Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Insécurité au quotidien : le grand retour de la chienlit

Alors que l'insécurité croît, que les migrants affluent, que le terrorisme revient et que la mondialisation broie les peuples, le président Macron perçoit mal la réalité de la France, sur le terrain, à ses pieds.

Signaux au rouge

Publié le
Insécurité au quotidien : le grand retour de la chienlit

Yeux dans les étoiles, l'Europe...Co-gendarme mondial en Syrie, feux d'artifices à la clé... - le président Macron perçoit mal la réalité de la France, sur le terrain, à ses pieds : l'insécurité croît ; les migrants affluent ; le terrorisme revient ; la mondialisation broie les peuples. Prisonnier des médias-des-milliardaires qui souvent dictent sa conduite, il entend peu la colère d'un peuple français en théorie souverain, mais dont l'expresse volonté - mesures répressives, fermeté renforcée - est méprisée et bafouée.

Commençons par ce point.

SÉCURITÉ - (Odoxa-Le Figaro, 3/01/2018) L'insécurité augmente : oui, 58% ; non, 9%. Oui, milieux populaires : 60% ; oui zones rurales : 64%. Sondage révélant que l'insécurité, "au plus haut niveau historique" est désormais la première crainte des Français, devant le chômage.

TERRORISME - (Le Figaro - 30/03/2018) nouvelles mesures d'exception pour mieux assurer la sécurité des Français : oui, 61%. Droite libérale, oui : 78% ! Expulser les étrangers fichés S, oui, 83%. Droite libérale, oui : 92% ! Interdire le salafisme, oui : 88%. (Le Figaro - 30/03/2018) Vous fiez-vous au gouvernement pour assurer la sécurité des Français (crime... terrorisme...) oui : 41%, moins 8 points en un mois.

MIGRANTS - (Reuters - 7/02/2018) Trop d'immigrés en France, oui : 63% (BFMTV - 18/01/2018). La politique migratoire en France est trop laxiste, oui 66%. Milieux populaires, oui : 70%. Zones rurales, oui : 74%. Faut-il accueillir plus de migrants ?  Non : 59%. Milieux populaires, non : 70%. Zones rurales : non, 65%.

MONDIALISATION : (origine du présent chaos), effets négatifs pour l'Europe, oui : 55% ; sur les salaires, oui : 65% ; sur l'emploi, oui : 64%.

Fait-on plus clair ? Devant ce plébiscite sécurité - fermeté - refoulement de la vague migratoire, les médias-des-milliardaires et leurs serfs politiques parlent de "peurs". France-Info, voix du gauchisme bienséant, qualifie de "quartier populaire de la ville rose", le sinistre ghetto narco-djihadiste du Mirail, à Toulouse.

Pourquoi la rage des Français ? Du fait que croissent et s'enracinent - avant peut-être une criminelle "convergence des luttes" - diverses guérillas, sur l'essentiel du territoire de la métropole.

GUÉRILLA URBAINE À TOULOUSE - lugubre retour des articles des guerres coloniales (20 Minutes, 17/04/2018) "Les enfants ont eu peur cette nuit, l'hélico n'a cessé de tourner et il y avait tous ces feux..." (Les habitants) "On est pris en otage... Les dealers squattent les immeubles"...à La Reynerie, Bellefontaine et Bagatelle, véhicules incendiés par dizaines, carcasses parsemant parkings et voies d'accès ; commissariats ciblés, barricades en flamme. Motif ? Un "jeune" mort en prison... Contrôle d'une femme en burqa? Nul ne semble savoir, surtout pas le préfet local, qui radote l'usuel mantra "hommage-à-la-police-et-retour-au-calme".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 19/04/2018 - 09:22 - Signaler un abus Et pendant ce temps,

    le ministre de l'intérieur continue sa léthargie socialiste, et notre jupiter en culottes courtes se rêve en Camenbert Européen. Les français? ben quoi, ils ont bien voté, non? alors...

  • Par Deudeuche - 19/04/2018 - 10:21 - Signaler un abus Les médias milliardaires sont

    Libéraux (mondialisation) et libertaires (minorités ethniques et sexuelles). Quand cesse t’on de les soutenir ces gens ?

  • Par xenophon - 19/04/2018 - 10:31 - Signaler un abus Amertume

    L' idée démocratique chancelle dans notre pays. Non que les gens chez nous soient plus malheureux qu'ailleurs mais parce que leur mentalité est pervertie par une forte imprégnation utopo-marxo-braillardo-anarcho-cynique qui les fourvoie facilement dans le déni du réel. Les porte-paroles de ce bouillon de culture sont peu nombreux mais ils peuvent facilement utiliser les prédispositions élaborées au fil du siècle passé. Un "cheminot" a pu dire à Macron, qui se fourvoie dans la chicane de rue, que tous les Français devraient être fonctionnaires, c'est à dire qu'ils doivent revenir vers ces vieux schémas soviétiques qui ont eu naguère le succès que l'on sait. Et l'écume théorique est un puissant obstacle à l'analyse et la gestion du réel! Nous flirtons avec délectation avec la décadence de la société alors que le monde change rapidement et que de nombreux pays se dirigent, politiquement et économiquement, vers des structures internes de plus en plus structurées. Et nous croyons faire école!!!

