Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Immigration clandestine et demandeurs d’asile : pourquoi la France est en train de perdre la maîtrise des flux

Le Figaro a dévoilé mardi une note confidentielle et alarmante de la Police aux frontières alertant de l'arrivée massive d'illégaux Erythréens en France via la frontière italienne depuis avril dernier. Ces immigrés clandestins se rendent pour la plupart en Angleterre. De quoi provoquer une situation de plus en plus tendue à Calais, où des rixes se sont déroulées ces derniers jours.

Il est urgent de ne pas attendre

Publié le - Mis à jour le 8 Août 2014

Jean-Paul Garraud : On peut parler d'une dérive de procédures directement inspirées autour des Droits de l'homme dans une vision pervertie. Les procédures actuelles sont très complexes et sont inapplicables et inefficaces car il faut prévoir tout recours possible. Il y a une évolution qui fait qu'obtenir une décision applicable rapidement n'existe plus car vous pouvez faire des recours sur les recours à la fois au niveau administratif, judiciaire et européen et aucune décision n'est rendue avant des mois voire des années.

Ce qui prévaut actuellement c'est la liberté individuelle. Il faudrait revenir à des procédures qui soient vraiment applicables. Malheureusement sur un sujet comme celui-là il n'y a aucune initiative prise en commun, on le voit notamment quand l'Italie s'est défaussé sur les autres. Situation où c'est chacun pour soi au niveau des Etats avec aucune volonté politique. Si l'Allemagne ou l'Angleterre ne prennent pas l'initiative personne ne le fera. Il va arriver un moment où l'on va être obligé de suspendre Schengen. En France, c'est l'existence même d'un ordre social qui peut être menacé avec la situation actuelle et si l'Europe n'intervient pas il faudra que la France le fasse. J'ai une vision un peu pessimiste de tout ceci car je ne vois pas vraiment en l'état de la situation politique de la France et de l'Europe comment on va être assez courageux pour traiter ce sujet, pour ceux qui gouvernent et ceux qui sont dans l'opposition pour le dénoncer. 

Que peut-on dire du rôle de l'Italie dans cette situation, alors que ce pays est bien souvent le premier pays européen à voir débarquer les immigrés ? Et quid de celui de l'Angleterre, alors que ce pays qui ne fait pas partie de l'espace Schengen souhaite désormais réduire l'immigration en provenance de l'Union Européenne  ?

Catherine de Wenden : L'Italie est l'un des plus concernées par la question. Il serait temps de penser à une autre politique européenne car on ne peut pas tolérer autant de morts à Lampedusa. Selon une étude italienne publiée l'année dernière, il y aurait eu 23 000 mots entre 2000 et 2013. L'Italie a fait ce qu'elle pouvait faire car elle reçoit beaucoup d'immigrés dans le sud du pays. Beaucoup d'entre eux dans ce pays travaillent dans l'agriculture et est une main d'œuvre bon marché. L'Angleterre ne voulant pas entrer dans Schengen et n'ayant pas confiance en Schengen elle fait elle-même ses contrôles de frontières. Le problème est que cela a pour effet d'attirer beaucoup de gens, à partir du moment où il y a des opportunités de travail importantes. 

A Calais plus de dix ans après Sangatte et après le démantèlement de la Jungle, une nouvelle Jungle s'est formée, et 1300 migrants qui espèrent se rendre en Angleterre font l'objet d'un arrêté d'expulsion. Malgré les décisions de justice successives rien ne semble s'être amélioré. Une meilleure coordination au niveau européen permettrait-elle d'éviter ce genre de situation ? Le système européen de régulation de l'immigration se trouve-t-il dans une impasse ?

Jean-Paul Garraud : Ce qu'il se passe à Calais est l'une des conséquences de ce dont nous avons parlé. Pour les habitants du coin on sait bien tous les dangers qu'il y a à faire perdurer cette situation. L'inefficacité de la France n'est pas la seule chose à déplorer : il faut aussi critiquer le manque d'harmonisation au niveau européen. C'est terrible de voir cette absence de l'Europe. 

