Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Incroyable mais vrai : l'inversion de la courbe du chômage a bien eu lieu en France depuis 4 mois et personne au gouvernement ne semble s’en être rendu compte

Le 9 septembre 2012, lors d'une intervention télévisée, François Hollande s'engageait à inverser la courbe du chômage avant la fin 2013. Après des mois et des années d'échec, cette inversion de courbe a bien eu lieu selon les chiffres d'Eurostat, et ce, dans la surprenante indifférence des membres de l'exécutif.

Bonne année

Publié le - Mis à jour le 15 Janvier 2016
Incroyable mais vrai : l'inversion de la courbe du chômage a bien eu lieu en France depuis 4 mois et personne au gouvernement ne semble s’en être rendu compte

Il y a quand même quelque chose de curieux au royaume de François Hollande. Après avoir promis à de nombreuses reprises que l'inversion de la courbe du chômage était au bout du chemin, sans que celle-ci ne semble jamais vouloir se produire, le Président oublie de réagir lorsque la bonne nouvelle est enfin là. Parce qu'en effet, selon les données publiées par Eurostat ce 7 janvier, l'inversion de la courbe du chômage a bien eu lieu en France. Et ce, dès  le mois d'août 2015. Depuis lors, la fameuse courbe suit une trajectoire convaincante :

Taux de chômage.

Année 2015. France. En %. Source Eurostat. 

Entre les mois d'août et de novembre 2015, le taux de chômage français a baissé de 0.5 point, passant de 3.129 millions à 2.980 millions de sans-emploi, soit une baisse de 149 000 chômeurs en 4 mois. Sur la même période, le chômage de la zone euro a également baissé, mais un peu moins vite, passant de 10.8% à 10.5%. Ce qui signifie que la baisse du chômage français est responsable de 40% de la baisse du chômage de la zone euro, soit la meilleure performance de l'ensemble. A titre de comparaison, le nombre de chômeurs en Allemagne n'a baissé que de 11 000 personnes sur la même période, soit 13 fois moins qu'en France.

Baisse du nombre de chômeurs dans les 4 grands pays de la zone euro. Août-Novembre 2015. En milliers. Source Eurostat

Et cette baisse est suffisamment importante pour s'inscrire dans la durée, parce que le mouvement positif enregistré depuis le mois d'août permet d'absorber la hausse du début d'année 2015. Au total, au cours de la dernière année, soit entre le mois de novembre 2014 et le mois de novembre 2015, la France comptabilise 126 000 chômeurs de moins. Le taux de chômage a ainsi baissé de 10.5% à 10.1% au cours de ces 12 mois.

A l'inverse, alors que le gouvernement se plaît à communiquer sur la baisse du chômage des jeunes, celle-ci est inexistante. En effet, entre les mois d'août et de novembre 2015, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a connu une hausse de 24 000 personnes. Et le même constat peut être fait sur la dernière année, voyant le taux de chômage des jeunes passer de 24.6% à 25.7%. La baisse enregistrée en France a donc profité aux personnes de 25 à 74 ans, dont le taux de chômage est passé de 9.1% à 8.5% entre août et novembre 2015.

Face à une telle information, il est donc étonnant de devoir constater le silence de l'exécutif. Habitué à communiquer sur la base des chiffres des "demandeurs d'emploi" et non sur les chiffres du chômage au sens du BIT (Bureau International du travail), le gouvernement passe à côté de bons résultats. En effet, selon la DARES, le nombre de "demandeurs d'emploi' a augmenté de 88 400 personnes entre les mois de novembre 2014 et de novembre 2015, en totale contradiction avec les chiffres d'Eurostat, calculés selon les normes du BIT. Et en réalité, la différence constatée entre les deux chiffres n'est pas surprenante, puisque, comme l'explique la DARES :

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gordion - 09/01/2016 - 10:30 - Signaler un abus M.Goetzmann

    Je suis perplexe. Je n'étais pas sur ce blogue en août dernier.

  • Par Gilly - 09/01/2016 - 10:36 - Signaler un abus Youpi !

    Pourquoi j'ai de gros doutes ? Quelle catégorie de chômeurs a disparu des radars ?

