Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les huit certitudes de 2018

2018 promet. Ce qui est plus important à savoir, c’est ce qu’il tiendra. D’ores et déjà, des dates sont prévues, décisives. En voilà huit.

A l'horizon

Publié le

Septembre 2008 : Lehman Brothers sautait le 15, victime des subprimes et amorce visible de la crise financière mondiale. Evidemment, le problème était plus ancien. Début 2010, un rapport de la justice américaine révélait ainsi que, depuis 2007, la banque masquait son endettement. Surtout, et partout, la montée de l’endettement privé américain alimentait une bulle immobilière, avec des risques considérables – mais qui étaient cachés derrière des montages sophistiqués. Avec la crise, la dette privée bancaire, qui atteignant 2,13 PIB en 2007, se met à baisser jusqu’en 2013 (1,96 PIB) avant de remonter.

Elle atteint 2 fois le PIB actuellement. Et, en même temps, la dette publique, qui était de 62,5% du PIB en 2007, en atteint 106% actuellement. Moralité : l’excès de dette privée et publique, qui avait provoqué la crise en 2007 à 2,75 fois le PIB américain, est à 3,06 fois le PIB de maintenant. Et ceci en plein début de hausse des taux courts et longs. Tout promet mieux qu’alors !

Elections américaines de mi-mandat en novembre. Tout le monde ne pense plus qu’à cela, plus de postes étant en jeu chez les Démocrates que chez les Républicains. Mais le Sénat compte désormais 51 Républicains contre 49 Démocrates et Indépendants. Les futures lois de Donald Trump ne tiennent donc qu’à un fil dans les mois qui viennent, autrement dit à la croissance, à l’emploi et à la bourse – pour renforcer encore le pouvoir du Président : Cour Suprême, Fed, Chambres, ou pour l’arrêter.

Pas mal donc ce 2018, et pas d’élection ici, huitième bonne certitude !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 01/01/2018 - 11:55 - Signaler un abus oui et

    ...un oubli majeur: ce que son excellence Macroléon décidera en Janvier à propos de NDDL ! Dissoudra-t-il les zadistes ou ...le peuple???? Peut être les deux car Macroléon, rien ne lui résiste, surtout pas la suffisance immature!

  • Par Liberte5 - 01/01/2018 - 16:50 - Signaler un abus Les hausses de tarif essence et gazoil c'est maintenant,le reste

    suit. Les béats vont déchanter, car E. Macron ne déroge pas au socialisme, encore et toujours des taxes pour nourrir la bête: les dépenses de l’état. Pour maintenir le système il ne peut faire autrement.

  • Par Deudeuche - 01/01/2018 - 17:48 - Signaler un abus En même temps

    Ou tout et son contraire. En Marche quoi!

  • Par Ganesha - 01/01/2018 - 18:38 - Signaler un abus Lisez avant de commenter !

    Si vous faites l'effort de lire calmement la page deux, avant d'écrire vos carabistouilles, vous constaterez que mr. Betbeze vous annonce un gigantesque krach boursier comme inéluctable. Et qu'il considère que les élections ''mid-term'' de Novembre 2018 pourraient permettre à Donald Trump d'appliquer son programme.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Paul Betbeze

Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.

Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ; 2012 : 100 jours pour défaire ou refaire la France, et en mars 2013 Si ça nous arrivait demain... (Plon). En 2016, il publie La Guerre des Mondialisations, aux éditions Economica et en 2017 "La France, ce malade imaginaire" chez le même éditeur.

Son site internet est le suivant : www.betbezeconseil.com

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€