L'Europe et notamment la France sont donc confrontées depuis quelques mois à une arrivée massive d'immigrés clandestins pour la plupart en provenance d'Erythrée, qui représentent 91 % des interpellés. Une majorité d'entre eux tentent de se rendre en Angleterre en passant auparavant par l'Italie et la France, où ils sont bloqués à Calais, théâtre de rixes entre les clandestins ces derniers jours. Comment expliquer ce phénomène et dans quelle mesure la situation actuelle en Libye joue-t-elle un rôle ? 

Catherine de Wenden : La Somalie, le Soudan et l'Erythrée sont confrontés à une situation très grave,  à la fois économique et politique. La situation en Afrique de l'Est provoque beaucoup de migration et il faut savoir que la moitié de la population est composée de jeunes. Il existe des accords bilatéraux signés entre l'Italie et la Libye en 2007 puis en 2008 qui fonctionnent désormais mal, même s'ils ont permis de réduire l'arrivée d'immigrés sur les côtes en 2009. C'était un accord donnant-donnant avec des contrôles de sans-papiers  en échange d'aides financières. La Libye de Kadhafi jouait le rôle de gendarme de l'Europe en filtrant les demandes d'asiles et des sans-papiers alors qu'elle n'est pas signataire de la convention de Genève sur le droit d'asile. Ce n'est désormais plus une préoccupation des autorités libyennes et le pays est devenu une passoire avec l'instabilité qui touche le pays. 

Les immigrés clandestins dépensent entre 3000 et 6000 euros pour arriver en Europe ce qui est un coût considérable. Ce ne sont donc pas les plus pauvres qui le font et c'est souvent l'économie de tout un village qui est donnée en attendant en retour de pouvoir aider leur village une fois en Europe. L'économie des passeurs est florissante, c'est un vrai business qui se développe, pour les faire passer et pour les papiers. C'est un boulot comme un autre et ce sont souvent des gens qui viennent des pays concernés. Ils ont échoué et connaissent le système. 

Jean-Paul Garraud : La situation en Libye joue évidemment un rôle dans la situation actuelle mais c'est un sujet qu'il ne faut pas évoquer pas peur du politiquement correct. Il y a une très grande déstabilisation de toute la zone avec une guerre civile en Libye. Il faudrait déjà savoir qui dirige l'Etat libyen et voir s'il y a une volonté de l'Etat de prendre les choses en main. Or la conception française de l'Etat n'est pas forcément la même ailleurs dans le monde. 

Un article du Monde publié lundi 4 août évoquait les interrogations autour de l'afflux de "réfugiés médicaux" venant cette-fois des pays de l'Est de l'Europe. Comment expliquer que ces personnes puissent demander l'asile pour des raisons médicales et non pour des raisons de persécutions dans leur pays, ce qui est une façon de contourner le système ?

Catherine de Wenden : Ils disent que ce sont des migrations forcées de fait car chez eux ils n'ont pas la couverture médicale, c'est une tentative comme une autre. Ils n'ont aucune chance d'obtenir l'asile mais ils peuvent être maintenus sur le territoire si le médecin peut prouver que chez eux ils n'ont pas les moyens de recevoir les soins complexes permettant de se soigner. Cela existe aussi en Afrique avec les cas de sida, pour les gens qui sont dans des lieux ruraux c'est compliqué de se soigner. En Europe de l'Est et dans l'ex Union Soviétique comme la Géorgie et la Moldavie par exemple  il y a des déserts médicaux. 

Les autres failles du système sont-elles nombreuses ? Font-elles aujourd'hui de la France et de l'Europe une passoire telle que certains les décrivent ? 

Jean-Paul Garraud : On peut parler d'une passoire. Il y a un détournement de procédures, on le voit sur les demandes d'asile et sur l'AME. En pratique on arrive à cette situation où les étrangers en situation irrégulière sont dans une situation bien meilleure que celle des nationaux. On s'aperçoit d'un certain nombre de dérives mais on n'en tire aucune conséquence alors qu'il facile d'y remédier par des décrets ou règlements. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ELLENEUQ - 06/08/2014 - 09:27 - Signaler un abus Les bisounours criminels

