de Pâques a été endeuillé à Lahore, au Pakistan. La ville a essuyé une attaque visant exclusivement des chrétiens (mais tuant également des musulmans) et faisant au total 70 victimes. Pour le vendredi saint, l'Etat Islamique a également choisi de s'en prendre aux chrétiens d'Orient. Partout dans le monde, les violences faites aux Chrétiens connaissent une forte hausse, d'autant plus inquiétante qu'elle est niée par les pays musulmans.

De mal en pis

Publié le - Mis à jour le 1 Avril 2016
Lahore, Glasgow, Yémen : comment la persécution des chrétiens par les intégristes musulmans s'aggrave partout dans le monde

Atlantico : Dimanche 27 mars, à l'occasion du week-end de Pâques, la ville de Lahore (Pakistan) a été la cible d'attentats meurtriers. L'attaque, qui a fait plus de 70 victimes, était ouvertement anti-chrétienne. Lors du vendredi saint, l'Etat Islamique a également crucifié un prêtre au Yémen. Au cours de ces dernières années, quel bilan peut-on dresser du sort réservé aux chrétiens dans le monde ? Quels sont les moteurs d'une telle situation ?

Samuel Lieven : Il faut savoir que depuis une vingtaine d'années, les violences anti-chrétiens sont en augmentation dans le monde. Plusieurs rapports l'établissent depuis des années, la plupart du temps réalisé par des ONG concessionnelles. Cela étant, elles le font avec beaucoup de compétences et de relais sur le terrain, comme l'AED (Aide à Eglise en Détresse, catholique) ou Portes Ouvertes (protestant). Leur constat est clair : les persécutions à l'encontre des chrétiens connaissent une réelle intensification.

Cela va de la simple brimade, de la discrimination au quotidien – comme c'est le cas pour les coptes d'Egypte, par exemple – à des persécutions bien plus violentes, comme en témoignent les événements d'Irak et de Syrie coordonnés par l'Etat Islamique. C'est vrai aussi pour les attentats qui ont frappé le Pakistan. Globalement, cela concerne 150 à 200 millions de chrétiens, toutes confessions confondues, qui ne peuvent pas vivre leur foi librement sur Terre. Ces violences, d'après les données du Pew Research Forum – un organisme de recherche américain – ont lieu dans 139 à 140 pays… lesquels ont tous – à différents degrés – un problème avec la liberté religieuse. Au sein de ces Etats, les chrétiens font partie des populations prises à parti.

Les causes sont nombreuses et variables et diffèrent évidemment selon les pays. Cette répression est parfois ce que l'on appelle une répression d'Etat, politique, comme on la trouve dans les régimes les plus autoritaires. Rappelons d'ailleurs que c'était – au XX ème siècle – le type de persécution le plus souvent rencontré. C'est toujours le cas aujourd'hui, comme cela peut-être le cas en Chine où les niveaux de répression varient selon les régions. Je pense également au Vietnam ou à l'Arabie Saoudite. Cependant, même si ce modèle reste dominant, il existe aussi des persécutions qui relèvent davantage de l'ordre social. Le Pakistan correspond plutôt à ce type de violences-là. C'est au sein-même de la société qu'il va être difficile de vivre et de s'afficher comme chrétien. Encore une fois, bien évidemment, cela dépendra toujours de l'endroit où l'on se trouve.

