Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Christophe Fromantin : "Je n’entends que des leaders centristes préoccupés par leurs négociations avec François Fillon ou Emmanuel Macron et dont le programme relève davantage d'éléments de langage que d’un travail de fond"

Alors que le premier tour de l'élection présidentielle approche à grands pas, Jean-Christophe Fromantin, soutient indéfectible de François Fillon, explique les conditions grâce auxquelles le candidat LR pourrait encore remporter le scrutin.

Entretien politique

Publié le - Mis à jour le 24 Mars 2017
Jean-Christophe Fromantin : "Je n’entends que des leaders centristes préoccupés par leurs négociations avec François Fillon ou Emmanuel Macron et dont le programme relève davantage d'éléments de langage que d’un travail de fond"

Atlantico : Au terme d'une nouvelle semaine polémique autour de François Fillon, le candidat de la droite et du centre affiche désormais un retard substantiel derrière Emmanuel Macron. Le candidat que vous soutenez doit-il continuer sur les bases de sa campagne, sans diverger, ou considérez-vous que celle-ci doit subir une nouvelle impulsion politique, notamment sur le programme ?

Jean-Christophe Fromantin : François Fillon doit garder le cap et la cohérence de son projet pour la France. Comme beaucoup de Français, je soutiens cette plate-forme programmatique car je crois qu’elle répond bien aux enjeux de notre pays. Cependant "garder le cap" n’empêche pas de donner de nouvelles impulsions, en particulier dans les domaines qui suscitent aujourd’hui une très forte attente des Français, comme l’emploi, l’éducation ou la sécurité.

Présenter un programme avec des milliards, des taux et des seuils ne répond pas assez clairement aux besoins très concrets qu’ils expriment. Il faut traduire ces orientations politiques en partant des problématiques de ceux qui les vivent au quotidien plutôt que de ceux qui devront les mettre en œuvre. Une nouvelle dynamique passera également par une expression forte sur les sujets qui fondent le délitement de la confiance et l’impression que notre démocratie fonctionne mal : je pense, par exemple, à ses propositions pour rénover les institutions et renforcer le cadre déontologique des assemblées ; il devrait les développer à l’aune de l’actualité et de la défiance qui prospère depuis des années dans notre pays. Enfin, une nouvelle impulsion passera inévitablement par une note d’optimisme car on ne suscitera l’adhésion qu’en embarquant les Français dans une perspective d’avenir positive et ambitieuse.

François Fillon semble souffrir d'un déficit de soutien important au sein des classes populaires. Comment expliquez-vous cette rupture de la droite avec les classes populaires ? Par quel biais souhaiteriez-vous voir la droite et le centre "conquérir" cette population ?

Les classes populaires en veulent beaucoup aux acteurs politiques qui nous gouvernent depuis des années. On peut les comprendre. Elles ont été les premières victimes des échecs de nombreuses politiques publiques et de l’absence de courage des gouvernements successifs face au risque des réformes structurelles. Les classes populaires ont été les premières à subir les conséquences de la désindustrialisation, du déclassement ou d’une immigration incontrôlée. Elles n’entendent quasiment plus les promesses électorales dès lors qu’elles émanent de ceux dont elles constatent l’impuissance depuis des années dans l’exercice des responsabilités politiques. La reconquête des classes populaires – et de l’opinion en général – est d’abord une affaire de confiance. Cela passera selon mois par trois vecteurs : des équipes politiques nouvelles dont les compétences et le courage ne seront pas discutables, une véritable pédagogie de l’action publique pour la rendre intelligible et lui donner du sens et de la cohérence ; et le passage d’une dialectique de promesse à une logique de contrat. Les Français attendent de nous des engagements fermes et assumés. François Fillon appartient à cet ancien monde politique. Son expérience est nécessaire mais il lui appartient d’être un "passeur" plutôt qu’un "successeur" pour la transformer positivement et la mettre au service d’un acte sincère et fondateur de renouveau politique. C’est à cette condition qu’il gagnera.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par CIORINA - 19/03/2017 - 12:56 - Signaler un abus Bravo Monsieur Fromantin!!

    Toutes mes félicitations M. Fromantin pour la qualité de votre soutien au candidat de la droite et du centre François Fillon, j'apprécie votre sincérité mais surtout votre lucidité et bon sens. Fillon Président!!!

  • Par clint - 19/03/2017 - 13:30 - Signaler un abus Fromantin est UDI et non LR courant Beigbeder ?

    Ou centriste courant Charles Millon ? Il est évident que l'après 7 mai se prépare !

