Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Jeux Olympiques sont-ils
"de droite" ?

Les Jeux Olympiques de Londres se terminent ce dimanche soir. Trois semaines d'efforts, d'abnégation et de volonté qui, pour Sophie de Menthon, ne sont pas sans rappeler certaines valeurs de la droite...

Le goût de l'effort

Publié le - Mis à jour le 13 Août 2012

Lavillenie en or Vidéo eurosport sélectionnée dans Sport

Et les entraîneurs aussi investis que leurs athlètes sont de formidables pédagogues...à l'envers. Ils ne passent rien, ils engueulent, ils exigent, ils sont intransigeants...et ça marche! 

Je me souviendrai toujours de ma fille ravie qui rentrait du basket et dont l'équipe avait gagné à je ne sais qu'elle épreuve "Bravo ! lui dis- je, vous avez gagné le prix ?

"Non maman, répond-elle un peu déçue, ce sont les perdants qui l'ont eu : la maîtresse a dit que c'était pour les consoler car c'était  triste de perdre ! Et bien la France de cette compassion-là a du  prendre une vraie leçon de réussite et de bonheur de la compétition aussi dure et impitoyable soit-elle le secret de la croissance ?

Merci, merci merci !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 12/08/2012 - 09:55 - Signaler un abus Présidente d' Entreprises de taille Humaine

    La taille est un impôt direct de l'Ancien Régime français, le plus impopulaire avec la gabelle. Il devient annuel et permanent en 1439 à la fin de la guerre de Cent Ans.

  • Par SuperCopter - 12/08/2012 - 10:13 - Signaler un abus Sophie de Menton ou la misère intellectuelle...

    Associer des valeurs morales (positives qui plus est) à une idéologie politique est le summum du misérabilisme journalistique. Évoquer un comportement individuel, que la morale générale juge en bien, comme relevant de la mentalité politique de Droite ne repose sur rien à part le discours approprié par les politiciens et partisans de Droite. Et comme ils le disent et redisent vous l'acceptez comme vrai, puis vous jouez sur certains aspects d'une globalité qu'est la compétition olympique pour la rapprocher et renforcer le sentiment que la Droite porte de telles valeurs... Pitoyable dans le propre sens du terme. Les comportements moralement encouragés/félicités n'est pas la propriété d'un mouvement politique. Si on suit cette logique, la gauche ne voudrait rien foutre, ne voudrait pas gagner, ne voudrait pas jouir d'un bonheur sur terre. Mieux, le centre serait un mixte. Un peu d'effort mais pas trop. Et les extrêmes ? Bah, extrême effort ou pas. Bref, belle connerie. La politique est une réflexion sur l'organisation collective et la régulation des activités communes pour vivre en paix, liberté et bonheur. Ceux qui veulent incarner un chemin pour y parvenir ne sont pas différents...

  • Par sam84 - 12/08/2012 - 11:33 - Signaler un abus Belle parabole

    Mais,hélas sera prise au premier degré,car c'est cela aussi,la triste normalité dévastatrice de ce quinquennat,du petit mou

  • Par Vinas Veritas - 12/08/2012 - 11:54 - Signaler un abus Gouverner c’est prévoir

    He oui, la récompense revient au perdant ! Telle est la décision du Maître. Lourde de conséquances pour l'avnir de la jeunesse formée à l'école de cette société qui nous gouverne.

  • Par CN13 - 12/08/2012 - 13:27 - Signaler un abus à supercopter :

    VOUS ETES PITOYABLE !!!

  • Par RcommeRobert - 12/08/2012 - 13:30 - Signaler un abus Le tragique (et le comique)

    Le tragique (et le comique) de ce billet est qu'elle a vraiment l'air de croire ce qu'elle écrit.

  • Par Latsis - 12/08/2012 - 14:50 - Signaler un abus OMG !

    Les valeurs des JO sont le respect de l'Autre et la Tolérance ! On ne peut pas vraiment dire que ces deux principes est été à l'honneur sous le dernier quinquennat... Je ne vois pas au nom de quoi le dépassement de soi et le travail au long cours seraient de Droite. Sinistre conception de la vie tout simplement...