Le Pakistan, pour revenir sur ce cas-ci, est très spécifique en cela qu'il cumule les deux aspects : une pression très forte, couplée à un Gouvernement de sensibilité islamiste depuis au moins deux ans. Ici, les chrétiens écopent donc d'une double peine : en plus de tout ce que l'on constate aussi bien au Proche-Orient qu'en Afrique ou en Asie, à savoir l'assimilation du chrétien à l'Occident (le chrétien est souvent considéré comme la 5ème colonne de l'Occident), les chrétiens du Pakistan ne sont pas des autochtones… Ce sont des convertis. Ces chrétiens se sont convertis sous l'action de missionnaires au XIXème siècle. En outre, ils appartiennent aux anciennes castes les plus méprisées de l'ancienne société indienne, dont le Pakistan s'est séparé en 1947. Le simple fait d'appartenir à ces castes, avant même d'être chrétiens, les met sur les bans de la société. Dès lors, les chrétiens pakistanais, une goutte de 2% dans un océan musulman en voie de radicalisation depuis trente ans, vivent dans des conditions déplorables. Etre chrétien, c'est être pauvre, c'est n'avoir aucune élite, aucun représentant sur lequel s'appuyer. Ils vivent reclus, dans ce que l'on appelle des colonies, qui ne sont en fait que des bidonvilles autour des grandes citées comme Islamabad ou Lahore. Enfin, en plus de cela, une violence indéniable se déchaîne contre eux, à l'origine de l'attentat de Peshawar en 2014, ou l'attentat de Pâques 2016. Il y a donc une double peine : l'appartenance à une caste méprisée depuis l'ancienne société indienne ; et le fait d'être chrétien dans un contexte de radicalisation musulmane, téléguidée par le pouvoir du temps de Zia-ul-Haq, dictateur dans les années 1980. La population a été bâtie sur un fond de pauvreté et d'illettrisme, comme c'est malheureusement souvent le cas dans cette région du globe. Les esprits sont chauffés à blanc par un islamisme très agressif. Le tout est couronné par une culture de foule, parfois imprévisible et il devient assez aisé de prendre à parti n'importe qui… et les chrétiens sont souvent dans le collimateur. Ce qui résulte parfois sur des épisodes de violences très forts.

Alexandre Del Valle : Les chrétiens dans le monde, depuis des dizaines d'années, sont de loin les membres d'une religion les plus persécutés, ceci tant en pays musulmans, qu’en Inde ou en Corée du Nord, en Chine, ou encore dans certaines parties du Vietnam, d’Asie centrale ou d'Afrique. Depuis que l'islamisme radical a remplacé le panarabisme dans les années 1980, les chrétiens ne sont plus protégés par une idéologie panarabe plus ou moins laïque qui les préservait face à l’islamisme alors jugulé. Tant que les chrétiens étaient associés au nationalisme arabe, laissant de côté leur chrétienté derrière cette idéologie, ils étaient quelque peu épargnés car l’arabisme les incluait en tant qu’Arabes et était en conflit avec le panislamisme. Or, depuis l'avènement du panislamisme et de la réislamisation générale de pays arabes et musulmans, les laïcs, les non-croyants et surtout les chrétiens constituent les premières victimes en tant que « mauvais » citoyens,, "cinquième colonne" de l’Occident à cause de leur religion chrétienne diabolisée en tant qu’associée à "l’Occident impérialiste" honni et en conflit avec le projet islamiste . 

Dans les années 1980, à part en Tunisie, au Maroc et en Iran, les juifs ont été le principal objet de détestation et de démonisation, notamment en milieu nationaliste arabe, et ils furent alors renvoyés de nombreux pays arabo-musulmans (Egypte, Irak, Algérie, etc). On s'en prenait alors aux juifs en tant que « cinquième colonne » de l’Occident et d’Israëls; mais depuis les années 1980-1990, le chrétien a remplacé le juif en tant que "mauvais citoyen" et nouvelle figure du Mal occidental puisque "de même religion que l’Occident". Cette association entre christianisme et Occident a été terrible pour les chrétiens, tout à coup considérés comme des étrangers et de traîtres dans des pays où ils étaient pourtant implantés 7 siècles avant les communautés arabo-musulmanes. 

Depuis 20 ans donc, les chrétiens sont donc persécutés de deux principales manières: premièrement par des actes terroristes croissants à leur encontre, phénomène qui a commencé de façon massive dans les années 1980 en Egypte, notamment ; et deuxièmement par la voie légale et officielle, c’est-à-dire au gré de la ré-islamisation des différentes législations partout où l'islamisme est devenu leur principale inspiration et où la Charia est appliquée ou citée comme source des lois. Cette dernière forme de persécution - « officielle » - hélas passée sous silence au nom du refus de l’amalgame et des logiques diplomatiques afin de garder de bonnes relations avec des pays « alliés », ne garantit pas le même poids aux minorités face aux musulmans dans le cadre des tribunaux islamiques, favorisant toujours la victoire judiciaire du musulman et considérant le non-musulman et en général le non-sunnite comme un ennemi intérieur doublé d’un inférieur et d’un danger pour l’islam, donc suspect permanent et cible de détestations populaires et légales. Je qualifie cette deuxième persécution de « christianophobie légale", la première étant plus médiatique par essence et plus difficile à taire en raison du caractère spectaculaire du terrorisme.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 30/03/2016 - 09:14 - Signaler un abus Chrétiens debout !