    61700 illégaux en un coup, si ça n'est pas une invasion rappelant sinistrement le Camps des Saints qu'est-ce que c'est ? Heureusement que le bouffi est en vacances sans cela il serait allé les accueillir bras ouverts et leur souhaiter la bienvenue au pays des droits des hommes les plus abrutis du monde ! Imaginons un instant que ces types soient des allemands ou des norvégiens... ce serait une crise énorme. Mais il s'agit de ce qu'il y a de pire à la surface de la planète et termes de sauvagerie, d'islamonazisme d'infiltration terroriste,. C'est pas grave, c'est pour les anglais est la réponse stupide N°1 On ne peut pas les laisser mourir réponse N°2. l'Angleterre déja saturée n'en voudra pas et pour 2 il aurait fallu les éliminer AVANT qu'ils n'accostent, c'est évident. Les droits de l'homme sont criminels quand il s'agit d'un début de génocide en train de se produire.

  • Par Professore - 06/08/2014 - 10:46 - Signaler un abus Ah c'est facile ?

    Bizarre comme conclusion que c'est facile de résoudre le problème par des lois et des décrets alors qu'on a démontré plus haut que la mise en oeuvre des textes actuels représente un coût insupportable. Quant à revenir sur Schengen on peut prendre l'exemple du Perthuis où il passe des pointes de 70.000 véhicules/jour et 15.000 poids lourds ce qui mobiliserait plus de 1.000 hommes avec des files d'attente jusqu'à Narbonne. Il suffit de se rappeler que Schengen est au Luxembourg et que son initiative a été le fait du Grand-Duché, incapable de contrôler ses frontières pour des mouvements de l'ordre du quart de ce qu'ils sont aujourd'hui. Ce qu'il faut tout d'abord c'est une police européenne des frontières pour éviter que des pays européens "refilent" à leurs voisins ceux dont ils ne veulent pas. Il faut ensuite avoir une vraie politique africaine. Les 2/3 des pays africains ont la Chine pour premier partenaire économique, pour elle le bien-être des populations n'est pas un objectif prioritaire or dans les 40 années qui viennent l'Afrique devrait prendre un milliard d'habitants supplémentaires avec un total de 1,2 milliard d'urbains. Les politiques ne sont pas à la mesure du problème.

  • Par vangog - 06/08/2014 - 11:01 - Signaler un abus Oui, c'est facile! mais cela demande

    du courage politique...et surtout de cesser les conneries! Quand, en Décembre 2012, l'infraction de passage clandestin sur le territoire français est supprimé, dans le silence des médias complices, c'est un nouveau coup de pompe aspirante qui est donné à l'immigration. Quand Vallsito multiplié par 1,5 les naturalisations à fond, c'est une nouvelle ouverture des vannes. Quand l'Europe laxiste est incapable de légiférer contre l'entrée des migrants, laissant les pays se refiler la patate chaude, c'est un trou béant... Et que les naïfs qui font croire qu'il n'y aurait pas suffisement de douaniers pour contrôler les flux migratoires se demandent à quoi servent réellement ces fonctionnaires qui éditent des papiers provisoires sur la base de déclarations aléatoires, ou ces policiers qui ne cessent d'interpeller, avant de voir la justice gauchiste relaxer, pour insuffisance de preuves, prisons surbondées, idéologie des juges ou suppression des lois intelligentes? ( les très bêtes lois gauchistes, elles, demeurent...). À force de dire qu'il n'y a rien à faire, la gauche enfonce la France (et l'Europe) dans le marais putride de son incompétence.

  • Par Benino - 06/08/2014 - 11:15 - Signaler un abus 2030, vague de migrants francais au Canada ?

    Bientôt les francais fuiront peut etre leur pays, chasses par les nouveaux occupants venus d'Afrique, l'Islam en bandoulière. Considère comme criminel de guerre, Poet Poet, réfugie au Qatar, sera t il extrade vers le réduit breton ? A suivre...

  • Par arminius - 06/08/2014 - 12:38 - Signaler un abus citoyenne collabo

    Mme de Wenden, du CNRSS, évdemment, appartient manifestement au camp des saints. Grands bourgeois décadents et nantis, ils assistent ou mieux aident à la disparition de notre peuple qu'ils haïssent par ethno masochisme. La seule chose réjouissante, c'est qu'une fois la France écrasée par l'invasion musulmane, leurs moeurs en feront les premières victimes: finies, les partouzes BCBG, et mort des homos. Espèrons que nous seron à l'abri en Russie.

