Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 21 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Julien Dray vous devriez faire –plus qu'un autre- attention avec le mot "rafle"!

Ce terme n'est pas, loin s'en faut, innocent. Il a un sens précis, dramatique et meurtrier.

Pas vous et pas ça!

Publié le
Julien Dray vous devriez faire –plus qu'un autre- attention avec le mot "rafle"!

Julian Dray n'aime pas, c'est son droit, la circulaire Collomb qui va autoriser les services de l'Etat à contrôler ceux qui résident dans les centres d'hébergement. Le but affiché est de vérifier qui est, ou n'est pas, éligible au droit d'asile. Par déduction, par soustraction on saura qui sont les clandestins et les sans-papiers.

Mais Julien Dray n'a pas le droit de convoquer une tragédie passée pour la calquer, de façon honteuse, sur le présent. Il a dit et répété que "ça ressemblerait à une  rafle"! "Quand la police vient on sait comment ça finit…" a-t-il précisé.

En français le mot "rafle" a un double usage.

Au casino : rafler la mise. Mais nous ne sommes pas au casino. Sinon c'est la rafle du Vel' d'Hiv. Des milliers de Juifs arrêtés puis, plus tard, parqués à Drancy, ultime étape avant un voyage sans retour. Pour leur mémoire, pour ces pauvres morts, pour la vérité on est tenu de faire attention. Surtout quand on est –c'est le cas de Dray- de la même origine que moi.

Quand les mots perdent tout sens ils s'imposent comme une chape de mensonge sur la réalité. Mal nommer les choses c'est ajouter à la tragédie du monde (Camus). A supposer que les clandestins et autres migrants soient interrogés par la police ils auront des avocats, des associations, des Julien Dray, des recours pour les défendre et les protéger. Ils ont eu ça les Juifs qui attendaient devant les chambres à gaz ? 

C'est fou d'ailleurs ce qu'on "rafle" en France. Une descente de police dans une cité vérolée par la drogue c'est une "rafle"! Des manifestants réputés violents arrêtés préventivement c'est une "rafle"! Quand les hommes de la BAC interviennent lors d'une émeute en banlieue et ramassent tout ce qui bouge un peu trop c'est aussi une "rafle"! En effet on les contrôlerait, parait-il, au faciès. Comme les Juifs en 1942 n'est-ce pas ? 

Voyons maintenant précisément ce qui arriverait aux migrants "raflés" dans les centres d'hébergement. Voyons ce que Julien Dray ne veut pas voir. Dans la plupart des cas ils seront relâchés car trop nombreux pour nos centres de rétention. Dans le pire, quelques-uns d'entre eux seront expulsés.

On les emmènera par cars à Orly ou à Roissy, là, tous frais payés, ils prendront place dans des avions qui les ramèneront dans leurs pays d'origine. Aucun de ces pays n'a Auschwitz pour capitale.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 16/01/2018 - 09:04 - Signaler un abus Pauvre homme

    Victime de la médiocrité de notre enseignement et de l'idéologie d'extrême gauche qu'il adore ......Pour M. Dray, un homme / femme tabassé par ces jeunes qu'il affectionne subit une "incivilité" même avec nez et dents cassés voire un infarctus du au stress (excusez du peu) ...

  • Par Atlante13 - 16/01/2018 - 09:45 - Signaler un abus Merci de nous rappeler

    que ce type n'est qu'un voleur socialiste, même s'il a bénéficié de la clémence d'une justice laxiste. Mais chacun sait que pour cacher ses tares, le meilleur moyen c'est d'en abreuver les autres.

  • Par Alain Briens - 16/01/2018 - 11:35 - Signaler un abus Tout est dit !

    Rien à ajouter à l'article mais, puisqu'on parle de Dray, comment ne pas évoquer sa stupéfiante candidature à la direction de ce qu'il reste du PS. Stupéfiante car s'il y a une chose qu'on peut créditer à Macron, c'est d'avoir fait voler en éclat une grosse partie de "l'ancien monde" politique français. Or quel meilleur symbole de l'ancien monde que Dray, cet homme qui n'a jamais exercé de vrai métier "même pas en rêve, même pas par hasard ni même sur un malentendu" comme le dit mon ami H16 ? Ce sombre magouilleur qui s'est vautré dans toutes les officines de bas étage socialistes (UNEF, MNEF, SOS Racisme), toujours volontaire pour les coups tordus, typique d'un ancien trotskiste mal repenti ? Sa dernière proposition, la plus grotesque, de taxer les GAFA pour distribuer 50,000 € à tous les jeunes à leur majorité est l'archétype des vieilles recettes éculées, irréalistes et démagogues dont personne ne veut plus entendre parler. M. Dray, vous vous gobergez d'argent public depuis plus de 30 ans, comprenez que nous n'avons plus envie de vous voir et prenez d'urgence votre retraite !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/01/2018 - 13:09 - Signaler un abus Non Mr Rayski....! en Afrique

