Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’Inde va entrer dans le top 5 des économies mondiales et la France en sortir : faut-il s’en inquiéter ?

La France a longtemps été la cinquième puissance économique mondiale. Dans les deux décennies à venir, nous allons assister à un bouleversement inexorable du classement interétatique.

C’est grave docteur ?

Publié le
L’Inde va entrer dans le top 5 des économies mondiales et la France en sortir : faut-il s’en inquiéter ?

La France a longtemps été la cinquième puissance économique mondiale. Dans les deux décennies à venir, nous allons assister à un bouleversement inexorable du classement interétatique.

Il est désormais loin le temps où l'on désignait bien des nations par l'expression de pays en voie de développement voire plus crûment de pays du tiers-monde.

Ainsi, l'Inde sera dès 2018 la cinquième puissance mondiale reléguant la France au sixième rang. Certains analystes se précipitent sur l'explication démographique mais elle n'est pas seule en cause. Les informaticiens indiens (exemple de TCS), les comptables et autres sociétés d'audit sont réputées et reçoivent pléthore de chiffre d'affaire venu d'externalisations occidentales.

Sans même évoquer la croissance de la productivité par tête.

A titre d'exemple, la Citibank fait imprimer l'ensemble des chéquiers de ses clients en Inde ce qui démontre que les coûts relatifs de la logistique permettent d'abattre les règles de la spécialisation internationale issues de l'esprit fécond de David Ricardo.

Désormais, de plus en plus de pays peuvent prétendre fabriquer de plus en plus de biens et services. C'est ce qui explique que selon plusieurs analyses dont celle récente du cabinet britannique " Center for Economics and Business Research ", la Chine dépassera les Etats-Unis peu après 2030.

Les experts français du CEPII sont formels : " la démondialisation n'aura pas lieu ". Autant dire que l'on perçoit tout de suite l'urgence du défi français qui réside dans notre compétitivité flasque que reflète, hélas, notre important déficit du commerce extérieur : - 63 milliards pour 2017.

En 2022, la France – toujours selon le CEBR – sera 7ème : en un quinquennat (dont nous ignorons pour l'heure le bénéfice intrinsèque) nous aurons perdu deux places au profit de l'Inde et du Royaume-Uni qui devrait absorber le Brexit puis devenir un grand pays de libre-échange attractif par sa fiscalité.

A défaut, le 6ème de 2022 ne serait autre que le Brésil puissance à la fois industrielle et agricole. Là encore, tout n'est que question de temps. L'étude précitée considère en effet que le Brésil sera la 6ème puissance économique mondiale en 2032.

Ces chiffres macroéconomiques recouvrent une réalité sectorielle bien anticipée par les banques d'affaires occidentales du type Lazard Frères, à savoir la montée progressive des opérations de fusions-acquisitions initiées par les pays du Sud.

Il faut évidemment penser à Mittal absorbant Arcelor, leader de l'acier européen en juillet 2006. Idem pour l'expansionnisme du groupe Tata. Les groupes indiens ont ainsi consacré près de 140 milliards de dollars à leur croissance externe sur la période 2005-2015.

Parallèlement, il faut penser aux rachats méthodiques des opérateurs chinois à l'instar de Fosun dans le secteur du tourisme (Club Med, etc).

Les pays composant les BRICS sont des puissances d'autant plus redoutables qu'elles ont désormais les moyens de venir acquérir, sur site, en Occident, les maillons technologiques qui manquent parfois à leur chaîne de valeur. Dès lors, on retrouve la notion d'avantage concurrentiel et d'étendue du marché chères à Adam Smith ou plus récemment aux matrices du BCG ou aux analyses de Michaël Porter.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 27/12/2017 - 07:26 - Signaler un abus Inquiéter ?

    Quelle est la proposition de réponse ? Le titre est prometteur, mais c'est le vide qui répond...

  • Par Ganesha - 27/12/2017 - 10:19 - Signaler un abus Petit bout de la lorgnette

    L'Inde vue par le tout ''petit bout de la lorgnette'' ! Décrire un continent par quelques considérations financières, c'est tout simplement ridicule ! En fait, Atlantico est un site de promotion pour Marine Le Pen ! On nous présente des textes de basse propagande libérale, mais ils sont tellement débiles et absurdes, que la seule conclusion qui vienne à l'esprit, c'est : vivement qu'on mette fin à la sinistre guignolade de l'inverti Macron, et que Marine vienne redresser le pays !

  • Par kelenborn - 27/12/2017 - 10:59 - Signaler un abus Sylvestre

    doit apprécier les coups bas! Il est parti se gaver d'huitres et de foie gras et voila que quelqu'un déboule pour expliquer que le RU va profiter du Brexit, que l'Allemagne préfère la Mitteleuropa ( version politicocorrecte du Lebensraum) et que ceux qui veulent continuer à partouzer avec Juncker peuvent le faire mais au risque d'attraper des morpions ! Ah dès qu'on a le dos tourné (et pas besoin d'être orienté vers La Mecque) faut s'attendre au pire!...Mais heureusement, Ganesha a vu le complot! qu'on se le dise!

