Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Insécurité : brutal retour aux affres des ères Mitterrand-Hollande

Depuis juillet, le gouvernement Philippe, à qui tout réussissait en matière de sécurité pour l'instant, a multiplié les bourdes et les revers. Et autour du gouvernement règne aujourd'hui un climat qui rappelle les années 80.

Eté sanglant

Publié le
Insécurité : brutal retour aux affres des ères Mitterrand-Hollande

 Crédit NICOLAS TUCAT / AFP

Côté terrorisme, le quinquennat-Macron avait plutôt bien commencé. Un président saisissant vite et bien les enjeux, un appareil resserré, plus réactif et proactif. D'où, plus de détection-arrestation de terroristes avant l'acte. Rassurés, nos grands partenaires en sécurité voyaient la France sortie de l'impuissance-errance des années Hollande-Taubira-Cazeneuve. Restait la sécurité intérieure, ni M. Collomb ni Mme Belloubet n'étant exactement de ces cruciaux généraux de terrain qui - tels Lannes et sa géniale progression en échelle à Austerlitz - optimisent le plan du chef lors de la bataille.  

Mais bon, avis général favorable.

Avis décisif, insistons, car à l'ère des chocs stratégiques soudains, le champ terreur-crime-fraudes-trafics est affaire d'échanges rapides et pertinents, entre gens de confiance et qui s'apprécient. Or début juillet, une rafale de loupés judiciaires et policiers remet tout en cause et ramène la France aux affres sécuritaires de l'ère Mitterrand-Hollande.

L'évasion de Redoine Faïd. Toute la France savait que Faïd s'évaderait. Du neuf-trois au plateau de Creil, tous les caïds attendaient qu'il "s'arrache". Les avocats - défense, partie civile - vivaient dans cette hantise. Les gardiens de prison bombardaient leurs supérieurs de fébriles alertes... l'évasion de Faïd approche ! Or comme à la parade - "trop facilement" disent des experts - Faïd s'évade. Nouvelle si dingue que, quand un gardien prévient - sur son portable à lui - le commissariat du coin, le policier de garde croit à une blague !

De la Biélorussie au Honduras, tout ministre ou haut fonctionnaire coupable du désastre aurait été viré illico. Car le ministre et ses directeurs auraient dû savoir - mais ignoraient - qu'un "gros" braqueur n'est pas un truand anodin, mais marche à 100% à l'adrénaline. Braquage, évasion : l'acte violent est pour lui plus enivrant que la meilleure cocaïne. Pour Faïd & co., une sensation si forte qu'ils la recherchent toujours, à n'importe quel prix. Ainsi, renvoyer aux calendes son transfert de prison est une incroyable ânerie, à sanctionner brutalement ; car, symptôme d'un désordre grave de l'Etat, une évasion majeure vaut toujours un discrédit durable au pays en cause. Là, Mme Belloubet, hagarde Georgina Dufoix, nous rejoue 27 ans après "responsable mais pas coupable".

Ajoutons-y une police épuisée et dépressive, des policiers lynchés partout en France, devant l'école de leurs enfants, chez eux ou au supermarché, par des voyous ivres d'impunité, assurés que les "keufs" ne sont que des "bouffons".  Pire, Nantes embrasé suite à la mort - non d'un gamin innocent mais d'un truand recherché pour "vol en bande organisée" - la justice et le sommet de l'Etat (le Premier ministre) donnant le pénible sentiment qu'ils s'excusent d'exister et sacrifient un flic de base.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 23/07/2018 - 09:06 - Signaler un abus Aucun retour: juste la poursuite du délitement

    Si tout avait réussi en matière de sécurité, comme vous dites, on aurait observé une amélioration. La seule réussite fut celle de sa communication, bien relayée par les médias, pour faire croire que c'était mieux qu'avant (pareil pour l'économie). Mais même ça ne marche plus.

  • Par Poussard Gérard - 23/07/2018 - 09:48 - Signaler un abus De Villiers, R Faid, Ben Allah, Beltrame

    et le mépris affiché de ces dirigeants à l'encontre des souchiens..donne envie de vomir..Collomb a échappé à son licenciement lorsque les deux jeunes filles furent égorgées à Marseille. Belloubet toujours en poste, Ferrand le fraudeur voleur toujours là..et la justice ne passe pas pour Bayrou, De Sarnez..alors qu'elle impitoyable pour La blonde.. Il serait temps que les vrais journalistes dénoncent cette forfaiture car la démocratie est en danger..

  • Par vangog - 23/07/2018 - 10:28 - Signaler un abus Les médias gauchistes brûleront ce qu’ils ont adulé hier...

    car ils sont dirigés par des lâches...et il n’y a pire bête qu’un chien qui se retourne contre son maître...

  • Par lasenorita - 23/07/2018 - 10:32 - Signaler un abus Les ''vrais'' Français ne sont plus en sécurité chez eux!

