Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Impôts : mais qui est prêt à quoi au sein du gouvernement et de la majorité ?

Les récentes sorties de plusieurs membres de la majorité sur le "ras-le-bol fiscal" des Français face aux hausses d'impôts laissent planer le flou sur la politique gouvernementale.

Taxorama

Publié le

Atlantico : Ségolène Royal vient de déclarer ce lundi dans un entretien à Libération qu'une "hausse des prélèvements aurait un effet mécanique sur le pouvoir d'achat mais aussi des effets psychologiques néfastes". Une sortie qui semble rejoindre celle de Pierre Moscovici, qui a récemment mis en garde contre le "ras-le-bol fiscal" des Français. Peut-on dire que cette position de modération est aujourd'hui partagée par d'autres membres de la majorité ?

Alexis Vintray : Le diagnostic semble de plus en plus partagé par les socialistes : regardez Julien Dray, Laurent Fabius, René Dosière ou Didier Migaud (« Baisser les dépenses, une priorité absolue »).

Et c’est logique car, d'une part, tous les leviers d'impositions et de taxations créatives diverses ont été poussés, et d'autre part, la base même socialiste, fait remonter un profond mécontentement. Si l'augmentation des impôts est toujours présentée comme dirigée vers les riches, elle touche en réalité toujours (et même majoritairement) les classes moyennes, dans lesquelles on retrouve l'électorat socialiste.

La montée des mouvements de protestation (pigeons, moutons, tondus, poussins, etc.) montre que la grogne s'installe. Et elle est plus néfaste politiquement que la grogne contre le mariage homosexuel parce qu'elle n'est pas clivante, au contraire. Les socialistes ont donc tout intérêt à jouer largement la carte de l'apaisement. La question est de savoir si cela se traduira par quelque chose de concret derrière. Compte tenu du track record des socialistes, on ne peut qu'en douter ; autrement dit : les hausses d'impôts risquent de continuer mais plus discrètement, c'est tout. 

André Bercoff : Comme on n’a pas réussi – si tant est qu’on l’ait tenté – à diminuer les dépenses publiques d’un Etat qui ressemble de plus en plus à une femme enceinte de huit mois et demi, et que l’on recherche désespérément plus de six milliards, il ne reste plus qu’à taxer comme une bête les moutons de Panurge. Et à dorer la pilule en la qualifiant d’écologique, avec l’inénarrable taxe carbone. On dénonçait hier la TVA anti-sociale pour mieux l’augmenter aujourd’hui. Le tout dans une sidérale clarté.

Le ministre du budget, Bernard Cazeneuve, a dénoncé une tentative "d'intox" de la droite et mis en avant les opérations d’allègements fiscaux prévues pour 2014 (Crédit d'Impôt, réforme des plus-values immobilières, fiscalité allégée sur les jeunes entreprises innovantes et taux réduit de la TVA pour la construction de logements sociaux pour un total de 12.2 milliards d'euros). Cette confiance se retrouve-t-elle dans les rangs de la majorité actuellement ?

Alexis Vintray : Si des socialistes sont convaincus que les impôts vont cesser d’augmenter, ils sont très discrets, et pour cause : alors que les Français reçoivent en ce moment leurs avis d’imposition et voient la réalité des hausses d’impôts, en nier la réalité reviendrait à se tirer une balle dans le pied ; prétendre aujourd’hui encore que « 90% des Français seront épargnés par les hausses d'impôts » tuerait le peu de crédibilité et de popularité que le gouvernement a pu conserver.

Il y a malgré tout quelques signaux qui vont dans la bonne direction, mais bien trop timorés et sans vision d’ensemble (CICE, timides allègements de fiscalité, etc.). C’est bien dommage car, à complexifier encore le système français on n’aide pas ceux qui en ont vraiment besoin. Surtout, une baisse sensible de la dépense publique est seule capable d’envoyer le signal clair que les impôts ne vont pas augmenter et pourrait enfin relancer une économie française exsangue.