  • Par chrisbord - 06/08/2014 - 13:29 - Signaler un abus Quelques précisions

    Hollande donne 150 millions d'euros pour rénover 900 quartiers en Tunisie.......Silence radio...Et nos étudiants ne peuvent pas se loger a Paris ou les loyers sont exorbitants... De étudiants libanais et Afghans (2000) auraient débarqué en France en Avril avec l'accord de notre gouvernement.....Allocations de 1500 euros/mois +meublés aux frais du contribuable.......Mais bizarrement ces étudiants barbus en niqab paraissaient âgés entre 40 et 50 ans étaient accompagnés de leur progénitures. Cherchez l'erreur et silence radio sinon Tati Taubira vous traduira devant son tribunal en vous taxant de raciste ! Voilà la france (en minuscules)

  • Par airlane - 06/08/2014 - 14:51 - Signaler un abus Au train où ça va

    on ne va pas non plus tarder à récupérer l'épidémie d'ébola en plus des muses +/- extrémistes à défaut d'être intégrés... "En France, c'est l'existence même d'un ordre social qui peut être menacé avec la situation actuelle..." Vivement 2017 ! Avec une politique pareille nul doute que la Marine a peu de souci à se faire quel que soit son adversaire au second tour. Comment tous ces immigrés peuvent-ils traverser la France jusqu'à Calais sans être interceptés ?

  • Par Anguerrand - 06/08/2014 - 15:49 - Signaler un abus À vangog

    Je vous suit tout à fait dans vos arguments, la suppression de cette loi sur le délit de présence illégale sur notre territoire et un vrai scandale d'autant que les médias nous l'ont bien caché. ( comme d'hab) Voyez tout de même que l'abus du sigle UMPS dans les commentaires des FN intervenants est pratique du point de vue de la propagande mais excessive. Le detricotage systématique de ce qui a été fait auparavant veut tout de même dire que la politique actuelle est devenu autrement plus laxisme à l'extrême et n' abusez pas systématiquement de ce sigle UMPS, ça ne veut rien dire. La France colonie du monde arabe c'est pour bientôt et quand on parle de 3 eme guerre mondiale, ce sera peut être à cause de l'islam actuellement triomphant. Je réitère ; à quand un réveil des français et une grande manif de la droite FN+ droite forte, même si vous rejetez ce courant peut être plus longtemps dans l'UMP, à moins qu'il gagne au congrès de novembre.(probable) 60% des UMP souhaite un rapprochement vécu le FN....

  • Par Leucate - 06/08/2014 - 15:52 - Signaler un abus @Professore - quand on veut on peut

    Sinon on s'asseoit dans son coin en ruminant de tristes pensées ... Quand je pense que le UK en est à envisager de contrôler l'entrée et le séjour des européens chez lui ! Les lois et règlements, ça se change ou cela s'abroge. Je suis d'ailleurs partisan de l'abrogation pure et simple, cela simplifie le problème et permet de repartir sur des bases saines, celles antérieures au n'importe quoi qui prévaut depuis 1981. Et l'Europe ? Et bien on peu prendre le taureau par les cornes et faire preuve d'autorité (exemple, la politique de la chaise vide pratiquée par de Gaulle) et, si ça ne marche pas, la France décide de ne pas appliquer les directives européennes concernant les étrangers ... quite à quitter l'Europe ou n'y garder qu'un pied, comme l'a fait la GB depuis Maggie Thatcher (no! no! no! ...) Depuis son pays est hors Euroland et hors Schengen et la question politique actuelle là-bas est de savoir s'il faut rester dans l'UE. Certes, l'indépendance a un prix et aussi des avantages. Pourquoi tant de jeunes français diplômés ou artisans vont-ils tenter leur chance en Angleterre ? L'essentiel est de changer la politique du chien crevé au fil de l'eau que nous pratiquons depuis 30 ans

  • Par tubixray - 06/08/2014 - 17:16 - Signaler un abus équation à poser

    Quel débouchés un pays ayant 3 millions de chomeurs (en pratique 5) et près de 2000 milliards d'€ de dettes peut il proposer à un immigré légal ou clandestin ? Aucun. Il reste à adapter nos lois (y compris celle de l'Europe) à cette réalité. Je constate aussi que la suppression du délit de présence illégale n'avait pas fait l'objet d'une médiatisation de haut niveau en 2012.

