Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Indemnité de représentation des parents d'élèves : la "proposition suspecte de clientélisme et de formatage" de Najat Vallaud-Belkacem

La députée Les Républicains du Doubs, Annie Genevard, dénonce une professionnalisation de la relation entre parents d'élèves et représentants de l'Education nationale suite à la proposition par la ministre de l'Education nationale d'élargir l'indemnité allouée à une partie des représentants des parents d'élèves.

Tableau noir

Publié le
Indemnité de représentation des parents d'élèves : la "proposition suspecte de clientélisme et de formatage" de Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem veut élargir le droit aux indemnités pour les parents d'élèves qui siègent dans les instances départementales, académiques, et au sein du conseil supérieur de l’éducation.  Crédit Reuters

Mardi 15 décembre, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale, a annoncé la volonté du gouvernement d'élargir le "congé de représentation"  à la rentrée scolaire 2016. Il s'agit d'ajouter au versement d'une indemnité de 7,10 euros de l'heure passée en réunion une autre indemnité, équivalente à "entre 10 et 15% de la réunion" pour dédommager son temps de préparation. Limité à neuf jours par an, ce "congé" ne concerne que les salariés du privé. 

Atlantico : Le projet porté par Najat Vallaud-Belkacem élargit ce droit aux personnes inactives, au chômage et indépendantes (artisans, professions libérales…). Vous dénoncez un clientélisme de la part du gouvernement, pourquoi ?

Annie Genevard: Le principe même de l'engagement des parents dans les fédérations de parents d'élèves, dans les instances dans lesquelles ils ont une voix, était généralement fondé sur le volontariat et sur le désintéressement.

Dès lors que l'on passe à une formule rémunérée pour la préparation et la participation à ces réunions, il y a une forme, presque, de professionnalisation d'une fonction, jusqu'alors guidée par l'intérêt pour la chose éducative. Pour moi, introduire une relation d'argent revient à biaiser les choses.

Je pense que cette proposition est suspecte de clientélisme et de formatage. Les parents doivent conserver un regard libre de toute emprise politique ou idéologique et cela ne peut pas devenir un satellite du ministère de l'Education. (…) On n'a pas besoin de professionnels. Les parents ont à avoir un regard sur l'école qui n'est pas celui des professionnels et qui n'est pas celui des politiques.

Ceci dit, il s'agit d'une indemnité susceptible de concerner au maximum les 907 parents qui siègent dans les instances départementales, académiques, et au sein du conseil supérieur de l’éducation; et non les 292 129 parents participants aux conseils d'école du primaire, en collège et en lycée…

Tout à fait, la rémunération concerne cette partie des parents, qui sont dans les instances académiques, départementales et régionales, mais le droit à la formation concerne presque 300 000 personnes, cela n'est pas rien. D'après ce que l'on sait, cette formation fera l'objet d'un accord avec les entreprises qui s'engagerait volontairement à libérer leurs salariés pour suivre la formation. Mais on ne connaît pas les modalités de cette formation.

C'est quand même quelque chose qui peut être exigé par un salarié dès lors que le droit est créé. Je pense que les entreprises ont d'autres soucis à gérer, d'autres priorités. Cela rajoute encore des contraintes pour les entreprises, qui n'en peuvent plus des normes et des contraintes. Quand les choses se font de gré à gré il n'est pas toujours nécessaire que l'intervention publique codifie les choses, parce que dès lors qu'on les codifie on créé un droit, et de possibles revendications dans des champs qui ne sont pas spécifiquement celui de l'entreprise.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 17/12/2015 - 16:20 - Signaler un abus Il ne faut pas s'etonner

    Le clientélisme et le formatage sont les façons de respirer du PS . Beurk !

  • Par vangog - 17/12/2015 - 17:22 - Signaler un abus S'il n'y avait que cela...

    Entre les deux tours de la régionale PACA , Estrosi a promis à la gauche un "conseil territorial" pour que s'expriment "ceux qui ont fait le sacrifice de ne pas être au second tour"...C'est en réalité une manière de recaser et rémunérer les élus PS qui auront du mal à trouver une place dans le privé, au vu de leurs compétences...vous avez dit "clientèlisme"?

  • Par Pourquoi-pas31 - 17/12/2015 - 17:48 - Signaler un abus Encore une tentative

    Pour endoctriner les parents d'élèves avec une soit disant formation. On y fera l'éloge de la tolérance, de la théorie des genres, de l'instruction approfondie des religions, de la repentance et des communautarisme.

  • Par cloette - 17/12/2015 - 19:22 - Signaler un abus oui mais

    les électeurs d'Estrosi initiaux du 1er tour vont ils apprécier le nouveau discours et le retournement de veste d'Estrosi , ? Comment voteront ils à l'avenir ?

  • Par cloette - 17/12/2015 - 19:23 - Signaler un abus hors sujet

    mais c'était une réponse à Van gog

  • Par 2bout - 17/12/2015 - 21:54 - Signaler un abus De secrétaire à présidente,

    mon épouse a déjà fait 20 ans de FCPE, souvent la seule association de parents d'élèves présente dans les petites communes. Ce matin encore, elle était en commission éducative, et sa position est la suivante : pas de traitement spécifique en fonction de son statut. Si des moyens financiers étaient débloqués, alors qu'ils soient utilisés pour indemniser les fonctionnaires de l'éducation nationale, si et seulement si ces enseignants programment des réunions (conseils de classe, de discipline, d'administration ...) à des horaires qui soient adaptés aux emplois du temps des actifs du secteur privé, c-à-d le plus souvent après 18 ou 19 heures. Ainsi seulement, nous verrons une augmentation de la proportion des parents d'élèves du secteur privé dans ces associations représentatives, puisqu'il est tellement plus facile de se libérer quand on a un statut de fonctionnaire. Ceux qui pratiquent ces associations le savent bien : ils sont largement majoritaires.

  • Par vangog - 18/12/2015 - 02:57 - Signaler un abus @Cloette la liste Estrosi a gagné 558000 voix

    entre les deux tours, soit les 520000 voix de toute la gauche et un gain faible de 38000 abstentionnistes du premier tour ( 4 fois moins que la progression du FN). Même s'il perd quelques centaines d'électeurs déçus par l'attitude d'Estrosi, les 520000 voix de gauche lui assurent une suprématie éternelle, si se renouvelle ce scénario...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Annie Genevard

Annie Genevard est députée Les Républicains du Doubs et maire de la commune de Morteau.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€