  • Par ntzsch - 12/08/2012 - 14:51 - Signaler un abus Le goût de l'effort est de droite !

    Travailler ne consiste pas seulement à écrire des âneries.

  • Par JosieChen - 12/08/2012 - 15:19 - Signaler un abus Menthon up

    L'analyse est d'une sidérante profondeur. Les JO, ce ne sont donc que 10 000 athlètes heureux, courageux, sympathiques (et de droite, ce qui en surprendra sûrement quelques-uns... Au fait, Mme de Menthon, le pays le mieux classé, ne serait-ce pas... la république populaire de Chine ? Intéressant paradoxe) — sans aucun enjeu politique, économique et financier, sans aucun budget publicitaire (Coca-Cola et MacDo : oui, ça c'est du gagnant), pur, exemplaire, etc... ah non ! Car il y a la conclusion : "Et bien la France de cette compassion-là a du prendre une vraie leçon de réussite et de bonheur de la compétition aussi dure et impitoyable soit-elle le secret de la croissance ?" Outre la construction pour le moins acrobatique de la phrase (ça va sûrement devenir une discipline olympique), on comprend bien la morale. Impitoyable. "Vae victis", disaient nos amis les Romains au bord des arènes où les gladiateurs s'entre-tuaient, où les lions dévoraient les martyrs chrétiens. Chère Mme de Menthon, fermez votre télévision et relisez le Sermon sur la montagne.

  • Par Couscousgarbit - 12/08/2012 - 16:04 - Signaler un abus Les valeurs de ces JO sont la

    Les valeurs de ces JO sont la performance, la pénibilité, le nivellement par le haut, le dépassement de soi? Quels sont les pays en tête des médaillés? La Chine et les USA. Bel exemple de performance dans ces 2 pays où la peine de mort n'est pas abolie. Dépassez-vous, sinon couic! A quoi bon dépasser les autres sportifs, alors qu'on frôle les limites humains pendant les JO? A quoi bon dépasser les autres pays, alors qu'on frôle les limites écologiques de la planète? La Chine laisse tomber les sportifs de second rang, qui viennent se ranger sous les couleurs d'autres pays (comme la France au ping-pong). Bel exemple de liberté de sport. Quid du dopage pour dépasser les limites humains puisque l'effort fourni ne suffit pas pour être récompensé à sa juste valeur. Valeur qui est propre à chacun. Si ce n'est pas beau de penser ce que l'on veut? On s'en fout du résultat sportif, le dépassement de soi est devenu obsolète.

  • Par marie93 - 12/08/2012 - 17:47 - Signaler un abus Pour les critiqueurs de cet article,

    On ne peut pas nier que la gauche ne reconnait pas le mérite et le travail. Quand un entrepreneur entreprend et gagne de l'argent, il faut lui faire les poches car la gauche n'aime pas les riches...Quand on veut augmenter les fonctionnaires sur le mérite, les syndicats crient à l'injustice...Quand on veut (un peu) forcer les RMIstes ou les chômeurs de longue durée à reprendre le travail, la gauche crie au scandale. A l'inverse, elle crée des allocations avec beaucoup de générosité (RMI, CMU, AME, API etc..), pour des gens qui ne vivent que de ça.... grâce au travail des autres.

  • Par JosieChen - 12/08/2012 - 18:28 - Signaler un abus La gauche et l'assistance

    Chère Marie93, la droite a eu dix ans pour supprimer le RMI, la CMU (au passage, celle-ci avait été testée à Paris, à l'instigation de M. Tiberi... homme de gauche bien connu) et tout le reste. Vous ne vous êtes jamais demandée pourquoi elle ne l'a pas fait ? Quant à forcer les RMIstes et les chômeurs de longue durée à reprendre le travail : il faudrait encore qu'il y en ait, ma bonne dame.

  • Par Naqdimon Weil - 12/08/2012 - 19:25 - Signaler un abus Coup de Menthon volontaire.