  • Par assougoudrel - 06/08/2014 - 18:09 - Signaler un abus La France était déja mal en point, mais , en plein

    désert, elle s'est tirées une balle dans le pied avec la suppression du délit de séjours irrégulier. Débile. En 89, j'étais en renfort pour la police de l'air et des frontières près de Genève. La police suisse a emmené au poste de douane, un africain qui avait logé et mangé pendant une semaine dans un hôtel 5 étoiles chez eux. Cet homme n'avait jamais mis les pieds en Fance. Cette dernière l'a accueilli et payé la note aux Suisses. C'était courant. Si je comprends cette Mme Wenden, il faut héberger, nourrir et donner du travail à tous ces gens. Pourquoi n'héberge-t-elle pas une famille chez elle à ses frais?. Elle pourrait même marier ses enfants avec. Les barbus sont chez nous et prêt à... en mesure de... Tout ce que j'espère, c'est quand ils feront le grand feu d'artifice, ce ne seront pas des innocents qui paieront, mais qu'ils fassent sauter, comme pour le 11 septembre, l'Assemblée Nationale, le Sénat et l'Elysée (effectif complet), afin de changer les esprits, redonner un coup de jeune à tout ça, afin de repartir sur de nouvelle base, car, à cause de tous ces irresponsables, nous courons à notre perte. C'est excessif, mais il n'y a que comme ça que les choses changeront.

  • Par hmrmon - 06/08/2014 - 19:24 - Signaler un abus Demandeurs d'asile

    Le problème des problèmes, c'est cette démographie mondiale devenue folle, imaginez, la population augmente d'un milliard tous les 12-13 ans sur la boule! Quand on voit ce qui se passe avec "seulement " un peu plus de 7 milliards, qu'arrivera-t-il quand on sera bientôt entre 9 et 10 milliards, avec en prime, en plus des réfugiés politiques, économiques, il y aura bientôt les écologiques qui devront fuir leurs bleds à cause de la montée du niveau des mers! Les bâtisseurs de murs ont un bel avenir devant eux, en dehors, bien sûr de cette Europe, où on se marchera bientôt sur les pieds, si confite de belles et nobles âmes de gauche, Europe qui aime se prendre pour Le Grand Phare humaniste dans la tempête migratoire.

  • Par vangog - 06/08/2014 - 19:33 - Signaler un abus @Anguerrand Selon le Huffington Post...

    "en 2010 le gouvernement français( de Sarkozy l'UMP) a autorisé l'entrée de 203 000 étrangers légaux dans notre pays, contre 114 000 en 2000...du temps de Lionel Jospin ! De 114 000 en 2000 à 203 000 en 2010, les chiffres de l'immigration ont donc explosé : 78% de hausse ! 203 000 en 2010, c'est aussi 28 000 de plus qu'en 2009. Et c'est un record historique. Les discours de Sarkozy et Guéant apparaissent donc en parfaite contradiction avec la réalité... Plus le pouvoir critique l'immigration, plus il promet de la réduire (comme depuis 2007), plus en réalité elle augmente!" Vous voyez que je n'abuse pas en utilisant le sigle UMPS, car les UMP ont prouvé qu'ils pouvaient faire pire que la gauche, dans leurs actes! seule consolation: les discours de l'UMP et du PS sont quasimment identiques, concernant l'immigration et beaucoup d'autres points... Je reconnais votre courage de voir évoquer un rapprochement de l'UMP et du FN, lors des prochaines élections, mais regrette que vous ne l'ayez fait plus tôt, lorsque l'UMP participait au terrorisme intellectuel gauchiste contre le FN et à sa diabolisation. Mais le FN, premier parti de france à 27% de tous les suffrages, cela change la donne!

