Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Histoires de businesswoman : 5 start-up lancées par des femmes pour les femmes... et les hommes

La Journée de la Femme aura lieu dimanche, l'occasion de découvrir 5 start-up originales et innovantes développées par des entrepreneuses.

Une journée par an

Publié le
Histoires de businesswoman : 5 start-up lancées par des femmes pour les femmes... et les hommes

1. Funkadelichik entre dans le jeu

Funkadelichik est une jeune start-up 100% française créée par la graphiste Marguerite Guiet, qui imagine et fabrique des serious games (comprendre jeux vidéos «utiles") à caractère participatif. Sa mission : (r)établir un lien et des échanges entre entités publiques et jeunesse. Elle propose ainsi aux collectivités territoriales (municipalités, conseils départementaux…) de concevoir des médias interactifs à destination des jeunes. Partant du constat que 85% d’entre eux jouent régulièrement à des jeux vidéos, les collectivités sont en effet de plus en plus nombreuses à chercher à les atteindre par ce biais.

Le rôle de Funkadelichik est alors d’imaginer des jeux participatifs qui permettront aux décideurs publics non seulement de mener des actions de communication ou de sensibilisation, mais également de collecter des informations précises sur leurs utilisateurs et établir des enquêtes ciblées. Employant 5 personnes, la jeune entreprise s’attaque déjà à des villes de plus de 200 000 habitants et leur propose ses services sur smartphone, tablette et ordinateur. À vos marques, prêts, jouez !

2. Dooderm, l’alliance entre médecine et innovation textile

La société Dooderm développe, fabrique et commercialise une large gamme de vêtements, sous-vêtements et accessoires, disponibles dans toutes les tailles pour enfants et adultes. Sa spécialité : concevoir des textiles innovants et apaisants permettant de soulager les personnes souffrants de problèmes de peau (démangeaisons) dus à la dermatite atopique, à l’eczéma ou au psoriasis. Développés en partenariat avec une école lilloise, ces vêtements sont le produit de la rencontre entre l’argent métallique et le coton Dooderm, produisant des effets calmant sur les pathologies dermatologiques. Basée à Tourcoing, Dooderm produit tous ses textiles dans le Nord-Pas de Calais, avec au premier rang de ses priorités le développement durable. Forte d’un large réseau de distribution composé de pharmacies, la co-fondatrice de l’entreprise, Françoise Raverdy, cible un public potentiel de près de 3 millions de personnes concernées par les problèmes de peau sur le seul territoire français, mais aussi tous les nouveaux nés et enfants en bas âge.

3. Restez zen avec Gota Joga

Développée par la Finlandaise Maija Airas-Ceri avec pour souhait de “partager l'amour de la nature nordique, du yoga, et d’une expérience utilisateur unique”, l’application Gotta Joga propose des cours de yoga à la carte. Présents sous forme de courtes vidéos, ces cours sont disponibles par packs, en fonction du niveau de progression et en 5 langues différentes. Le design zen et épuré, est facilement reconnaissable par son arbre, poussant au grès des séances. La start-up, leader dans son domaine, est composée de professionnels du yoga venant du monde entier et prévoit prochainement d’étendre son service au système d’exploitation Android.

4. Totem. Mobi : la voiture électrique à 1€ le quart d'heure

Créé par Emmanuelle Champeaud, lauréate du Prix Entrepeneure Responsable  2014, la société Totem mobi  propose un service de location de voitures 100% électriques à 1€ le quart d’heure. Un prix défiant toute concurrence rendu possible grâce à la vente de stations de chargements satellites et aux marques sponsors. Offrant aux entreprises et commerces de périphérie un moyen d’accès plus simple, Totem Mobi installe ses bornes sur leurs parkings et assure ainsi aux utilisateurs des tarifs imbattables. Elle propose également de transformer ses véhicules électriques en véritables médias urbains, en les transformant en espaces publicitaires, tout en contribuant à créer une ville moins polluée et mieux partagée. Présente pour l’instant seulement à Marseille avec 15 Twizy, la start-up entend investir dans 40 voitures supplémentaires d'ici juin, avant de s'étendre à d'autres villes.

5. La fin du babysitting avec 2kids1bag

Il s’agit d’un service de location de matériel pour enfants. Exclusivement destiné aux touristes ou familles de passage, en voyage ou promenade, 2kids1bag met à la disposition de ses clients poussettes, lits parapluie, chaises hautes, trottinettes, transats… Son réseau de partenaires composé d’hôtels, d’aéroports, de gares, parcs d’attractions ou de musées permet aux locataires de récupérer directement leur matériel là où ils le souhaitent. Un service de livraison est également disponible… en vélo ! La fondatrice de la start-up parisienne, Karen Bras, souhaite développer le concept dans le reste des métropoles européennes. Pour 3€ la journée, la poussette n’aura jamais été si confortable.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Les Pionnières

Les Pionnières est un réseau de 20 incubateurs et pépinières au service d’entrepreneures innovantes. Les Pionnières se donne pour objectif de booster l’entrepreneuriat féminin, la création d’emplois locaux durables et l’innovation.

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€