Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Japon rattrapé par sa dette,
une leçon politique pour l'Europe

L’économie Japonaise fascine les universitaires depuis l’éclatement de la bulle boursière et immobilière du début des années 90. Le champion des années 80 se retrouve pris au piège d’une crise dont les autorités peinent à l’extirper.

Dette Sumo

Publié le
Le Japon rattrapé par sa dette, 
une leçon politique pour l'Europe

Le Japon est entré dans une succession de politiques fiscales tout aussi infructueuses, ne parvenant pas à remettre en marche une croissance nécessaire au financement de sa dette publique. Crédit Reuters

La Bulle japonaise laisse un bilan désastreux, une dette publique multipliée par 10 dans son ampleur, passant de 20% de son PIB à 200% aujourd’hui, et un PIB nominal en berne, stagnant depuis 20 ans. Une démographie négative depuis 2005, une déflation en marche, et une incapacité des autorités à mettre en place une politique ambitieuse ont nourrit ce phénomène. Après l’abandon des plans de relance Keynésiens à la fin des années 90, le Japon est entré dans une succession de politiques fiscales tout aussi infructueuses, ne parvenant pas à remettre en marche une croissance nécessaire au financement de sa dette publique.

La détention par les Japonais eux-mêmes de 95% de cette dette a permis d’éviter le pire, en sauvegardant le pays d’une défiance des marchés obligataires sur ses finances publiques.

La Bank of Japan a été longuement critiquée pour sa passivité, celle-ci se réfugiant derrière un argument aujourd’hui partagé par tous, le niveau de ses taux d’intérêts. La succession de phases récessionnistes ont provoqué de nombreuses baisses de taux au Japon, entrainant les taux directeurs à des niveaux proches de 0, et une incapacité à agir selon les méthodes traditionnelles. Dans un tel contexte, et malgré une déflation toujours présente, les autorités monétaires se sont refusées à mettre en place un soutien « non conventionnel » de grande ampleur à l’économie. Les essais d’assouplissements quantitatifs des années 2000, ont cependant permis de faire naître l’espoir d’un retour à la croissance. Malheureusement, les premiers signes d’amélioration ont poussé ces mêmes autorités à cesser le programme par peur des premières tensions inflationnistes, pourtant minimes.

Cette question essentielle, des moyens à la disposition des autorités monétaires, dans une économie stagnante, et marquée par des taux proches de 0, est aujourd’hui posée aussi bien au Japon, en Europe, qu’aux États-Unis. Les erreurs japonaises devraient nous écarter des voies de l’austérité en Europe, et mettre en avant la capacité pour une banque centrale d’agir sur la demande, afin de stimuler une économie.

Les autorités japonaises font aujourd’hui le lien entre déflation et hausse du Yen, et pressent la Banque centrale japonaise afin qu’elle mette en place une politique permettant d’en finir avec la baisse des prix, et par conséquent au soutien d’une monnaie forte, trop forte.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Nanard10 - 23/02/2012 - 11:04 - Signaler un abus Vérités sur la dette en FRance

    http://ecofrance.free.fr/SIVECA/

  • Par Le Nain - 23/02/2012 - 12:29 - Signaler un abus Ruinons le rentier.

    Finalement, il faut faire marcher la planche à billet et noyer la dette sous la masse de monnaie fraîchement imprimée. Le rentier qui avait fait confiance sera remboursé en monnaie de singe, mais ce ne sera pas la première fois, les politiques pourront parader, les consommateurs pourront consommer et tout recommencera comme avant. C'est magnifique comme perspective.

  • Par Irmansul - 23/02/2012 - 18:46 - Signaler un abus Rigolade

    Les articles alarmistes sont complètement décorrélés de la réalité. Pendant que vous nous annoncez des nouvelles toutes plus mauvaises les unes que les autres, le marché américain monte comme si de rien n'était. Changez de message, c'est ridicule.

  • Par Jean-Francois Morf - 23/02/2012 - 21:15 - Signaler un abus Le Japon nous prouve que les monétaristes sont des menteurs:

    Les taux directeurs baissent depuis 20 ans, et cela n'a pas provoqué l'hyper-inflation, mais bien la stabilité des prix! Dans la Bible et le Coran, Dieu exige un intérêt nul: c'est pour minimiser l'inflation! Googlez maintenant, en images: global narrow money supply: constatez que le petit Japon a imprimé autant de pouvoir d'achat que la grande Amérique! Et cela n'a pas fait baisser le JPY, mais il monte depuis 20 ans! Vous avez maintenant la preuve que les profs d'économie de l'école des banksters de chicago nous mentent comme des arracheurs de dents!

  • Par Irmansul - 23/02/2012 - 21:37 - Signaler un abus À tous ces c***

    À tous les c*** qui nous prédisent la fin des temps une fois par jour, je dis arrêtez de mentir aux investisseurs. Je vois bien que vous voulez créer une panique pour pouvoir, vous, acheter en douce.

  • Par perisino62 - 23/02/2012 - 23:23 - Signaler un abus le yen monte...

    Oui le Yen monte aussi parce que la balance commerciale et courante sont largement excédentaires

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann

 

Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.

Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :

 

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€