  • Par Anguerrand - 06/08/2014 - 20:05 - Signaler un abus Vangog

    Je ne suis pas UMP, je suis libre penseur de droite, si je suis votre raisonnement je voterai Jospin s'il se présente, ou PS. Ce qui l' air de vous déranger c'est de ne pas me mettre dans une petite case. Lorsque que quelqu'un a une bonne idée j'adhère quelque soit le parti., même le FN , mais je vous trouve défenseur sans esprit critique vis à vis du FN . Tout ce qui émane du FN est bon pour vous même quand au FN il y a 2 courants antagonistes, c'est pourtant un secret pour personne, parlez en a JMLP. Votre non argument "UMPS " ne veut rien dire, ça revient couvrir de toute façon le FN même quand il dit des con....

  • Par vangog - 06/08/2014 - 21:02 - Signaler un abus Allons jusqu'au bout de votre raisonnement, Anguerrand...

    Si le FN s'alliait ( j'insiste: gros conditionnel!) avec les 60% d' UMP qui souhaitent cette Alliance ( selon vous, mais sans aucune garantie...), cela totaliserait...27%+0,6X26%= 42,6% des Français! Sans compter tous les peureux qui fuieraient cette alliance accusée de sentir le souffre...ce que la gauche ne manquerait pas de commenter à pleines pages, dans les médias gauchistes...cette alliance bancale serait loin du compte! ...et du pain béni pour les centristes et la gauche archaïque qui nous rééditeraient une énième mixture tiède à base de social-libéralisme matinée de social-démagogie...aussi impuissante que les précédentes!

  • Par Texas - 06/08/2014 - 22:47 - Signaler un abus Difficile

    d' interférer dans le business de sociètés " rurales " du Sud de l' Italie ou d ' Albanie même pour des technocrates européens , et comme la volonté politique n' y est pas , le tableau devient surréaliste .

  • Par Geolion - 06/08/2014 - 23:09 - Signaler un abus D'ici à 2025. Episode 1

    Voyez ce qu'écrivait CNN déjà en 2011 : "Pour CNN (principale chaîne de télévision américaine) La France va imploser d'ici à 2025 La France, élue cette année encore aux USA (CNN ), comme" "le pays ou il fait le mieux vivre à cause de ses avantages sociaux", connaîtra d'ici 2025 une implosion sociale sans précèdent à cause de sa générosité, implosion que certains experts comparent à la Révolution Française. La France a accueilli et naturalisé sans projection, une immigration maghrébine et africaine qu'elle n'arrive pas à intégrer, ni culturellement (ils ne se sentent pas français), ni économiquement (déficits publics et sociaux exponentiels). Le problème est si grave qu'il est politiquement tabou (car il dérive aisément en racisme) .Pour preuve, aucun recensement officiel n'est disponible : simplement ceux (indirects) liés aux pratiques religieuses (islam), ou liés par déductions aux mariages blancs ou aux regroupements familiaux. Ces chiffres (qui sont à confirmer, car encore une fois le tabou les entoure) sont de 12 millions : 6 millions de naturalisés dont l'origine est le Maghreb et 6 millions dont l'origine est l'Afrique francophone.

  • Par Geolion - 06/08/2014 - 23:10 - Signaler un abus D'ici à 2025. Epîsode 2

    A cause de ces mêmes avantages sociaux, cette population naturalisée mais non intégrée est extrêmement dynamique démographiquement (regroupement familiaux, familles nombreuses ) et devrait doubler en 15 ans , selon les études démographiques de l'Institut National des Statistiques français. Soit près de 25 millions de personnes en 2025 !

  • Par assougoudrel - 06/08/2014 - 23:19 - Signaler un abus @ Geolion

    Merci pour cette information. Quand je pense que se sont les médias étranger qui analysent la situation dans notre pays. Cela fait peur. Les notres sont aux ordres, courent et ramènent la baballe que les dirigeant actuelles leur lancent. De bons chiens-chiens.

  • Par vangog - 06/08/2014 - 23:59 - Signaler un abus Et lorsque la France implosera, ceux qui ont interdit les

    statistiques ethniques, les socialistologues du CNRS, de l'INSEE et autres organismes de la propagande d'état seront jugés pour haute trahison contre le peuple français...car laisser se développer un virus sans le contrôler, dont on sait qu'il est potentiellement mortel, et dont on cache la progression aux populations menacées est un crime au moins aussi grave que celui du sang contaminé...