    Cette incantation ne s'adresse pas à ceux vivant dans les pays musulmans pour lesquels la cause est désespérée, ce sont eux que nous devrions accueillir en Europe dans la mesure ou leur qualité de chrétien pourrait être mise en évidence .... Cette incantation s'adresse à tous ceux vivant dans des démocraties - comme la France - ou la gauche et l'extrême gauche piétinent tous nos valeurs, nos traditions et notre culture dans un silence médiatique assourdissant ......... Je ne suis pas une grenouille de bénitier, pas croyant et pratiquant rarement mais cette gauche sociétale qui "bouffe du curé" mais se prosterne devant toute émanation arabo / musulmane me donne la nausée.

  • Par Oyentin - 30/03/2016 - 09:17 - Signaler un abus Une maladie?

    Pas grand chose qu'une révolution de couleur en Saoudie ne saurait guérir.

  • Par Jean-Benoist - 30/03/2016 - 09:52 - Signaler un abus Le plus grave

    est que dans notre pays, le gouvernement montre des clips antiracistes musulmans et juifs mais à aucun moment, on n'évoque le racisme envers les blancs chrétiens. Il faudra s'en souvenir le jour des élections et des choix

  • Par Djib - 30/03/2016 - 09:53 - Signaler un abus Et pendant ce temps, les ravis de la mosquée

    diffusent avec notre argent un clip mettant en scène le racisme des blancs et dénonçant l'islamophobie. Imaginons un instant que les communautés musulmanes rencontrent dans leurs pays avec la minorité chrétienne les mêmes problèmes qu'ici avec nos "chances pour la France" (et maintenant pour l'Europe). Plus de la moitié des chrétiens serait immédiatement massacrée et les survivants auraient trois jours pour quitter le paradis islamique.

  • Par pasdesp - 30/03/2016 - 10:06 - Signaler un abus Des enfants, des prêtres, des

    Des enfants, des prêtres, des civils, des policiere.s dans le dos, voila les victimes des valeureux soldats de l'islam

  • Par Olivier62 - 30/03/2016 - 10:24 - Signaler un abus Complaisance des médias ocidentaux

    L'intolérance meurtrière des musulmans est un fait constant, et qui est due aux préceptes du Coran, plein d'appels à la violence et au meurtre. C'est dans sa structure théologique même. Il ne faut évidemment pas compter sur les médias et les milieux politiques occidentaux pour s'en offusquer. Pendant qu'on condamne à mort les convertis en Arabie Saoudite, cette pitoyable créature qu'est Hollande n'a rien trouvé de mieux que de donner la légion d'honneur à un des principaux princes saoudien ! De quel honneur s'agit-il ? Il est vrai que les monarchies pétrolières sont très généreuses avec les politiciens...

  • Par foxlynn - 30/03/2016 - 10:25 - Signaler un abus et la religion catho dans tout ça ?

    de nombreux prêtes nous rabâchent qu'il faut comprendre les musulmans ... et être tolérants .... !!

  • Par vangog - 30/03/2016 - 10:28 - Signaler un abus Moi je les comprends...

    Quand on voit le pape lécher les pieds d'islamistes potentiels, on a envie de...lui planter un coup de pied dans le fondement!

  • Par cloette - 30/03/2016 - 11:24 - Signaler un abus Le déshonneur de ce gouvernement

    Ne pas piper mot sur le génocide des Chrétiens d' Orient chez eux depuis 2000 ans (bien avant les musulmans) et d'avoir donner la légion d'honneur à un prince saoudien entre autres déshonneurs divers et variés bien entendu !

  • Par lasenorita - 30/03/2016 - 11:35 - Signaler un abus Les Chrétiens et les musulmans.

    Les Chrétiens étaient au Moyen Orient bien avant les musulmans!.. Ceux-ci sont partis d'Arabie, lieu de naissance du prophète Mahomet,qu'au 7ième siècle!...Les musulmans se sont ensuite répandus sur toute la planète en obligeant les peuples,qu'ils envahissaient, à se convertir à la religion musulmane et en transformant les ''réfractaires'' en esclaves... ainsi les constructions faites par les musulmans furent l'oeuvre des Chrétiens (réduits en esclavage)...Quand les Arabes ont envahi l'Afrique du Nord celle-ci était peuplée de Berbères ,dont la majorité étaient des Chrétiens( tel Saint-Augustin) et de Juifs...En 1962,après les Accords d'Evian, les musulmans ont chassé de ''leur'' pays nouvellement ''indépendant'' TOUS les non-musulmans... même les familles qui se trouvaient en Algérie avant l'arrivée des Arabes, tels les Juifs...Maintenant ces musulmans, qui crèvent de faim chez eux depuis le départ des non-musulmans, envahissent la France sous l'œil bienveillant des gauchistes qui ne pensent qu'à leur réélection...