    Depuis ''l'ère Mitterrand'', nous ne sommes plus en sécurité chez nous à cause de la bienveillance et du laxisme de nos dirigeants envers les islamistes et l'islamo-racaille...cette islamo-racaille a amené les gauchos-collabos au pouvoir (puisqu'elle a le droit de vote en France) et ces islamos-gauchos en sont reconnaissants :ils font entrer, dans notre pays, des islamistes...qui sont de plus en plus exigeants et dangereux: tant pis pour les ''vrais'' Français qui ne sont bons qu'à payer des impôts énormes…. que nos islamos-collabos donnent aux muzz qui nous envahissent...au lieu de RESTER dans ''leur'' pays où ils ont de quoi s'occuper, s'ils le voulaient!..

  • Par LYH - 23/07/2018 - 12:43 - Signaler un abus Fort avec les faibles . . .

    Macro-nie = Fort avec les faibles ; faible avec les forts !

  • Par padam - 23/07/2018 - 15:34 - Signaler un abus @LYH

    C'est la définition meme de la veulerie...

  • Par assougoudrel - 23/07/2018 - 15:38 - Signaler un abus "Fort avec les faibles" et aussi

    Grand parmi les petits et petit parmi les grands!

  • Par Marie-E - 23/07/2018 - 15:44 - Signaler un abus Quel constat !

    je suis intrrloquee de voir dans quel etat est la France et surtout que l'armee et la police sont dans un etat lamentable alors que leurs membres sont remarquables. Mais les ministres, il faudrait bien en changer. Je rappelle que pour le dernier attentat d'envergure prepare sur le sol francais, il se dit que c'est le Mossad qui a aide : https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/02/2829024-projet-attentat-france-dejoue-police-belge-arrete-couple-iraniens. Les banlieues depuis 2005 sont tout le temps enn effervescence et n'ont plus peur de rien : plus de 600 zones de non droit. Pendant ce temps la, je savoure la tranquilite retrouvee : quand je me promene seule le soir , je rencontre du monde mais pas d'agression. Comment va faire la France pour s'en sortir ou plutot Monsieur Raufer que devrait elle faire ? moi je ne vois plus

  • Par lasenorita - 23/07/2018 - 17:02 - Signaler un abus Le ministre de l'Intérieur ne SAIT RIEN!

    Collomb est devenu amnésique, il faudra qu'il se fasse soigner dans un asile psychiatrique comme celui de Marc Granié voir https://www.youtube.com/watch?v=pqTevknq9pg...Collomb ne ''savait pas'' encore que Benalla (de son vrai nom Lahcène Benahlia) est notoirement connu des islamistes et qu'il a fait recruter, par l'Elysée, l'ancien garde du corps de l'iman de Drancy, Makao, un colosse d'origine congolaise qu'on a vu (sur une vidéo de Snapchat, en juin 2018) en train de jouer, à un jeu vidéo, avec Jawad Bendaoud… .celui qui a logé les terroristes de Daech! Autre racaille: Mohamed Saou, représentant de LREM,dans le Val d'Oise, qui a déclaré: ''Je ne serai jamais Charlie'' et qui est un partisan du dictateur Erdogan...nos gouvernants ''protègent'' les assassins islamistes sinon ''Pourquoi les militaires n'ont-ils pas eu l'autorisation de tirer lors de l'attentat du Bataclan???''...

  • Par venise - 23/07/2018 - 23:10 - Signaler un abus la grande évasion

    ne cherchez pas à virer la Ministre, ça sert à rien qu'elle soit là ou pas, son clone est dans les coulisses, cherchez plus tôt vers le directeur de la prison, un Ministre ça peut servir à virer un directeur

  • Par ISABLEUE - 24/07/2018 - 09:59 - Signaler un abus je pense qu'il va sauter, le hareng saur

    ce sera le fusible... les flics bougent, et ce ministre n'a jamais fait l'unanimité chez eux.... Bon retour à Lyon...

  • Par Borgowrio - 24/07/2018 - 18:27 - Signaler un abus Il doivent bien rire , ceux que Macron sermonait

    La fameuse" image à l'internationale " du président Macron dont parle la télé française commence sérieusement à se fissurer . Comment pourra t'il maintenant sanctionner , Pologne , Hongrie , Autriche et surtout l'Italie , faire la morale à Poutine et à Trump . Les dirigeants à qui Macron a fait la leçon doivent passer un bon moment

  • Par zen-gzr-28 - 24/07/2018 - 20:27 - Signaler un abus A parier que Jupiter, hors sol,

    va considérer que l'affaire Ben Allah ,est pour lui, certainement une bêtise qui l'empêche simplement de travailler et de continuer de faire ses grandes réformes : réforme des retraites, réguler l'immigration légale, s'attaquer fermement à l'immigration illégale, libérer les contraintes des patrons,, transformer vraiment le service public, diminuer la dette.... Ah, la réforme de la constitution, on s'en fout !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€