Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

UMP : Jean-François Copé propose de revoter en 2014, François Fillon refuse ce délai

Le Président de l'UMP propose d'écouter son mandat à 2 ans, mais le camp de son rival juge cette proposition "inacceptable".

Scoop

Publié le
UMP : Jean-François Copé propose de revoter en 2014, François Fillon refuse ce délai

Jean-François Copé propose de réduire son mandat à deux ans pour un renouvellement selon les nouvelles règles après les municipales de 2014. Crédit Reuters

 

Le camp Fillon a jugé "inacceptable" la proposition faite, dimanche 2 décembre, par Jean-François Copé, d'organiser en janvier un référendum sur les statuts du parti et de réduire son mandat à deux ans pour un renouvellement selon les nouvelles règles après les municipales de 2014.

Hier, François Fillon s'est exprimé dans le cadre des entretiens de Royaumont, où il était invité depuis plusieurs semaines sur le thème de la valeur travail.

Il a fixé deux conditions qui seraient à négocier dans la journée de lundi par un éventuel groupe de travail : "Obtenir l'assurance que ce vote pourra être organisé et piloté dans des règles d'impartialité indiscutable et dans un délai raisonnable."

Conformément a ce qu'annonçait Atlantico plus tôt dans l'après-midi, Jean-François Copé s'est exprimé à Nancy hier soir pour suggérer d’organiser un référendum en janvier sur les statuts du parti. Il envisage également de réduire son mandat à deux ans pour un renouvellement selon les nouvelles règles après les municipales de 2014.

Le référendum, sous le contrôle permanent d’une commission ad hoc, comprendrait deux questions : "êtes-vous d'accord pour que nous réformions nos statuts afin de pouvoir fonctionner efficacement y compris en situation de crise", et "je vous propose de remettre à la disposition des militants mon mandat au lendemain des élections de 2014".

Le mandat de Jean-François Copé s’achèverait un an plus tôt que prévu, en 2014. L'actuel président a ajouté qu'il serait préférable que le président élu en 2014 quitte ses fonctions au moment des primaires de 2016 en vue de la présidentielle de l’année suivante, afin de "ne pas réenclencher la machine à perdre".

"Je vais faire des propositions très concrètes et je vais les faire devant les militants", avait prévenu le président de l'UMP Jean-François Copé à son arrivée gare de l'Est à Paris. Il a pris la parole vers 18h30 à Nancy.

Info Atlantico plus tôt dans l'après-midi, dimanche:

De source proche de Jean-François Copé, le député maire de Meaux devrait annoncer un geste en direction de François Fillon en proposant d'écourter son mandat à la tête de l'UMP de plus de 18 mois.

Alors que le terme normal de la présidence actuelle de l'UMP arrive en principe à échéance avec le congrès du parti prévu en novembre 2015, Jean-François Copé remettrait son élection en jeu dès le lendemain des élections municipales de mars 2014. 

Alors que Nicolas Sarkozy a mis tout son poids dans la balance pour convaincre Francois Fillon et Jean-Francois Copé de parvenir à un accord avant mardi matin et que les militants comme les soutiens de l'un ou l'autre des deux camps s'impatientent, la pression est forte pour que les deux camps sortent de leur logique de bunkerisation.

Dans l'entourage proche de Jean-François Copé, on considérait que le feuilleton de la contestation de l'élection était clos depuis la constitution du groupe parlementaire fillonniste. L'annonce du maire de Meaux est donc présentée comme un véritable pas en direction de François Fillon même si le maire de sceaux estime qu'un nouveau vote organisé trop rapidement ne ferait qu'entretenir les tensions et les haines personnelles.

Comme il l'a répété à plusieurs reprises ces derniers jours, de son point de vue, les Français attendent avant tout de l'UMP qu'elle fasse son travail d'opposition et il est donc urgent que l'UMP se remette au travail sur le fond en cessant de mobiliser toute son énergie sur des conflits internes.

Peu de chances pour autant que la proposition de Jean-François Copé corresponde vraiment à ce que l'ancien premier ministre avait en tête en faisant savoir ce dimanche qu'il était prêt à entamer des discussions avec Copé pour organiser un nouveau vote. 