André Bercoff : Tout cela est bel et bien en marche, mais il n’empêche que la France emprunte des centaines de millions d’euros par jour à un taux d’intérêt qui est en train de monter inexorablement, et ce en dépit des déclarations auto-satisfaites des uns et des autres. La charge de la dette augmente de façon exponentielle, la croissance n’est pas au rendez-vous, la boucle du chômage tarde à s’inverser malgré les emplois publics de plus en plus envisagés comme une câlinothérapie électorale : comment voulez-vous modifier le tableau sans changer les couleurs ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 27/08/2013 - 07:08 - Signaler un abus La résistible ascension de Pinochetvitch selon B.BRECHT

    C’est au moment de payer ses impôts que l’on s’aperçoit que l’on n’a pas les moyens de s’offrir l’argent qu’on gagne (San Antonio)

  • Par Jean-Pierre - 27/08/2013 - 07:56 - Signaler un abus " Mais qui est prêt à quoi... ?"

    . L'idéologie de gauche est l'amie des impôts, une méthode qui vise officiellement à sanctionner "les riches" et à remplir les poches de l'Etat qui redistribue les allocations aux "ayant-droit". . Au-delà du discours purement conceptuel/idéologique , tout le monde comprend que les impôts mis en place par le pouvoir socialiste atteignent tout le monde, font souffrir les classes moyennes, appauvrissent les épargnants, ruinent les petits retraités, découragent l'effort, incitent à la fraude... . Ségolène Royal, les maires et les députés PS de base et tous élus locaux qui ont besoin des électeurs dans un avenir proche (municipales) doivent donc adopter une posture de circonstance. .. Les socialistes qui se plaignent de la pression fiscale (concept incluant les impôts taxes cotisations etc) ont des vues purement électoralistes : ils savent que l'impômania qui est la seule réponse de Hollande aux difficultés économiques et financières est DESORMAIS impopulaire, et ils ne veulent pas en faire les frais. . Qui connait une personnalité de gauche qui se serait déclarée de longue date en faveur d'une baisse de la pression fiscale en France ? .

  • Par Adi Perdu - 27/08/2013 - 08:06 - Signaler un abus Devise shadok

    Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles, il faut toujours taper sur les mêmes, c-à-d : ceux qui travaillent, qui pensent que les délinquants et assassins doivent rester en prison, et qui acceptent l'homosexualité mais ne veulent pas en faire la promotion... Les ennemis du socialisme, quoi !

  • Par legaulois - 27/08/2013 - 08:10 - Signaler un abus l'augmentation des impôts

    est obligatoire aucune réforme de fond est entreprise en vrac pour faire simple ( état collectivités publique élus retraite réglementations industrie et commerce redéfinition de l'europe ) ce carcan qui n'a jamais été revu totalement paralyse la FRANCE par faute de l'umps pour garder leurs privilèges depuis plus de trente ans malheureusement sans une révolution des classes moyennes et ouvrières cela ne changera pas

  • Par ZOEDUBATO - 27/08/2013 - 08:16 - Signaler un abus I have a dream

    Hollande et sa maîtresse font une seule déclaration comportant tout leurs revenus et tout leurs biens Le gouvernement et les élus de Gauche reversent à l'Etat tous leurs revenus supérieur à 4 000€ , déclarent leur compte à l'étranger et leur régularisation et demande l'abolition de leur avantages fiscaux Les partis de gauche et les syndicats déclarent tous leurs comptes y compris à l'étranger et l'origine des sommes qui y figure Les syndicats arrêtent d'utiliser pour plus de 4 milliards de moyens appartenant à l'Etat Les fonctionnaires et agents de l'Etat demandent l'alignements sur le privé de leurs salaires, de leurs impôts et avantages sociaux (assiette et taux), et l'abolition des primes de DOM TOM (40 %du salaire) et de la détaxation pour les internationaux (Bruxelles, ONU, etc..) Bon voilà déjà un peu plus de 60 milliards de trouver Mais il faudra faire encore 2 à 3 passages