  • Par bernadette dorenburg - 19/03/2017 - 15:50 - Signaler un abus Fillon ou personne

    très bonne analyse !!! j'espère que beaucoup de gens comme Mr Fromantin graviteront auprés de Mr Fillon

  • Par Maxoplus - 19/03/2017 - 16:12 - Signaler un abus Le maire e Neuilly soutient Fillon, normal

    90% de son électorat a 90 ans de moyenne d'âge et ne veut plus payer l'ISF. Remarquez, je comprend qu'ils s'inquiètent, quand ça sent le sapin ils sont bien placés pour le savoir.

  • Par Nemrod07 - 19/03/2017 - 17:07 - Signaler un abus À Maxoplus

    Vos propos sont abjects. Tout ce qui est excessif est dérisoire.

  • Par vauban - 19/03/2017 - 23:28 - Signaler un abus Maxoplus

    Allez vous soigner

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 06:31 - Signaler un abus @Nemrod07 et vauban

    peut être vous sentez vous visés ? Pourtant il n'y a pas de honte à être vieux, riche et partisan. Le problème c'est lorsqu'en plus on est tellement buté qu'en dépit de toute valeur morale on vote pour un Tartuffe doublé d'un Harpagon. Dans ces cas mieux vaut en plus ne pas donner de leçons aux autres. Bien à vous...

  • Par lemillanh - 20/03/2017 - 07:38 - Signaler un abus OPINION SANS FONDEMENT

    AVANT DE JETER DES PIERRES REGARDER VOS IDOLES IL OU ELLE AIMENT AUTANT LA CONFITURE, d abord la France ET UN PROGRAMME A LA HAUTEUR DE CE PAYS les hommes ou les femmes m'importent peu dans leurs vies privés...

  • Par vingttroisavril - 20/03/2017 - 10:14 - Signaler un abus Moralité

    Tarte à la crème de cette campagne.Dés qu'il y un droit et une opportunité tous les français utilisent cet état de fait.Je dis bien tous,je l'ai constaté tout au long de ma vie professionnelle de médecin.Donc nous sommes 66 millions de Tartufe(un seul f) et heureusement quelques Harpagon vivant dans notre pays et non pas dans des contrées permettant l"optimisation" fiscale voire de la dissimulation .Assez de cette moralité de circonstance .Fillon est le seul qui changera le logiciel de la facilité.Je vois mal Macron le faire,il n'a , ni la volonté,ni le caractère et ni les moyens politiques .

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 11:10 - Signaler un abus @ vingttroisavril

    Tartufe avec un seul f et "dès que" avec un accent grave.

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 11:15 - Signaler un abus @vingttroisavril Tartufe ou Tartuffe ?

    On devrait plutôt demander laquelle des deux orthographes est la meilleure, puisque l’une et l’autre des deux variantes sont autorisées. Lorsque Molière donne L'Hypocrite pour la première fois sa pièce à Versailles le 12 mai 1664, il écrit Tartuffe avec deux « f ». Les premières éditions du texte de la pièce ne laissent aucune ambiguïté. Mais Mlle de Scudéry, dont Molière s’est souvent moqué, choisit d’écrire Tartufe. Et comme elle est écoutée quai Conti, où l’on n’apprécie guère l’auteur des Précieuses ridicules, le dictionnaire de l’Académie ne comportera qu’une lettre « f » pendant près de deux siècles. Il faudra attendre le Second Empire pour que soit à nouveau admise la forme d’origine. La question est suffisamment importante pour qu’un Dr Desbarreaux-Bernard publie en 1865 De l’orthographe du mot Tartuffe, un mémoire qui fait le tour de la question. Aujourd’hui tartuffe et tartufe peuvent se pratiquer indifféremment, tout comme tartufferie et tartuferie, ou encore tartuffier et tartufier. Plutôt tartuffe !

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 11:16 - Signaler un abus extraits de "Culture et

    extraits de "Culture et management"

  • Par pandore - 20/03/2017 - 11:50 - Signaler un abus Ah la culture ???

    Petit tour sur Wikipédia pour Maxoplus qui nous fait étalage de sa kulture comme d'autre tartine leur confiture.....par contre je lui conseille un livre fort utile qu'il pourrait lire et relire tant sa vulgarité outrancière est choquante.....De Jacques Gandouin

  • Par pandore - 20/03/2017 - 11:53 - Signaler un abus De Jacques Gandouin

    @ maxoplus " guide du protocole et des usages "

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 12:50 - Signaler un abus @ pandore

    je reconnais que mes manières sont déplaisantes puisque je persiste à discutailler avec des imbéciles dans votre genre. Vous qui semblez avoir besoin d'un guide en politique, n'oubliez pas "qu'il n'y a que les huitres qui adhèrent" (JPS)

  • Par pandore - 20/03/2017 - 13:50 - Signaler un abus Sot et fat !