Concernant ce nouveau vote et même s'il refuse de revenir sur le principe de son élection, Jean-François Copé devrait par ailleurs annoncer qu'il souhaite que les militants soient consultés dès février/mars 2013 sur la manière dont une nouvelle élection aurait lieu.

L'enjeu porte sur les statuts de l'UMP et sur un changement des règles qui ont posé problème lors de l’élection de 2012. Le système de parrainages qui exige qu'un candidat dispose de 7 924 signatures afin de pouvoir se présenter serait notamment remis en cause afin de permettre une plus grande diversité de candidatures.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ganao - 02/12/2012 - 18:03 - Signaler un abus JF COPE

    Monsieur Copé ne parle qu'à ses militants ...moi je ne suis pas d'accord .Trop facile de se mettre dans la place et d'y rester et recommencer les mêmes problèmes après les municipales...NON ! Je n'ai plus confiance en monsieur Copé...il fait tout pour échapper au recomptage .

  • Par géodith - 02/12/2012 - 18:11 - Signaler un abus Cela commence à bien faire

    Le vote ne concerne pas l'election du prochain présidentiable. Piur l'instant c'est empecher la France de couler... Les gars, suivez Copé il n'esty pas pire que Fillon et il a de l'énergie. C'est lui qui a fini par faire cracher à Moudepartou qu'il fermerait fessenheim... J'ai peur...Pas de pilote dans l'avion et plus de tour de controle..

  • Par kinkalas68 - 02/12/2012 - 18:26 - Signaler un abus changer les regles

    si les matches de foot perdus a" cause de l'arbitre" ou à cause des hurlements des supporters, etaient a rejouer on verrait toujours les memes!!! copé est bien gentil de faire des efforts.. fillon aurait du s'essayer a la contestation avec sarko.... veut il passer pour un dur?

  • Par jlbaty - 02/12/2012 - 18:27 - Signaler un abus grand guignol

    Il nous ont plongé dans la merde et maintenant ils vont sauver le monde. Raz le bol d'etre pris pour des cons

  • Par malcomes - 02/12/2012 - 18:31 - Signaler un abus Je pense que ce Copé, cet

    Je pense que ce Copé, cet imposteur, ce tricheur n'a pas compris ce qu'il risque, aveuglé par un pouvoir plus volé que conquis - et ce qu'il fait risquer au parti UMP - il faut lui tirer les oreilles et j'espère que Fillon va être plus vigilant - Oui il faut un nouveau vote, et rapidement, un parti tel que l'UMP ne peut pas être dirigé par un tricheur -

  • Par chateleine - 02/12/2012 - 18:37 - Signaler un abus je suis d,accord ,j,ai vote

    je suis d,accord ,j,ai vote cope,mais puisque le mou veut jouer au dur!!! quand a sarko ?il n,a rien a dire il n,a pas vote et il a perdu,alors on suis cope et faisons comme il dit,l,esssentiel c,est qu,il s,oppose a cette bande de nazes qui nous emmene dans le mur::: j,ai signe la petition afin que cope puisse travailler,quand a fillon et sa clique,jamais ils n,auront ma voix,!!!

  • Par toupoilu - 02/12/2012 - 19:09 - Signaler un abus La proposition de Copé est

    La proposition de Copé est inacceptable, car elle revient a entériner le vote, et a accepter le geste magnanime d'un "vainqueur" qui accepterait de réduire son mandat. Or il n'est pas question d’entériner ce vote. Il faut clarifier maintenant, pas dans un an.

  • Par kettle - 02/12/2012 - 19:15 - Signaler un abus Opposition

    @jlbaty - "Il nous ont plongé dans la merde et maintenant ils vont sauver le monde." --- Et ca marche a chaque fois !

  • Par antiflambyste18 - 02/12/2012 - 19:33 - Signaler un abus Quand on est honnête...cela se voit.

    Donc dehors Jean-François Aubry...qui refuse le vote démocratique. L'intégrité n'a pas de parti et la droite doit se purger d'éléments nuisibles, contrairement aux sociopathes qui donnent les meilleurs postes aux plus minables. Une tempête médiapartisanne ne doit pas faire peur aux gens de droite de bonne volonté.Les journalodrose s'éclatent( Chaos à l'UMP etc...)On s'en tape de leurs considérations boboparisiennes et analyses à la Noah...et on vous doit 5 ans de vomi, vous les aurez! Mieux vaut perdre sans déshonneur que gagner comme un Flamby! Si Fillon n'a pas contesté uniquement par vexation, il mérite peut être encore notre confiance. A mon avis, c'est aussi le moment de lancer sur orbite positive des gens brillants et utiles à la nation comme Monsieur LEMAIRE.