  • Par Vinas Veritas - 27/08/2013 - 10:23 - Signaler un abus Impôts direct

    En ce moment, la moitié des foyers seulement reçoit l'information vérifiée de l'alourdissement de l'impôt le moins avide mais le plus visible. pour les autres, c'est pareil à l'an dernier. Dans quelques semaines, l'avide Etat en rajoute une couche directe locale avec les taxes foncières (pour certains) et habitation pour tous. Combien arrivent à visualiser ce qui revient à la Ponction publique dans les moindres achats de la vie quotidienne. combien chez le boulanger, combien en vêtements, combien pour le chauffage ? et ce n'est pas tout. C'est sans compter les autres subtilités qui se greffent un peu partout dans un nombre incroyable de niches fiscales. Je ne parle pourtant que de fiscalité, pas des prélèvements dans le généreux esprit de la solidarité de répartition entre ceux qui ont beaucoup de chance à recevoir et ceux qui ont beaucoup de joie à donner. Tient, au passage j'ai relu ma facture EDF et j'ai remarqué que je paye du transport (acheminement) sur ma consommation mais aussi sur l'équipement / abonnement.. nous payons tous 2 fois le transport de l'énergie.

  • Par ledevois - 27/08/2013 - 11:39 - Signaler un abus en France

    ceux qui travaillent donnent 6 mois de leur revenus à l'état , -- et a pars continuer d'augmenter je n'ai rien vu comme réformes qui va faire que l'état va baisser les impotd direct ou indirect ou les taxes , je voudrais savoir lesquelles de réformes dont il faut continuer pour aller vers une nouvelle France -- j'ai rien vu pour l'instant sinon plus de prélèvements fiscaux , plus de chomage , -- et plus d'exilés et ça continu !

  • Par la saucisse intello - 27/08/2013 - 12:14 - Signaler un abus "président laval, président laval"......

    -Hhhhheeeeeuuuuu..................oui ? -Ca y est, les caisses sont vides, on vient de filer le dernier euro à des roms qui passaient par là ! Que devons-nous faire ? -Hhhhheeeeeuuuuu......... -Président "laval", ça urge, la situation est dramatique, en plus, les connards ne consomment plus, ne roulent presque plus et respectent les limitations de vitesse ! Bercy ne voit plus rentrer un radis ! Président "laval", vous devez agîr ! -Hhhhheeeeeuuuuu.........."agîr" ?????........c'est quoi "agîr" ???? -Bon, ça va, j'ai compris...Allo, l'imprimerie nationale, vous me lancez de suite les bécanes pour imprimer de l'euro.....oui, DE SUITE !......combien ?........disons 20 milliards, ça finira le mois. On verra pour plus tard !

  • Par De France et de plus loin - 27/08/2013 - 12:36 - Signaler un abus Et le contraire c'est quoi?

    Les français n'aiment pas les hausses d'impôt (surtout ceux qui en payent). Je me demande s'ils aimeront les "baisses de dépenses" types baisse des allocs, des aides au logement; des indemnités chômage et le déremboursement des médicaments (surtout ceux qui en ont le plus cruellement besoin c'est à dire les moins riches) Car les suppressions de fonctionnaires ne suffiront pas, loin de là.

  • Par jean fume - 27/08/2013 - 12:56 - Signaler un abus Il serait temps,

    qu'ils s'inquiètent de voir fondre leurs ressources ! Parce qu'il ne faut pas se leurrer. C'est bien de ça qu'ils s'agit. Ce qui les inquiète, n'est pas la pression fiscale, qui ne les concerne pas, mais les conséquences sur la pérennité de leur revenu.

