Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Johnny, Jean d’Ormesson : la mort d’une certaine droite conservatrice

Coup sur coup, l'actualité est assombrie par les décès de Johnny Hallyday et de Jean d'Ormesson. Ces deux personnalités incarnaient un certain visage de la droite conservatrice. Leur disparition est une page de plus ajoutée au livre de la déconstruction en cours de la droite.

Héros français

Publié le
Johnny, Jean d’Ormesson : la mort d’une certaine droite conservatrice

C'est l'étrange ironie de l'actualité. Hier matin, on annonçait la mort de Jean d'Ormesson. Ce matin, on annonce la mort de Johnny Hallyday. Ces deux personnalités incarnaient, chacune à leur manière, un visage de la droite conservatric

Jean d'Ormesson, le symbole des vieilles familles

Jean d'Ormesson est le plus beau représentant des vieilles familles conservatrices. Son père est ambassadeur, son beau-père est un industriel accessoirement administrateur du Figaro. 

Directeur général de ce journal dans les années 70, d'Ormesson s'illustrera par ses combats anti-communistes avant de virer écrivain dandy un poil libertarien.

Pour beaucoup de Français, il incarne implicitement cette vieille tendance tocquevillienne amatrice des libertés, soucieuse d'un équilibre social global, volontiers grande bourgeoise. 

D'une certaine façon, d'Ormesson a donné un visage à l'identité heureuse appelée de ses voeux un temps par Alain Juppé. Sa disparition tourne une page majeure sur ce point. La revendication identitaire française se revendiquera chaque jour un peu plus d'un fond anxieux. 

Johnny, la droite prolétarienne tranquille

Johnny Halliday n'a jamais pris de position politique claire. En revanche, la gauche bon teint n'a jamais eu le moindre doute sur son "étrangeté". Le Monde publie d'ailleurs l'historique de ses chroniques sur le chanteur à succès. Il en dit long sur le mépris que la gauche caviar et la gauche bobo a pu avoir pour ce symbole de la culture populaire et de la ferveur des petites gens pour une "bête de scène". Johnny, c'était le prolétariat qui s'assumait et qui ne prétendait pas s'émanciper en votant communiste: un repoussoir!
 
C'était cela, Johnny: une icône d'abord enracinée dans un prolétariat "de souche" dont il était lui-même issu, et qui ne rêvait pas de transformer la société en paradis castriste ou chaviste. 
 
Un prolétariat qui ne s'estime pas aliéné par sa condition de prolétaire a toujours suscité la réticence de la gauche bien-pensante. Reste à voir qui pourra désormais symboliser cette façon d'assumer sa condition. 
 

La reconstruction idéologique à droite en jachère

Pour la droite conservatrice, les temps sont durs. L'implosion prévisible des Républicains se déroule sur un arrière-fond de désastre idéologique. Les figures tutélaires qui disparaissent aujourd'hui ajoutent à ce sentiment de désarroi. 

La reconstruction est encore à venir. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 19:34 - Signaler un abus C'est pas signé

    Johnny est mort mais...pas la bêtise!

  • Par Deudeuche - 06/12/2017 - 20:34 - Signaler un abus Encore un article du wishful thinking

    Dès Juppéistes et autres macronistes.

  • Par vauban - 06/12/2017 - 21:15 - Signaler un abus Dans le genre conneries de bazar média bobo

    Atlantico franchit le mur du con avec cet article que son auteur n'a pas daigné signer

  • Par vauban - 06/12/2017 - 21:16 - Signaler un abus Dans le genre conneries de bazar média bobo

    Atlantico franchit le mur du con avec cet article que son auteur n'a pas daigné signer

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 22:24 - Signaler un abus Oui Vauban

    Je crois que même Jacquet aurait honte, JH était ce qu'il était et pensait ce qu'il voulait mais je pense qu'il aurait rigolé si on lui avait dit qu'il était philosophe! Qu'il ait été une vedette populaire est incontestable .Qu'il ait été un héros ne peut germer que dans le cerveau de quelqu'un qui confond encore Jeanne d'Arc et Albator. Ce qui est certain c'est que sa mort aura été un révélateur pour les imbéciles! Elle les a obligés à l'avouer !

  • Par Liberte5 - 06/12/2017 - 23:03 - Signaler un abus On ne peut pas mélanger tous les registres.

    J. H a été une idole pour beaucoup de Français. Il a été le compagnon , l'ami pour la grande majorité des Français. Que le peuple de France l'ait accompagné durant toute sa carrière, oui.Mais il ne faut pas chercher au delà.

  • Par Carl Van Eduine - 07/12/2017 - 06:59 - Signaler un abus Ballot !

    Article à classer dans l'encyclopédie des : m'as-tu-lu ? opportunistes ? platitudes ?

  • Par essentimo - 07/12/2017 - 07:38 - Signaler un abus J'espère

    qu'il n'est pas prévu une place au Panthéon pour lui !

  • Par Anguerrand - 07/12/2017 - 07:38 - Signaler un abus Atlantico ouvre son journal à la gauche cachée sans signature

    Je suis au regret de dire à MR Anonyme que pour la France profonde et très majoritaire, les français ont été très touché par la mort de deux grands hommes même si ce n’est pas dans le même registre. Jean d’Ormesson, dont se moque de ses origines, c’etait avant tout un grand érudit, philosophe, et homme d’esprit de plus sympathique. Quand à Johnny il a bercé notre vie et personne ne peut prendre sa suite certainement pas des rappeurs illettrés . C’etait une France que nous aimions ne vous en déplaise. Je peux affirmer que la France est en deuil de ces deux etres exceptionnels.

  • Par cloette - 07/12/2017 - 08:47 - Signaler un abus ce n'est même pas

    un article sans finesse, c'est un article qui n'a aucun sens .

  • Par Archeboc - 07/12/2017 - 09:32 - Signaler un abus Navrant

    Rien de plus.

  • Par jurgio - 07/12/2017 - 14:20 - Signaler un abus Les gros efforts de la Gauche pour rendre la droite archaïque !

    Alors que la Gauche nous ressasse sans cesse de vieilles lunes et des lubies idiotes et primitives.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€