    @ maxoplus vous êtes un sot grossier qui manque totalement de jugement, vous qui parlez de " guide " de sinistres mémoires (au pluriel) qui ont fait tant de mal à l'humanité ... Mais vous êtes un minable fat prétentieux qui daigne tout juste à s'abaisser pour continuer de décharger son fiel sur moi....Moi, le pauvre ignorant que je suis. Basta !!! Maxoplus vous êtes de ces asexués atrabilaires confortablement installés derrière leur clavier, comme Ganesha et autres racistes xénophobes. On vous lit trop sur ce site et on vous écoute trop en général. Qu'avez vous pondu de bien dans votre vie ??? pour être aussi arrogant et malpoli ... regardez vous dans un miroir.

  • Par vingttroisavril - 20/03/2017 - 14:14 - Signaler un abus Orthographe

    J'ai choisi Tartufe avec un seul F comme France (qui nous englobe tous,donc vous Maxo.) et non pas avec 2 f comme François Fillon .Vous connaissez la paille et la poutre.Un peu d'introspection et le monde se portera mieux.A part cela Marine elle délire mais elle n'est pas seule, il faut le reconnaître et Emmanuel il est imbattable sur l'optimisation fiscale voire plus.Sa banque d'origine est au "top" dans ce domaine.Le pauvre Fillon avec son crédit agricole de Sablé il ne risque pas l'enrichissement et il accepte même des costumes, certes très chers mais qu'il porte bien.

  • Par jurgio - 20/03/2017 - 14:18 - Signaler un abus On peut évaluer le niveau intellectuel

    de ceux qui ont voté pour rabaisser la France. Pari gagné. Un nivellement par le bas qui apparaît désormais comme un fait historique. Comme diraient les vieux c que je trouve bien chanceux malgré tout : « après moi, le déluge... » Il y a des cafards qui trouvent toujours leur compte dans les décombres.

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 17:19 - Signaler un abus @pandore, quelle déception...

    moi qui croyait que vous portiez fièrement le substantif de la première femme je découvre avec horreur que vous êtes du genre masculin ! A moins que vous ne démentiez ??? Bon, en même temps ça m'enlève les quelques scrupules liés à la galanterie. Donc, cher pandore, rassurez moi, vous n'êtes pas de ceux qui ont dénoncés le fait que ces salopards de gauche introduisent la théorie du genre à l'école ??? Ou alors vous êtes un espion infiltré ? Ne me dies pas non plus qu'avec un tel pseudo vous vous en prenez à Macron ? Si ? Peut être alors parce que vous le connaissez intimement ? Dites nous la vérité,...

  • Par pandore - 20/03/2017 - 18:22 - Signaler un abus 7 MESSAGES

    @ MAXOPLUS 7 messages de votre part ....et que retenir ??? Aucun projet, aucune perspective, aucune critique objective non plus...des moqueries, des injures, des grossièretés, des invectives. Si vous pouvez construire quelque chose de positif avec toute cette vulgarité, je vous félicite. En attendant heureusement que certains avancent, proposent et envisagent un avenir meilleurs pour la FRANCE et les FRANCAIS. Ceux qui comme moi en ont assez de ces salissures.

  • Par Maxoplus - 20/03/2017 - 19:00 - Signaler un abus @pandore

    cher pandore, je m'incline devant votre sang froid et pour faire quelque chose de positif je vais vous ficher la paix. Pour le reste, comment rester positif devant l'incroyable gâchis dans lequel Fillon a conduit la droite ??? Eh bien comme dit Guaino, aller à la pêche et s'occuper de ses proches.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Christophe Fromantin

Jean-Christophe Fromantin est maire de Neuilly depuis 2008, conseiller général des Hauts-de-Seine de mars 2011 à décembre 2012. Il est député de la sixième circonscription des Hauts de Seine depuis le 20 juin 2012. Il préside EXPOFRANCE 2025, l'association portant la candidature de la France à l'Exposition universelle qui a été officialisée par François Hollande fin 2016.

Au printemps 2016, il publie 2017 et si c'était vous pour inciter les Français à mettre leur talents et compétences au service de la France à l'occasion des législatives de 2017 : www.577.fr

Avant d'être élu, Jean-Christophe Fromantin a été pendant 25 ans entrepreneur dans le secteur du commerce international.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€