  • Par ZOEDUBATO - 27/08/2013 - 13:01 - Signaler un abus La bonne politique version PINOCHETCU

    C'est - De plus en plus de fonctionnaires et d'agents de l'Etat mieux payés et avec plus de privilèges - Plus d'élus avec plus de budget - Plus de retraités Public plus jeunes et mieux payés - Tous les budgets en hausse avec de moins en moins de contrôles - Plus de subventions aux associations et parasites de tous poils - - Plus d'assistanat et moins de travail - Plus d'aide aux Pays frères - Plus de dépenses écologiques inutiles - Des impôts de plus en plus élevés payés par de moins en moins de monde à cause de la disparition progressive des investissement, des sociétés et des postes économiquement rentables Il n'y a rien qui vous choque ? Mon chien qui lit par dessus mes épaules est entrain de se taper la tête contre le mur en aboyant "Les PINOCHEVITC sont devenus fous et atteint de la peste dépensière de l'impérialisme socialiste "

  • Par De France et de plus loin - 27/08/2013 - 13:07 - Signaler un abus zoedubato

    La réalité est différente: le point d'indice des fonctionnaire est gelé depuis plusieurs années le projet de réforme de la décentralisation de Hollande prévoit une forte diminution du nombre d'élus locaux au travers de la création de conseillers territoriaux les retraités ne seront pas "plus jeunes" (c'est n'importe quoi) l'aide au développement diminue (l'ONU nous en fait d'ailleurs le reproche) enfin, Hollande n'est pas du tout un dictateur à la Pinochet ou à la Ceaucescu (qui, je vous le rappelle, ont assassiné des milliers de leurs compatriotes quand même)

  • Par chacal - 27/08/2013 - 14:00 - Signaler un abus @De France...

    Ben oui, voius avez raison, les français n'aimeront pas les résultats de baisse de dépense publiques. Le problème c'est que ceux qui payent les impôts (seulement la moitié des foyers pour l'IR) ne profitent pas autant que ceux qui sont soit disant en difficulté. Doc oui à la baisse des dépenses publiques. Tant pis si y a moins de fonctionnaires à la mairie, si il y a moins d'allocs, moins de chômage, moins de santé. Qui a dis que tout le monde devait avoir accès à la médecine la plus moderne ?? Avant on soignait avec des diagnostic cliniques car y avait pas de scanners, irm etc... ceux qui peuvent pas de l'offrir tant pis. Moi je peux car je bosse. Egoiste ? Oui mais j'en ai marre de toujours payer pour les autres assistés.

  • Par jerem - 27/08/2013 - 15:45 - Signaler un abus @chacal - 27/08/2013 - 14:00

    oui c'est vrai !!!! on va prendre la rentrée scolaire. pendant que le non imposé recoit la prime de rentrée scolaire.... l'imposée beneficie : 1- du quotient familial 2- d'une ligne special dans sa déclaration poru lui accordé un supplement de reduction selon que son gamin est au college ou au lycée .... Evidemment on a enormement parlé de la prime de rentrée scolaire et de son versement .... on a moins parlé des deux autres correctifs pour "aider" les autres dans leur difficulté a financer les etudes de leurs marmots ... et tous percoivent les memes allocations familiales ..... En fait non !! pas ceux qui ont un seul marmot ... c'est injuste !!! et tout cela se finance avec les impots de tous, y compris des célibataires dont on attend le comité de défense ..... avec le slogan universel "et moi , et moi" un couple avec 2 enfants gagnant 40.000 euros se voit attribué un effet quotient familial de 1339 euros auquel s'ajoute la prime college et lycée pour 353 euros . impot final :687 euros . 1675 euros pour les 2 momes c'est pas rien non !!! Sur ca fait pas la une .... http://www3.finances.gouv.fr/calcul_impot/2013/simplifie/index.htm

  • Par jerem - 27/08/2013 - 15:51 - Signaler un abus @chacal - 27/08/2013 - 14:00

    et je vous invite a bien teste les cas de figure un couple avec 2 enfants avec 40.000 euros va avoir un impot de 687 euros .... un taux d'imposition marginal de 14% et un taux moyen de 1,91% .... c'est vrai que c'est sacrement dur a supporter .. on voudrait pas etre indecent en pensant au prix de la derniere console de jeux ou du dernier smartphone sans lequel vivre n'a plus aucun sens ......