  • Par padam - 30/03/2016 - 11:52 - Signaler un abus Islamisme seul

    Cher monsieur Del Valle, ajouter des qualificatifs du genre intégriste, totalitaire, radical, conservateur, etc... à islamisme constitue un pléonasme. Le terme islamisme se suffit pleinement à lui-même, à l'instar des deux grands totalitarisme qui l'ont précédé, le nazisme et le communisme. Même s'il peut y avoir des nuances suivant les pays et les circonstances. L'islamisme est une idéologie foncièrement totalitaire, avec ses deux facettes singulières, séculières et religieuses consubstantielles et inséparables. Sinon, on parle simplement de l'Islam, de la religion musulmane, des Etats musulmans. C'est de plus en plus rare, mais ça existe encore (ex: Kazkhstan).

  • Par zouk - 30/03/2016 - 12:05 - Signaler un abus Persécutions des Chrétiens

    Pour les pays d'Islam c'est de plus un crime au regard du Coran qui prescrit spécifiquement le respect de Chrétiens, mais l'extrémisme wahabite en Arabie Saoudite refuse de s'en souvenir, m^me la réunion de 2 ou 3 chrétiens pour prier ensemble peut vous conduire à l'expulsion, à la prison, et m^me à la mort sans jugement. L'islamisme pakistanais est probablement l'un des plus dangereux: il est le fait de quasi illettrés fanatisés, L'attentat de dimanche dernier à Lahore est particulièrement odieux et haineux: il visait spécifiquement les enfants, quant à la crucifixion d'un prêtre au Yemen, probablement mêmes raisons qu'au Pakistan. Et n'oublions pas les violences des hindous extrémistes à l'égard des musulmans qui de plus accompagnent volontiers ces criminels dans le massacre des chrétiens. Il faudrait des siècles d'éducation des musulmans de plus privés d'une véritable autorité religieuse: n'importe quel fanatique peut s'improviser imam et appeler au massacre, yc de musulmans chiite ou sunnites selon le groupe auquel appartiennent des massacreurs. Quant à la France, merci à lasenorita de nous rappeler des vérités essentielles en particulier historiques: l'islam est apparu tard!

  • Par Lafayette 68 - 30/03/2016 - 13:08 - Signaler un abus @padam

    "l'islamisme vrai visage de l'islam" de Hamid Zanaz ou l'islamisme et islam se rejoignent pour imposer la loi musulmane partout dans le monde ,ouvertement ou ...de façon masquée.

  • Par Anguerrand - 30/03/2016 - 13:54 - Signaler un abus A vangog 10:28

    Vous êtes vraiment un pauvre type, lisez les autres interventions et vous vous rendrez compte que vous faites le jeu de l'islam. Bravo, ils sont tous comme vous au FN?

  • Par lasenorita - 30/03/2016 - 14:33 - Signaler un abus L'islam actuellement.

    Certains commentateurs nous expliquent que ''l'islam ce n'est pas cela''...que cela ne se passe qu'au Pakistan...mais actuellement, au Maroc, des homosexuels sont battus et mis en prison...au pays de notre ministre de l'Education Nationale française...voir https://fr.news.yahoo.com/au-maroc-victimes-dune-agression-homophobe-poursuivies-justice-121257423.html Daesch, voyant qu'il perd du terrain en Syrie, cherche à étendre sa pieuvre verte et à répandre la terreur en Occident, en s'aidant des musulmans déjà installés chez nous.. Donc, nous devons ,à notre tour, chasser hors de notre pays TOUS les musulmans et fermer nos frontières!...

  • Par Deudeuche - 30/03/2016 - 15:17 - Signaler un abus @tout les posts

    Super les commentaires. En déduis je que tous remettent en cause l'enseignement national, familial, télévisuel qu'ils ont reçu et s'inscrivent au cours Alpha de l'église la plus proche et deviennent chrétiens (pas baptisés pour rire comme bébés) et s'engagent à témoigner de leur foi quitte à se faire jeter par leur famille bien sécularisée et boudeuse de curés ou anti-Bible. Çà vaut le coup j'ai testé.