  • Par Djib - 19/04/2018 - 10:35 - Signaler un abus Il suffit de compter le nombre de "nous ne tolérerons pas"...

    ... bélès comme un mantra par nos responsables politiques, qui fonctionnent comme des boussoles inversées, pour avoir l'exacte mesure du nombre de forfaits, crachats à la face de la République, reculades en tous genres des institutions que nous allons avoir à subir, la rage au coeur.

  • Par hermet - 19/04/2018 - 10:42 - Signaler un abus Deudeuche quand les ethnies europeennes seront minoritaire

    les médias milliardaires soutiendront alors les peuples d'Europe, mais d'ici là des roquettes seront tirées depuis le 93 vers l'Elysée. Ce qui va réchauffer EM.

  • Par Ganesha - 19/04/2018 - 11:44 - Signaler un abus Des Solutions ?

    Vous avez tous payé les 4 euros 90 de votre abonnement à Atlantico, et cela vous donne le droit de venir nous étaler vos lamentations larmoyantes ! Mais, pourquoi n'essaieriez vous pas d'aller un peu plus loin, en proposant des solutions ? En 2017, braves moutons bêlants, esclaves de médias comme BFM-TV et le Figaro, vous avez rempli votre ''devoir de citoyens'' et vous vous êtes opposés à l'élection de Marine Le Pen ! Bravo, félicitations ! Mais aujourd'hui ? En somme, vous n'avez que ce que vous méritez, et, en plus, vous semblez n'avoir toujours rien compris ! Je vous ai demandé hier si vous rêviez d'un général Massu, qui vous fasse une '' bataille d'Alger'' comme en 1957... et vous m'avez répondu par des insultes et des quolibets ! En fait, la vérité, je la connais : ce que vous attendez tous, c'est la venue de ''l'Archange Gabriel'' : Alain Wauquiez !

  • Par ajm - 19/04/2018 - 12:04 - Signaler un abus Feuille de route de MLP

    MLP ne gagnera jamais les elections et si cela arrivait, elle passerait son temps à gérer au jour le jour les secousses que son arrivée au pouvoir déclencherait sans compter les secousses qu'elle fabriquerait elle-même, tant son impréparation et son absence de réflexion préalable ainsi que la médiocrité de son entourage politique sont grands.Aucun général Massu ne la sauverait et , au bout de quelques mois de chaos, elle appliquerait consciencieusement la feuille de route de madame Merkel ou de sa remplaçante.

  • Par ajm - 19/04/2018 - 12:10 - Signaler un abus Verticalité en grand péril.

    L'insécurité grandissante qui semble s'accélérer, avec une montre parallèle de la violence islamo-migrante et de la violence ecolo-gauchiste, dans un contexte d'agitation sociale entretenue par les residus du PCF, risque, s'il elle n'est pas rapidement stoppée ou, au moins, grandement contenue, d'emporter la "verticalité" de notre president et sa popularité avec

  • Par tananarive - 19/04/2018 - 12:30 - Signaler un abus Marine Le Pen est la gauche

    Pendant des années les Le Pen ont été les alliés des socialistes pour faire perdre la droite et quand on regarde le programme de Marine Le Pen c'est du socialisme. Elle court après les votes en promettant n'importe quoi mais rien qui puisse redresser la France.

  • Par assougoudrel - 19/04/2018 - 13:21 - Signaler un abus Le Pen (ar pen) en breton

    veut dire "la pointe" "le bout". MLP est à la peine et n'est pas du tout en pointe; si ânesha 93 la vénère, c'est qu'elle a le cœur à gauche. Je préfère la nièce.

  • Par Deudeuche - 19/04/2018 - 15:39 - Signaler un abus @Ganesha

    Non sans déc. la droaaate? Holà là rien de socialiste, même pas un peu national socialiste? Fonctionnaires de toutes les banlieues unissez vous et appelez les Sarrasins (ou janissaires) à l’aide! Aux armes branleurs du revenu unique!

  • Par legall - 19/04/2018 - 17:40 - Signaler un abus @ajm

    Vous avez raison sur MLP, mais nos elites européistes ne valent pas mieux, qui nous ont lancé dans l'union monétaire. Vous devriez maintenant parler de "feuille d'impasse de Merkel". Pour la France bien sûr.