  • Par jerem - 27/08/2013 - 15:56 - Signaler un abus vite stoppons les mesures sur le numerique !!!!

    "Cette mise en sourdine des politiques quasi planificatrices est toutefois la bienvenue, alors que les études montrent qu’un « emploi vert » détruit en fait quatre emplois dans le reste de l’économie." alors oui il faut vite supprimer toute idée planificatrice sur le numerique . Arretons fisa le plan tres haut debit ..... Bizarre , j'ai la sensation que là on saura nous expliquer comme au temps de la robotisation et de l'informatisation que ce serait une belle connerie ..... Et c'est vrai que le nombre d'emplois créées par la robotisation et l'informatisation ,,,,, les secretaires et les ouvriers en parlent encore ....

  • Par jerem - 27/08/2013 - 15:58 - Signaler un abus Allo Bercoof , allo quoi !!!

    "André Bercoff : Pendant que l’on rêve de bâtir la ligne Maginot de la taxe carbone, des éoliennes et du retricotage de la couche d’ozone, l’Asie continue de polluer à mort tandis qu’au Dakota, le gaz de schiste est à l’origine d’une nouvelle ruée vers l’or noir. Mais ça, il ne faut pas le dire sous peine de passer pour un néo-réac empoisonneur du territoire." c'est marrant sur les ecolos ont pas parlerdu gaz de schizste et son effet sur l'environnement ? c'est quoi votre poste a galene ?

  • Par chacal - 27/08/2013 - 15:58 - Signaler un abus @jerem

    Hmm, je me demande comment vous faites vos calculs, je gagne justement autour des sommes décrites, un peu mloins en fait, ma femme n'a qu'u appart qui rapporte 5000 par an. Et j'ai deux enfants. Et vous savez quoi ? Cette année je devrais payer 2500 d'impots. Plus les 3000 des habitation/foncier de la maison. Et je compte pas la saloperie sur les revenus immobiliers locatifs. Et la fonciere sur l'appart. Ca fait deja plus de 6000. Quand aux consoles et derniers smartphones je m'en passe allégrement. Vous savez quoi j'ai même une télé cathodique encore. Ce qui n'est pas le cas de ceux qui vivent d'allocs à la cité.

  • Par jerem - 27/08/2013 - 16:03 - Signaler un abus @chacal - 27/08/2013 - 15:58

    eh bien ecoutez vous allez sur le site de bercy et puis vous replacer les hypotheses 2 enfants 40000 euros et puis vous allez sur valider .... car bizaremment depuis 5 ans que ce simulatieur exsite , moiil me donne toujours le meme resutlat que sur ma feuille d'impot http://www3.finances.gouv.fr/calcul_impot/2013/simplifie/index.htm mariés deux enfants 1985 et 1990 (lycee et sup) 20.000 par adultes de revenus . ca prend 2 minutes et tous le monde peut verifier le quel pipaute c'est etrange..... MAIS SURTOUT ca change pas le fond du commentaire "et moi et moi" pour lequel je vous ai indiqué "quotient familial" et "prime collegien et lycéen"

  • Par jerem - 27/08/2013 - 16:14 - Signaler un abus oui professeur bercoff , dessertine nous le chante depuis 4 ans

    "il n’empêche que la France emprunte des centaines de millions d’euros par jour à un taux d’intérêt qui est en train de monter inexorablement" mais oui "inexorablement" on la connait la musique. Philippe Dessetine nous la chante sur tous les plateaux depuis 4 ans . l'année avant la perte du 1er triple A , il nous disait meme qu'on allait se prendre un point de pourcentage d'interet en plus et que cela allait nous couter 20 milliards de plus par an. Evidemment dans sa précipitation de matheux emerite , il nous faisait un bon gros calcul comme si on refinancait chaque année 100% de la dette Le bon Dessertine calculait sur la base du taux a 30 ans (car c'est le plus cher et là aussi toute la dette n'est pas a 30 ans ) soit 4% annuel ALORS Mon bon professeurs Bercoff le taux a 30 ans depuis la perte du triple a est passé a moins de 2,5% quand cela faisait 10 ans que la france avait un taux a 4,25% Alors votre remontée inexorable...c'est comme une fois la dalle atteinte, a part une attaque au marteau piqueur, forcement inexorablement cela remontera ..... un jour ...quand le grand barnum sera l'interet de ceux qui pensent sauver leur miches a peu de frais contre tous