  • Par sheldon - 07/08/2014 - 00:22 - Signaler un abus Virus non contrôlé : c'est vrai dans le Nord ils votent même FN!

    Ce que pouvait dire le père (Jean-Marie) les héritiers rapaces ne peuvent plus utiliser ces arguments, ce n'est plus le même électorat !

  • Par Benvoyons - 07/08/2014 - 00:35 - Signaler un abus vangog - 06/08/2014 - 19:33 Désolé mais les chiffres sont

    2000: 141000 ; et 140000 en 2010; 112000 en 2011 ,et 93000 en2012

  • Par vangog - 07/08/2014 - 01:27 - Signaler un abus @Benvoyonstoujoursaussimal Vous êtes presque aussi menteur

    que Sarko-le-menteur et son acolyte Gueant ! Je vous conseille ce très intéressant résumé de l'immigration à la française et sous régime UMPS, réalisé par un site indépendant: http://www.ndf.fr/poing-de-vue/16-02-2012/tableau-de-bord-de-limmigration-les-chiffres-clefs-des-flux-migratoires-12#.U-Kz8GIaySM Les vrais chiffres sont: 2000: 114000 2005: 193134 2006: 183261 2007: 171907 2008: 183893 2009: 187381 2010: 203017 2011: 202000 2012: 193600 Chiffres auxquels il faut ajouter les près de 400000 clandestins vivant sur notre territoire et qui arrivent par bouffées fiévreuses. Difficile de sauver Sarko de ses mensonges et manipulations, non?...

  • Par Hugues001001 - 07/08/2014 - 02:16 - Signaler un abus Quelques remarques 1/2

    1- Mme de Wenden: vous dîtes "qu'ils n'ont pas trouvé d'autres façons légales de rentrer: statut de réfugié...". Vous n'êtes pas sans savoir que le statut d'obtient APRÈS avoir fait une demande d'asile et qu'on l'obtient si cette demande aboutit à une réponse POSITIVE. Entre le moment où le demandeur dépose sa demande, et où il obtient sa réponse, il séjourne LÉGALEMENT. Il n'y a qu'en cas de réexamen ou de provenance de pays d'origine sûr que le titre provisoire de séjour est refusé (et la demande est traité en priorité, mais uniquement à l'OFPRA). 2- Un accord donnant-donnant avec la Libye ? Pardon ? Vous croyez sans doute que Khadafi jouait le jeu ? Il fonctionnait au chantage: sans argent, sans gain de cause à mes caprices, c'est voguent les p'tits bateaux vers Lampedusa. Il n'y a bien que les Européens pour faire confiance à un dictateur et croire qu'il respecte ses engagements. 3- Il n'y a pas que les Érythréens qui arrivent subitement en masse. Les Bangladais arrivent par centaines chaque année via l'Italie, mais on ne le dit pas. Ils constituent l'une des premières, sinon la première, nationalité en attente de jugement devant la CNDA (une autre demande MASSIVE étant

  • Par Hugues001001 - 07/08/2014 - 02:23 - Signaler un abus Quelques remarques 2/3

    les Russes d'origine tchétchène). L'une des caractéristiques des Érythréens, c'est que la quasi totalité d'entre eux altèrent leurs empreintes pour éviter que les préfectures puissent découvrir s'ils ont déjà déposé d'autres demandes d'asile (en France ou dans l'UE, voire découvrir s'ils ne bénéficient pas déjà d'une protection à ce titre). Et que croyez-vous qu'il se produit malgré cette fraude évidente ? Le taux d'accord devant la CNDA est particulièrement élevé. Pourquoi se priver hein ? 4- Si les Érythréens viennent en masse, c'est moins parce qu'ils fuient la misère que la dictature impitoyable qui les oppressent. Dès lors, si l'UE et la France veulent RÉELLEMENT régler le problème, c'est à la source qu'il faut agir, en adoptant des sanctions et en faisant pression sur cette crapule d'Afewerki. Il n'y a pas d'autres solutions. Il faut cesser d'être naïfs et d'attendre que ces petits satrapes des tropiques changent d'eux-mêmes. 5- On prétend lutter contre l'immigration clandestine ? Mais alors, il serait peut-être grand temps d'adopter dans le droit français le devoir de coopération qui est prévu par une directive européenne depuis des années. Ils sont nombreux ceux qui