  • Par sga - 09/01/2016 - 10:43 - Signaler un abus ??

    Je ne comprends pas cet article et je le trouve même dangereux. Vous ne traitez ni des différentes catégories de demandeurs d'emploi, ni du halo du chômage. Vous continuez dans le piège permanent des chiffres catégorie A, déjà amplement utilisé par les politiques et les médias pour masquer la vérité. En outre, en juillet, une modification dans le traitement statistique avait initié un transfert de la catégorie A vers les autres. Vous n'abordez pas non plus le problème de la qualité de la sortie du chômage : les contrats aidés en faveur des jeunes ne sont pas une solution long terme mais un pur traitement statistique du chômage, reportant le coût de l'UNEDIC

  • Par sga - 09/01/2016 - 10:45 - Signaler un abus ?? suite

    vers les autres administrations et n'apportant ni vision d'avenir, ni formation aux jeunes.

  • Par Borgowrio - 09/01/2016 - 10:49 - Signaler un abus La socialisme c'est magique

    Je savais bien que monsieur Goetzmann était un sous marin socialiste . De quel chapeau de magicien a t-il sorti ces chiffres . Croyez vous vraiment que le grand menteur Sapin aurait laissé passé l'occasion . Admettons 126000 de moins , avec les 150000 emplois bidons (emplois d'avenir) autant de radiations ,on est loin du compte . Le solde depuis 2012 est quand même de 600000 en plus . La vrai inversion se fera à partir des chiffres de mai 2012

  • Par Phlt1 - 09/01/2016 - 10:56 - Signaler un abus Quand Atlantico déconne...

    c'est qu'Atlantico a besoin d'audience.!. Alors on fait dans la provoc, on trouve le truc que personne n'a trouvé en allant chercher des poux dans la tête des chômeurs...qui sont vraiment au chômage malgré l'inversion des courbes.!.. Oh.!; Atlantico, réveillez vous.!; Il y a des tas de sujets à traiter qui sont bien plus "provoc", et surtout bien plus utiles.!; Un exemple.?. L'évasion fiscale des entreprise représenterait 50 à 60 Mds par an, la triche fiscale en France quelques milliards de plus. Mais combien représente ce qui peut être considéré comme un détournement/évasion fiscal par la fonction publique.?. Lorsque les fonctionnaires bien au chaud accusent les entreprises, quel est le montant de l'argent du contribuable détourné par ces gens là parce qu'il y a pléthore de fonctionnaires en trop, pléthore d'incompétents et de mille feuilles, pléthore de laisser aller dans la gestion des structures et des hommes.?. Ce que coûte à la France cette gabegie s'élève à plus de 700 Milliards.!. Vous devriez enquêter, parce que c'est autre chose qu'une baisse du chomage de 0,3%...

  • Par Borgowrio - 09/01/2016 - 11:06 - Signaler un abus Encore un comité theodule

    Petite enquête sur Eurostat .. C'est apparemment une structure qui fait la synthèse d'autre instituts de statistiques . Il y a donc interprétation politique . Je comprends qu'il faut redonner le moral aux français , mais c'est encore mieux de faire un diagnostique sérieux pour un traitement sérieux .

  • Par crobard007 - 09/01/2016 - 11:06 - Signaler un abus Pour une fois ce n'est pas la faute de l'Allemagne

    Je vous rassure, ce n'est pas grace à elle non plus. Pourquoi le chômage continuerai-t’il à baisser puisqu'aucune réforme économique, fiscale ou sociale n'a été entreprise, comment pourrai-t'il baisser alors que le programme de Juppé comporte des réformes courageuses à mettre en place après réflexion et négociation (en politique Enarchique Française cela signiifie "botter en touche". Non la France ne peut pas s'en sortir au vu de la médiocrité de sa classes politique et de ses économistes. La nef des fous continue de naviguer......

  • Par Borgowrio - 09/01/2016 - 11:07 - Signaler un abus Diagnostic

    Diagnostic

  • Par Mike Desmots - 09/01/2016 - 11:20 - Signaler un abus Il roule pour qui ce journaliste...? et pourquoi ...?