    Chère Madame de Menthon permettez-moi de pouffer. Avec véhémence. Et régularité. Outre la pauvreté de votre style poussif, la maigreur de vos arguments rendent vos propos étiques. N'hésitez pas à chercher ce mot dans le dictionnaire. Ce n'est pas pareil qu'éthique. Et surtout totalement différent d'ETHIC, la "chose" qui vous permet de déblatérer à micros rabattus en tant qu'entrepreneuse. De Droite. Bien évidemment. Maintenant, à notre propos. Si j'en crois votre poulet, le sport de haut niveau serait de Droite. Et voyez-vous, Madame de Menthon, je vous rejoins sur cette analyse. Car passer ses journées à ne faire que ce que l'on aime, sans se soucier de ses fins de mois, c'est vraiment être de Droite. Chercher à jouer avec les règles, tricher en mettant en avant la Lettre et non l'Esprit de la Loi, c'est effectivement de Droite. Pleurer parce qu'on n'a pas atteint la breloque en métal doré, c'est de Droite, également. Faire des exploits inutiles qui ne servent qu'à se mettre en avant, c'est définitivement de Droite. Et tout ça, sous les yeux extasiés d'une poignée de bienheureux à même de se payer un billet, c'est certes de Droite. Hélas.

  • Par German - 12/08/2012 - 19:27 - Signaler un abus À JosieChen

    Vous est de mauvaise foi... Le pays le plus medaillé c'est les USA, deuxième la Chine et en suite l'UK... Tous les trois capitalistes et adorateurs de l'argent (même si la Chine se prend pour un pays communiste, en fait il s'agit d'une très dure dictature capitaliste). Dans ces trois pays on travaille pas moins de 50 heures/semaine si on veut être pris au sérieux et oui, Mme de Menthon a raison, tout à fait raison même, la France à besoin des valeurs montrés par ces athlètes... Vous, JosieChen, vous êtes pour les valeurs des jouers de foot français et les 35 heures gauchistes..

  • Par Rhytton - 12/08/2012 - 19:44 - Signaler un abus Mens sana in corpore sano = Kraft durch Freude

    Les JO opposent des nations. Parfois géopolitiquement rivales. Le sport est donc une occasion de guerroyer pacifiquement et de régler ses comptes (avec une hypocrisie retenue) dans un vaste stade vibrant sous les vivats des veaux. . N'importe quel régime de droite ou de gauche, totalitaire ou presque, peut instrumentaliser le sport afin de chanter "la Race", sa supériorité sur ses voisins, anglais ou tunisiens, et justifier le salmigondis politicien sans scrupules, où le raccourci intellectuel enfume à bon compte les électeurs. . Les JO de 1936 rappellent effectivement qu'elles représentent les valeurs d'un nationalisme qu'on serait malvenu de classer à droite: durant la Guerre Froide, la RFA et les USA ont fait face a la RDA et a l'URSS: Menthon aura-t-elle le culot de nous dire que les athlètes est-allemands et soviétiques étaient des gens de droite qui ont accepté collaborer avec des gauchistes? HA HA HA! . Soyons sérieux... Naaan, c'est pas possible. HA HA HA! Vive Sophie dont la réflexion parisianiste s'arrête souvent cinq minutes après avoir commencé sa bafouille. Ça l'aiderait pourtant, de se raviser sans du passé faire hâtivement table rase!

  • Par kasstoipauvcon - 12/08/2012 - 20:16 - Signaler un abus Madame de Menthon serait-elle de droite ?

    Juste comme ça, une idée : Madame de Menthon serait-elle de droite ? :) Je ne sais pas si les JO sont de droite, mais par contre pour la bêtise j'ai une petite idée ....

  • Par Nana de la falaise - 12/08/2012 - 20:43 - Signaler un abus Sophie !

    Croyez que votre analyse est partagée par presque tout le monde.