  • Par Septentrionale - 02/12/2012 - 19:50 - Signaler un abus Dans ce contexte insensé,

    où les propositions n'ont pas brillé par leur pertinence c'est la proposition de JeanFrançois Copé qui est la plus sensée

  • Par bebedormeur - 02/12/2012 - 19:53 - Signaler un abus L'UMP n'est plus, un autre parti le remplace.

    Encore un coup de théâtre a l'heure ou j'écrit, Monsieur Copé ne veut pas un nouveau vote, mais seulement un référendum pour savoir si les militants veulent voter. L'UMP n'est plus, les grosses prestances de l'ancien UMP ne sont plus en phase du tout. Place à certain leader de créer un autre parti. Le PS, ainsi que le Front National doivent vraiment rigoler de récupérer des voies ( certains parlent de plus de 47% et d'autres parlent de 30% des militant qui quitterons l'aventure UMP pour les autres partis, voir un nouveau parti).

  • Par Teo1492 - 02/12/2012 - 20:04 - Signaler un abus Mais d'où vient cette haine médiatique contre Copé ?

    Fillon est le chouchou des médias depuis le début... Etrange, non ?

  • Par Lisa3142 - 02/12/2012 - 20:17 - Signaler un abus Copé de plus en plus décomplexé

    Copé n'a aucun complexe à prendre les autres et les adhérents pour des c..., 80% des adhérents veulent revoter et lui leur dit : "je vous ai bien compris mais dans 2 ans, le temps que je me refasse une beauté et que je continue de verrouiller tout le système." Avec Copé c'est la démocratie décomplexée. En fait ce ne sont pas les idées qui sont décomplexées car inexistantes, c'est la méthode qui est décomplexée.

  • Par flogo - 02/12/2012 - 20:20 - Signaler un abus J'AI DEUX GRANDS BOEUFS DANS MON ÉTABLE...

    Ah les couillons ! Ceux qui veulent accéder à la magistrature suprême, ne doivent jamais pernser à leur carrière...D'abord! Car dans ce carriérisme, ce sont des gens qui ne sauront jamais penser aux autres. Je suis de droite et resterai de droite, avec ...d'autres personnes qui sortiront des rangs de cette droite qui auront une certaine idée de la France et non une certaine idée de leur petite personne... AMEN! What else ?

  • Par toupoilu - 02/12/2012 - 20:44 - Signaler un abus Lu sur le site de Francois Fillon a 20H44

    François Fillon demande la réunion dès demain du Comité des sages, comme les statuts l’y autorisent, pour étudier les modalités dans lesquelles un nouveau vote peut avoir lieu rapidement ainsi qu’une réflexion sur la révision des statuts.

  • Par Mamounette - 02/12/2012 - 20:44 - Signaler un abus La Ségolène de l'UMP

    Copé parle de militants, Fillon d'adhérents, il oublie que l'adhérent milite et parfois (pour ceux qui peuvent) verse de l'argent sous forme de dons lors d'élections. Oui les statuts ont besoin d'être dépoussiérés, 7924 parrainages afin de pouvoir se présenter vérouille les élections. Il manquait peu de parrainages à NKM, hors il y a 10 ans il y avait 3 candidats pour la présidence de l'UMP, Juppé, un cabdidat homme dont je ne me souviens plus du nom, et une femme dont je tairais le nom. Elle avait eu environs 1500 voix, ce qui était peu mais il y avait du plulacisme. Beaucoup de militants prefère Copé au grand dam des sympatisants, d'ailleurs Fillon déclare que 80% de ceux ci veulent un nouveau vote. Le sympatisant ne vote pas, le militant vote et ne se laisse pas dicter sa conduite par les médias qui font du" Copébashing" Comment une femme pourrait-elle voter pour la Ségolène de l'UMP, Rachida s'est retirée (contrainte et forcée), Fillon a été élu dans la 2ème à Paris mais a fait perdre à son parti la 4ème de la Sarthe. A cause de son ego, c'est un siège qui sera dur à récuperer, merci Paris ne vaut pas une messe vis à vis de la présidence de la République,mais là il est grillé

  • Par sheldon - 02/12/2012 - 20:49 - Signaler un abus Copé : la ligne Buisson avec un échec aux municipales !

