Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Journée internationale du yoga : attention, ça peut aussi faire bobo (surtout si vous n’êtes plus tout à fait jeune…)

Près de 300 millions de personnes pratiquent le Yoga dans le monde. Cette discipline en France attire 3 millions de pratiquants, depuis l’enfance jusqu’aux personnes âgées. Tout le monde peut pratiquer le Yoga, à condition de choisir la méthode adaptée à ses capacités physiques et à son âge.

Parcours de santé

Publié le
Journée internationale du yoga : attention, ça peut aussi faire bobo (surtout si vous n’êtes plus tout à fait jeune…)

 Crédit Sajjad HUSSAIN / AFP

Atlantico : Vous donnez des cours de différents niveaux et adaptés à différentes catégories de personnes, des plus jeunes aux plus âgées. Concernant les plus seniors, quelles pratiques conseillez-vous ?

Philippe Le Masson : Tout d’abord il faut souligner que le seul critère d’âge ne suffit pas toujours pour conseiller ou proscrire telle ou telle sorte de Yoga ou d’exercices. Je vois des gens qui, à 40 ans, ne sont pas en grande forme physique ou qui n’ont pas eu le temps de s’entretenir durant leur vie. Comme je vois des gens, surtout des femmes, en pleine forme à 80 ans…Ensuite, il est certain que les personnes plus âgées doivent observer des règles en rapport avec le raidissement du corps, le vieillissement des os, des articulations, des capacités respiratoires, etc.
Le Yoga est une discipline qui s’adapte aux individus, quel que soit leur fragilité ou leur handicap. Il serait absurde de penser que ce sont aux pratiquants de s’adapter pour avoir « le niveau », c’est tout à fait contraire à l’esprit cette discipline.
 

Existe-t-il des limites à la pratique du Yoga ?  

Je dirais que non, car on peut faire du Yoga même immobilisé sur un lit d’hôpital, en travaillant la respiration, les mouvements du visage, et en privilégiant des gestes lents. C’est une des rares disciplines que l’on peut pratiquer avec des pathologies comme l’emphysème, les vertiges, ou en étant mal voyant, ce qui est le cas de nombreuses personnes plus âgées.
 
De même, les personnes qui ne peuvent pas s’allonger ou se relever travaillent avec une chaise, un mur etc, ce qui leur permet d’améliorer leur équilibre, de prévenir les chutes et de renforcer leur posture. La règle est de privilégier des petits groupes, voire de préconiser des pratiques individuelles dans certains cas plus risqués.  
 

A partir  de la soixantaine, quelles pratiques faut-il éviter ?

Je déconseille aux personnes seniors la pratique du Yoga sportif et surtout celle du Yoga américain, qui est certes très à la mode actuellement, mais qui relève plus d’une pratique sportive classique que du Yoga traditionnel. Il n’apporte pas les mêmes bénéfices que le Yoga indien Hatha, qui s’adresse à l'être humain dans sa globalité, en associant le corps, le mental et l’énergie et améliore la fluidité, la stabilité et la posture du corps. Les bienfaits sur la santé physique et mentale sont bien plus importants, notamment chez les sujets âgés, qui souffrent souvent d’angoisses et de dépression. A condition de bien choisir  les professeurs et les cours adaptés à ses capacités physiques et au but recherché, le yoga constitue un excellent moyen de bien vieillir car il soulage l'anxiété et, atténue les douleurs et les symptômes de dépression. En réduisant le stress, la fréquence cardiaque et la pression artérielle, on obtient de façon générale des changements réellement positifs sur la santé physique et mentale des pratiquants.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 21/06/2018 - 09:57 - Signaler un abus Plus on commence jeune et

    mieux c'est. Âgé, on peut garder sa souplesse et faire des choses étonnantes si on a toujours pratiqué, comme ce moine shaolin qui est plus près de 90 ans.....https://www.dailymotion.com/video/x3sqxw

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Le Masson

Philippe Le Masson est professeur de yoga de Madras,  diplômé de l’institut Français de yoga. Après une longue carrière dans une PME de province, il a décidé de quitter le monde de l’entreprise afin de se consacrer pleinement à l’enseignement du yoga en cours groupés, en séances individuelles, en stages et en entreprises depuis 2010. http://atelierdeyoga.com/

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€