  • Par Gégé Foufou - 13/08/2012 - 07:55 - Signaler un abus OUF C'EST FINI

    LES J.O. de droite, de gauche, du centre ou de nulle part RAS LA CASQUETTE Je pense à Laure Manaudou, Laura Flessel, Jo Wilfrid, Tsonga et tous ces champions du spot PUB grassement payés qui vont retourner à leur job de planqué

  • Par gmilady - 13/08/2012 - 08:07 - Signaler un abus Encore une annerie d'Atlantico

    Sophie de Menthon dépasse par son ridicule tous les chroniqueurs d'Atlantico... Les JO de droite? Attention, les jeux olympiques vont perdre la prochaineélection. ce serait rigolo si c'était dit sur le ton de l'humour, mais là, c'est CONSTERNANT.

  • Par Don Quichote - 13/08/2012 - 08:28 - Signaler un abus Les J.O. sont avant tout une

    Les J.O. sont avant tout une machine a fric. Donc, de ce point de vue peut être classé à droite ultra libérale. Il est question bien sur des organisateurs, le patron. Coté sport les J.O. sont de gauche, plus précisément l’extrême gauche, vu la discrimination positive largement représenté par les origines africaines, qui ont fait la majore partie de travail.

  • Par Rhytton - 13/08/2012 - 08:50 - Signaler un abus Les Jeux Paralympiques sont-ils centristes?

    Regardons Bayrou. Quid des centristes? Les Paralympiques vont débuter, la question reste posée. Seule une parisianiste pourra répondre!

  • Par ropib - 13/08/2012 - 10:25 - Signaler un abus De droite

    Ce qu'on peut considérer comme étant de droite dans les JO c'est la peur des athlètes qu'on puisse remettre en cause leurs résultats, la structure de leur sport a posteriori, ou, comme on a pu le voir avec Lewis parlant de Bolt, que leur nom finisse par ne plus rien signifier aux autres de leur vivant. La référence à la Nation est sans doute plus une conséquence de la position conservatrice car elle exprime la volonté de l'identification (et de l'auto-identification) à un groupe et à un territoire. De manière générale les JO, avec les médailles entre autres, sont dans la représentation d'une volonté de simplification des rapports sociaux d'interdépendance (et même parfois de leur inexistence). Ce qui aboutit à une sorte d'utopie, surtout depuis qu'ils sont principalement télévisuels, avec un cadre bien choisi, dans laquelle les efforts sont toujours couronnés de succès, où la valeur est objective et le mérite indiscutable... etc. un monde pacifié où le rapport de force est pourtant constant, et où tous les échanges interpersonnels sont matériels. Mais ce qu'on retiendra de ce JO de Londres, c'est qu'ils étaient les plus ploucs de l'Histoire.

  • Par Thierry5635 - 13/08/2012 - 12:35 - Signaler un abus Les commentaires de certains confirment…

    les contre-valeurs de la gauche qui veut nous couler. A gauche, on n’aime pas le travail, on n’aime pas l’effort, on n’aime pas les gagnants, on veut punir les winners. A gauche, on rêve de partager ce qu’ont gagné les autres. A gauche, on n’aime pas son pays, on aime le parti. On ne veut du drapeau français ni les soirs d’élection, ni sur la photo présidentielle officielle où on le dénature pour s’imposer comme représentant de l’Internationale socialiste et se distancier de la France. A gauche, on trouve toutes les excuses aux footeux qui ne mouillent pas le maillot ou/et se conduisent comme des gougnafiers mais on n’est pas derrière les athlètes exemplaires. Pire, on les jalouse, on leur souhaite des déceptions, on les stigmatise. A gauche, le fait de vouloir gagner est incompatible avec la normalité symbole de médiocrité, de nivellement par le bas, d’alignement sur le plus mauvais, de « nullitude ». Les JO, sont-ils de droite ? En tout cas, les contre-valeurs de notre gauche médiocre ne sont pas compatibles avec les valeurs du sport de compétition. Car à gauche, travail et effort sont des péchés mortels, les pires de tous.

