Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hollande, 3 ans après son élection : un bilan sévèrement jugé par une très large majorité de Français

Alors que François Hollande fêtera le 6 mai le troisième anniversaire de son élection à la présidence de la République, les résultats du sondage exclusif CSA pour Atlantico montre que malgré une amélioration des jugements, 81% des Français estiment que son bilan est négatif.

3 ans plus tard

Publié le
Info Atlantico
Hollande, 3 ans après son élection : un bilan sévèrement jugé par une très large majorité de Français

Yves-Marie Cann, directeur adjoint du pôle opinion de l'Institut CSA présente les résultats du sondage en première partie de l'article. A partir de la deuxième page, Bruno Cautrès analyse quant à lui les enseignements que l'on peut en tirer à deux ans des élections présidentielles de 2017. 

Cliquez pour agrandir

Atlantico : Le 6 mai 2012, François Hollande sort vainqueur du second tour des élections présidentielles. Le 15 mai, il devient le 24ème Président de la république française. 3 après son élection, comment les Français perçoivent-ils son bilan ? 

Yves-Marie Cann : Globalement, le sentiment reste très majoritairement négatif à l'égard du chef de l'Etat : 81% des personnes interrogées estiment que ce bilan est assez ou très négatif.

Une défiance et un mécontentement qui reste donc extrêmement fort aujourd'hui, même si on observe une amélioration par rapport à ce que l'on avait mesuré il y a un an, soit deux ans après son élection. 

Si le sondage montre globalement une insatisfaction de la part de l'ensemble des électeurs, les reproches adressés sont-ils motivés de la même manière en fonction des sensibilités politiques ?

Yves-Marie Cann : De façon détaillée, ce jugement négatif se vérifie dans toutes les catégories sociodémographiques et professionnelles. Chez les 18-24 ans, c'est-à-dire un segment de la population que le Chef de l'Etat cherche à séduire voire à acquérir, 79% d'entre-eux estiment que son bilan est très négatif. Cette proportion se retrouve chez les plus âgés : 81% des + 65 ans.

Yves-Marie Cann : Les motivations sont diverses. L'absence de bilan sur le plan économique et social occupe une place importante, un an et demi après l'échéance de l'inversion de la courbe du chômage. La hausse de la pression fiscale, la baisse du pouvoir d'achat participe également à ce sentiment négatif.

Au-delà de la critique sur le plan économique et social, les autres dimensions proposées montrent des différences également marquées entre les sensibilités politiques. Si les électeurs de droite et d’extrême droite pointent eux aussi majoritairement l’absence de résultats sur le terrain de l’économie et du social (avec respectivement 66% et 62% de citations chez les anciens électeurs de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen), nombreux sont ceux qui considèrent dans le même temps que "sa personnalité et son comportement ne sont pas à la hauteur de la fonction présidentielle" (58% chez les anciens électeurs de Nicolas Sarkozy et 45% chez ceux de Marine Le Pen contre "seulement" 29% chez ceux de François Hollande).

Au-delà de ce clivage gauche-droite, il y a également un clivage au sein de la gauche. Les sympathisants socialistes sont tout de même 55% à estimer son bilan positif, alors qu'au Front de gauche ils ne sont que 25%.

La séquence de ce début d'année, avec la gestion des attentats du mois de janvier et certains signes d'amélioration sur le plan économique, a été considérée comme plutôt favorable à François Hollande. Cette idée se retrouve-t-elle dans le sondage ? Comment les Français voient-ils le Président sur le plan de la personnalité ?