  • Par gerint - 27/12/2017 - 11:42 - Signaler un abus Le rang économique de la France est une chose

    Et le bonheur d’y vivre en est une autre. Je ne pense pas qu’il y ait une déconnexion complète entre les deux mais quelques places en moins le paraissent moins graves que la perte de nos valeurs et on peut être hyoercompétituf en vivant un enfer

  • Par nemeton - 27/12/2017 - 12:54 - Signaler un abus Dans 20 ans

    nous serons classés à quelle place à votre avis ?

  • Par Jean-luc laffineur - 27/12/2017 - 12:59 - Signaler un abus Et l'Europe dans tout ça?

    Je m'étonne que ce monsieur ne mentionne pas le rang de l'UE dans ce classement. Si je ne m'abuse, l'UE est, avec les Etats-Unis et la Chine la première puissance économique mondiale. La France est donc passée de 5eme à la 1ère ou au pire à la 3eme place. Il faut le dire car dans un monde où la France fait partie de l'UE qui a une politique commerciale commune de l'UE et un marché intérieur, c'est l'UE qui doit servir d'étalon et non ses États membres.

  • Par 2bout - 27/12/2017 - 14:18 - Signaler un abus Par Ganesha - 12/04/2017 - 13:09 - Minute de Vérité

    ... " Cet article se base sur une constatation élémentaire, évidente : les quinquennats de Sarko puis de Hollande ont fait perdre toute légitimité et crédibilité aux deux partis qui les soutenaient. Ceci posé, l'auteur emploie les arguments les plus ridicules, absurdes et mensongers pour supplier les électeurs de ne pas lui infliger cette ''minute de vérité'' ! Si, toutefois, cette merveilleuse nouvelle devait se produire, le choix serait facile : Mélenchon reste un ''immigrationniste'' forcené : voir sa minute de silence à Marseille pour ''les noyés de la Méditerranée'' ! Sans parler de son projet d'imposition des francais de l'étranger..."

  • Par 2bout - 27/12/2017 - 14:19 - Signaler un abus Quand on est pourvu d'un QI indépassable,

    peut-on encore prétendre avoir démasqué vangog et ignorer le jeu de Ganesha ? Et parce que son intelligence dépasse même de son pantalon, et afin d'être parfaitement compris, à son attention je rappellerai les propos à peine modifiés d'un très célèbre philosophe antillais : « il n'y a pas que Marine dans la vie, il y a Mélenchon aussi !»

  • Par Marie-E - 27/12/2017 - 14:47 - Signaler un abus Je viens de lire

    Que pour Bloomberg la France ne se situait qu'au 14erang derrière l'Italie, l'Islande, la Suisse, Singapour, l'Australie, l'Espagne, le Japon, la Suède, Israël et le Luxembourg. (10 premiers au niveau soins, cherté des médicaments, espérance de vie, taux de mortalité, facteurs de risques...)…...... On a des progrès à faire et des réformes si on ne veut pas être à la traîne des pays et dépassés par des pays qu'on pensait en voie de développement mais qui continuaient d'avancer alors que nous nous faisions du sur place

  • Par ajm - 27/12/2017 - 14:56 - Signaler un abus Dépassement attendu depuis longtemps

    Tout le monde parle de cette etude d'un organisme anglais d'etudes économiques , le CEBR, mais personne ne donne le détail de l'étude sur le sujet dont il est question. Je suis allé sur leur site mais il faut payer GBP 195 pour avoir le document global d'où a été tirée l'information en question.! De toute façon, cela fait longtemps que le PIB de l'Inde en parité de pouvoir d'achat a dépassé celui de tous les pays européens, y compris l'Allemagne. Il est normal que ce pays qui a une croissance très rapide depuis un quart de siècle, croissance supérieure même à celui de la Chine depuis quelques années, nous depasse en PIB aux prix courants. Si ce n'est pas en 2018, ce sera en 2019 ou 2020, en fonction aussi des parités entre l'euro, l'USD et la roupie Indienne. En même temps il faut avoir à l'esprit que l'Inde c'est près de 20 fois notre population. Le PIB per capita de ce pays est encore très bas et l'Indien moyen ne nage evidemment dans l'opulence même s'il a quitté la grande misère depuis peu.

  • Par Ganesha - 27/12/2017 - 16:46 - Signaler un abus 2bout

    Il me semble que sur Atlantico, ce sont seulement les trois derniers commentaires qui sont disponibles ! Vous devez donc avoir un disque dur rempli par mes ''œuvres complètes'' ! Mais, je ne vois pas où vous voulez en venir, ce que vous cherchez à démontrer ! Effectivement, je pense que la personnalité politique qui présente un projet réaliste pour la France, ce n'est pas J.L.Mélenchon, mais Marine Le Pen !

  • Par Pourquoi-pas31 - 27/12/2017 - 20:53 - Signaler un abus Notre pays va rejoindre

    tout doucement la place qui est la sienne : la 29 ème place. Nos politiciens qui sont d'une incompétence notoire et totale font le nécessaire pour cela : grande braderie de nos entreprises et brevets, soutien du pouvoir d'achat pour accroitre les importations, abrutissement de la jeunesse par une éducation appropriée qui les encourage (comme eux,nos politiciens) à "péter plus haut que leur cul".

  • Par Paul Emiste - 28/12/2017 - 09:15 - Signaler un abus Point commun en la France et l´Inde?

    Tous les deux nous avons une caste d´intouchables, c´est bien pour cela que nous rétrogradons années après années.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Yves Archer

Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research.
 
Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'un doctorat en Economie de l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€