  • Par liszt - 13/08/2012 - 13:23 - Signaler un abus Rigolons avec les syllogismes

    Le raisonnement de cet article ne tient pas debout.  En substance, voici ce qui est dit : Le travail est une valeur de droite Or les JO mettent en avant la valeur travail  Donc les JO sont de droite On se croirait au café du commerce... L'argument comme quoi le travail est une valeur de droite est absurde car la gauche porte aussi la valeur travail, mais différemment. En effet, la redistribution pour une société plus équitable ne va pas contre la valeur travail. La redistribution permet même un accès au travail (l'accès à la formation, l'accès au transport, à la santé...). Enfin, la redistribution n'a rien contre les riches, et ne chouchoute pas les pauvres. Elle imagine par contre une société méritocratique moins clivée, plus unie... Ce qui n'a rien à voir avec une vision manichéenne DE DROITE du type : - une france de travailleurs méritants taxés - une france de fainéants assistés Maintenant, je vais tenter de vous proposez moi même mon syllogisme absurde, à la manière de l'auteur de cet article (parler de journaliste m'écorche les oreilles) : Les résultats de nos sportifs sont dus à toutes les infrastructures mises à leur dispositions, comme l'insep. Or l'existence d

  • Par liszt - 13/08/2012 - 13:25 - Signaler un abus Suite de mon commentaire ci dessous

    Maintenant, je vais tenter de vous proposez moi même mon syllogisme absurde, à la manière de l'auteur de cet article (parler de journaliste m'écorche les oreilles) : Les résultats de nos sportifs sont dus à toutes les infrastructures mises à leur dispositions, comme l'insep. Or l'existence de ces aides indispensables aux sportifs de haut niveau n'est possible que par le financement publique et la redistribution entre sports gagnant de l'argent (le foot) vers d'autres moins riches (la plupart des autres sports en fait). Donc, les médailles d'or françaises ont été obtenues grâce à des idées de redistribution attribuées à la gauche. CQFD

  • Par DEL - 13/08/2012 - 14:02 - Signaler un abus Un petit oubli?

    perdre un match volontairement par peur de l'adversaire, dopage, et donc magouille et triche sont donc aussi des valeurs de droite: les principales ou les annexes?

  • Par marie93 - 13/08/2012 - 14:29 - Signaler un abus Chère JosieChen

    La droite a crée le RSA pour inciter les allocataires du RMI à reprendre le travail ou une formation qui leur permettrait de trouver un emploi. La CMU a peut-être été testée par M. Riberi à Paris, parce qu'il était maire à l'époque mais cela ne veut pas dire qu'il en est , ou son parti, le créateur. Et du travail, heureusement il y en a encore. Tous les jours un solde de 400.000/500.000 offres d'emplois ne trouvent pas de postulants. Et les offres d'emploi évoluent journellement dans les entreprises. avec les départs en retraite, les démissions, les congés maternité etc... Quand on dit "Il n'y a plus de travail" c'est faux. Il vaudrait mieux dire "Il n'y a plus le plein emploi" . Cela est vrai malheureusement.

  • Par HdT - 13/08/2012 - 15:37 - Signaler un abus Miss de Menthon

    Elle vieillit de plus en plus mal... déjà jeune c'était pas ça. J'ai quelquefois pris le temps d'écouter ses interventions et débats, il n'y a pas à dire, tout y est le summum de la contradiction par le foutoir mental.

  • Par le Gône - 13/08/2012 - 16:26 - Signaler un abus De droite...certainement...aujourd'hui...

    Avez vous vu ou entendu les "banlieues" s'emflamer pour un seul de ces "Olympiens"....avez vous vu ces racailles porter triomphalement et fierement un de ces maillots de vainqueurs(d'un Bolt ou d'un Lavillenie?) ?...enfin imaginez vous un seul instant ques ces gens là abrutis du succes et du fric facile par d'autres abrutis milliardaires grosseirs tapant du pied dans une balle puissent respecter des Sportifs qui durannt 4 ans..s'entrainent chaque jour seul dans des stades déserts..devant un public familiale..uniquement pour la gloire de ces intstant magnifiques..non ..alors oui les jeux Olympiques sont la derniere vraie valeur de Droite!! et c'est tant mieux.