Yves-Marie Cann : Il regagne effectivement des points sur des dimensions traditionnellement considérées comme capitales pour un Président de la République. A titre d’exemple, la proportion de Français estimant que François Hollande est "à la hauteur des événements" progresse de 14 points en un an, passant de 14% de "s’applique bien" en mai 2014 à 28% aujourd’hui. Cette progression est encore plus marquée auprès de ses électeurs de premier tour à l’élection présidentielle de 2012, avec 16 points de gagnés en un an (56% de "s’applique bien"). De plus, les Français sont plus nombreux qu’il y a un an à le juger "courageux" (32%, +6 points) et "déterminé" (32%, +4 points). Toutefois, ses deux principales qualités aux yeux de l’opinion publique restent l’image d’un Président "sympathique" (45%, +6) et "Honnête" (38%, +6 points). Les doutes s’avèrent en revanche massifs sur d’autres dimensions : seuls 16% (+1) estiment par exemple que François Hollande est "capable de réformer le pays", autant le jugent "dynamique" (+4 points en un an) et à peine plus d’un dixième considère qu’il "aient ses promesses de campagne" (12%) sachant que cet indicateur est le seul pour lequel les opinions exprimées se détériorent (‐2 points).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clclo - 02/05/2015 - 09:56 - Signaler un abus comment

    mais comment peut-on le trouver à la hauteur , courageux, sympathique ???? cela me confond et me navre

  • Par Yves3531 - 02/05/2015 - 09:57 - Signaler un abus Nul - tout est dit ...!

    Nul besoin de ce type d'étude et d'article !

  • Par Mike Desmots - 02/05/2015 - 10:43 - Signaler un abus Et à l'étranger ...il n'est pas pris au sérieux..

    A part au Mali ....

  • Par Benvoyons - 02/05/2015 - 11:29 - Signaler un abus En fait Caton Hollande est un morpion

    Les Français vont-ils accepter de conserver ça dans .... !!!

  • Par janckroirien - 02/05/2015 - 12:38 - Signaler un abus Un honnête menteur ?

    C'est possible, la preuve ! Si encore il s'était entouré d'autres personnes que des Taubira, Moscovichi, Sapin, Valls (névrotique) et on peut d'ailleurs citer tout les autres de cette équipe. Mais je crois que c'est la mentalité de ces partis socialos/communo/marxistes où règne la démagogie à outrance et donc le mensonge

  • Par vangog - 02/05/2015 - 13:14 - Signaler un abus President du Mali...il pourrait faire...

    mais je ne sais pas s'il a la "bonne couleur de peau"... En tout cas, Président de la France, plus jamais ça!

  • Par ALAIN B - 02/05/2015 - 13:21 - Signaler un abus pour Mike Desmots

    Hollande est comparé à Hilter par la plupart des maliens... Un dictateur , envahisseur..... Il en va de même au magreb...

  • Par Haddock36 - 02/05/2015 - 14:01 - Signaler un abus République

    Imagine t-on des millions de français attendant fébrilement l'annonce de la naissance d'un rejeton de Hollande? Cet individu a tant abaissé le prestige de la fonction présidentielle et de la Nation que le seul événement qui pourrait aujourd'hui intéresser les foules c'est l'annonce de sa disparition, .sinon physique, du moins de la scène publique.

  • Par Anguerrand - 02/05/2015 - 15:04 - Signaler un abus Je n'en crois pas les yeux

    A l'analyse, on s'aperçoit que l'opinion française n'est pas si négative, envers Hollande, il ne faudrait pas grand chose ( diminution du chômage, reprise économique en 2016/2017 pour que les français revotent pour lui. C'est incroyable.

  • Par gerint - 02/05/2015 - 16:35 - Signaler un abus On a élu un être petit et scabreux à la tête de la France

    Au début bien que n'ayant pas voté pour lui mais habitué à respecter le vote démocratique je me suis dit qu'il fallait attendre et voir pour juger ce nouveau président que je ne connaissais guère. Et bien il ne m'a pas fallu longtemps comme je suppose pour des millions de Français pour être fixé.

  • Par cloette - 02/05/2015 - 16:37 - Signaler un abus il a des protecteurs

    et les médias ont toujours été très indulgents avec lui

  • Par Mike Desmots - 02/05/2015 - 18:11 - Signaler un abus et en plus ....le président normal pour français formatés ....

    n'a même pas une Rolex....

  • Par Ganesha - 02/05/2015 - 19:02 - Signaler un abus Ballets Roses

    Pour faire des comparaisons au sujet de la popularité de François Hollande (et de son gouvernement) il n'est plus possible de se référer à un autre président de la Vème République ! Mais plutôt à René Coty, ou, mieux encore, à André LeTroquer et ses célèbres ''ballets roses'' !