  • Par Geolion - 30/03/2016 - 16:01 - Signaler un abus "L'historien" Odon Vallet sur france 2...

    Lors du journal télévisé de Elise Lucet du 28 mars dernier M.Odon Vallet, présenté comme un spécialiste des religions, a été invité, comme suite à l'attentat massacre commis à Lahore. Monsieur Vallet a textuellement dit : "La grande majorité des victimes ce sont des musulmans. Mais bien entendu, les talibans ne vont pas dire qu'ils ont tué des musulmans. Ils vont dire que c'est un attentat contre des chrétiens." Ce que dit M.Vallet est totalement faux ! Jamais on n'a entendu, sur les médias qui ne l'ont jamais reporté, que les talibans ou autres terroristes tuaient des musulmans en disant que c'était des chrétiens ! Et à Lahore, les victimes sont très majoritairement chrétiennes ! Je ne nie pas, pour autant, que des attentats sont perpétrés contre des musulmans dans des pays arabes, notamment au Pakistan. Mais ces attentats n'ont jamais été présentés, par leurs auteurs, comme des attentats contre des chrétiens. Ils visent des "mauvais" musulmans, à savoir des musulmans qui ne respectent pas le coran à la lettre et donc ses sourates appelant notamment au meurtre des incroyants (les non musulmans). Voir suite cidessous

  • Par Geolion - 30/03/2016 - 16:01 - Signaler un abus "L'historien" Odon Vallet sur france 2...(suite)

    Quand on commet un attentat le lundi de Pâques dans un parc où il y a beaucoup d'enfants fêtant Pâques, on vise des chrétiens et non des musulmans. Ce qu'a dit M.O.Vallet, est d'autant plus faux que la preuve est qu'aux obsèques, qui elles ont été montrées à la télévision, on voit bien que ce sont des chrétiens qui ont été majoritairement visés, même si, le pays étant majoritairement musulman, des musulmans ont pu eux aussi être tués.

  • Par Anguerrand - 30/03/2016 - 16:36 - Signaler un abus A Geolion

    Votre analyse est remarquable de vérité, le christianisme ( croisés, infidèles) , sont abattre afin de réaliser le grand remplacement, ce n'est pas moi qui le dit mais eux car ils ne s'en cachent pas. Les christianisme est une gene pour eux et sont ravis d'avoir comme adversaires des FN marxistes type vangog qui détruisent les valeurs qui sont encore ( un peu) les nôtres. Les français qui les aident sont la gauche y compris le FN devenu de gauche et draguent dans nos cités, ceux qui s'en foutent et le grand jour ou les 17 millions de musulmans actuels ( chiffre de Mr Kanner ministre des sports) deviendra sous peu à égalité avec les de souches, nous serons collectivement tous responsables. Oui le secret le mieux gardé de la republique a enfin eté dévoilé par Kanner lors d'une interview chez Boutin. On est loin des 5% officiellement régulièrement annoncés par l'état, 17 millions sur 65 millions d'habitants évalués sans compter les immigrés illégaux. C'est environ 1/4 de la population " française" ...!

  • Par ISABLEUE - 30/03/2016 - 17:18 - Signaler un abus Ce sont eux qu'on devrait accueillier chez nous

    les faire tous sortir de ces pays pour les sauver. Après on peut envoyer la bombe ou les soldats. Au choix. Parce que s'attaquer à des enfants dans un parc, hein, il y a un fossé entre nous.....

  • Par lasenorita - 30/03/2016 - 17:40 - Signaler un abus L'Eglise catholique.

    Vangog...Je partage votre opinion:.. Le pape aurait mieux fait de laver les pieds de CATHOLIQUES pauvres et méritants plutôt que ceux de musulmans... parce qu'il existe AUSSI des cathos pauvres, tous les pauvres ne sont pas QUE des musulmans...Je désapprouve la position de l'Eglise catholique vis-à-vis des musulmans...Je faisais partie d'une famille catholique et pratiquante mais, en 1954,je me suis éloignée de la religion catholique quand j'ai appris que l'archevêque d'Alger, monseigneur Duval, approuvait le F.L.N. qui torturait des ''civils innocents'' musulmans et non-musulmans!...Le F.L.N. a enterré monseigneur Duval à la basilique de Notre-Dame d'Afrique, à Alger...Si je retourne un jour en Algérie j'irais cracher sur sa tombe ainsi que sur le monument élevé en l'honneur des tortionnaires du F.L.N. que les fellouzes appellent le monument des ''héros''...des ''héros'' qui ont massacré 150.000 Harkis ''désarmés'' etc...etc... .