    Non Mr Rayski....! en Afrique du nord les juifs n'ont heureusement pour eux pas eu à souffrir autant du nazisme, je vous rappelle que les américains ont débarqués en novembre 1942, et qu'avant cette date l'Algérie et la tunisie étaient administré de façon assez "cool" par Vichy puis par les Italiens. De plus J.Dray est né bien après la guerre......Alors quand on ne l'a pas vécu, on y est moins sensible, surtout quand on veut rafler la mise (le PS).

  • Par vangog - 16/01/2018 - 13:13 - Signaler un abus Ah! On a le droit de dire « rafle »?...

    Si Julien Dray l’autorise, Ah ben alors...il faut « rafler » (autoris. Julien Dray) tous les clandestins et les « virer » hors de nos frontières (après les avoir rétablies, évidemment). Aaaaaah! Quelle liberté retrouvée!...

  • Par BABOUCHENOIRE - 16/01/2018 - 13:21 - Signaler un abus Bruno il faut être gentil avec Julien, avec l'âge il ne sait

    plus où il est et ce qu'il dit , cela a commencé avec son acte de candidature ( lui président même d'un PS moribond une plaisanterie ) , cela continue avec l'idée de donner 50 000€ aux jeunes c'est juste une très belle montre ( c'est un expert ) pour qu'ils sachent qu'ils quittent l'adolescence. Son plus grand désir étant de lire c'est très bien qu'il le fasse et cela l'empêchera peut être de trop parler.

  • Par Marie-E - 16/01/2018 - 15:37 - Signaler un abus je voulais réparer une injustice sur les juifs du Maghreb

    Ayant un ami historien qui a écrit sur la condition juive en 39/45 au Maghreb, voici 3 liens sur le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. Même si cela n'a rien à voir avec les camps de concentration, la condition juive entre Français vichystes et arabes n'était guère brillante. http://www.tribunejuive.info/international/lhistoire-oubliee-des-camps-marocains-par-jean-paul-fhima ...... Bedeau, camp de la Honte, 1941/43, Algérie, la France libre https://fr.viadeo.com/fr/groups/detaildiscussion/?containerId...forumId.......5 000 Juifs internés dans les camps en Tunisie - « Vois, il ne dort ni ne ... mais-si-srael.over-blog.fr.over-blog.fr/article-27615016.html. ...Sinon c'est honteux de la part de Julien Dray d'avoir osé employé le terme de "rafle" car laa situation des migrants même dramatique n'a rien à voir avec la rafle du Vel d'Hiv où des familles entières ont été arrêtées pour être emmenées dans les wagons à bestiaux avec comme destination finale et définitive les camps d'extermination

  • Par Alain Proviste - 16/01/2018 - 18:16 - Signaler un abus TROTSKYSTE UN JOUR...

    N'oublions pas son parcours : ancien trotskyste "entré" au PS, il a téléguidé la politique miterrandienne de l'anti-racisme doctrine officielle. Sans compter ses turpitudes horlogères par exemple, alors ses leçons de morale...

  • Par Borgowrio - 16/01/2018 - 19:18 - Signaler un abus Jusqu'où faudra t'il aller

    Dans les pays musulmans , pas forcément radicaux , la population juive et chrétienne est en chute libre ( La France est elle déjà dominée par l'Islam ) . De quel coté se situe vraiment l'épuration ethnique ? Même le grand clown blanc se voile la face .

  • Par Joly Maurice - 17/01/2018 - 13:12 - Signaler un abus Fascisme de bobos!

    Encore et toujours ces relations comparatives au fascisme, au nazisme, et à Hitler et consorts là ou il n'y à pas lieu d'en faire, sauf à la longue pour dévaluer les horreurs de cette triste époque! Nos immigrés clandestins sont par essence des "hors la loi" Rien à voir avec les juifs assassinés en masse par les nazis, dont certains étaient même décorés pour faits d'armes au service de la patrie allemande durant la première guerre mondiale! Et tous parfaitement citoyens légaux de tous les pays ou ils furent persécutés!

  • Par Lapalatine - 19/01/2018 - 08:01 - Signaler un abus Talleyrand..

    ...aurait dit:" tout ce qui est excessif est insignifiant". Dray et ses commentaires le sont. Et puis, qui s'étonnera de ce genre de paroles venant de cet individu...Le mépris le plus total à son égard est la seule réaction valable.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€