  • Par michoulacolere - 27/08/2013 - 17:18 - Signaler un abus La verite sur les emplois aides

    QUI aura le courage de nous donner une statistique sur les types de postes occupes par ces "emplois aides" ,dignes successeurs de ces emplois-jeunes bidonissimes , qui ont du s' avérer par la suite des véritables boulets pour trouver un VRAI travail .... J'ai en mémoire une déclaration (confidentielle, of course) d' une enseignante du public , qui, au temps glorieux des "emplois jeunes" , n' arrivait pas a trouver un gugusse disponible pour surveiller un examen, ces pauvres jeunes étant occupés a jouer au solitaire sur leur ordinateur , et prétendaient que la surveillance d' examen n' "était pas de leur ressort" (sic). L' administration du lycée , pour "éviter des histoires" , fermait les yeux...

  • Par charlesingalls64 - 27/08/2013 - 18:43 - Signaler un abus Aux dires de certains ....

    ..... Il serait donc urgent de s’enorgueillir de continuer à s'endetter à fond perdu. Harlem est formel : le cours du bois chute, c'est donc le moment de faire des chèques.....

  • Par CN13 - 27/08/2013 - 21:13 - Signaler un abus quelqu'un ou médias peuvent dire...

    Est-ce que quelqu'un ou quelques médias peuvent nous dire s'il y a eu - en 15 mois de Hollande et sa secte socialos au pouvoir - une seule annonce positive AUTRE que les mots IMPOTS et TAXES qui sortent de leur bouche chaque jour ? La seule chose positive qu'ont donné les "français" d'origine maghreb/africain à Hollande : devenir le locataire de l'Elysée "une parenthèse de cinq ans sur le toit du monde". En punition, il nous rackette et fait les fonds de nos poches. Bravo ! quelle performance !

  • Par CN13 - 27/08/2013 - 21:14 - Signaler un abus quelqu'un ou médias peuvent dire...

    Est-ce que quelqu'un ou quelques médias peuvent nous dire s'il y a eu - en 15 mois de Hollande et sa secte socialos au pouvoir - une seule annonce positive AUTRE que les mots IMPOTS et TAXES qui sortent de leur bouche chaque jour ? La seule chose positive qu'ont donné les "français" d'origine maghreb/africain à Hollande : devenir le locataire de l'Elysée "une parenthèse de cinq ans sur le toit du monde". En punition, il nous rackette et fait les fonds de nos poches. Bravo ! quelle performance !

  • Par De France et de plus loin - 27/08/2013 - 21:39 - Signaler un abus Chacal

    Je vous envie: quand on pense que les faibles, les pauvres et les fragiles sont des assistés, la vie doit être plus simple, c'est un peu comme croire en dieu, ça aide. À moins que vous ne pensiez que les pauvres sont majoritairement d'hypocrites parasites qui profitent de vous..

  • Par Jefferson - 28/08/2013 - 09:01 - Signaler un abus jefferson

    Arrêtons de nous disputer ! Il est tout à fait possible ,pour certains commentateurs , que tout aille bien en France Mais ce n'est pas mon avis ! Même si l'opposition ferait mieux de se taire étant donné les événements récents , qui perdurent , je ne crois pas en ce nouveau pouvoir , élu dans les conditions que l'on sait !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexis Vintray - André Bercoff

Alexis Vintray est l'un des rédacteurs en chef du site Contrepoints.fr. Il est diplômé d'HEC Paris en management et de Paris I Sorbonne en histoire.

André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est notamment connu pour ses ouvrages publiés sous les pseudonymes Philippe de Commines et Caton. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012) et plus récemment de Moi, Président (First editions, 2013)

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€