  • Par Solognitude - 02/05/2015 - 19:15 - Signaler un abus C'est pas un scoop,

    Affaiblissement de l'économie Française, chômage et dette à des niveaux jamais atteints, lois sociétales partisanes, libertés individuelles à la ramasse, clientélisme, mensonges, incompétence dans à peu près tous les domaines, c'est réellement un sacré bilan. Pas rassurant également pour la suite des événements!

  • Par Vincennes - 02/05/2015 - 19:58 - Signaler un abus A quoi joue ATLANTICO ??? Hier TNS SOFRES annonce 16%

    pour Hollande et 32 % pour VALLS sans que ce résultat soit relayé !!! pourquoi préférer ce sondage ??

  • Par Anouman - 02/05/2015 - 22:43 - Signaler un abus Insatisfaction

    C'est vrai qu'il n'a rien fait de positif (rien que du négatif). Mais son prédécesseur n'avait rien fait non plus (rien que du négatif aussi) et personne n'en voulait plus (sauf les idolâtres de l'UMP). Pourtant il a toutes les chances d'être élu la prochaine fois, sauf s'il ne passe pas la barre des primaires. Et je me dis que le Français a un vrai problème avec la politique, ou alors c'est une girouette.

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:21 - Signaler un abus Il paraît que la courbe du chômage....

    Ça fait 2 ans qu'elle devait s'inverser ! Et un mauvais chiffre du chômage de plus pour mars ! Un ! Mais qui en parle ??? Et quand je pense à Hollande qui a dit il y a quelques semaines : "La reprise est là "...Quel culot ! Il prend vraiment les citoyens pour des c... ! Et il est content de lui en permanence avec son sourire béat ! Et plus il est loin de l'Héxagone mieux il se porte; et donc voyages tous azimuts permanents....Il est en train de foutre la France en l'air ! Vivement 2017 !

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:36 - Signaler un abus A Anouman

    Bonjour Vous avez la mémoire courte ou défaillante...Sarkozy n'avait rien fait ? Voyez plutôt : Des réformes qui vont marquer le pays en profondeur et qui sont un véritable progrès de notre démocratie (elles sont courageuses car les cinq premières réduisent son propre pouvoir de président) : - La possibilité de recours individuel devant le conseil constitutionnel. - Modification de la constitution et Réduction des pouvoirs du Président de la République au profit du Parlement et des citoyens. - La limitation à deux mandats de cinq ans pour le Président de la République. - Nouveau droit donné aux députés de fixer un tiers de l'ordre du jour de l'Assemblée, leur permettant de mieux contrôler le gouvernement. - Réunion annuelle des deux chambres réunies à Versailles pour entendre le Chef de l’État. - La loi de représentativité syndicale qui les renforcera tout en favorisant le dialogue social. - L'autonomie de l'Université réclamée depuis 1968 par P. Mendès-France, leader de la gauche. Même imparfaite, elle met à bas le tabou de l'égalitarisme et sera porteuse de fruits sur le long terme. Suite dans commentaire suivant !...

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:39 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : - Réforme des collectivités territoriales que depuis 20 ans aucun gouvernement n'avait réussi. - Réduction du nombre d’élus avec la création des conseillers territoriaux en lieu et place des conseillers généraux et des conseillers régionaux. - Redéfinition des cartes judiciaires qu'aucun gouvernement précédent n'osait faire. - Ouverture de la saisine du Conseil supérieur de la magistrature aux personnes qui veulent mettre en cause le fonctionnement de la justice jusqu’à même sanctionner des magistrats. - Redéfinition de la carte des villes de garnison que personne n'osait faire - Redéfinition de la carte hospitalière. - Mise en chantier de la modernisation du Grand Paris. - Rapprochement des policiers et gendarmes sous la même autorité, d’où une amélioration de 50% d’élucidation des crimes et délits. - Création du service civique volontaire (15 000 jeunes engagés pour 45 000 demandes en 2011 et 75000 en objectif 2014). Suite dans commentaire suivant !...