  • Par vangog - 30/03/2016 - 18:53 - Signaler un abus @lasenorita entièrement d'accord avec vous!

    la clique sacerdotale est une véritable engeance corrompue, qui est pour beaucoup dans la désaffection religieuse des chrétiens, ceux qui n'ont pas eu la chance de se convertir au protestantisme...

  • Par Deudeuche - 30/03/2016 - 18:58 - Signaler un abus @Anguerran et Geolion

    le remplacement a commencé lorsque les élites de ce pays ont commencé à détruire le christianisme dans ce pays. L'antichristianisme, anti clérical (sales cathos) anti Bible (sales puritains-protestants) à arraché toutes les racines et veille à ce que l'on ne replante pas par le témoignage et l'évangélisation (cachez ce prosélytisme infâme) et fait la promotion de l'individu maitre seul de tout repère moral (lente acceptation du meurtre, appelé fin de vie, remise en cause de l'anthropologie chrétienne mariage, transhumanisme etc..). Ils ont tellement tout cassé que les musulmans ont beau jeu de venir et balayer cette société déstructurée, et avec elle l'héritage judéo-chrétien de la démocratie. (sans parler du saucisson, du pinard et du reste...)

  • Par Gré - 30/03/2016 - 18:58 - Signaler un abus La christianophobie du PS n

    La christianophobie du PS n'est pas mal non plus. Parvenir à parler du massacre des Coptes l'an dernier et de l'attentat au Pakistan ces jours-ci en ayant l'air de le déplorer mais en omettant soigneusement le mot "Chrétien" est une prouesse d'hypocrisie qu'il faut saluer

  • Par MIMINE 95 - 30/03/2016 - 19:27 - Signaler un abus DEPUIS LE DEBUT DU CALENDRIER MUSULMAN

    Chrétiens, juifs et autres confessions minoritaires font les frais sanglants des poussées de fièvre du monde musulman donc, rien de bien nouveau sous le soleil. En dehors de ces périodes , ces minorités vivent en respectant des codes de servilité prévu par le coran et défini par le pacte d' Umar. Bien sûr en fonction de l'endroit, du bon vouloir ou de l'humanisme du "calife" au pouvoir, leur sort est plus au moins difficile , mais il reste comme leur sécurité toujours extrêmement précaire .

  • Par MIMINE 95 - 30/03/2016 - 19:34 - Signaler un abus A ZOUK

    V

  • Par MIMINE 95 - 30/03/2016 - 19:37 - Signaler un abus A ZOUK

    va falloir argumenter avec des références claires, parce que pour moi qui en connait un petit rayon sur la question , les chrétiens n'est que "toléré " à condition qu'il vive en silence et en baissant la tête.

  • Par Liberte5 - 30/03/2016 - 19:38 - Signaler un abus L'islam ne peut plus être présenté comme une religion de paix et

    de tolérance.Les 2 auteurs de cette contribution démontrent de façon précise comment dans les pays musulmans l'intolérance est la règle, comment dans ces pays par des crimes individuels ou de masse les musulmans ont réussi à éradiquer les populations chrétiennes. Tout cela s'est passé sans une réaction des pays occidentaux, qui lâchement ont laissé faire. Parallèlement à cela, l'Europe à organisé de façon massive une invasion de ce continent par des populations musulmanes. La France ayant la palme dans ce domaine. Un nouveau palier a été franchi avec les attentats commis par M. Merah et tous ceux qui ont suivi. A la suite de chaque attentat , la riposte idéologique des collabos de l'islam reste la même "surtout pas d'amalgame". La campagne anti raciste, ignoble, que nous subissons actuellement en est la preuve. Nous pouvons alors considérer, sans faire preuve d'alarmisme, que nous ne sommes plus protégés par ceux qui dirigent l’état, à savoir notre classe politique. Nous ne pouvons leur faire confiance car ils nous trahissent et nous trahirons encore. Sans un sursaut fort et rapide du peuple de France, nous aurons à subir la domination musulmane. Quant au pape,je ne comprends pas.