    Je dois dire ...que cette désinfo ...est en concurrence directe ...avec celles de pole emploi et l'Insee ,qui n'ont pas encore osaient, interpréter et commenter les statistiques .... de cette façon tri-surréaliste ...

  • Par EUROPE - 09/01/2016 - 11:30 - Signaler un abus le mage fait l'image

    Goetzmann, un jour timoré, un jour passionné, un jour candide, un jour troublé comme les chiffres du chômage, mais toujours égal à lui même, on l'apprécie ou on le déteste; A part cela, combien de dizaines d'années pour arriver à un taux de 5% à l'allemande; la tragédie la voici.

  • Par zouk - 09/01/2016 - 11:35 - Signaler un abus Statistiques du chômage

    Si les chiffres du BIT sont solides, quelle démonstration d'incompétence de nos "gouvernants", au fait le sont-ils? Je n'ai guère le sentiment d'être gouverné. Pourquoi d'ailleurs, l'INSEE n'est-elle pas capable de réconcilier ses chiffres avec ceux du BIT?

  • Par Ganesha - 09/01/2016 - 11:40 - Signaler un abus Mouvements browniens dans la Pravda

    Mr Goetzmann en plein exercice stalinien de manipulation des statistiques ! Mouvements ''browniens'' dans la catégorie A, qui paraissent ''titanesques'' en les agrandissant ! Patience, cher ami : en 2016, à défaut de les interner à Drancy ou en Guyane, on va mettre les chômeurs dans des ''formations bidons'' !

  • Par Deudeuche - 09/01/2016 - 12:01 - Signaler un abus @Ganesha

    exactement, vous avez bien résumé le plan de com.

  • Par vangog - 09/01/2016 - 12:12 - Signaler un abus Multiplication impressionante des CDD de courte durée!

    plus que les chiffres trafiqués des trotskystes de l'information, c'est ce qui devrait mettre la puce à l'oreille de Goetzmann...Les vases communiquants fonctionnent à plein régime, en dictature socialiste, vers le RSA (Plus deux millions de RSAstes en trois ans), vers les CDD courte durée...et bientôt vers les formations bidons destinées à propulser Flamby-le-menteur dans son deuxième mandat...enfumage total! mais les français ne sont plus dupes des gauchistes!

  • Par Malaparte - 09/01/2016 - 13:08 - Signaler un abus Pour ce qui est de la courbe de la connerie

    Là, on peut parler de spirale infernale.

  • Par Liberdom - 09/01/2016 - 13:30 - Signaler un abus Provocation!

    Plus de 10 millions d'inactifs, chômeurs, radiés,en emploi bidon, etc dans ce pays et la courbe s'inverse ! Tout ça pour permettre à un ventru incompétent qui se la pète du matin au soir et qui surfe sur les cadavres de se représenter.... pour continuer de se la péter et de s'empiffrer.... Provocante manipulation.

  • Par Fran6 - 09/01/2016 - 13:47 - Signaler un abus provocation?

    cette article prouve que nous avons des ministres qui servent à rien!

  • Par Lafayette 68 - 09/01/2016 - 15:08 - Signaler un abus Divertissant article

    C'est magique !

  • Par henir33 - 09/01/2016 - 15:41 - Signaler un abus thuriféraire des QE

    cet article sent la célébration servile des politiques monétaristes ... il est avéré que pour faire baisser le chômage il faut près de 1,5 % de croissance (soit 1% par habitant) et que beaucoup d'entreprises sont en sureffctif et ne réembaucheront que lorsque elles auront retrouvé une activité suffusante personnellement je suis dubitatif

  • Par Yves3531 - 09/01/2016 - 15:45 - Signaler un abus Grosses ficelles et tambour...

    Entre courbe miraculeusement tordue comme la cuillère d'Uri Geller, et théories fumeuses keynesianistes mal interprétées, Mr Goetzmann nous fait de l'économie à perlinpinpin ... Par contre Grasdu, lui avec l'aide des gros tambours de sa Pravda-sphère compte bien utiliser toutes ces grosses ficelles de basse communication pour abuser le bobo et le français moyen !

  • Par Frédéric Bastiat - 09/01/2016 - 18:24 - Signaler un abus Mais où sont passés les 200 milliards?