  • Par tubixray - 19/04/2018 - 19:19 - Signaler un abus Convergence

    En voilà une qu'il faudrait combattre : celle de l'extrême gauche écolo / libertaire / zadiste / associative avec le salafisme ..... Cette chienlit nous la devons à l’idéologie dominante depuis mai 68, mai 1981 et qu'un veule comme J. Chirac n'a pas pu / essayé d'enrayer..... Seul le brave français moyen doit respecter les lois, se faire tondre fiscalement et surtout la fermer s'il est victime de "l'insécurité au quotidien".

  • Par Geolion - 19/04/2018 - 22:22 - Signaler un abus Letre ouverte au Président de la République 1

    Monsieur le Président, bonjour Je suis, comme d'innombrables citoyens français, scandalisé par ce qui se passe en France, en ce moment, au plan du respect de la loi ! Un pays où l'État n'est pas capable de faire évacuer, d'une université de plusieurs milliers d'étudiants, une centaine d'éléments violents, ultragauchistes, non étudiants pour la plupart, qui en interdisent l'entrée aux étudiants pacifiques, est un pays qui s'engage sur la voie d'une chienlit généralisée…! Un pays où l'État n'est pas capable de faire évacuer en quelques heures une zone de non droit de son territoire occupée illégalement, sans droit ni titre, par cent à deux cents ultra-violents pseudo écolo-gauchistes est un pays qui s'engage sur une voie pouvant conduire à la guerre civile …! (suite au dessus)

  • Par Geolion - 19/04/2018 - 22:28 - Signaler un abus Lettre au Président de la République 2 et fin

    Un pays qui accepte que ses policiers et gendarmes se fassent caillasser, incendier, voire tuer par des ultra-violents et qui ne tolèrent pas qu'un seul de ces ultra-violents soit seulement blessé par lesdits policiers ou gendarmes est un pays qui se soumet d'avance à la violence …! Enfin, un pays qui réfute à l'État son droit régalien de faire régner l'ordre y compris par la violence est un pays mûr pour être asservi par une idéologie, une religion ou une dictature…! Et actuellement, je pense plus à une pseudo-religion ! J'ai bien peur qu'on s'engage simultanément sur toutes ces voies... Et je pense que vous avez une grande part de responsabilité dans cette dérive... Ecoutezet entendez le murmure assourdissant de la majorité silencieuse...Avant qu'elle ne bascule, elle aussi, dans la violence pour protéger la Nation ! Avec mes respectueuses mais très courroucées salutations. Geolion

  • Par ajm - 19/04/2018 - 23:56 - Signaler un abus Etat de droit.

    Le problème de la majorité silencieuse en France est qu'elle est silencieuse. La droite dans ce pays est habituée à subir sans rien dire et , a fortiori, sans rien faire . L'Etat de droit , en pratique, est un instrument destiné à protéger la violence de l'extrême gauche et des banlieues islamisees, tout en intimidant les velléités de resistance de cette majorité timorée. Je ne crois pas à un sursaut, sauf en.cas de dérapage énorme de cette violence gaucho-islamiste , et encore. Si on refuse par principe toute violence, même légitime, on se condamne à subir et, à terme, à disparaître.

  • Par Semper Fi - 20/04/2018 - 08:03 - Signaler un abus Sur cette esplanade, où des barricades....

    La nuit qui commence sera difficile, des hélicoptères survolent la ville... Alger 1958 ? Non, NDDL, Mirail Toulouse 2018 ! Ca fout la trouille non et de voir la mollesse du gouvernement me file la gerbe ? Alors oui, pour une fois je serai d'accord avec Ganesha (même si je ne suis pas persuadé que MLP aurait pu faire grand chose car elle aurait pu compter sur "l'Etat profond" pour tout freiner) : maintenant français qui avez choisi Macron, ne venez pas pleurer.

  • Par assougoudrel - 20/04/2018 - 08:22 - Signaler un abus @Semper Fi

    A la passation de commandement "français, voici votre chef": tonnerre d’applaudissements. Après, des inconnus se sont retrouvés à l'Assemblée Nationale. ils lui ont tout donné et, à présent, ils constatent qu'ils ont affaire à une "couille de loup". Se faire mettre par un minable veut dire que l'on est pire. Le précédent leur avait promis la retraite à 60 ans pour leur dire après que c'est pour ceux qui ont commencé à travailler à 13 ans et celui là leur a promis de ne pas payer de taxe d'habitation. par contre, une rafales d'autres taxes leur tombe dessus. Comme on dit jamais deux sans trois...

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 20/04/2018 - 21:07 - Signaler un abus surtout pas de vagues

    leitmotiv politique et credo pendant 40 ans dans toutes les administrations de france et de navarre. Ca evitait aussi de trop bosser . Aujourd hui on prends le tsunami dans la tronche ....mais rassurez vous les responsables sont a l'abri avec confortable retraite et descendance a l;abri du besoin

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€