  • Par lepaysan - 30/03/2016 - 19:40 - Signaler un abus Assumons nos racines catholiques

    et accueillons seulement les chrétiens d'orient. Tout a fait ok avec VanGog concernant le lavage des pieds Appliquons aux musulmans les mêmes règles qu'ils nous appliquent lorsque nous sommes dans un pais arabe. (j'ai travaillé 6 ans dans le golfe)

  • Par cloette - 30/03/2016 - 19:59 - Signaler un abus lavage des pieds

    Il n'aurait évidemment pas dû choisir des musulmans c'était démago en cette période même si ces musulmans n'y étaient pour rien .

  • Par cloette - 30/03/2016 - 20:06 - Signaler un abus hauts et bas

    il y a toujours eu des périodes sombres ou plus claires dans l'histoire du Vatican quierdure ( c'est étonnant toujours ) En ce moment c'est plutôt sombre en effet , ça va avec la marche du monde qui est sombre , mais désaffection de l'église catholique ? par les Européens seulement sa population est remplacée et c'est dommage , , le prochain pape ne sera pas blanc !

  • Par cloette - 30/03/2016 - 20:09 - Signaler un abus correctif

    qui perdure. et c'est étonnant d'ailleurs . Le prochain pape sera noir ou jaune et sera beaucoup moins cool sans doute !

  • Par clint - 30/03/2016 - 21:33 - Signaler un abus Heureusement que des évangélistes sont encore là

    Comme certains ont pu le comprendre je ne suis pas évangéliste, mais j'ai beaucoup de respect pour leurs actions car ce sont les seuls qui arrivent à évangéliser dans notre pays. Quant au pape, et je ne suis pas très papiste non plus, il ne fait juste que ce qu'il doit faire en tant que "successeur de Pierre": au XXIème siècle on n'a pas besoin d'un pape qui déclenche des croisades, mais d'un chrétien qui respecte les valeurs humaines des Evangiles !

  • Par Liberte5 - 30/03/2016 - 21:37 - Signaler un abus Une question moi qui ne suis pas spécialiste du catholisisme

    Il y a des arabes chrétiens. Pourquoi sont-ils rares dans la hiérarchie catholique? @cloette pronostique que le prochain pape serait noir ou jaune. Mais n'envisage pas un pape arabe.

  • Par cloette - 30/03/2016 - 22:08 - Signaler un abus @liberte5

    Ce sont des Chaldéens de l'eglise des premiers temps , mais qui relevent du pape cependant , il doit bien y avoir un cardinal de cette sorte .

  • Par Deudeuche - 31/03/2016 - 06:14 - Signaler un abus @Clint

    merci pour eux, mais par pitié stop à l'ignorance crasse en matière religieuse des journalistes, ces protestants sont des EvangéliQUEs, QUE, QUE; et non pas évangélistes. C'est simple pour s'en souvenir c'est comme les Catholiques qui ne sont pas des CatholISTEs.

  • Par ISABLEUE - 04/04/2016 - 13:33 - Signaler un abus Monsieur Del Vall : vous écrivez :

    Dans les années 1980, à part en Tunisie, au Maroc et en Iran, les juifs ont été le principal objet de détestation et de démonisation, notamment en milieu nationaliste arabe. Le Maroc, que je connais bien, haissait les juifs et bien avant les années 80 !!! les insultes "juif" sont légion, et cela ne date pas des années 80. Avant la raclée donnée aux pays arabes par le petit pays que vous savez, il y avait déjà de la haine.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Samuel Lieven

Journaliste au quotidien La Croix, Samuel Lieven a coordonné le "Livre noir de la condition des chrétiens dans les monde" (XO Editions). Il a réalisé de nombreux reportages sur le sort des minorités chrétiennes au Proche-Orient et au Pakistan.

Voir la bio en entier

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France SoirIl Liberal, etc.), il intervient pour le groupe Sup de Co La Rochelle et des institutions patronales et européennes, et est chercheur associé au Cpfa (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

 

Il est notamment l'auteur des livres Comprendre le chaos syrien (avec Randa Kassis, L'Artilleur, 2016), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (éditions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (éditions du Toucan). Son dernier ouvrage paraîtra le 26 octobre 2016 : Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes (Editions du Toucan). 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€