Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Intelligence artificielle et intelligence tout court. Passer du rapport à l’action

Nous avons raison de privilégier un mode de vie qui donne autant de place à la vie personnelle. Mais cela vient avec un prix, et ce prix nous ne pourrons bientôt plus le payer si nous continuons à enrichir les autres en contrepartie d’un confort temporaire.

Les entrepreneurs parlent aux Français

Publié le
Intelligence artificielle et intelligence tout court. Passer du rapport à l’action

 Crédit Pixabay

Dans cette France qui se plaint sans cesse de la baisse de son pouvoir d’achat, de sa pauvreté rampante, je suis toujours amusé de la désertification de la capitale à l’heure des vacances scolaires. Les Parisiens auraient-ils tous accès à des chèques de vacances ? De luxe ? Car la plupart des Club Med et destinations 4 et 5 étoiles affichent complet. Nous serions fainéants, mais productifs et aussi pauvres, mais « serial vacanciers ».  Du coup, comme je ne prends pas de congés, je vais quand même m’offrir des vacances éditoriales en m’offrant le luxe d’une petite tribune pour cette semaine !

Nombres de sujets se bousculent aux portes de l’actualité ces dernières semaines. L’affaire Facebook, sur laquelle j’ai eu le plaisir de vous offrir mon avis la semaine passée dans ces mêmes colonnes. Fausse affaire pour moi, sachant que nous offrons nos données à Facebook, gratuitement, et que je ne vois aucune raison de lui en vouloir d’en faire ce qu’il souhaite, car pour lui reprocher quelque chose à la fin, il faudrait que nous lui ayons fait promettre quelque chose au début !

Puis nous avons eu coup sur coup, le rapport sur la responsabilité sociétale des entreprises, remarquable de mesure, d’équilibre, de bon sens, même si l’aspect digital est encore insuffisamment abordé, et un autre rapport, sur l’intelligence artificielle. Et enfin, l’arrivée prochaine, de la RGPD, qui permet à tous les consultants de la terre, de spammer nos messageries, avec un moutonnisme déconcertant, le séminaire qui vous apprendra tout sur ce non événement.

Que pouvons nous tirer comme conséquences sur l’état du Monde et celui de la France et de l’Europe ? Sur l’avenir qu’il nous réserve et notre capacité à rester « fainéant mais productif et « serial » vacanciers » ?

J’analyserai les choses de cette façon :

En préambule, nous sommes des enfants gâtés, et il va falloir nous remettre en cause. Vite. Nous avons raison de privilégier un mode de vie qui donne autant de place à la vie personnelle. Mais cela vient avec un prix, et ce prix nous ne pourrons bientôt plus le payer si nous continuons à enrichir les autres en contrepartie d’un confort temporaire. Il va falloir nous réveiller et comprendre, que donner en permanence nos données en dehors de l’Europe, nous condamne à nous offrir à un système qui laisse moins de place au temps personnel. C’est bien d’utiliser Google à 92%, FB au quotidien, pas de mal à cela sur le principe. Mais il nous faut très vite inventer les champions français, qui nous permettrons d’enrichir nos économies plutôt que de nous contenter des miettes. Nous devenons des mendiants. De luxe. Par aveuglement. La presse rouspète et reçoit une obole, un jour de Google, un centre de recherche le lendemain d’un Amazon. Ce n’est pas sérieux. A viser petit, nous finirons nains.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 24/04/2018 - 15:14 - Signaler un abus la c'est le bouquet

    Outre l'image: lisez Jacquet et vous imaginez Gérard au comptoir du café des sports ; 5 ricards dans le nez: "hein, on a tout, de quoi qu'ils se plaignent, merde , au boulot,pis y en a marre des grèves, faudrait un mec à poigne...tiens une bonne guerre...oh mais... c'est pas Lucien qui arrive, allez hop, tu nous remets ça c'est la tournée de Lulu !!! Une seule solution: Ferjou n'a pas une pioche et une pelle pour Jacquet!!! tiens ! faut enterrer le chien à Gustave qui s'est fait écraser par un camion...On l'a dit 10 fois au maire que le carrefour était dangereux.... rajoutez en !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Jacquet

Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€