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:40 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : Des résultats innombrables, et parmi les plus importants (pour ne pas lister ses 931 réformes) : - La réforme des retraites. Il fallait la faire. Nécessairement impopulaire, aucun des prédécesseurs n'avait eu le courage de l'affronter mais tous la disaient indispensable et urgente. - Mise en place du service minimum lors de grèves de secteurs publics. - La suppression de la taxe professionnelle (impôt imbécile selon F. Mitterrand). - Effort considérable et sans précédent en faveur de la recherche et de l'Université ; et aussi le triplement du crédit d'impôt qui soutient la recherche des entreprises et permet un afflux de capitaux privés vers l'enseignement supérieur. - La suppression de la publicité à la télévision publique : les Français gagnent 20 minutes par jour. - *Revalorisation du salaire des enseignants (équivalent à un 13° mois) en contrepartie de leur réduction en nombre. - Réduction de la délinquance –17% ; des homicides –40% ; des atteintes aux biens – 28% ; de la délinquance de proximité – 40% ; et aussi de la mortalité routière. - Hausse de 20% du budget justice avec 1300 postes supplémentaires – Création de 9400 places de prison.

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:42 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : Plusieurs mesures pour éviter les récidives (peines planchers, rétention de sûreté, traitements préventifs…) – Recouvrement des avoirs illégalement acquis par des condamnés, etc. - Meilleure maîtrise de l’immigration (32 000 reconduite aux frontières de clandestins, naturalisation en baisse de 30%, 300 000 contrats d’intégration signés depuis 2007, etc.). Emploi - *La relance de l'économie par l'investissement et non par l'assistanat comme dans le passé qui ne donnait que des apaisements à court terme mais des affaiblissements économiques graves à long terme. - *L'aide à l'industrie automobile, industrie capitale et vitale pour l'économie française. - *La réduction de 160 000 fonctionnaires dont la pléthore plombe notre économie. Contrairement aux apparences, cette mesure est la plus efficace pour l’emploi. - Création du statut d'auto entrepreneur qui s'avère un grand succès. - Création de 2,5 millions d’entreprises durant le quinquennat avec soutiens renforcés et simplifiés. - Amélioration de la flexibilité de l'emploi avec la rupture contractuelle.

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:44 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : - Les demandeurs d’emploi ne peuvent plus refuser plus de deux offres d’emploi valables sans risquer de perdre leur indemnité. - *Développement de l’apprentissage au lieu de forcer des jeunes à suivre des études secondaires qui ne leur servent à rien. Agriculture - *Quatre mesures phares en faveur de l’agriculture ont permis aux agriculteurs de dépasser la crise et d’envisager plus sereinement l’avenir et à 7000 jeunes par an de s’installer. - Maintien de la PAC au niveau européen. - *Allègement des charges sociales sur l’heure de travail agricole qui passe de 12,81 € de l’heure à 9,43 payée par la taxe sur les sodas de 0,02€ par canette. - *Amélioration des retraites agricoles (création d’un minimum, revalorisation, extension au conjoint). Logement - Encouragement de la construction (loi Scellier, pass foncier, prêts à taux zéro doublés). - Construction au total sur le quinquennat de 2 millions de logements dont 600 000 logements sociaux contre la moitié seulement entre 1997 et 2001 (sous Jospin). - *Modération des loyers par la modification de l’indexation. - *Instauration du droit au logement opposable (34 974 ménages ont pu être relogés après recours).*

