Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un homme averti en vaut deux : cet été, les marques partent à l'assaut de vos vacances

L'enseigne de grande distribution Lidl vient d'annoncer le lancement du "Lidl Beach Tour", du 18 juillet au 15 août, proposant notamment des animations, des t-shirts et des sacs promotionnels gratuits.

Pigeons

Publié le
Un homme averti en vaut deux : cet été, les marques partent à l'assaut de vos vacances

L'enseigne de grande distribution Lidl vient d'annoncer le lancement du "Lidl Beach Tour". Crédit Reuters

Atlantico : L'enseigne de grande distribution Lidl vient de lancer un tour de France des plages pendant tout l'été, avec notamment de nombreuses animations musicales et sportives. De façon plus générale, la période estivale est-elle une période bénéfique pour les marques en terme d'impact sur le consommateur ? L'est-elle davantage que tout au long de l'année ? 

Olivier Bailloux : Toutes les périodes sont bonnes pour communiquer !

On ne peut pas dire que la période estivale le soit d’avantage dans l’absolu. Mais si on considère certains secteurs, certains produits ou certaines cibles de consommateurs alors évidemment la période estivale peut s’avérer plus ou moins propice pour prendre la parole. Dans l’univers de la distribution alimentaire, il est indispensable de communiquer toute l’année pour générer du trafic en magasin et défendre sa part de marché. Je ne connais pas l’intention exacte de Lidl, mais j’imagine que l’enjeu de ce Tour de France des plages est certainement de donner à l’enseigne une proximité plus forte en allant directement au contact des consommateurs. Lidl vient du hard discount qui par définition est un modèle qui pêche souvent sur le plan de l’image et de la relation humaine. C’est l’occasion de corriger ces points faibles.

Comment peut-on l'expliquer ? 

La période estivale présente au moins trois particularités.

D’abord, quand il fait beau – ce qui est parfois le cas en été ! – de très nombreuses activités sont au beau fixe. Avec le beau temps, on a envie d’acheter une petite robe d’été, des baskets ou un maillot pour faire du sport, du rosé pour faire un pique-nique, des billets de train pour partir en week-end, du soda pour se désaltérer, des plantes pour embellir son jardin,... c’est fou le nombre de secteurs économiques qui sont dépendants de la météo.

Ensuite, les consommateurs sont plus disponibles. C’est un moment où ils ont à la fois le temps et l’envie d’essayer de nouveaux produits, mais ce n’est pas forcément le moment où ils ont le plus envie de passer du temps dans les magasins. Pour répondre à ce paradoxe, rien de tel pour une marque que d’aller directement à la rencontre des consommateurs là où ils se trouvent.

Enfin, et c’est surtout valable pour la distribution alimentaire, la période des vacances est un moment où on change ses habitudes. Un des principaux critères de choix d’une enseigne reste la proximité physique, alors souvent sur son lieu de vacance, on va fréquenter une enseigne différente de celle que l’on fréquente le reste de l’année. Les urbains qui fréquentent des supermarchés vont aller en hyper et certains vacanciers n’auront d’autres choix que de fréquenter la grande surface la plus proche de leur lieu de vacance. D’autres encore vont en profiter pour visiter plusieurs enseignes et comparer les prix et les expériences proposés.

La stratégie estivale des marques répond t-elle à un cahier des charges précis ? En quoi est-elle différente de celle tout au long de l'année ? Change-t-elle pour tous les produits ou seulement ceux dits "de saison"? 

Pour les raisons que je viens d’expliquer, la stratégie estivale des marques est souvent particulière. Évidemment les produits de saison jouent en quelques mois leurs résultats de l’année, mais pour les autres il s’agit plutôt d’adapter leur communication au contexte et à l’état d’esprit des consommateurs durant cette période. Il faut répondre à la fois aux problèmes et aux envies spécifiques des consommateurs à ce moment de l’année. Les stratégies estivales sont souvent des stratégies plus événementielles qui consistent à aller au contact direct des consommateurs plutôt que d’utiliser les média traditionnels. Durant cette période durant laquelle on passe souvent moins de temps sur internet ou devant la télé, les plages ou les campings peuvent devenir des médias efficaces s’ils sont bien utilisés.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jean fume - 11/07/2013 - 14:23 - Signaler un abus "une période bénéfique pour les marques" ?

    Ils ont raison, c'est une période où les gogos sont "intellectuellement plus disponibles", et donc plus consentants à confirmer qu'ils sont des gogos.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivier Bailloux

Olivier Bailloux est directeur du planning stratégique chez Publicis Dialog

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€