  • Par Thierry5635 - 13/08/2012 - 18:26 - Signaler un abus Le travail et l"effort seraient aussi des valeurs de gauche ?

    J’ai cru lire ça dans des commentaires, mais j’ai dû me tromper. C’est à se rouler par terre de rire. Il ne faut pas avoir peur du ridicule pour plaider que ces socialos, champions des 35 heures, qui considèrent comme prioritaire de taxer les heures supplémentaires, qui veulent s’attaquer aux auto-entrepreneurs – Fraise des bois l’a annoncé le même soir que la captation fiscale à 75 – reconnaissent le travail commet une valeur. Non, ils veulent substituer des dogmes partisans et archaïques à la notion de mérite et c’est même ce qui fait leur succès auprès d’une bonne partie de leur électorat. Plus facile de séduire en promettant de partager ce qu’a le voisin que d’inciter à se remuer pour améliorer son sort comme le font les sportifs d ehaut niveau. Que ceux qui en doutent discutent des sportifs avec des électeurs de gauche. La plupart considèrent les jeunes compétiteurs comme des petits tueurs dressés à écraser les autres. C’est que chez ces gens-là, on travestit habilement sa jalousie et sa nonchalance sous des apparences de générosité et de thèses égalitaristes. Des mécanismes humains bien rodés par les communicants des partis de gauche et la presse qui leur sert de relais.

  • Par Grwfsywash - 13/08/2012 - 21:49 - Signaler un abus @ SuperCopter - 12/08/2012 - 10:13

    Vous avez peut-être raison, mais ce jeu idiot a commencé avec la gauche! Pensez "valeurs de gauche" et imaginez le hold-up le plus crapuleux de l'Histoire.

  • Par Grwfsywash - 13/08/2012 - 21:56 - Signaler un abus @ liszt - 13/08/2012 - 13:25

    Faites un effort! Après tout, c'est la période olympique; élargissez vos horizons et dépassez vos considérations Franco-centriques (con-centriques?). L'approche au sport de haut niveau en France n'est pas la seule voie et n'est pas toujours couronnée de succès.. Considérons ce qui est fait avec grand succès dans d'autres pays et prenons des leçons.

  • Par Charles25 - 14/08/2012 - 10:07 - Signaler un abus Mais oui le travail et

    Mais oui le travail et l'effort sont des valeurs de gauche ! Par contre, travailler pour travailler parce que faire des choses intéressantes et enrichissantes en dehors du travail c'est mal, ça c'est une valeur de droite, comme la rente. Ce qui n'a rien à voir avec les 35 heure : la rémunération du travail se fait en partie sous forme de congés pour que les salariés fassent autre chose de leur vie qu'enrichir leur patron.

  • Par totothepatato - 15/08/2012 - 14:08 - Signaler un abus aie aie aie Sophie !

    Les valeurs du sport, je vous rejoins. Est ce que pour autant c'est de droite ou de gauche ? je crois au contraire que ce sont des qualités que nous avons ... ou pas, indépendamment des idées ou idéologies que nous portons, acquises avec le temps et l'expérience. Le sport a ceci d'unique qu'il ne souffre d'aucun artifice : le chrono est aveugle de tout cela. Toute récupération est vaine, vous faites preuve ici de suffisance et, j'ose le dire, de bêtise associée. Je suis pourtant proche de vos idées, mais navré, pas ce coup ci... Un entrepreneur comme moi, comme vous, aurait plutot regardé je pense tout ce qui gravite autour. Le fric dépensé et les perspectives de retour sur investissement aléatoires (30 ans ?) qui impacteront l'air de rien les contribuables anglais. J'aurai vu l' omniprésence des marques, l'exclusivité des images associés et le marketing à tous les étages (affaire de la montre de Blake par ex), j'aurai vu les dérives associées... Le sport n'est plus qu'une annexe au marketing, à l'instar des footeux, regardez les salaires des stars du foot et comparez objectivement avec ceux des joueurs de NBA, des tennisman, de Bolt et j'en passe, et redescendez sur terre ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sophie de Menthon

Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€