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:46 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : Assistance - *Augmentation de 30% du budget de logement des Sans abri qui est passé à 1,13 milliard. - *Annoncés en mars 2010, onze établissements de réinsertion scolaire fonctionnent désormais (cent cinquante élèves de 13 à 16 ans ont rejoint ces structures, 9 autres sont prévus en 2011). - *Forte augmentation des bourses et des logements pour étudiants. - *Création du RSA (1,9 millions de foyers aidés – mais surtout, il n’est plus aussi intéressant qu’avant de ne pas travailler). - *Revalorisation de 25% sur 5 ans l’allocation adulte handicapé et le minimum vieillesse. - *Création d’une prime pour les salariés des entreprises dont les dividendes augmentent. - *Assouplissement des accords d’intéressement des salariés aux fruits de leurs entreprises. Économie (chiffres selon l’Insee). - Augmentation de 4% du pouvoir d’achat des Français durant le quinquennat. - Et diminution de 1 million du nombre de personnes qui gagnent moins de 15 000 € par an. 7 J’ai repéré d’un * les mesures ci-dessus à fort impact social ou favorables aux chômeurs. On voit qu’elles sont nombreuses et contredisent radicalement l’idée d’un gouvernement pour les riches.

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:47 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : En politique étrangère : - Efficacité dans le choix de la méthode (traité de Lisbonne) pour résoudre la crise européenne due aux référendums négatifs en France et aux Pays-Bas. - Leadership de la France dans la résolution des multiples crises européennes. Même si le poids financier de l’Allemagne restait majeur, c’est toujours lui qui fut initiateur, moteur et entraîneur. - Efficacité dans la gestion du conflit en Géorgie où il assura l’indépendance géorgienne. - Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Côte d’Ivoire. - Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Lybie. - Retour de la France dans l'Otan. - Création du G20 où son volontarisme fut décisif. Cette instance empêchera peu ou prou les facilités du chacun pour-soi en matière économique et réduira les risques de chaos mondial en augmentant la possibilité de prises de décisions internationales. - Meilleures relations avec les États-Unis, l'Angleterre, la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil… - Signature de nombreux grands contrats dans de nombreux pays. - Engagement acharné en faveur de l’Euro. - Gestion imaginative et énergique de la crise.

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:51 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : - Ses qualités d'intelligence, de courage et d'esprit de décision sont largement reconnues par des chefs d'État étrangers En politique intérieure : - Il a gouverné sans drame et assuré la paix, la justice et le respect des libertés et opinions. - On peut dire que globalement il a gouverné au centre. - *Il a intégralement maintenu notre système de protection sociale. 8 - *Il a fait preuve d’un grand esprit d’ouverture (comme jamais auparavant) en nommant des opposants à des postes majeurs comme la présidence du FMI en 2007, la présidence de la commission des finances, la cour constitutionnelle et la présidence de la cour des comptes. - Il n'a calé sur aucune réforme qu'il croyait juste malgré des grèves et manifestations importantes pour les Régimes spéciaux et l'Université. Il a reculé sur la réforme des lycées avec Xavier Darcos mais il l’a réalisée avec Luc Chatel. A l'occasion des retraites, il a rétabli le fonctionnement de la démocratie grâce à sa fermeté devant des millions de manifestants qui, enfin, replace la légitimité des décisions à sa vraie place : le parlement. Il en a eu le courage alors qu'il était tellement plus facile de céder

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:53 - Signaler un abus A Anouman

    Suite : comme l'ont toujours fait avant lui Balladur, Chirac, Jospin …- *Il n'a pas taxé nos transactions bancaires comme Angela Merkel en Allemagne. - *Il a garanti les crédits des banques, énorme décision qui a stoppé net la panique des épargnants au point qu'ils étaient prêts à vider leurs comptes, ce qui aurait été un pur désastre. Autres résultats : - Réunion des Assedic et de l'Anpe, pour l’efficacité. - Fusion réussie entre les services des impôts et la comptabilité à Bercy (qui avait même fait tomber un ministre socialiste). - *Remise de la France au travail par diverses mesures d’encouragement. - *Changement des règles de la grande distribution et mise en place d'une autorité renforcée de la concurrence. - *Refus d'augmenter nos impôts. - *Délais de paiements raccourcis aux entreprises. - *Aide aux PME par les contribuables qui veulent alléger leur ISF. - *Aide aux associations d'utilité publique par les contribuables qui veulent alléger leurs impôts

  • Par Geolion - 02/05/2015 - 23:54 - Signaler un abus A Anouman

    Alors ? Il n'a rien fait Sarkozy ?? Hein ? Informez-vous avant de dire n'importe quoi !