  • Par Hugues001001 - 07/08/2014 - 02:31 - Signaler un abus Quelques remarques 3/3

    fustigent l'Europe laxiste. Mais quand l'Europe prévoit des dispositions de ce genre, bizarrement, la France est la dernière à les transposer. Pour quelle raison ? L'angélisme ? Par ailleurs, il faudrait s'interroger au sujet des filières entretenues de toutes pièces par les juges: le Conseil d'État a estimé que toute fille née en France d'un parent originaire d'un pays où est pratiquée l'excision et qui encourt de la sorte un tel risque devait obtenir la qualité de réfugiée. Depuis, on n'imagine pas le nombre de parents qui subitement, accouchent en France et se découvrent soudainement une fibre abolitionniste sur ce sujet... . 6- Le tourisme médical, c'est exact. J'ignore s'il est propre à l'Europe de l'Est. Ce que je sais en revanche, c'est qu'il se trouve encore des naïfs à la CNDA pour accorder l'asile à des gens originaires de Géorgie, d'Arménie, et du Kosovo qui en font la demande alors qu'il n'y a objectivement AUCUNE crainte sérieuse dans ces pays, et pour croire aux histoires abracadabrantesques qu'on leur sort au soutien de ces demandes.

  • Par winnie - 07/08/2014 - 08:22 - Signaler un abus AH bon ?

    la FRANCE aurait perdue la maîtrise des flux migratoires ? mais depuis quand ? Etonnant non ?

  • Par Benvoyons - 07/08/2014 - 11:52 - Signaler un abus vangog - 07/08/2014 - 01:27 Ton site n'est indépendant de rien

    donc il est bon que les gens qui savent lire suivent le lien ci-dessous qui est le rapport du ministère: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000159/0000.pdf Bon ta synthèse ne tient pas compte des reconduites plus de 32000 qu'il faut déduire et qu'il faut ne pas tenir compte aussi des déplacements des Européens en France. Donc le chiffre d'environ 112000 est le bon.

  • Par vangog - 07/08/2014 - 13:38 - Signaler un abus @Benvoyonstoujoursrien votre rapport signé par Vallsito spécifie

    "L’année 2011, qui marque la dernière année civile du précédent Gouvernement, s’inscrit dans la ligne des grandes tendances enregistrées au cours des années précédentes, avec toutefois une recrudescence de l’immigration régulière (191 346 personnes admises au séjour, contre 189 360 en 2010). Ces chiffres incluent l’ensemble des personnes nouvellement admises au séjour, avec un titre d’une durée égale ou supérieure à un an. Ainsi ne comprend-il pas les personnes admises au séjour pour demander l’asile ( 57337 personnes) ou les bénéficiaires d’une simple autorisation provisoire de séjour (67865 personnes) ni les visas de court séjour Schengen ( 1 943 751 personnes) La demande d'asile politique en France a connu pour la quatrième année consécutive une hausse avec plus de 57 000 dossiers déposés (mineurs et réexamens compris) en 2011, les révolutions arabes n'ayant eu aucun impact, selon le rapport annuel de l'Ofpra. 57 337 DEMANDES POUR 10 702 DOSSIER ACCEPTÉS. Impressionnant, non? Vallsito et Sarko, même combat: combattre la décroissance française et l'incapacité à réformer par une immigration d'allocations payées par le peuple français, mais sans l'avouer...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Catherine Wihtol de Wenden

Catherine Wihtol de Wenden est directrice de recherche au CNRS (CERI) et docteur en science politique (Institut d'études politiques de Paris). Elle a notamment publié La question migratoire au XXIe siècle : Migrants, réfugiés et relations internationales (Les Presses de Sciences Po - 2010).

 

Voir la bio en entier

Jean-Paul Garraud

Jean-Paul Garraud est un magistrat et homme politique. Actuellement Président de l'Association professionnelle des magistrats, il a été le rapporteur du projet de loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public", dirigé contre le port du voile intégral.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€