    « La lutte contre le chômage est largement une affaire de politique monétaire » nous explique froidement Nicolas Goetzmann, économiste en chambre qui vient encore de frapper. Il devrait mieux écouter son idole, François Hollande, qui, au bout de quelques années d’errements vient de nous faire part de sa trouvaille : ce sont les entreprises et plus particulièrement les PME qui créent des emplois durables, ce que ne sont pas les emplois aidés et les stages parking. Encore un effort et M. Goetzmann finira peut-être par réaliser que pour un entrepreneur embaucher est un pari sur l’avenir qui demande confiance par exemple dans la stabilité de la politique fiscale sur laquelle se basent ses prévisions, politique sans cesse remise en cause par des socialistes pour lesquels l’entrepreneur est l’ennemi du peuple qui confisque la plus-value créée par le travail des salariés à qui donc il ne faut jamais faire de cadeau. Accessoirement M. Goetzman pourrait nous expliquer où sont passés les 200 milliards que la commission européenne a si généreusement (en faisant tourner la planche à billets) attribués à la France.

  • Par emem - 09/01/2016 - 20:01 - Signaler un abus Rêve ou cauchemar ?

    J'aimerais bien savoir où M.Nicolas Goetzmann a trouvé ces chiffres. Est-il bien réveillé ?

  • Par vangog - 10/01/2016 - 05:39 - Signaler un abus Comme dans les dictatures socialistes d'avant-mur...

    le chômage n'existera plus, dans le paradis socialiste concocté par ces navets de Flamby, Taubirat, Belkacem, El Kohmry, Cazevide et Valls-la-führer...il sera même interdit d'en parler! A peine pourra-t-on dire que le RSA et les formations-bidons ont remplacé le chômage! Il faudra bien insister sur le fait que les formations-bidons de notre grand timonier de pédalo connaîtront un succès mérité, mais sans évoquer le RSA qui augmente dangereusement...sinon, camp de rééducation socialiste...Na!

  • Par Vm - 10/01/2016 - 07:14 - Signaler un abus Collectivisme

    Encore une fois monsieur goetzman égal à lui même ! Keynésien pur jus ne voyant que la dépense publique comme solution et qui présente les statistiques de la façon la plus avantageuse possible pour se justifier. J ai vu que vous aviez un master 1 de finance. Je subodore que vous avez quelques bases d économies mais, vous les avez probablement oubliées : la politique monétaire actuelle ne crée aucune richesse. Nous sommes dans une situation de trappe à liquidité, la politique monétaire ou budgétaire expansives ne servent à rien. Relisez vos cours monsieur goetzman ! Pour les statistiques du chômage il y a 5.7 millions de chômeurs A B C D. C'est rigolo il y a aussi 5.7 millions de fonctionnaires (hors entreprise détenues par l état ). Le lien est évident ! Il faut réduire la dépense et pas l augmenter. Par ailleurs il y a 5.7 millions de musulmans en France. Compte tenu de ces trois chiffres, il y a peu de chances que le clientélisme du PS change ...

  • Par kiki08 - 10/01/2016 - 13:16 - Signaler un abus boisson

    cet homme se serait il mis a boire .

  • Par francis altier - 10/01/2016 - 17:30 - Signaler un abus SCOOP La courbe du chômage s'inversera !

    Il suffit de prendre la seule catégorie A oubliant BCD ! Je lance des tas de mesures très coûteuses payées par le con-tribuable. Je lance la formation pour 600 000 chômeurs ( en combien de temps?) et j'arrose mes "copains" du PS qui ont et vont créer des centres de formations bidons Mais je m'inquiète des statistiques de l'INSEE 2014 Salariés fonctionnaires = 7 803 000 sans risque de chômage Salariés du privés = 16 007 000 + 5 520 000 chômeurs = 21 527 000 Offre total Donc % de chômage du privé = 5 520 000 divisé par 21 527 000 soit 25,64 % ce qui explique que nombreux sont les français à connaître autour d'eux 1 ou plusieurs chômeurs ! Significatif ou pas? ça vaut bien les références citées dans cet article , A vous de juger !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann

Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€