    La ligne Buisson a tout perdu toutes les élections depuis 2007. L'UMP de Copé va perdre les municipales. Pour bien montrer cette droitisation il va faire participer son UMP a la marche contre le mariage gay : Borloo peut se frotter les mains !

  • Par Teo1492 - 02/12/2012 - 22:36 - Signaler un abus avec ligne Buisson : FN à 18 %, avec ligne centriste le FN 26 %

    bonne idée en somme !

  • Par Altec - 02/12/2012 - 23:53 - Signaler un abus C'était donc ça la droite

    C'était donc ça la droite décomplexée... hé hé...

  • Par toupoilu - 03/12/2012 - 00:02 - Signaler un abus Revoter

    Tant qu'il n'y aura pas de nouveau vote, on sera inaudible.

  • Par fifi90 - 03/12/2012 - 00:14 - Signaler un abus Monsieur COPE ne pense qu'à

    Monsieur COPE ne pense qu'à lui, les militants et le parti il s'en fiche, il veut à tout prix devenir chef de l'Etat, mais je peux vous rassurer monsieur Copé que c'est fini pour vous, en 2017 vous ne serez pas élu si c'est pour cette raison que vous nous prenez en otage c'est raté cher monsieur Copé. Vous vous comportez de la sorte en tant que chef de parti, s'il vous arrive un jour de devenir chef de l'Etat quel sera votre comportement envers les français ? Vous ne méritez plus la confiance des militants voire des français. Où sont passés les sages de l'UMP pour mettre de l'ordre ? Copé nargue tout le monde c'est inadmissible, quand Fillon a accepté dans un premier temps la victoire de Copé, j'étais d'abord moi aussi et ceci pour l'image et la paix au sein du parti, quand on a découvert qu'on avait oublié 3 fédération d'outre-mer,je me suis dis moi aussi qu'il fallait revoter. Il faut revoter et le plus vite serait le mieux. Copé nargue SARKOSY,alors que durant toute la campagne, il n'a fait que mentir en laissant croire qu'il adorait Sarkozy, qu'il s'effacerait en 2017 si jamais Sarkozy revenait, voilà qu'en 2012 Sarkozy lui demande de s'entendre avec FILLON pour sauver le parti

  • Par sheldon - 03/12/2012 - 00:26 - Signaler un abus @Teo1492 : mieux FN à 26 et UMP fréquentable !

    Car les "buissonneux" oublient de prendre en compte ce que les voix gagnées sur le FN font perdre comme voix qui partent au centre voire à gauche. Là on ne va pas vers un RPR et une UDF, car le RPR était encore gaulliste, mais vers un ersatz de FNUMP et un gros centre gonflé par ceux qui ne veulent pas se salir avec l'extrême-droite buissono-frontiste. La ligne Buisson a été la plus grande erreur pour la droite française. Ca risque même d'empêcher Sarkozy à se représenter s'il nous sert les mêmes salades que sa droitisation populiste, arriviste, celle des "Lacombe Lucien" d'entre les 2 tours.

  • Par Lennart - 03/12/2012 - 06:37 - Signaler un abus Plus le temps passe

    et plus de militants dégoûtés du comportement de Monsieur Jean-François Copé vont aller voir ailleurs. Je suggère un bannissement à vie en politique de cet ambitieux personnage.

  • Par walküre - 03/12/2012 - 08:01 - Signaler un abus Revoter aux calendes grecques...

    ça serait kif kif...

  • Par Carcajou - 03/12/2012 - 08:10 - Signaler un abus C'est le moment!

    @Lennart - 03/12/2012 - 06:37 "Je suggère un bannissement à vie en politique de cet ambitieux personnage" D'autant qu'en cette période de fêtes de fin d'année, les coquilles d'huîtres ne manqueront pas pour frapper d'ostracisme. Clin d’œil qui n'apporte rien au débat, c'est de l'humour! Bonne journée à tous!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€