  • Par Anguerrand - 03/05/2015 - 06:50 - Signaler un abus A Anouman mémoire courte

    Il semble que vous avez "oublier" la crise terrible survenue juste Apres son élection. De plus s'il n'a rien fait, alors pourquoi les socialistes ont tout détricoter ce qu'il a fait avec les résultats que l'on connaît. Croissance sous NS 2.5%, et proche de zéro avec Hollande alors même que la crise est finie depuis plus de 2 ans et que les pays européens reprennent leur croissance et...pas nous.

  • Par Philippine - 03/05/2015 - 08:13 - Signaler un abus Réponse à Géolion

    Bravo ! Je n'aurai pas mieux dit et encore,mais ce n'est pas un reproche, vous en avez oublié quelques unes mais ce serai trop long à énumérer et surtout la dernière qui était très importante et qui devait s'appliquer au 1er Janvier 2012 / L'augmentation de la TVA sur les produits importés avec un basculement de cet argent sur les charges patronales et ouvrières ce qui aurait augmenté d'une façon conséquente notre pouvoir d'achat . Hé bien, les socialistes n'ont rien trouvé de mieux que d'annuler cette loi dès qu'ils sont arrivés parce que c'était SARKOZY QUI L'AVAIT MISE EN PLACE !! On pourrait continuer jusqu'à perpète mais à quoi bon puisque les gens ne sont pas capables de discernement et que nous risquons de les supporter encore pendant 5 ans de plus et là......ce sera la grande Aventure et tout pourra arriver ........

  • Par Mamounette - 03/05/2015 - 12:30 - Signaler un abus Réponse à Philippine

    La TVA devait commencer à s'appliquer le 01/10/12. "J-M Le Guen (Les Echos 24/07/14) dresse l'inventaire des travers de la gouvernance Hollande : l'anti-sarkozysme qui a "un peu masqué la réalité à laquelle nous étions confrontés", le journaliste conclu : "Ainsi, l'anti-sarkozysme retarde l'analyse du défaut de compétitivité des entreprises françaises. Dans le fameux discours du Bourget (22/01/12), une seule référence à ce thème. Et encore, le candidat ne parle-t-il que de la compétitivité hors coûts (innovation, recherche, etc.). Elle est importante, mais non suffisante: les charges qui pèsent sur les entreprises françaises sont aussi une partie du problème. " Nous savions que la question se posait, mais nous ne voulions pas donner un argument qui aurait validé la TVA sociale de N. Sarkozy", reconnaît un proche du président. Car, dans les derniers mois de son mandat, le futur candidat UMP se préoccupe soudain de compétitivité et fait voter une baisse des charges des entreprises, compensée par une hausse de la TVA applicable le... 01/10/12. Aujourd'hui, Hollande admet que, si cette mesure avait été appliquée avant l'élection du 6 mai, même le 1er mai, il l'aurait conservée . ?

  • Par Vincennes - 04/05/2015 - 01:04 - Signaler un abus Après lecture de ce qui précède, je vais passer une bonne nuit

    bravo à Géolion et pour conclure les médias, bizarrement, oublient également, de nous tenir au courant sur la dette accumulée par Hollande en 2 ans 1/2 !!! chiffres annoncés par E.Woerth 400 milliards (sans crise).........et ce n'est pas fini

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Yves-Marie Cann

Yves-Marie Cann est politologue, spécialiste de l’Opinion publique. Il a dirigé les études d'opinion (Politique, société et affaires publiques) au sein de l'Institut CSA. Il est désormais Directeur des études politiques chez Elabe, cabinet d'études et de conseil.Twitter : @yvesmariecann

Voir la bio en entier

Bruno Cautrès

Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes portant sur la participation politique, le vote et les élections (Panel électoral français de 2002 et Panel électoral français de 2007, Baromètre politique français). Il a développé d’autres directions de recherche mettant en évidence les clivages sociaux et politiques liés à l’Europe et à l’intégration européenne dans les électorats et les opinions publiques.  En 2014 il a publié Les européens aiment-ils (toujours) l'Europe ? aux éditions de La Documentation Française.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€